Amplification guitare
Guitares Amplification guitare
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Tubes NOS : pour ou contre, aujourd'hui?

 
AuteursMessages

Jp6l6

offline
Jp6l6
5663 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 2 437

1 Posté le 07/05/2010 à 01:47:17
NOS signifie New Old Stock.

Je suis un inconditionnel des amplis à tubes et depuis que je n'ai plus les moyens d'avoir au moins un ampli haut de gamme, j'ai profité de mon temps libre pour apprendre à transformer les amplis bon marchés en améliorant petit à petit tout ce qui est améliorable. Au début, je me contentais de de changer tubes et haut parleurs pour me rapprocher le plus possible du voicing que je recherchais mais à présent, bien que je commette encore une petite gaffe de temps à autre, presque tout y passe avant que je ne touche  aux tubes et HP.

Pour en venir au sujet des tubes NOS, j'ai essayé quelques modèles parmis les plus réputés : RCA, Telefunken, General Electric, Mullard, Philips et Sylvania et ai été stupéfait des améliorations sonores qu'ils m'ont apportées.

Cependant, depuis quelques mois, voire un an, je trouve que les JJ, Les rééditions Tung Sol et les rééditions Mullard ont atteint un niveau de qualité qui ne justifie plus vraiment l'utilisation des NOS.

Vous qui utilisez ou avez aussi utilisé des tubes NOS, qu'en pensez vous, sachant qu'en plus, les amplis actuels sont prévus pour fonctionner avec des tubes actuels (les meilleurs possible, d'accord) ?

 

 "Jésus crie et la caravane passe" (Coluche).

thedams

offline
thedams
8557 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 614

2 Posté le 04/06/2013 à 04:32:18
https://media.tumblr.com/c8b930d9209094e2639ee7e18c81fa59/tumblr_inline_mi4pkxEfiM1qz4rgp.jpg

Déterrage massif... mais je n'ai pas envie de créer un nouveau topic puisque celui-ci existe :-D.

J'aimerais qu'on discute ici de nos impressions/essais/etc. sur les tubes NOS, sans débat enflammé, juste des témoignages, conseils, astuces, etc.

Depuis que j'ai modifié mon ampli (Blackheart BH5H passé en point-to-point + redresseuse GZ34/5AR4, cf. mon profil), j'ai eu envie de tester les tubes NOS.
Avant d'y passer, j'ai essayé quelques combinaisons avec des tubes de production actuelle:

12AX7/ECC83:
- JJ ECC83S
- Svetlana "winged C" (OK, c'est maintenant considéré comme NOS, mais ça reste de la production récente)
- Golden Dragon
- Mullard "Reissue"
- Sovtek 12AX7-WA

EL84/6BQ5:
- Philips
- EH
- JJ
- Sovtek

Redresseuse GZ34/5AR4:
- JJ

Certaines combinaisons m'ont plu, d'autres moins, je n'entrerai pas dans les détails (sauf si on me le demande, bien sur).

Mes constats sur les tubes de production actuelle (avis perso hein ! ce genre d'impressions est tellement sujet a débats houleux...):

1/ la durée de vie. Quand je me ballade sur les differents forums qui traitent d'ampli a lampes (Fr, US et autres), je suis retourné par le nombre d'utilisateurs qui doivent changer leur lampes au bout d'un an, voire 6 mois :8O:.
J'en ai fait d'ailleurs partie... mes lampes chinoises d'origine, mes JJ et d'autres sont devenues microphoniques bien rapidement, ou ont développé des symptômes de fin de vie (perte de volume aléatoires par exemple) assez vite.

Considérant mon utilisation (pas de scène, ampli pas maltraité, utilisation du standby - version "améliorée" avec les conseils de Blencowe - ), cela m'a beaucoup intrigué. Les temoignages de "vieux" gratteux confirment cette impression de baisse de longévité des lampes (pour info, certaines 12AX7 RCA avait une durée de vie annoncée autour de 10 a 15 000 heures, voire plus !)

