Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Réverbe : largeur vs. profondeur

Le guide du mixage — 76e partie
Partager cet article

La fin de l'article précédent me pousse à ouvrir une petite parenthèse. Comme vous pourrez le constater, cette digression en deux parties traitera de quelques notions dont le champ d'application ne se limite pas au seul travail de l'espace mais bel et bien au mixage dans son ensemble.

Accéder à un autre article de la série...

Dans notre quête du fameux « son 3D », il ne faut pas oublier une chose : nous travaillons pour un système de diffu­sion se résu­mant au mieux à une paire d’en­ceintes. Ainsi, notre espace de travail pour­rait être assi­milé à la feuille blanche d’un dessi­na­teur. Cette feuille est physique­ment limi­tée à deux dimen­sions, sa longueur et sa largeur. Pour­tant, le dessi­na­teur aguerri saura y faire naître de fantas­tiques scènes tridi­men­sion­nelles d’un réalisme saisis­sant avec pour seule arme un simple crayon gris. Comment parvient-il à insuf­fler une telle sensa­tion de relief à ces quelques traits ? Tout simple­ment en respec­tant certaines règles de pers­pec­tive : ligne d’ho­ri­zon, conver­gences vers des points de fuites, etc. Je ne suis qu’un piètre dessi­na­teur, pour­tant, l’ob­ser­va­tion du travail de certains artistes dans ce domaine m’a permis de beau­coup mieux appré­hen­der le mode­lage de l’es­pace dans le cadre du mixage. En effet, à l’ins­tar des règles de pers­pec­tive, il existe des prin­cipes de base spéci­fiques à l’au­dio qui permettent de dépas­ser les limites appa­rentes de la diffu­sion sonore stéréo­pho­nique.

Vienna Reverb Dimension

La première règle à prendre en compte est la suivante : qu’im­porte le réalisme du rendu souhaité, afin de produire une image sonore large et profonde, il convient de respec­ter la dicho­to­mie largeur/profon­deur. Compre­nez par là que plus un élément du mix doit sonner « large », moins il devra être profond. Inver­se­ment, si vous souhai­tez placer un instru­ment en fond de mix, ce dernier ne pourra être qu’étroit. En un sens, ce concept se rapproche d’une sorte de point de fuite sonore.

Comment traduire ce prin­cipe de façon concrète en situa­tion de mixage ? Eh bien cela influe en premier lieu sur les réglages de pano­ra­mique. Plus un élément devra être large et/ou proche et plus vous devrez le placer vers les côtés. À l’in­verse, plus une piste devra être éloi­gnée et plus elle sera rappro­chée du centre.

En ce qui concerne les réver­bé­ra­tions, vous avez sans doute déjà constaté que certaines d’entre elles sonnent plus large que d’autres. À cause du prin­cipe que nous venons de voir, ces réverbes seront donc effi­caces pour accen­tuer la sensa­tion de largeur d’un ou plusieurs éléments mais ne fonc­tion­ne­ront abso­lu­ment pas pour travailler sur la profon­deur. Afin de recu­ler un instru­ment dans le mix, il convient d’uti­li­ser une réverbe ayant une largeur stéréo limi­tée, voire carré­ment une réver­bé­ra­tion mono­pho­nique, avec un bus auxi­liaire bien planté au centre. Notez au passage qu’il est tout de même possible d’uti­li­ser une réver­bé­ra­tion « large » pour travailler la profon­deur, moyen­nant l’uti­li­sa­tion d’un petit subter­fuge : un plug-in de gestion de l’image stéréo afin de juste­ment réduire cette dernière.

Bien, je vous laisse réflé­chir là-dessus. La semaine prochaine, nous conti­nue­rons cette digres­sion en évoquant la notion de contraste.

← Article précédent dans la série :
La compression après la réverbe
Article suivant dans la série :
Le contraste sonore →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.