• J'aime
  • Tweet
  • Mail

Problème d'accordage sur Korg Prologue 16

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Sylvain Courtoux

membre non connecté
Sylvain Courtoux
65 posts au compteur
Posteur AFfranchi

91 Posté le 15/02/2019 à 17:55:48Lien direct vers ce postSignaler un abus
Tant que vous êtes là, pouvez-vous me dire, en terme de sonorités, ce qui différencierait un Pologue 8 ou 16 d'un [Prophet Rev2 8] ? J'ai déjà un [Prophet rev2_8] et je ne voudrais pas que le Korg fasse, en quelque sorte, "double emploi" ?

ZeeByeZon

membre non connecté
ZeeByeZon
1616 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 567

92 Posté le 15/02/2019 à 21:14:53Lien direct vers ce postSignaler un abus
C'est peut-être à toi de te faire ton opinion. C'est quand même très subjectif :-)

Maxxou32

membre non connecté
Maxxou32
1196 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 405

93 Posté le 15/02/2019 à 23:29:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ben justement moi j'ai étudié la question car je souhaite ajouter un nouveau analo ply à mon home studio. Le korg a un son énorme, j'ai pu l'essayer en magasin, on retrouve ce gros son korg de la grande époque! :aime:
Le rev2, j'ai pas encore pu l’essayer mais c'est aussi une super machine, il est plus poussé niveau programmation, le son, c'est du Sequential, très 80, moi j'aime, le filtre est très différent. C'est vraiment une question de goût. Bref faudrait les deux ! Moi j'ai eu un gros coup de cœur pour le korg mais le son du REV2 correspond plus à l'identité sonore de mon studio et j'adore aussi le son de ce synthé. J'ai juste joué des sons du rev2 samplés à partir de très bons sons sélectionnés sur le web pour écouter au mix avec mes autres synthés. Bilan : le rev2 a cette capacité à parfaitement bien s'intégrer au mix, que cela soit avec des machines hardware ou avec de très bons vst ou rompleur.
Le korg se suffit à lui-même, en 1er synthé, c'est top ! Il est aussi plus facile d'accès. Le REV2, c'est la polyvalence et un autre type de gros son.

Old School et Electronica

Revenir en haut de la page