Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Electro-Harmonix Lester G
Photos
1/42

Test Electro-Harmonix Lester G

Spin Doctor
8/10
Partager cet article

Comptant parmi les nouveautés présentées par Electro-Harmonix au NAMM 2016, la Lester G est une pédale simulant une cabine Leslie. Non contente de proposer des sons de haut-parleurs rotatifs, elle inclut aussi un circuit d'overdrive et un compresseur.

G-Unit

EHX Lester G

Comme beau­coup de pédales Elec­tro-Harmo­nix, la Lester G (propo­sée au tarif de 245€) est d’un format plutôt encom­brant. Sa construc­tion appa­rait solide avec un boîtier en métal d’une largeur de 14 cm (à peu près le double d’une pédale clas­sique) et d’une profon­deur de près de 12 cm. 

L’ef­fet Leslie de la Lester G est obtenu à l’aide d’un circuit numé­rique. La pédale comporte un bypass avec buffer, et niveau connec­teurs on trouve une entrée mono, des sorties stéréo (avec option mono) et une entrée pour pédale d’ex­pres­sion permet­tant d’uti­li­ser une pédale d’ex­pres­sion stan­dard (non incluse) afin de contrô­ler la vitesse de rota­tion virtuelle de l’ef­fet. Un adap­ta­teur 9V est fourni, et la pédale ne peut pas être alimen­tée par pile.

Les prin­ci­paux contrôles consistent en huit grands potards blancs, dont un groupe de quatre qui a voca­tion à contrô­ler l’ef­fet Leslie et qui comporte notam­ment des réglages « Fast » et « Slow » servant à modi­fier respec­ti­ve­ment les vitesses de rota­tion rapide et lente.

L’in­ter­rup­teur au pied « Speed/Brake » permet de passer d’un mode à l’autre, et le contrô­leur rota­tif « Acce­le­ra­tion » permet d’éta­blir la vitesse de tran­si­tion entre les deux modes après acti­va­tion au pied de ladite tran­si­tion. Un aperçu visuel de la vitesse de rota­tion est proposé par une LED cligno­tant de façon synchro­ni­sée.

Garder le foots­witch enfoncé permet de passer en mode « Brake », qui ralen­tit la vitesse de rota­tion de votre Leslie virtuelle jusqu’à l’ar­rêt total. Là encore, la durée du ralen­tis­se­ment est déter­mi­née par le réglage « Acce­le­ra­tion ». Après l’ar­rêt, la LED éclaire fixe­ment en une seule couleur. Bien que la fonc­tion Brake ajoute une touche d’au­then­ti­cité, je ne l’ai pas trou­vée parti­cu­liè­re­ment utile en situa­tion de jeu.

Bran­cher une pédale d’ex­pres­sion (non incluse) dans l’en­trée « Exp Pedal » désac­tive le contrô­leur rota­tif « Acce­le­ra­tion », vous permet­tant alors de contrô­ler au pied la vitesse de rota­tion. Les réglages en début de course et en fin de course dépendent du mode sélec­tionné et du réglage rota­tif corres­pon­dant. Abais­sée à fond, la pédale vous offre le réglage le plus élevé ainsi défini, tandis qu’en posi­tion rele­vée elle délivre la vitesse de rota­tion la plus faible du mode sélec­tionné, sans que la posi­tion du potard ait le moindre impact.

Le volume de sortie géné­ral dépend, lui, du bouton rota­tif Vol. Il est égale­ment possible d’in­fluer sur la tona­lité à l’aide du contrô­leur Balance. Celui-ci va agir sur les simu­la­tions du tambour et de la trompe d’une véri­table cabine Leslie, la seconde appor­tant bien plus d’ai­gus que le premier.

Histoire de vous donner une vue d’en­semble du panel sonore à dispo­si­tion, voici un exemple audio repre­nant trois fois le même passage sonore : une fois avec le réglage Balance en posi­tion centrale, puis en donnant totale prio­rité au tambour, et enfin en favo­ri­sant complè­te­ment la trompe :

00:0000:00

Le circuit d’over­drive dispose d’un unique contrôle. À envi­ron la moitié de sa course, l’ef­fet commence à être percep­tible; à fond, il procure une satu­ra­tion à la fois lisse et lourde. Il n’y a pas d’in­ter­rup­teur permet­tant de l’ac­ti­ver, mais lorsque le potard est tourné à fond à gauche l’ef­fet est désac­tivé. 

