Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Le temps de réverbération

Le guide du mixage — 68e partie

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le cas du temps de réverbération, un paramètre essentiel qui nécessite d’être manié avec discernement…

Accéder à un autre article de la série...

Commençons par la déno­mi­na­tion. Sur vos plug-ins de réverbe, le temps de réver­bé­ra­tion peut être affu­blé de diffé­rents noms comme Time, Decay, Length, ou bien encore Decay Time. Pour être sûr de vous, mieux vaut vous repor­ter au manuel d’uti­li­sa­tion du plug-in.

Main­te­nant, voyons à quoi ce para­mètre corres­pond. Comme son nom le laisse suppo­ser, il s’agit tout simple­ment de la durée de votre réver­bé­ra­tion. Pour être plus précis, il s’agit du temps durant lequel nous perce­vons le son après la dispa­ri­tion du signal source qui nour­rit la réverbe. Loin d’être une notion subjec­tive, cette durée est direc­te­ment déter­mi­née par la norme RT60 qui est défi­nie comme le temps néces­saire pour que le son dimi­nue de 60 dB par rapport au niveau de la source.

Lexicon 480L Remote

Mais à quoi sert concrè­te­ment ce réglage dans le cadre du mixage ? Contrai­re­ment à ce que l’on pour­rait croire, il ne donne pas réel­le­ment d’in­for­ma­tions quant à la taille du lieu simulé. En effet, il se trouve qu’une petite pièce carre­lée peut avoir un temps de réver­bé­ra­tion quasi­ment aussi long qu’une immense salle de concert ! De fait, le Decay est surtout repré­sen­ta­tif des maté­riaux réflé­chis­sants présents dans la pièce, par exemple le revê­te­ment des parois (bois, carre­lage, béton, etc.), du sol (moquette, parquet, carre­lage, etc.). D’autre part, ce temps nous donne égale­ment quelques rensei­gne­ments en regard de la forme de la pièce (rectan­gu­laire, carré, circu­laire, etc.).

C’est bien joli, mais l’as­pect musi­cal semble bien absent de tout ça… Sauf que ce fameux temps de réver­bé­ra­tion joue un rôle primor­dial sur notre faculté à perce­voir, et donc à doser la réverbe. En effet, un Decay trop long pous­sera au surdo­sage de la réver­bé­ra­tion, ce qui est syno­nyme de noyade dans une soupe de réverbe avec effet de masque à gogo pour votre mix. À l’in­verse, un Decay trop court se fera trop remarquer et lais­sera des trous béants clai­re­ment audibles au sein du mix, ce qui n’est pas vrai­ment du plus bel effet.

Afin de régler conve­na­ble­ment ce para­mètre, il convient de prendre en consi­dé­ra­tion le tempo du morceau, sa densité (arran­ge­ment chargé ou épars), mais égale­ment sa teneur ryth­mique (jeu à la blanche ou à la quadruple croche). Une bonne règle de base pour­rait se résu­mer comme suit : plus le titre à mixer est rapide et dense, plus le temps de réver­bé­ra­tion doit être court. Ceci étant, person­nel­le­ment, lorsque vient le moment de gérer le Decay, je fais appel à une petite astuce qui utilise le couple métro­nome person­na­lisé/bruit rose dont je vous ai déjà parlé lors d’un précé­dent article. Trans­for­mer le métro­nome de façon à ce qu’il suive le groove du morceau me permet d’ajus­ter le temps de réver­bé­ra­tion de façon à ce que la réverbe n’in­ter­fère pas avec la pulsa­tion nour­ri­cière du titre ; au contraire, elle respi­rera en rythme avec elle. Cela peut vous paraître abscons comme procé­dure, mais prenez tout de même la peine d’es­sayer et je suis sûr que vous m’en direz des nouvelles !

Dans le prochain épisode, nous nous penche­rons sur le cas des réflexions primaires.

← Article précédent dans la série :
Le pré-delay
Article suivant dans la série :
Les réflexions primaires →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.