Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
pédago

Les gammes et les modes

Les bases de l’harmonie - 1ère partie
Agrandir
Forums thématiques Théorie musicale

Il y a parmi vous, je le sais, des musiciens certes talentueux, mais que l’aspect théorique de la musique a toujours un peu rebuté. Il y en a d’autres qui ont suivi un parcours classique, mais ont laissé tomber le solfège dès qu’ils en avaient appris assez pour pouvoir déchiffrer une partition.

Accéder à un autre article de la série...

Oui, mais voilà, on se retrouve souvent, à un moment donné, face à la sensation que, quand même, avoir deux ou trois notions théoriques supplémentaires, ça ferait du bien. Surtout quand on a la sensation de réinventer à chaque fois la roue dès qu’on essaie de créer une petite chose sonore qui ne soit pas trop bancale.

Cette nouvelle série d’articles s’est donc fixé comme objectif de rappeler quelques bases simples d’harmonie à tous ceux qui souhaiteraient découvrir ou redécouvrir le moyen d’améliorer facilement leurs compositions ou leurs improvisations.

C’est parti !

Les octaves, les intervalles et les gammes

Avant tout, il faut se rappeler que dans la musique occidentale, l’ensemble des sons jouables par un instrument de musique est divisé en octaves qui se répètent des graves aux aigus. Une octave est elle-même subdivisée en 12 notes. On appelle l’ensemble de ces 12 notes l’« échelle chromatique », ou « gamme chromatique ».

Mais alors, si l’on a douze notes, quel rapport avec le concept d’« octave », qui impliquerait plutôt « huit » éléments si l’on en croit le préfixe « oct » ? C’est là qu’interviennent les notions de gamme diatonique et de système tonal. Toutefois, avant d’aborder ces domaines-là, il convient tout d’abord de définir la valeur et le nom de chaque intervalle entre les notes de l’échelle chromatique.

Les noms des intervalles évoquent les modes majeur et mineur, nous verrons très rapidement de quoi il s’agit. Partons de la note Do (mais nous aurions pu choisir n’importe quelle autre note de départ…). Nous avons donc :

  • Do-Réb : ½ ton, seconde mineure
  • Do-Ré : 1 ton, seconde majeure
  • Do-Mib : 1 ton et demi, tierce mineure
  • Do-Mi : 2 tons, tierce majeure
  • Do-Fa : 2 tons et demi, quarte juste
  • Do-Fa# : 3 tons, quarte augmentée, appelée également le triton
  • Do-Sol : 3 tons et demi, quinte juste
  • Do-Sol # : 4 tons, quinte augmentée
  • Do-La : 4 tons et demi, sixte majeure
  • Do-La# : 5 tons, sixte augmentée
  • Do-Si : 5 tons et demi, septième majeure
  • Do-Do : 6 tons, octave
Solfège : les harmonies

Bien, maintenant que nous avons clarifié la notion d’intervalle, revenons au système tonal dont nous avons parlé plus haut. De quoi s’agit-il ? Pour faire simple, le système tonal agence les douze demi-tons de l’échelle chromatique afin d’en faire ressortir les huit notes qui seront significatives (en fait sept notes plus le doublement de la note d’origine de la gamme, appelée tonique). Ces huit notes constituent une « échelle diatonique ». Pour information, il existe des gammes constituées d’un nombre différent de huit notes, qui feront l’objet d’un article ultérieur.

Les modes majeur et mineur

Je vous ai dit que le système tonal permet d’organiser les 12 demi-tons de l’échelle chromatique afin de constituer des gammes diatoniques. Celles-ci peuvent être agencées selon deux modes principaux : le mode majeur et le mode mineur. Là aussi, il en existe d’autres (plein, même), mais qui découlent tous de ces deux modes de base. Ils feront l’objet eux aussi d’un futur article. Les notes qui constituent une gamme diffèrent selon que celle-ci soit majeure ou mineure, et donc ainsi diffère également la « couleur » sonore du morceau. Pour faire très, très, mais alors vraiment très caricatural, on peut désigner respectivement le mode majeur et le mode mineur par : le mode « joyeux » et le mode « triste ».

