Vos coups de coeur musicaux
Forums thématiques Vos coups de coeur musicaux

Un concert vous a retourné ? Un disque vous a bouleversé ? C'est ici et pas ailleurs que vous pouvez en parler. De fait, cet espace de discussion est un excellent moyen pour partager et étendre sa culture musicale.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Le Concert d'hier soir

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

dana12

membre non connecté
dana12
15799 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 1 141

491 Posté le 07/07/2014 à 13:40:11Lien direct vers ce postSignaler un abus
John Butler Trio vendredi soir à Cluses. Un grand moment, comme souvent avec lui.
Grant Gerathy à la batterie, super son !
Byron Luiters à la basse et contrebasse, plus une partie clavier, pas ma préférée, excellent
John Butler caresse ou martyrise ses instru : guitare électrique, banjo et surtout sa "11 cordes", avec laquelle il nous a gratifié 11 mn de son instrumental fétiche "Ocean".
Par rapport à d'anciennes prestations que j'ai déjà vues de lui, Butler joue davantage debout (plus de lap steel), et bouge enfin sur scène, sans rien perdre de son jeu.
Un super concert, un peu court (1h20, mais bon, dans le cadre de Musiques en Stock, c'était gratuit ! )
http://blog.solidays.org/wp-content/uploads/2011/06/JohnButtlerTrio_MaryleneEytier-0893.jpg

Incrédule sur tout, sceptique sur le reste

[ Dernière édition du message le 07/07/2014 à 13:46:29 ]

wildchild666

membre non connecté
wildchild666
11700 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 703

492 Posté le 07/07/2014 à 17:38:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
Oui j'etais au hf, toi aussi ? Tu as retenu quoi ? Dopethrone et Gurt font une tournee en ce moment, check ça mais cest peut etre trop tard !

- Vous êtes contre tout ce qui a été fait depuis la dernière guerre...
- Vous vous trompez de date. Je suis contre tout ce qui a été fait depuis Adam

grozeil

membre non connecté
grozeil
4137 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 425

493 Posté le 07/07/2014 à 20:46:36Lien direct vers ce postSignaler un abus
Comme je suis un gros flemmard, je fais un copier/coller d'un report posté sur un autre forum dédié métal... Du coup, je m'auto-cite (c'est pas la classe ça?) :-D

Citation :
Pour la musique :

Cette année, j’ai décidé d’y aller plan-plan, histoire de pas être crâmé dès le premier soir... Alors., au rayon des...
… putains de bons shows qui te redonnent espoir en l’espèce humaine :

- Clutch : je déboule par hasard sous la tente, archi-bondée, j’arrive à peu près au milieu, et là, je me prends une bonne vieille mandale complètement innatendue, aidé par un son parfait, et un public qui mange dans la main du groupe. C’était fabuleux, et mon prochain objectif, c’est de revoir ce putain de groupe dans une salle. Le genre de presta qui AURAIT DU avoir lieu sur une Mainstage et à une heure tardive, le groupe aurait pu faire la nique à pas mal d’autres groupes.

- Skyclad : comme mon compère, j’ai failli verser ma larme quand en seconde partie du set, ils invitent Dave Pugh à jouer une série de (très) vieux titres. Je sais pas ce qu’il leur a pris, ils ont peut être eu peur de jouer sous une tente extrême au milieu d’autres groupes plus violents, et ont du coup ressorti leurs brûlots thrash ? Le chanteur fait le job, mieux que sur disque, même si on regrette la scansion agressive de Martin Walkyier sur ces titres là. Mais putain, c’est bon, le public est à fond, mais effectivement, ça aurait du être encore plus la folie, et puis il manquait à l’appel quelques autres titres essentiels à mes yeux. Il faut absolument que le groupe revienne au plus vite et joue plus longtemps, parce que là, laisser un groupe de cette valeur historique jouer une heure, c’est juste malpoli (surtout qu’après, il faudra se taper du Equilibrium ou du Trollfest pour une durée équivalente... tout fout le camp ma pauv’dame).

