Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
pédago

Les paramètres de la réverb

Comment régler une réverb ?

À moins d'habiter sous tente au beau milieu du désert, nous sommes exposés chaque jour à de nombreuses réverbérations naturelles. Nos oreilles les perçoivent et notre cerveau les interprète automatiquement afin de nous informer sur la forme, la taille et la nature du lieu dans lequel nous sommes. Fermez les yeux, écoutez et vous constaterez que l'ouïe fournit quantité d'informations auxquelles nous prêtons habituellement peu d'attention.

Pour enre­gis­trer de la musique, on dispose rare­ment d’un lieu dont on veut conser­ver l’acous­tique dans la produc­tion finale. On opte donc pour une pièce à l’acous­tique « neutre » et on rapproche les micros des sources afin de capter le signal direct des instru­ments sans le signal réver­béré. Plus tard, au mix, on utili­sera une réverb pour placer les instru­ments dans un envi­ron­ne­ment acous­tique donné. Et pour créer cet envi­ron­ne­ment, il faut connaître les compo­santes de la réver­bé­ra­tion.

Premières réflexions (ou réflexions précoces)

Reverb

Dans un espace clos, l’au­di­teur face à une source sonore entend d’abord le son direct de la source. Ensuite, il perçoit des réflexions du son direct. Ces premières réflexions résultent des chan­ge­ments de direc­tion de l’onde sonore qui, après avoir frappé les murs, le sol et/ou le plafond de la pièce, revient vers l’au­di­teur.

Les premières réflexions apportent beau­coup d’in­for­ma­tions : selon leur répar­ti­tion dans le temps, leur décrois­sance et leur réponse en fréquence, elles renseignent sur les dimen­sions du lieu, son carac­tère plus ou moins absor­bant, voire même la nature des plans (murs, plafond, sol). Dans une réverb, les premières réflexions corres­pondent au para­mètre Early reflec­tions qui déter­mine géné­ra­le­ment leur niveau et leur nombre.

Réso­nance (ou queue de réverb)

Il s’agit de la partie diffuse de la réver­bé­ra­tion. Contrai­re­ment aux premières réflexions, qui appa­raissent dans tous les lieux clos (sauf une chambre anéchoïque), la réso­nance, ou champ diffus, ne se forme que dans les lieux suffi­sam­ment grands. La réso­nance appa­raît après les premières réflexions. Elle renseigne sur la taille et la géomé­trie du lieu.

Plusieurs para­mètres carac­té­risent la réso­nance :

  • Le temps de montée qui corres­pond au retard de la réso­nance par rapport au signal origi­nal. Dans une réverb, le para­mètre corres­pon­dant s’ap­pelle Pre-delay.
  • La réso­nance est audible plus ou moins long­temps selon la vitesse à laquelle elle décroît. Dans une réverb, le para­mètre corres­pon­dant s’ap­pelle Time ou Decay time. À cela s’ajoute le fait que la décrois­sance de la réso­nance n’est pas toujours linéaire. Dans une réverb, le para­mètre corres­pon­dant s’ap­pelle Decay. Selon le proces­seur, ce para­mètre peut aussi permettre de créer des acous­tiques qui n’existent pas dans la nature, par exemple en coupant la réso­nance de façon brusque (Gated Reverb).
  • Selon les proprié­tés du lieu (taille et coef­fi­cient d’ab­sorp­tion), les premières réflexions peuvent aussi parti­ci­per à la créa­tion de la réso­nance. Plus c’est le cas, moins la réso­nance est intel­li­gible. Dans une réverb, le para­mètre corres­pon­dant s’ap­pelle Diffu­sion.
  • Les proces­seurs de réverb offrent souvent un para­mètre Size qui inter­vient diffé­rem­ment sur le compor­te­ment tempo­rel des premières réflexions et de la réso­nance en fonc­tion du type de réver­bé­ra­tion choisi.

Para­mètres de niveau

Reverb

Les réverbs offrent géné­ra­le­ment des para­mètres supplé­men­taires qui permettent de régler le niveau des premières réflexions (Early reflec­tions level), le niveau de la réso­nance (Reverb level ou Reverb tray level) et le niveau de sortie du proces­seur (Gain ou Output level). La plupart des proces­seurs proposent aussi un réglage de balance entre le son direct (Dry) et le son réver­béré (Wet).

Para­mètres d’amor­tis­se­ment

On l’a vu plus haut, la réver­bé­ra­tion nous renseigne sur la nature plus ou moins absor­bante des plans (murs, plafond, sol) qui réflé­chissent l’onde sonore. Ce facteur corres­pond à l’amor­tis­se­ment (Damping) dans les réverbs. Géné­ra­le­ment, on pourra régler l’amor­tis­se­ment en appliquant un coef­fi­cient d’ab­sorp­tion (ratio) à diffé­rentes bandes de fréquences. Certaines réverbs vont « au-delà de la réalité » et proposent des coef­fi­cients multi­pli­ca­teurs.

Réponse en fréquence

Reverb

La géomé­trie de la pièce et les proprié­tés des plans (murs, sol et plafond) colorent tout le signal réver­béré, autant les premières réflexions que la réso­nance. C’est pourquoi beau­coup de réverbs proposent une section d’éga­li­sa­tion qui permet de colo­rer la réponse en fréquence des premières réflexions et de la réso­nance ensemble ou sépa­ré­ment.

Types de réverb

En partant de la réver­bé­ra­tion natu­relle pour présen­ter les réglages des réverbs, nous avons omis un para­mètre essen­tiel : le type de réver­bé­ra­tion, c’est-à-dire l’al­go­rithme ou la réponse impul­sion­nelle chargé(e) dans le proces­seur. Il peut s’agir d’une simu­la­tion d’acous­tique réelle ou de réverb histo­rique (à plaque, à ressort, proces­seur mythique) ou encore de réverbs non réalistes (Gated ou Reverse).


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.