Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
30 réactions

Le contraste sonore

Le guide du mixage — 77e partie

Suite et fin de notre petite parenthèse. Cette fois-ci, nous allons nous pencher sur une notion d’une importance capitale en matière de mixage et que j’appelle…

Accéder à un autre article de la série...

Si vous avez bien suivi cette série depuis le début, vous devez certai­ne­ment vous souve­nir de cette histoire de contraste que j’ai déjà abor­dée à l’oc­ca­sion du chapitre consa­cré à l’éga­li­sa­tion. Il me semble qu’à l’époque j’avais expliqué cela au moyen d’une analo­gie très facile à comprendre : un noir semblera plus profond s’il est direc­te­ment entouré d’un blanc écla­tant. Eh bien pour le son, il en va de même. Que vous soyez en train de travailler sur l’as­pect fréquen­tiel, dyna­mique ou spatial d’un élément du mix, il faut toujours garder à l’es­prit que ce travail s’ins­crit dans la globa­lité du titre que vous mixez. Les instru­ments n’ont aucune impor­tance en tant qu’élé­ments auto­nomes, ce qui compte c’est le rendu dans son ensemble. Du coup, chacun se défi­nit et trouve sa place au sein de notre puzzle sonore en fonc­tion des autres. D’où l’im­por­tance de cette notion de contraste.

Désolé si certains d’entre vous trouvent que j’en fais un peu trop, mais je vous assure que je ne saurais trop insis­ter sur le sujet tant cette ques­tion est primor­diale. D’ailleurs, le manque de contraste sonore est l’une des prin­ci­pales tares du mixage amateur. En effet, il suffit que l’ap­prenti ingé-son tombe sur une recette qui fonc­tionne sur un élément parti­cu­lier en lui donnant un « bon gros son dans ta face » pour qu’im­manqua­ble­ment il essaye d’ap­pliquer la même formule magique à toutes les autres pistes du morceau. Résul­tat des courses : bouillie sonore garan­tie avec en plus comme dommage colla­té­ral le fameux premier instru­ment qui désor­mais sonne petit bras. C’est d’au­tant plus bête qu’en travaillant avec cette idée de contraste, il est alors possible d’ac­cen­tuer encore plus le côté « in your face » de l’élé­ment à l’ori­gine de tous les maux.

audition marquee 1440x660

Avant de passer aux conseils spéci­fiques à notre domaine d’ac­ti­vité, faisons un dernier crochet par quelques analo­gies. L’ombre existe grâce à la lumière. Le beau n’a aucune signi­fi­ca­tion en tant que telle sans laideur. Que serait le net sans le flou ? Et je ne vous parle même pas du bien sans le mal… Bref, le contraste est partout. C’est lui qui condi­tionne notre percep­tion des choses via un méca­nisme de compa­rai­son à une réfé­rence. Le plus drôle dans cette histoire c’est que l’exis­tence de la réfé­rence est elle-même dépen­dante de cette compa­rai­son. Mais ne nous égarons pas…

Pour en reve­nir au son, je résu­me­rais cet article à un simple énoncé : qu’im­porte le but recher­ché en termes de rendu sonore d’un élément du mix, il faut systé­ma­tique­ment penser à contre­ba­lan­cer celui-ci en essayant d’at­teindre l’objec­tif inverse sur un ou plusieurs autres instru­ments. Ainsi, une piste paraî­tra d’au­tant plus brillante si le reste est sourd ; une autre sonnera plus ronde si elle est accom­pa­gnée d’élé­ments à la dyna­mique tran­chante, etc.

Concer­nant le travail de l’es­pace, toute cette histoire ne peut mener qu’à une seule conclu­sion : si vous souhai­tez obte­nir « Ze Son In Your Face », il vous faudra impé­ra­ti­ve­ment travailler sur la profon­deur de certains éléments. Je sais que cela peut paraître contre­pro­duc­tif de prime abord, mais essayez et je vous garan­tis que vous m’en direz des nouvelles !

Sur ce, rendez-vous dans le prochain épisode pour de nouvelles aven­tures !

← Article précédent dans la série :
Réverbe : largeur vs. profondeur
Article suivant dans la série :
Utiliser plusieurs bus auxiliaires pour les réverbes →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.