Blue Cat Audio Re-Guitar
+
Blue Cat Audio Re-Guitar

Re-Guitar, Simulateur de micro de la marque Blue Cat Audio.

Avis
Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test MiMic

Test de Blue Cat Audio Re-Guitar (On Refait le Patch)

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail
Award Innovation 2019

Après le processeur de distorsion Destructor et la simulation d’ampli Axiom, Blue Cat poursuit sa gamme d’effets pour guitare avec Re-Guitar, un plug-in original qui vous promet de changer les micros de votre 6 cordes d’un simple clic !

C’est un fait : ce ne sont pas tant la forme ou les essences de bois qui font l’essentiel du son d’une guitare électrique mais plutôt ses micros. De fait, l’installation de P90 sur une Les Paul ou de doubles sur une Strat a vite faite de modifier drastiquement le son de l’instrument, au point qu’on rêverait souvent de pouvoir changer les capteurs à la volée, en fonction de la chanson, du contexte ou de l’envie du moment. Bien que des solutions matérielles aient vu le jour pour proposer cela (chez les Suisses de Relish Guitars par exemple mais aussi chez Ampeg avec l’AMG100) ou s’en approcher (les P-Rails de Seymour Duncan se rapprochent de ce besoin fonctionnel, tout comme la pédale EXchanger de Keyztone), on n’est pas mécontent de voir un logiciel se coller à cet exercice, à plus forte raison quand il émane de Blue Cat Audio, développeur français dont le talent n’est plus à prouver. Quoi de plus souple que d’utiliser un logiciel qui permet, même après la prise, de changer les micros de la guitare ? La promesse est donc intéressante, voyons si elle est tenue…

Pour ce faire, nous vous proposons de nous suivre en vidéo, ou en lisant le texte qui suit…

Simple et de bon goût

Comme tous les plug-ins Blue Cat, Re-Guitar est disponible sous Mac comme sous Windows aux formats AAX, AU, VST et VST3, mais la première bonne surprise qui nous attend avec ce nouveau venu, c’est qu’en plus d’être disponible comme produit autonome au prix de 99 euros (avec un rabais de 30% pour le lancement à l’heure où sont écrites ces lignes), il est aussi proposé comme module d’Axiom, le simulateur d’ampli de Blue Cat qui nous avait fait très bonne impression. Voilà qui rend ce dernier plus attractif encore qu’il ne l’était tandis que ceux qui le possèdent déjà pourront profiter gratuitement de Re-Guitar par une simple mise à jour : une bien belle intention !

globalhumbuckerL’interface du logiciel est simplissime et s’organise en cinq volets : dans la partie supérieure gauche du plug-in, intitulée Pickup Sim, on choisit le grand type de micro équipant la guitare sur laquelle on joue (Double, simple bobinage ou simple bobinage brillant) puis le grand type de micro que l’on veut obtenir, ce qui permet ensuite de préciser le modèle exact de micros ou de « guitares » qu’il est possible de simuler.

acousticComment ça de « guitares »? En effet, Re-Guitar propose, en marge des simulations de micros électromécaniques, des simulations de guitares acoustiques ! Si nous reviendrons sur cette dernière, notons pour l’heure qu’on dispose au total de 9 simulations de micros à simple bobinage, 9 simulations de micros à double bobinage et 9 simulations d’acoustiques, le tout étant complété de deux modes « Custom », un pour les acoustiques et un pour les électriques.

e-customDans ces derniers, vous aurez la possibilité de positionner une croix sur une sorte de carte où sont représentés les différents modèles de micros, ce qui permet de morpher entre eux pour obtenir des combinaisons inédites.

Si la partie droite est dévolue à l’aperçu photoréaliste du micro que vous simulez et au réglage de son volume et de sa tonalité, la partie inférieure gauche est enfin dédiée aux aspects les plus techniques de la simulation : l’une permettra de définir l’épaisseur du corps de la guitare et l’autre de calibrer le logiciel, car oui, le logiciel a besoin d’être calibré.

Avant d’évoquer cette procédure, soulignons la réussite globale de l’interface qui, dans son parti-pris marqué pour une représentation graphique des micros plutôt que du texte, s'avère lisible et très simple à utiliser.

AbraCalibra

calibragePour que Re-Guitar donne le meilleur de lui-même, il s’agit donc de faire une sorte d’étalonnage du logiciel par rapport au son de votre guitare : la manipulation consistera à choisir en destination de simulation la même chose qu’en source de simulation, puis à s’assurer que le volume et la brillance du son ne diffèrent pas lorsqu’on active ou désactive le plug-in. Cela n’a rien de très compliqué mais on aurait vraiment aimé disposer de quelque chose de plus assisté comme on peut le voir dans d’autres logiciels, le fait de devoir alterner entre le maniement de la souris et le grattage des cordes étant un peu laborieux quand on est seul. Gageons que Re-Guitar pourrait s’inspirer des phases de calibrage qu’on trouve sur le Kemper ou les plug-ins Positive Grid pour que tout cela soit un peu plus fluide à l’usage.