- Black Sabbath, pardi. Son dantesque, Ozzy mieux que prévu (il n’a vraiment salopé qu’un titre à mes oreilles, c’est inespéré), show et projections vidéos vraiment plaisantes. Bref du tout bon. Juste une remarque, le set m’a paru un peu court, il me semble qu’ils ont gratté 10-15 minutes et auraient pu jouer un petit Dirty Women, , Sweet Leaf, Electric Funeral ou Sabbath Bloody Sabbath en entier. Bon, je pinaille, c’était bien de les voir une fois dans sa vie (et ça me fait d’autant plus regretter de ne pas avoir vu Heaven and Hell au Hellfest, car le concert au Casino de Paris avait été énormissime).

- Iron Maiden : loin d’être fan absolu, je me suis quand même planté au milieu de la fosse, et bon, c’était juste essentiel : des titres un peu plus rares que le reste, les hits, la voix de Dickinson qui a vraiment assuré, les gymnastiqueries de Jannick Gers, les décors et les backdrops qui changent à chaque titre, les pétards, bref, classique et TRES efficace.

- Emperor : pour moi, In the Nightside est loin d’être le meilleur album du groupe. Alors, j’ai assisté au concert de loin, vu que je métais positionné sur la MS1 pour Sabbath, mais j’ai trouvé ça très bon, classe, très classe même, simple et majestueux comme il faut. Faust se démerde bien, même s’il fait toujours les mêmes breaks (tellement que quand tu commences à faire une fixette dessus, ça devient irritant). Un très très bon moment, et la place du groupe comme tête d’affiche sur une Main Stage était méritée (et la reformation pour cette série de shows était vraiment bien fondée).

- Hail of Bullets : connaissais pas, mais étant fan relativement récent d’Asphyx, je vais pas faire un dessin. Musique plus variée et dynamique qu’Asphyx avec des musiciens qui y croient dur comme fer. L’accueil réservé est assez incroyable à cette heure de la journée et effectivement, ce premier concert de l’édition 2014 pour moi a aussi sonné comme le début des hostilités et du festival. Du coup, je demande solennellement que Martin van Drunen se présente aux prochaines élections présidentielles. Ce type est LE chanteur de death metal.

… les découvertes très très correctes

- J’ai bien apprécié Borgne que je ne connaissais pas du tout. Sur le papier, l’origine géographique et l’esthétique incitent à le placer du côté d’un Darkspace, mais en fait non, la musique ici est plus « rock », catchy et moins cosmique. Du coup, suis resté jusqu’à la fin et j’y ai même pris un plaisir non feint, coquin que je suis (une jolie demie-molle sur ce show).

- Burning Heads : connaissais que de nom, le concert m’a fait délirer, avec cette attitude punk qu’a priori je ne supporte pas, sauf que là, c’est passé comme une lettre à la Poste. C’était frais, énergique, ça changeait un peu quoi. Très bien !

- Dordeduh : j’ai largement préféré assister à un show de Negura Bunget l’année dernière, mais ça restait vraiment sympa, planant et original. Par contre, faudra qu’on m’explique pourquoi les deux parties se sont séparées, vu que c’est la même musique à peu de choses près (d’ailleurs, Dordeduh qui commence son show par un extrait d’un titre de Negura, c’est comment dire... déstabilisant!)

- Scorpion Child : un truc vaguement 70’s avec un chanteur assez exceptionnel qui singe Coverdale et Plant (avouez qu’il y a pire comme modèles). Sympa comme tout !

- Soundgarden : bah quoi, je connaissais quasi pas. Et bien, c’était super, quelques titres m’ont vraiment fait délirer, Cornell chante quand même comme un malade et puis finir un set par 4 mns de larsen sur une Mainstage, c’est rock. B++, voire A-.

… les valeurs sûres :

- Sepultura : vus trois fois en trois ans, à chaque fois un peu par hasard, on peut pas dire que le groupe ménage sa peine pour reconquérir son public. Et comme à chaque fois, il faut reconnaître que le Derek, ah bah, il sait y faire, et il y croit encore (tout comme son jeune batteur). Très bien au final.

… groupes sympas mais qui m’ont pas remué...

- Aerosmith : gros, très gros show, avec une production nécessitant une centrale nucléaire à elle toute seule. Ca joue, le son est super bon, les musiciens ont vraiment la patate (au moins en début de show), mais je ne reste pas, c’est tout simplement pas ma came. Je pars de la fosse, en me faisant insulter par un gars qui ne voulait pas me laisser passer (toujours agréable... connard).