Ce qui m'a fait sauter le pas, c'est de jouer sur differents ampli de l'oncle de ma femme (précision: j'habite aux US) qui "traînent" dans sa cave depuis quelques décennies pour certains (Marshall JMP 2204, Fender Super Reverb, Fender Princeton), et dont, pour la plupart, les lampes sont d'origine :eek2: (pour la majeure partie, les condos chimiques ont tee remplacés, mais 90% des tubes sont "stock")

Après avoir beaucoup traîné (encore une fois) sur un bon paquet de forums internationaux, il m'est apparu que les tubes NOS sont quasi unanimement reconnus pour leur longévité (meilleurs matériaux, meilleurs cahier de charges, meilleur contrôle qualité).
La qualité du son est par contre quasiment tout le temps sujette a débat :mdr:, l'impression de "qualité" étant très subjective, et le fait qu'on dépense beaucoup de $$$ nous oblige un peu a dire que ça sonne mieux (si si, reconnaissez le un petit peu quand même).

2/ le son... houla, c'est déjà plus compliqué la.
Bon, en gros, (presque) tout le monde s'accorde pour dire que ça sonnait mieux avant, avec des arguments plus ou moins objectifs, plus ou moins scientifiques, etc. Mon avis a donc été " je vais essayer, et j'aviserai après".

Bref, mon ampli étant de conception relativement simple (5W, single ended), je me suis dit "plus c'est simple, plus les variations/changements de composants seront flagrantes - au contraire d'un ampli de type Triple Recto par exemple - , donc je devrais pouvoir entendre assez vite si ca sonne mieux (ou pas).

J'ai donc franchi le pas.
Avec 3 lampes, la prise de risque financière était plus limitée (et pas d'appairage/sélection a faire).

Ce que j'ai essayé pour l'instant (je vous passe les détails des années - en majorité 60's/70's - , mais tous sont NOS, donc jamais servis, testés comme neufs):

12AX7/ECC83:
- RCA - $40
- GE - $35
- Sylvania - $30

EL84/6BQ5:
- RCA - $25
- GE "blackplate" - $40

Redresseuse GZ34/5AR4 (les prix des 5AR4 atteignent des sommes astronomiques, de l'ordre de $400 a $700 pour une Mullard "metal plate", voire plus :oo: )

- Mullard (Matshushita Japan) - $55

Cela m'a demande pas mal de recherche pour trouver des fournisseurs professionnels, commerçants, a l’écoute et pas trop chers ! le fait d'habiter aux US est un gros plus, le stock est bien plus considérable.

Mes impressions:

- Au niveau du son tout d'abord (attention, encore une fois, avis très perso, et je parle avec mes mots... je ne suis pas un pro et n'ai pas la science infuse):

Pour être objectif, le changement de redresseuse (GZ34) pour une Mullard avait surtout pour objectif la durée de vie... la redresseuse dans un classe A/5W n'apporte pas autant cet effet de "sag" que sur d'autre types d'ampli (Fender notamment).

La paire gagnante pour les autres lampes sont:
12AX7 RCA et EL84 RCA (ou bien GE)

Crunch/saturation avec beaucoup de grain, très typé (dans le bon sens du terme: il y a du caractère, ce n'est pas fade), le "breakup" arrive assez tôt (entre 11:00 et 12:00 au volume), pas d’agressivité particulière dans les aigus ou médiums.

Je peux entendre clairement (a mes oreilles) la différence entre les JJ actuelles (12ax7 et EL84) par exemple (celles qui ont équipé mon BH5H le plus longtemps) et les RCA.
Je décrirais ça comme "moins agressif", plus chantant, plus gras aussi.

- pour la durée de vie... et bien la, seul le temps me dira. J'ai ces tubes NOS depuis 6 mois, et pas de symptômes particuliers. Seul l'avenir pourra confirmer.

Résultat: pour l'instant, c'est positif pour moi, en tenant compte du fait (très important !) que le sacrifice financier reste tout a fait raisonnable. Avec 3 lampes je peux me permettre d'essayer. C'est bien plus dur avec un quartet ou plus !

Voila, désolé pour la longue prose, j’espère pouvoir échanger ces impressions avec d'autres qui ont franchi le pas, avec peut être plus ou moins de réussite.

It's not that I'm lazy, I just don't care.