Afin de vous permettre de vous faire une petite idée des différences d’ambiance que nous obtenons selon le mode que l’on choisit, voici deux petits exemples sonores, l’un majeur et l’autre mineur, et s’ils sont mélodiquement proches, leur atmosphère diffère beaucoup. 

air majeur
00:0000:09
  • air majeur 00:09
  • air mineur 00:09

Dès le prochain article, nous verrons comment s’obtiennent ces fameuses gammes majeures et mineures.

Article suivant dans la série :
Comment sont construites les gammes majeures et mineures ? →
  • karlos
    karlos
    Nouvel AFfilié
    39 posts au compteur
    Excelllentissime !!!!
    Parfait pour accompagner l’apprentissage !!!
    Bravo et merci !
  • guitarator
    guitarator
    Posteur AFfiné
    195 posts au compteur
    Si ça peut aider ;) :

  • cortmgm
    cortmgm
    Squatteur d'AF
    4442 posts au compteur

    icon_bravo.gif

    merci pour le conseil, j'ai pas eu le temps de m'y atteler

  • lodeli
    lodeli
    Posteur AFfolé
    606 posts au compteur
    il n'y a pas de quoi...
  • lodeli
    lodeli
    Posteur AFfolé
    606 posts au compteur
    il y a une modulation. il est clair que tu ne peut pas rester en D min penta.
    si tu veux rester dans l'esprit penta tu peux essayer Eb maj penta :
    mib fa re sib do
  • cortmgm
    cortmgm
    Squatteur d'AF
    4442 posts au compteur
    Salut.

    Je galère pour jouer un solo.

    La grille est Dm7/Gm7, jusqu'ici ça va, je me base sur la penta de D;
    ça se complique ensuite car la grille évolue et devient Dm7/Eb(F) (mi bémol basse fa), quand je fais la penta de D mineur ça sonne pas sur le 2ème accord.

    Des pistes? Une gamme? Une explication?

    Pour info c'est un morceau soul/funk.

    Merci de votre aide
  • groyann
    groyann
    Nouvel AFfilié
    4 posts au compteur
    Sur mon blog j'ai essayé de synthétiser la notion de gamme et modes (modes de la gamme majeure pour commencer) avec des termes simples :
    http://www.apprendrepianojazz.fr/2012/07/la-gamme-majeure-et-ses-modes.html
    Vous trouverez également une synthèse des meilleurs livres de théorie que j'ai pu lire :
    http://www.apprendrepianojazz.fr/2012/08/la-biblio-du-pianiste-de-jazz.html

    N'hésitez pas si vous avez des suggestions, ou des questions.
  • Sri Ayo
    Sri Ayo
    Posteur AFfranchi
    67 posts au compteur
    Effectivement, je suis de ton avis Bb's. Je rajouterais même que le La# peut parfois être remplacé par La bécarre, ce qui donne à ce genre de modes sa particularité à être mobile... à la manière des gammes mélodiques ascendantes et descendantes.
  • boub's
    boub's
    Posteur AFfolé
    755 posts au compteur
    Bonjour.
    Sauf erreur de ma part, ce mode est dérivé de Si double harmonique (si.do.ré#.mi.fa#.sol.la#.si) auquel on aurait abaissé le V en Vb, il contient 2 tetracordes qui ont une seconde augmentée qui a cette couleur arabisante si particulière.
    Il appartient à la grande famille des modes orientaux.
    Partant de si, je l'appellerais si locrien double harmonique, donc partant de do, ce serait effectivement do ionien #2,#6 tout simplement.
    Bb's
  • jouf
    jouf
    Posteur AFfranchi
    98 posts au compteur
    Citation :
    Bonjour,
    est-ce que quelqu'un connait le nom de la gamme suivante :

    do ré# mi fa sol la# si do


    (NB Ce mode n'est issu d'aucun des systèmes diatoniques), je l'appellerais Ionien #2#6.
    En effet il a les deux degrés harmoniques augmentés sinon c'est un Ionien.
    #2,3,4,5,#6,7
  • didas_94
    didas_94
    Posteur AFfiné
    142 posts au compteur

    Un très bon article en 4 parties sur les modes avec des exemples.

     

    https://matthieugilot.wordpress.com/2013/04/03/comprendre-les-modes-premiere-partie/

  • globetrottet
    globetrottet
    Nouvel AFfilié
    6 posts au compteur
    Juste de la pratique avec Guitare Kiné, puis le reste viens tout seul et facilement... :bravo:

    https://itunes.apple.com/fr/book/guitare-kine/id1065479192?mt=13
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.