- Annihilator : je voulais voir le groupe par curiosité, mais j’ai tenu deux titres. Ca joue terrible, Jeff Waters y croit dur comme fer, mais les premiers titres ne m’ont pas transcendé et la fatigue aidant, j’ai préféré me foutre à l’ombre (je sais, j’ai honte).

- Behemoth : suis pas du tout fan du groupe, j’ai lentement arrêté de le suivre après Zos machin. Gros show, gros charisme de Nergal qui se démonte pas un poil à jouer sur une scène aussi énorme (d’ailleurs, je trouve ce choix de le placer sur une mainstage à la fois étrange et culotté). Par contre, j’étais placé devant la MS1 alors que le groupe jouait sur la MS2, et le son était abominable, et je pèse mes mots. Globalement, de toute façon, pour avoir un son correct, il faut se placer dans l’axe de la scène, que ce soit en extérieur ou sous les tentes, et parfois un déplacement de quelques mètres peut vous sauver la prestation et les oreilles. Là, placé où j’étais, c’était impossible d’apprécier quoi que ce soit, c’était bourré d’infras. Mais ceci dit, je rejoins un commentaire précédent, il y a Behemoth et les autres groupes plus carton pâte, au hasard Septic Flesh.

- Gehenna : je connais quelques albums du groupe, plutôt violents, et là, je tombe sur un show plutôt pépère et axé sur les ambiances. Déconcertant et même un peu décevant pour tout avouer.

- In Solitude : les références (Mercyful Fate et consorts) m’ont amené sur ce show. Sympa, mais bon, ça casse pas non plus trois pattes à un canard, même si ça joue plutôt très correctement.

- Loudblast : j’étais tout au fond, je suis pas arrivé à rentrer dans le concert, mais en tout cas, le groupe avait la tente dans sa poche avant même de monter sur scène. Ca devait être bien.

- Rob Zombie : connaissais pas, j’ai trouvé ça festif, agréable, un poil opportuniste même, mais bon, ça cadrait bien avec une ambiance de fin de journée de festival.

Les cas de conscience :

- Death To All : j’ai trouvé ça vraiment bien. Le jeu des musiciens uber carré, l’attitude de Masvidal, survolté et content d’être là, manifestement. Mais c’était sans compter sur... le son (dans un concert, c’est con, c’est le truc principal). Effectivement le kick de la batterie saturait, chose que j’ai entendue sur d’autres shows (à un moment donné, il faut que les techos sortent les rouleaux de PQ qu’ils ont dans les oreilles, bref). Mais à la fin du show, la question de la légitimité de cette formation ne se posait plus du tout, selon moi.

- Deep Purple : j’ai trouvé ça plutôt agréable, reposant, mais avec des longueurs (les solos à rallonge, mais bon, ça fait 40 ans que c’est comme ça avec ce groupe). Smoke on the Water est chiante et jouée sans vigueur, par contre, Hush, ça l’a bien fait. Ian Gillan accuse le coup et les années, mais s’en sort avec classe. Mais par contre, pour les avoir vus en concert en salle il y a quelques années, le niveau de la prestation a clairement baissé.

- Extrême : super show, les titres les plus énergiques et funky sont terribles, mais voilà : en milieu de show, ils nous font « More Than Words », et là, c’est le drame, je décroche complet et n’arrive pas à rester. Dommage !

- Unleashed : super show, mais qui aurait dû être encore mieux !!!J’attendais certains titres qui ne sont jamais venus, d’où une grosse déception. Grosse ambiance ceci dit. Par contre, carton rouge aux musiciens qui passent tellement de temps à boire leurs bières qu’ils auraient pu jouer au moins un titre ou deux supplémentaires s’ils avaient fait la diète. Ca, ça m’a bien gavé !

- J’ai vu les deux derniers morceaux de Nile, et bordel, j’ai regretté d’avoir loupé ça, parce que, ce que j’ai entendu avait l’air super, avec un son propre, précis et puissant. Raaah, merde, on peut pas être partout.

- Lofofora : j'y suis allé pour voir, avec bienveillance, mais j'ai trouvé ça nul (faut dire que là où j'étais placé, devant la MS2 alors que le groupe jouait sur la MS1), le son était ABOMINABLE (mais vraiment).