De même, le compres­seur s’ac­tive en montant le bouton de réglage Sustain. Il y a aussi un réglage pour l’at­taque. Pour encore plus de compres­sion, le bouton Squash fait inter­ve­nir un ratio plus impor­tant. La présence d’un compres­seur inté­gré augmente la poly­va­lence sonore du Lester G en permet­tant d’écra­ser le son, d’ajou­ter du sustain et de réduire la dyna­mique.

Pour y voir un peu plus clair dans tous ces réglages, Elec­tro-Harmo­nix four­nit un manuel sous forme de papier, ce qui est de plus en plus rare de nos jours. C’est une bonne chose, car cela se révèle bien pratique lorsque l’on n’a pas son ordi­na­teur à portée de main pour accé­der à la version PDF dispo­nible en ligne. Bien sûr, on peut toujours télé­char­ger le PDF sur son smart­phone, mais niveau lisi­bi­li­té… Par contre, autant j’ap­pré­cie la présence du manuel, autant sa qualité laisse large­ment à dési­rer. Déjà, on dirait qu’il sort tout droit d’une photo­co­pieuse, mais pire encore, il est quasi­ment illi­sible par endroits, la faute à l’en­com­brant logo gris « Elec­tro-Harmo­nix » qui figure en plein milieu de chaque page, obscur­cis­sant de larges passages du texte.

Cabin Fever

L’on remarque tout de suite une première chose : quels que soient les réglages, la Lester G ajoute chaleur et rondeur au son. L’ému­la­tion de Leslie en elle-même sonne de façon authen­tique. On peut obte­nir des effets rapides et lents, subtils ou très pous­sés. J’ai réussi à tirer d’ex­cel­lents sons clairs de ma guitare, dans le style de sons d’orgue.

Voici un exemple avec rota­tion rapide (comme l’en­semble des extraits propo­sés ici, celui-ci a été enre­gis­tré en bran­chant direc­te­ment le Lester G dans un ampli Fender Twin Reverb repiqué, le tout joué sur une Tele­cas­ter) :

00:0000:00

Voici à présent un exemple avec un réglage de rota­tion lent :

00:0000:00

En gardant l’in­ter­rup­teur au pied enfoncé (contrai­re­ment à une pres­sion rapide qui permet de chan­ger de vitesse), on active la fonc­tion Brake (litté­ra­le­ment « frei­nage »), qui stoppe progres­si­ve­ment la rota­tion de la Leslie virtuelle. Voici le résul­tat :

00:0000:00

Ici, un exemple avec le réglage de Drive aux alen­tours de 14 h :

00:0000:00

Le drive est cette fois-ci à fond :

00:0000:00

Cet exemple montre les effets du Drive et de la Compres­sion avec le réglage Squash activé, le tout avec un réglage de la Leslie en mode rapide :

00:0000:00

Avec la fonc­tion Brake, la Leslie cesse de tour­ner et vous vous retrou­vez avec un son évoquant un baffle normal. En acti­vant over­drive et compres­sion, vous pouvez vous rappro­cher d’un son distordu de guitare tout à fait stan­dard, ceci dit, il est impos­sible de désac­ti­ver complè­te­ment le circuit Leslie pour profi­ter de ces deux effets sépa­ré­ment. Même en l’ab­sence d’ef­fet rota­tif, le mode Brake impacte tout de même la tona­lité, donnant au son un côté épais et déphasé. Dommage, car à peu de choses près la Lester G aurait pu se muer en un multi-effets.

Exemple enre­gis­tré en mode Brake, avec Drive et Compres­sion acti­vés :

00:0000:00

Conclu­sion

Bien qu’un peu chère et encom­brante, la Lester G propose une simu­la­tion de Leslie authen­tique et riche en réglages, le tout sous la forme d’une pédale. Elle sonne parti­cu­liè­re­ment bien, est facile d’uti­li­sa­tion, et dispose d’un éven­tail appré­ciable de fonc­tion­na­li­tés. La compres­sion et l’over­drive inté­grés ajoutent à sa poly­va­lence sonore.

Je n’ai pas de reproche majeur à faire à cette pédale, et les quelques points néga­tifs que je lui trouve (comme le manuel partiel­le­ment illi­sible) ne portent pas à consé­quence. Au final, la Lester G est une bonne façon d’ajou­ter le son d’une cabine Leslie à votre pedal­board.

8/10
Points forts
  • Emulation aux sonorités authentiques
  • Deux contrôles de vitesse séparés
  • Entrée pour pédale d'expression, permettant de contrôler la vitesse au pied
  • Overdrive et compresseur de qualité inclus
  • Sortie utilisable en mono ou en stéréo
  • Bypass bufferisé
Points faibles
  • Manuel papier partiellement illisible
  • Impossible d'utiliser l'overdrive ou la compression en désactivant l'effet Leslie

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.