Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Les effets de modulation - Le Chorus

Le guide du mixage — 99e partie
Partager cet article

À présent, nous allons aborder très rapidement quelques outils de modulation qui, s’ils ne servent pas tous les jours en situation de mixage, peuvent tout de même s’avérer diablement utiles dans certaines situations. Commençons aujourd’hui par l’un des plus populaires, j’ai nommé le Chorus.

Accéder à un autre article de la série...

Sans trop entrer dans les détails, sachez que la cuisine interne de l’ef­fet Chorus se résume à une ou deux lignes de delay — suivant s’il est mono ou stéréo — ayant des temps de retard pouvant être plus ou moins modu­lés selon un LFO dont on règle la profon­deur (Depth) et la fréquence (Rate). À la base, cet effet est censé simu­ler le doublage d’un instru­ment à l’unis­son en intro­dui­sant de petites varia­tions de tona­lité et de synchro­ni­sa­tion. Bien sûr, en situa­tion de mixage, il est possible de s’en tenir à cette utili­sa­tion tradi­tion­nelle, mais ce serait passer à côté du véri­table inté­rêt du Chorus à mon sens. En effet, ce grand clas­sique des studios en a beau­coup plus sous le capot qu’il n’y paraît à première vue…

BlueCatChorus 3

Mais commençons par le commen­ce­ment. Le Chorus fera des merveilles sur les chœurs et les cordes en leur donnant plus d’épais­seur. De même, il pourra joli­ment agré­men­ter les sons synthé­tiques trop quel­conques en leur appor­tant une certaine person­na­lité. D’autre part, sachez que cet effet a tendance à adou­cir le son, ce qui peut être très pratique pour amadouer un instru­ment trop agres­sif. Dans le même ordre d’idée, le Chorus tend à pous­ser le signal traité vers l’ar­rière du mix sans inter­ven­tion d’une quel­conque réver­bé­ra­tion. C’est donc une solu­tion idéale pour faire recu­ler un instru­ment au sein d’un arran­ge­ment chargé sans pour autant alour­dir le morceau avec une queue de réverbe qui traîne.

Sur des guitares acous­tiques, le Chorus peut appor­ter une certaine sensa­tion de densité tout en élar­gis­sant l’as­pect stéréo­pho­nique. Sur une voix prin­ci­pale, il permet de masquer dans une certaine mesure les petits problèmes de justesse. Et même sur une ligne de basse, un Chorus peut faire des merveilles pour peu qu’il soit réglé fine­ment, puisqu’il adou­cit alors le son tout en lui confé­rant un surplus d’épais­seur en fond de mix. L’ef­fet secon­daire posi­tif, c’est que la basse laisse alors plus de place au punch de la grosse caisse. Inté­res­sant, non ? Enfin, il est parfois judi­cieux d’in­sé­rer un léger chorus juste après un plug-in de réverbe dont le champ diffus est un poil « statique ». C’est une façon élégante de redo­rer le blason d’une réverbe de piètre qualité en lui insuf­flant une touche de viva­cité supplé­men­taire.

En ce qui concerne les réglages du Chorus, il n’y a pas vrai­ment de règle hormis celle-ci : plus l’ar­ran­ge­ment est dense, plus l’ef­fet doit être marqué pour être effi­cace. En clair, cela se traduit par une modu­la­tion plus forte et un dosage entre le signal source et le signal traité en faveur de ce dernier. Atten­tion cepen­dant ! Pour que le trai­te­ment reste trans­pa­rent, il convient de main­te­nir ces réglages suffi­sam­ment bas pour que les alté­ra­tions tonales ne soient pas clai­re­ment perçues en tant que telles.

Tools of the trade

Voici les plug-ins que j’uti­lise à titre person­nel lorsque j’ai recours au Chorus. Comme d’ha­bi­tude, il en existe des centaines d’autres certai­ne­ment tout aussi bons, voire meilleurs, mais vous compre­nez bien qu’il serait abso­lu­ment inutile de tous les lister ici.
La bonne nouvelle du jour, c’est que les deux plug-ins que je m’en vais vous citer sont gratuits ! Il y a tout d’abord le Chorus du déve­lop­peur français Blue Cat Audio, qui, malgré son inter­face graphique simpliste, n’en fait pas moins le job plus que correc­te­ment. Et puis il y a le plus récent Multi­ply des norvé­gien d’Acon Digi­tal. N’ou­blions pas non plus Thorus testé récem­ment dans notre émis­sion On refait le patch.

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour un épisode consa­cré au Flan­ger.

← Article précédent dans la série :
Les outils pour la cohésion sonore de votre mix
Article suivant dans la série :
Effets de modulation - Le flanger →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.