Les occasions ratées :

Supuration, Paradise Lost, Opeth, Solstafir... Fais chier mais bon, c’est la dure loi d’un festival. Si j’ai bien suivi, Opeth a ressorti de ses cartons des titres de la grande époque avec des vocaux death… ? Si c’est ça, je pars me jeter sous un train pour avoir loupé ça, mais en même temps, j'étais rincé de chez rincé.

Après, sur le plan de l’orga et de l’ambiance, je rejoins le cortège général. Pour les tops : super orga, des bénévoles au top du top, d’une gentillesse extrême et super patients même avec les gros relous, super déco, des améliorations notables (au niveau des toilettes notamment… Les Piss-debout ont permis d’éradiquer ces mauvaises odeurs et heureusement, parce qu’avec la chaleur, on aurait pu tourner de l’œil).

Pour les flops : la bouffe est vraiment trop chère vu les rations servies. Autant l’année dernière, ça ne m’avait pas choqué, autant là, je me suis fait arnaquer quelques fois (genre un sandwich avec la moitié des ingrédients manquants, des crêpes fines comme de la dentelle pour 3 euros, c’est juste pas possible. Finalement, la seule valeur sûre, c’est Mémé Patate comme l’année dernière).
Sinon, le monde… Au final, on s’y fait, mais c’est vrai que c’est épuisant, surtout que le site s’est agrandi, pour le meilleur (le Market déplacé, super) et pour le pire (la passerelle, même pour moi qui suis resté assez sage niveau boisson, est juste hallucinante de dangerosité). Le son aussi a rarement été satisfaisant hors Main Stage. Sous les tentes extrêmes, c’est infernal de basses, je trouve ça limite honteux pour un festival qui prétend de jouer à ce niveau là de professionnalisme.
Autre truc : même si je n’ai pas constaté de heurts, on sentait que, la chaleur aidant, les gens étaient sous tension et que ça pouvait partir en vrille assez souvent. En ce qui me concerne, quelques comportements m’ont vraiment saoûlé : les gars qui veulent se frayer une place devant, pas de souci, mais qui te défoncent sans prévenir pour passer, ça me gave vraiment. Et puis, les soiffards qui squattent par terre les tentes pour désaoûler et empêchent le public de passer, ça aussi, c’est franchement gavant. Hé, les gars, si vous tenez pas l’alcool, restez chez vous hein. Une énorme tente centrale, sans scène, pour se poser un moment ne serait pas du luxe d’ailleurs.

Au final, super bon moment, mieux que l’année dernière mais moins bien qu’en 2012. Vu le prix qui ne baissera (j’imagine) pas, je ne suis ceci dit pas du tout sûr de remettre le couvert l’année prochaine, à moins qu’il y ait des groupes vraiment inédits (au hasard, Tool, Summoning, Nine Inch Nails…) ou des groupes dont on connaît la grande valeur scénique (Primordial, Devin Townsend… miam)

wildchild666

membre non connecté
wildchild666
11700 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 703

494 Posté le 07/07/2014 à 22:57:42Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ouch le pavasse ! J'ai tout lu ! Mais j'avais oublié, on a presque carrément pas les mêmes goûts :-D : In the nightside est un si ce n'est MON album préféré d'Empy, j'ai pas aimé Borgne, je suis allé voir autre chose que Clutch (je me souviens plus).
J'accroche plus aux truc plus "directs" genre Turbonegro, Mad Sin, les Wizards, Kylesa, Behemoth oui, Acid king, Kvelertak Black Lodge (une sorte de Black Indus limite hardtek, genre la teuf au miliu du hellfest, LA bizarerie de l'année selon moi).
Sinon en plus atmo/aérien/psyché : Subrosa, Solstafir, Blues Pills, Downfall of gaïa, Caspian.

Entre autres !... Mais moi aussi, je l'ai fait un peu plus calme cette année (mais ça reste éprouvant !). Apparemment ils comptent limiter un peu le nombre de personnes, revenir à un truc un peu plus modeste, c'est pour moi la bonne voie : au final, même si je suis allé jetter un oeil, je me serais bien passé de Maiden, Sabbath et Aerosmith ou Deep Purple. Alors que des mecs comme Solstafir, des découvertes comme Subrosa et des valeurs sûres comme Behemoth, ça ramène moins de monde et ça demande moins de cachet.
Pour des types comme moi, c'est tout benef.

