Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Pourquoi utiliser une réverbe ?

Bien, nous avons maintenant atteint un stade où il semble opportun de dégainer nos plus beaux plug-ins de réverbération. Plutôt que d’essayer de réinventer le fil à couper le beurre en vous décrivant par le menu les différents paramètres de ces jolis joujoux, je préfère largement aborder le sujet d’un point de vue plus pratique, voire philosophique dans une certaine mesure.

Accéder à un autre article de la série...

C’est pourquoi, en regard des éven­tuelles ques­tions que vous pour­riez vous poser sur tel ou tel réglage parti­cu­lier, je vous renvoie vers cet excellent article paru il y a quelques années de cela sur votre site préféré. Pour le reste, c’est par là que ça se passe…

Human nature

Comme vous l’avez sans doute compris depuis le début de cette série d’ar­ticles consa­crée au mixage, je suis plutôt un adepte de la méthode « expli­ca­tion/action » que je préfère large­ment à celle du « fait comme ça et tais-toi ». Du coup, en cet instant précé­dant votre ruée vers la réverbe, je vous propose de vous inter­ro­ger en premier lieu sur la néces­sité de la chose. En y réflé­chis­sant, la réponse est rela­ti­ve­ment simple. Dans la nature, la réver­bé­ra­tion est tout bonne­ment omni­pré­sente ! Qu’elle résulte du rebond du son sur les murs d’une pièce ou du rico­chet du « silence » sur un simple plan d’eau, la réverbe nous enve­loppe immanqua­ble­ment. Bref, norma­le­ment, qui dit son dans un espace, quel qu’il soit, dit réver­bé­ra­tion. La réverbe est donc un phéno­mène natu­rel reflé­tant d’une certaine façon la vie et reliant les choses non seule­ment à l’es­pace qui les entoure, mais égale­ment entre elles.

Or, il se trouve que les moyens modernes de produc­tion musi­cale tendent à omettre cette compo­sante essen­tielle à l’as­pect vivant du son. C’est vrai qu’entre l’en­re­gis­tre­ment en « close miking », les instru­ments à base de synthèse sonore, ou bien encore les instru­ments virtuels de tout poil, la réver­bé­ra­tion natu­relle a du mal à se frayer un chemin. Et ce n’est pas forcé­ment un mal, car cela nous laisse une plus grande marge de manœuvre lors du mixage. Cepen­dant, il faut donc néces­sai­re­ment en passer par la case plug-in de réver­bé­ra­tion.


Ainsi, grâce aux réverbes arti­fi­cielles, il est possible de redon­ner un certain souffle de vie et de natu­rel à vos produc­tions. Cela permet égale­ment de mode­ler un espace virtuel tridi­men­sion­nel cohé­rent — mais pas néces­sai­re­ment réaliste comme nous le verrons plus tard. Enfin, le recours aux réver­bé­ra­tions peut faci­li­ter l’ar­ti­cu­la­tion entre les divers éléments du mix en remplis­sant l’es­pace sonore d’une texture qui sera commune à tous les instru­ments présents.

Même si nous verrons plus tard qu’il y a encore plus de raisons pour utili­ser les réverbes, voici déjà les trois prin­ci­pales : vie, espace et liant. Suivant l’axe que vous souhai­tez abor­der, il convien­dra d’uti­li­ser tel ou tel plug-in de telle ou telle manière. C’est donc dans cette optique que nous appro­che­rons le travail avec les réver­bé­ra­tions dans les semaines à venir, en commençant dès la semaine prochaine avec la suite logique de cet article, à savoir le comment !

← Article précédent dans la série :
Faire un premier bilan de son mixage
Article suivant dans la série :
Comment utiliser une réverbe →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.