Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Le remplissage avec un délai

Le guide du mixage — 90e partie
Partager cet article

Cette semaine, nous allons étudier un usage du delay un peu particulier, à savoir le delay d’ornement ou de remplissage. Certes, il ne s’agit pas là d’une technique qui servira tous les jours, mais elle permettra d’habiller avantageusement les productions les plus dépouillées ainsi que les morceaux dont le tempo est un poil lent.

Accéder à un autre article de la série...

Monsieur Meuble

Le but aujour­d’hui est de créer un effet d’écho clai­re­ment audible. Pour ce faire, créez un bus auxi­liaire avec en insert un delay réglé comme suit :

  • Temps de retard long et obli­ga­toi­re­ment synchro­nisé au tempo — au mini­mum à la double-croche ;
  • Une fois n’est pas coutume, une bonne dose de feed­back afin d’ob­te­nir suffi­sam­ment de répé­ti­tion ;
  • Utili­sa­tion systé­ma­tique des options d’éga­li­sa­tions internes à votre plug-in de delay histoire de diffé­ren­cier les répé­ti­tions succes­sives, ce qui leur donnera un aspect plus vivant.

Une fois ce bus confi­guré, envoyez-y le signal de la piste à « meubler », géné­ra­le­ment une voix ou un instru­ment soliste. Le problème, c’est qu’en l’état, ce delay d’ha­billage risque fort d’être un peu trop enva­his­sant alors qu’il faudrait qu’il n’in­ter­vienne qu’à certains moments choi­sis pour remplir les passages creux… Qu’à cela ne tienne ! Plusieurs solu­tions s’offrent à vous. Il y a tout d’abord la possi­bi­lité d’uti­li­ser l’au­to­ma­tion, comme nous le verrons en détail bien­tôt. Mais il est égale­ment possible de se servir d’un bon vieux noise gate dispo­sant d’une fonc­tion de « ducking ». La confi­gu­ra­tion de ce dispo­si­tif est somme toute simple. Il vous suffit de placer le gate juste avant votre plug-in de delay sur le bus auxi­liaire, d’ac­ti­ver l’op­tion « duck », puis de nour­rir le circuit side­chain externe avec le signal source. En réglant fine­ment ce noise gate, vous devriez alors pouvoir domp­ter l’écho produit afin que celui-ci n’ap­pa­raisse que lorsque le signal à trai­ter ne joue plus. Ainsi, il ne vien­dra plus polluer l’en­semble du morceau, bien au contraire, il comblera juste les vides lais­sés par la piste origi­nelle.

Universal Audio RE-201 Space Echo : Universal Audio RE-201 Space Echo

Pour finir, quelques remarques. En premier lieu, vous vous doutez bien qu’il n’est pas conseillé d’uti­li­ser cette tech­nique sur plusieurs éléments en même temps. En effet, un tel abus sera contre­pro­duc­tif au possible en créant un brou­haha loin de l’élé­gance de l’ha­billage subtil recher­ché.

D’autre part, je vous invite à systé­ma­tique­ment utili­ser un égali­seur en fin de chaîne de ce bus de delay afin de l’em­pê­cher d’en­trer en conflit avec le reste du mix. Après tout, il ne s’agit pas de voler la vedette à la compo­si­tion origi­nale, vous souhai­tez juste combler certains passages vides de façon agréable et surtout musi­cale.

Enfin, n’hé­si­tez pas à prendre le temps d’ex­pé­ri­men­ter avec les temps de delay pour exploi­ter au mieux le jeu avec le groove du morceau. Vous pouvez même légè­re­ment déca­ler la synchro, de l’ordre d’une poignée de milli­se­condes, afin de jouer soit dans le fond du temps pour créer un senti­ment de « lour­deur groovy », soit un peu en avance pour donner un regain d’élan au morceau. D’ailleurs, dans le même ordre d’idée, explo­rez égale­ment l’op­tion « ping-pong » si votre plug-in en est pourvu, cela peut parfois être inté­res­sant d’un point de vue ryth­mique même si du coup, la trans­pa­rence de l’ef­fet est un peu plus discu­table.

La semaine prochaine, nous clôtu­re­rons le chapitre « Delay » par une discus­sion autour du couple réver­bé­ra­tion/delay.

← Article précédent dans la série :
Travailler la largeur avec un délai
Article suivant dans la série :
Le mariage entre la réverbération et le delay →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.