- Vous êtes contre tout ce qui a été fait depuis la dernière guerre...
- Vous vous trompez de date. Je suis contre tout ce qui a été fait depuis Adam

samy dread

membre non connecté
samy dread
18008 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 453

495 Posté le 24/08/2014 à 14:17:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
Le cabaret vert, le festival des minettes en bottes!

avec le réchauffement climatique il va faire trop chaud pour travailler

Rage is Walrus

membre non connecté
Rage is Walrus
1071 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 52

496 Posté le 25/08/2014 à 17:48:59Lien direct vers ce postSignaler un abus

Deux jours à Rock-en-Seine : 

Samedi : 

St. Paul and the Broken Bones : super concert, déjà ouvrir la grande scène le samedi à 16h30 c'est pas facile. Et puis, chanter, interpréter et danser comme ça sur un soul d'enfer quand on ressemble à Truman Capote, c'est fou

Clean Bandit : ils annonçaient un quatuor à cordes avec des prod électro ultra-modernes, j'ai entendu de la dance, je me suis barré au bout de deux minutes

Thee oh Sees : comme s'ils avaient arrêté de grandir à 14 ans, une espèce de rock vitaminé à trois guitare basse batterie et ça envoyait. Bon, je pense que c'est mieux dans une petite salle

The Ghost of a Saber Tooth Tiger : mettre une bassiste ultra-bonne à la bouche indécente, le fils de John et Yoko, et évidemment de très bons zikos et vous aurez le groupe. Bon, c'est étrange de voir le fils de John... Sinon, niveau zik, ça tient la route, surtout quand ça tire vers Pink Floyd, mais c'est fou ce que ça manquait de l'essence de la musique : l'émotion 

Emilie Simon et l'orchestre national d'île de France : je l'ai vu de loin, alors juste une question : pourquoi sonoriser un orchestre national quand la gratte électrique la couvre entièrement ? Réponse : pour avoir des sub

Portishead : je ne les avais jamais vu et connait surtout leur live. Des problèmes de règlages du son les trois premières chansons (surtout sur la voix de Beth) et puis c'était parti. Bizarrement, j'ai préféré les chansons que je ne connaissais pas. Peut-être parce que les versions ressemblaient trop à celles de l'album live. 

Tout ça sans manger, sans boire, je suis ensuite rentré chez moi, snobant Prodigy 

 

Dimanche : 

Fat White Family : des gros branlos sur scènen qui envoient (même si là aussi, problèmes de son sur scène avec le chanteur) ils faisaient n'importe quoi (genre leur pote tout bourré qui vient taxer une clope au clavier au milieu d'un morceau, le mec lui file son paquet, il prend une clope, puis envoie le paquet dans le public), et m'a laissé entrer dans leur univers. C'était bien. 

 

Brody Dalle : au bout d'une chanson, tu as compris, c'est une espèce de Pink en blonde sans surprise. Tu lui laisses un deuxième morceau, et puis tu te casses

Selah Sue : annoncée comme voix de la soul de ouf, c'est pas mal, mais en fait, ce serait peut-être plus l'heure d'aller voir les vynils et les T-shirts. Ah tiens, y a personne au stand kro ! 

Janelle Monaé : le concert des deux jours pour moi. Un show millimétré avec (énormes) références à la black music, que ce soit dans le look ou moonwalk à la MJ, dans la reprise de I feel good ou dans le Purple Haze balancé à la fin du concert, mais surtout dans l'appel à la lutte contre les discriminations. Un show d'une mégalomanie sans égal, mais franchement ça groove et ça vaut carrément le coup. Je me demande ce que ça peut donner en album, mais si vous pouvez aller la voir allez y (en plus j'y allais avec l'étiquette de la meuf encensée par les Inrocks, autant dire avec scepticisme)

 

Tinariwen : je les avais vu à la Maroqu en décembre, j'avais trouvé ça pas mal, là j'ai trouvé la route pour acheter un hamburger.

 

Stephen Malkmus and the Jicks : trop bien, le groupe du guitariste de Pavement. Ah non, c'est super chiant en fait. En gros, il applique la même recette que Pavement, mais il manque des ingrédients parce que ça ne prend pas

 

La Roux : entendu de loin, n m'a pas donné envie de m'approcher

 

Kavinsky : je devais aller voir QOTSA, mais le pote avec qui j'étais m'a un peu forcé la main. Au final, le mec est d'une beauferie hallucinante (sa gestuelle ferait honte à Franck Ribéry) et sa musique en retard de quinze ans (les trois premières minutes, j'avais l'impression d'entendre Robert Miles) mais c'est toujours cool d'être dans un mouvement de foule où les gens sont heureux.  

 

Anonyme

membre non connecté
8.5
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 167

497 Posté le 25/08/2014 à 18:35:57Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
je devais aller voir QOTSA, mais le pote avec qui j'étais m'a un peu forcé la main

Il respire encore le pôte ?

crossroads

membre non connecté
crossroads
10113 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 920

498 Posté le 25/08/2014 à 19:07:03Lien direct vers ce postSignaler un abus
Le Buis Blues Festivall samedi soir

Sofie Reed : seule en scène avec un lap steel, harmonica et stomp box, elle à vachement bien assurée.
Belle voix, belle présence scénique. Sympa.

Scarecrow : la bonne surprise! Ils sont assurés grave, le chanteur à une super voix en direct, de très bonnes compos, une bonne énergie. Le mélange blues hip hop, nous étions tous septiques, mais là ça passe tout seul, tout en naturel.
Un très bon moment.

Les Delta Saints : j'y allais pour eux, j'ai pas été déçu, un set d'enfer, super bien exécuté.
Ca joue grave, ça chante hyper bien, ça sonne énorme. Un sans faute.

Monkey Junk : Du blues rock classique, rien d'original, je suis parti au bout de 3 chansons...

 Instrumental/Ambient/Post-Rock : https://dzeta.bandcamp.com/

 

[ Dernière édition du message le 25/08/2014 à 19:08:10 ]

Anonyme

membre non connecté
8.5
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 167

499 Posté le 01/09/2014 à 07:31:27Lien direct vers ce postSignaler un abus
Samedi soir, soirée d'anniversaire des 20 ans du Magasin 4 à Bruxelles:

SPAGGUETTA ORGHASMMOND - Duo Carolo clavier/chant. Des sons bien kitch, un chant en Italien façon crooner et une musique qui ne se prend vraiment pas au sérieux. C'était complètement délirant, ça groovait bien, j'ai adoré!

VITAS GUERULAITIS - gratte/clavier/batterie/voix . Assez noisy, très groovy, et avec toujours un univers harmonique un peu étrange et très évolutif. Les pôtes avec qui on était les avaient déjà vu plusieurs fois et les ont trouvés moins bon que d'habitude, moi j'ai trouvé ça vraiment génial DONC, faut que je les revois vite!

Gâtechien - Duo basse/batterie/voix . La putain de claque que je me suis prise là!!! Les gars sont deux, basse/batterie, pas plus. Ca groove comme pas possible, le batteur a un son et un feeling de folie pure, et le bassiste arrive à gérer mélodie et rythmique. Le son n'est pas creux du tout, c'était vraiment incroyable!

The EX - gratte/basse/batterie/sax/voix . Les stars de la soirée, c'était parfaitement en place, un chouette son, mais je n'ai pas du tout accroché; j'ai du mal avec la musique mono-note, ce qu'ils font.

L'Enfance Rouge - guitare/basse/batterie/voix . Eux je n'ai pas compris ce qu'ils foutaient là: un son de merde, un musique prétentieuse et inefficace, pas en place, et tout ça avec un melon démesuré. On s'est barré au 3eme morceau, c'était insupportable

Elemmir

membre non connecté
Elemmir
3038 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 265

500 Posté le 01/09/2014 à 10:01:54Lien direct vers ce postSignaler un abus
VITAS GUERULAITIS et Gâtechien, je vais essayer d'aller les écouter plus tard.
The Ex, il s'agit bien du vieux groupe punk hollandais? A l'époque, c'était pas mal mais s'ils sont restés dans leurs délire... ben euh, comment dire...

-Quel est le pire?
Ignorance ou indifférence?
-Je sais pas et ça m'est égal

Revenir en haut de la page