La manipulation n’est toutefois pas diablement compliquée et passés les quelques minutes qu’elle réclame pour chaque micro, elle n’aura plus à être faite vu que vous pouvez stocker le preset. Voyons à présent ce que cela donne…

D’un micro l’autre

Une fois correctement calibré, il faut admettre que le logiciel est assez convaincant si l'on a bien compris à quoi il sert et qu'on ne fantasme pas sur ses capacités. Il s’agit en effet de simuler des micros et non des guitares dans leur entier, comme le fait Line 6 avec ses Variax grâce à un capteur hexaphonique qui fait toute la différence. Simuler un simple bobinage à partir d’un PAF rapprochera ainsi une Les Paul d’un son Fenderien, sans que jamais on ne puisse se dire en fermant les yeux qu’on est face à une Strat, preuve qu'au-delà du choix des micros, quantité d'aspects vont influer sur le son d’une guitare, du positionnement des micros par rapport au bloc cordes jusqu’au tandem chevalet-sillet ou encore les détails de lutherie (manche vissé ou collé, essences, etc.). Évidemment, le distinguo est encore plus flagrant lors du jeu car vous aurez beau monter des PAF sur une Telecaster, vous ne jouerez jamais dessus comme vous le feriez avec une Les Paul pour des raisons d’ergonomie.

Une fois qu’on a conscience de tout cela, force est toutefois de constater que Re-Guitar fait la blague en produisant les résultats attendus.

D’un simple bobinage de Strat, on peut ainsi passer au son plus riche en graves d'un P90 et celui, encore plus riche en grave mais aussi plus boueux d’un PAF :

Jazz-Strat
00:0000:12
  • Jazz-Strat00:12
  • Jazz-P9000:12
  • Jazz-PAF00:12

Même chose sur un motif plus groovy au son crunch. On passe cette fois d'un simple bobinage Strat à un P90 puis à un humbucker "moderne" qu'on sent nettement plus agressif :

Groove-Strat
00:0000:21
  • Groove-Strat00:21
  • Groove-PAF00:21
  • Groove-ModernBurcker00:21

Comme l’inverse est possible, passant des PAF d’une Les Paul au son plus mordant d'une Tele :

rockLP
00:0000:30
  • rockLP00:30
  • rocktele00:30

Bref, ça marche plutôt pas mal. Côté simulation acoustique en revanche, il n’y a pas grand miracle à espérer et mieux considérer cela comme une fonction Bonus qui pourra à l'occasion dépanner. Comprenez par là que Re-Guitar pourra vous donner un son de Piezo passable (sachant que personnellement, j’ai toujours trouvé que le son d’un Piezo est une injure à la guitare acoustique), mais que les simulations d’acoustique sonnent… comme sonnent la plupart des simulations d’acoustique du marché, c’est à dire en offrant un rendu qui ne fait jamais illusion, bien qu’il soit possible d'améliorer tout cela avec un peu de réverbe pour cacher la misère. Écoutez d'abord l'électrique puis une simulation de pédale de simulation acoustique, une simulation de Dreadnought et enfin la même simulation avec une réverb de type Ambiance.

ElecArpege
00:0000:26
  • ElecArpege00:26
  • AcousticSim1Arpege00:26
  • AcousticVintageDreadRevArpege00:26
  • AcousticVintageDreadArpege00:26

 

Finissons sur un point très positif : la consommation CPU est basse (autour de 1 ou 2 %) et le plug-in est parfaitement utilisable en temps réel, chose importante.

Conclusion

Même s’il serait plus exact de parler de Re-Pickup plutôt de Re-Guitar en ce sens où nous ne sommes pas face à un simulateur de guitares (comme peuvent l’être les systèmes Variax ou VG) mais bien de micros, le plug-in de Blue Cat tient sers promesses et permet à moindre frais, sans avoir à jouer du fer à souder, de changer la personnalité des micros d’une guitare, fut-ce après la prise. Même si la phase de calibrage est perfectible, le logiciel offre en outre un excellent rapport simplicité/fonctionnalités avec peu de réglages mais des réglages efficients. Pour peu qu’ils aient bien conscience de ses limites, il se pourrait bien en tout cas que nombre de guitaristes home studistes fasse une place pour Re-Guitar dans leur rig logiciel, que ce soit pour élargir leur palette sonore ou faire du doublage de piste. On invitera tout le monde en tout cas à se procurer la version d'évaluation du logiciel pour se faire sa propre idée.

Notre avis :
Award Innovation 2019
Points forts Points faibles
  • Interface claire
  • Simplicité d'emploi
  • Son globalement convaincant
  • Inclus dans Axiom
  • Possibilités de créer des micros Custom
  • Le bonus des simulations acoustiques pour ceux que les sons typés Piezo intéressent
  • On gagnerait en confort avec un assistant de calibrage
  • Pas de positions intermédiaires sur les humbuckers
  • Les simulations d’acoustique ne sont clairement pas l’intérêt premier du plug-in
  • Pas grand-chose à redire si l’on comprend que cela simule des micros et non des guitares : ce n’est pas un système Variax logiciel
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail