Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Régler les temps d’attaque et de relâchement

Le guide du mixage — 29e partie

Aujourd’hui, je vais vous décrire une façon de régler un compresseur afin de comprendre l’impact de chacun des paramètres.

Accéder à un autre article de la série...

Cette méthode n’a rien d’uni­ver­selle mais elle devrait vous permettre de mieux appré­hen­der les prin­ci­paux para­mètres d’un compres­seur afin que vous puis­siez tracer votre propre voie, ce qui nous sera très utile pour la suite.

Deep impact

Tout d’abord, pour appliquer cette tech­nique, vous aurez besoin d’un compres­seur dispo­sant au mini­mum des réglages suivants : seuil, ratio, temps d’at­taque et temps de relâ­che­ment. Oui, je sais bien que votre émula­tion de compres­seur vintage préféré ne donne pas forcé­ment accès à l’en­semble de ces para­mètres. Cepen­dant, mettez un instant ce beau joujou de côté et choi­sis­sez à la place un plug-in peut-être un poil moins « sexy » mais remplis­sant le cahier des charges pour l’exer­cice du jour. La méthode que nous allons voir n’a pas pour voca­tion de deve­nir votre façon de faire par défaut. Nous cher­chons juste à ressen­tir l’in­fluence sonore des prin­ci­paux réglages. Une fois cela acquis, libre à vous de retour­ner succom­ber aux chants des sirènes de l’ère analo­gique virtuelle. Et je sais de quoi je parle, je me laisse moi-même bien souvent appâ­ter par leur charme !

Le compresseur dans le mixage audio en MAO

Bref, comme je vous le disais, le but ici est de se concen­trer sur l’ef­fet produit par chacun des para­mètres les uns après les autres. Pour ce faire, l’ordre dans lequel vous allez effec­tuer les réglages est d’une impor­tance capi­ta­le…

Pour commen­cer, il convient de partir des réglages suivants : temps d’at­taque n’im­porte où, temps de relâ­che­ment au mini­mum, ratio au maxi­mum, et seuil suffi­sam­ment bas pour que le signal traité déclenche de façon outran­cière l’ac­tion du compres­seur. Le son obtenu n’aura rien de musi­cal a priori, mais il a pour avan­tage de mettre en avant l’ac­tion du temps d’at­taque. En effet, main­te­nant, lorsque vous jouez avec le poten­tio­mètre idoine, vous devriez clai­re­ment entendre l’im­pact du temps d’at­taque sur les tran­si­toires de votre signal. Par exemple sur un élément percus­sif comme une grosse caisse, vous devriez remarquer que plus ce temps est rapide et plus la taille subjec­tive de la batte semble petite. À l’in­verse, un temps d’at­taque plus lent rendra la batte plus « épaisse ». Le même petit jeu sur une guitare montrera qu’une attaque courte fait ressor­tir le son du média­tor alors qu’une attaque longue lais­sera entiè­re­ment passer les tran­si­toires. Bref, concen­trez-vous sur les chan­ge­ments « d’épais­seur » de vos tran­si­toires en fonc­tion du temps d’at­taque de votre compres­seur et fixez-vous sur le réglage corres­pon­dant le mieux au son que vous souhai­tez obte­nir.

Le compresseur dans le mixage audio en MAO

Main­te­nant, inté­res­sons-nous au temps de relâ­che­ment. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une constante tempo­relle et qu’il entraîne direc­te­ment des varia­tions de volume du signal qui sont clai­re­ment perçues, j’en veux pour preuve le « joli » effet de pompage que vous pouvez entendre avec les réglages actuels. Par consé­quent, autant consi­dé­rer l’im­pact de ce temps de relâ­che­ment comme une véri­table compo­sante du groove du morceau. Essayer de le régler de façon musi­cale afin que l’ac­tion du compres­seur renforce ce groove. Il faut que le compres­seur respire ! Pour ce faire, il convient de cher­cher le réglage le plus lent possible. En termes musi­caux, on pour­rait dire que le relâ­che­ment joue dans le fond du temps, ce qui est bien souvent syno­nyme de groove. Lorsque vous aurez trouvé ce réglage, vous devriez alors remarquer que l’in­di­ca­teur de réduc­tion de gain semble « danser » sur votre musique.

La semaine prochaine, nous nous penche­rons sur les cas du ratio et du seuil. D’ici là, je compte sur vous pour faire mumuse avec les temps d’at­taque et de relâ­che­ment de façon à bien inté­grer leur influence sonore.

← Article précédent dans la série :
Comment fonctionne un compresseur ?
Article suivant dans la série :
Régler le ratio et le seuil du compresseur →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.