Tubes NOS (thread de notre regretté JP6L6), on en parle ?

Anonyme

offline
cencinou
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 339

3 Posté le 04/06/2013 à 07:24:13
Mon petit témoignage : les tubes RCA de mon Silverface sont d'origine (1975) et se révèlent, une fois testées, impeccables !

danleouf

offline
danleouf
477 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 46

4 Posté le 04/06/2013 à 08:54:38
Ce qui est scandaleux dans le dossier des lampes modernes plus fragiles, c'est le fait que l'outils de production moderne est sur beaucoups plus precis qu'il y a 50 ans. Dons comment expliquer qu'on ne soit pas capable de fabriquer des lampes aussi resistantes sinon par le fait que ce soit fait de maniere deliberee.
Si ont regarde nos moteurs de voiture par exemple, souvener vous qu'au debut des années 80, un moteur qui avait 100000 km c'était déjà enorme et on considerait que la voiture était déjà bien usee alors qu'aujourd'hui, 100000 bornes sur un petite bagnole ce n'est rien. Tout ca grace a l'amelioration de la precision des machines outils.alors pourquoi fabfiquerait-on aujourd'hui des lampes plus pourris alors qu'on a de meilleurs outils si ce n'est pour nous obliger a les changer plus souvent...
A moins qu'il y ai une autre explication bien sur, mais on ne peut pas tout mettre sur le dos de la production chinoise car il ont aussi de belle machines outils et savent produire selon un cahier des charges eleve si on le leur demande.

Nic02

offline
Nic02
1608 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 147

5 Posté le 04/06/2013 à 10:19:14
Je suppose que le marché n'est pas assez rentable, contrairement à avant?

thedams

offline
thedams
8557 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 614

6 Posté le 04/06/2013 à 14:24:19
Plusieurs possibilités: rentabilité (la fameuse "obsolescence programmée"), mauvais contrôle qualité, emploi de matériaux de moindre qualité, etc.

It's not that I'm lazy, I just don't care.

Tubes NOS (thread de notre regretté JP6L6), on en parle ?

Jimbass

offline
Jimbass
11528 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 1 385

7 Posté le 04/06/2013 à 19:12:44
Citation de danleouf :
Ce qui est scandaleux dans le dossier des lampes modernes plus fragiles, c'est le fait que l'outils de production moderne est sur beaucoups plus precis qu'il y a 50 ans. Dons comment expliquer qu'on ne soit pas capable de fabriquer des lampes aussi resistantes sinon par le fait que ce soit fait de maniere deliberee.

Je ne suis pas sûr qu'on ait fondamentalement amélioré l'outil de production des tubes à vide. Je n'en ai pas la preuve, mais j'ai cru comprendre que la plupart des usines étaient "vintage" : ancienne chaîne de production Philips récupérée par EI en Yougoslavie, JJ qui a repris les machines (et la marque) Tesla en Slovaquie, les usines Svetlana à St Petersbourg et Reflector à Saratov (Sovtek, EHX et tous les rebadgeages de celles-ci) qui n'ont jamais vraiment arrêté depuis l'époque soviétique. Pour les chinois je ne sais pas, mais je suppose que c'est à peu près comme pour les russes. Et puis c'est à peu près tout, non ?

Qui fabrique des tubes sur du matériel du XXIe siècle ? Ceux qui font des tubes à ondes progressives pour les émetteurs de satellites, les radars, ou bien les tubes à rayons X pour les applications médicales. Et puis peut-être quelques klystrons. Et c'est pas des tubes en verre !

Au niveau des matériaux aussi, vu la faible demande par rapport à "la grande époque" il est peut-être plus difficile d'approvisionner des matières premières d'assez bonne qualité sans que le prix explose.
C'est RoHS, une cathode en tungstène thorié ?


Je ne cherche pas d'excuses à des fabricants qui feraient de l'obsolescence programmée (salauds !), mais pour le coup ils ont peut-être (aussi) de bonnes raisons de ne pas pouvoir faire d'aussi bons produits qu'à l'époque où ils étaient massivement utilisés.

[ Dernière édition du message le 04/06/2013 à 19:13:59 ]

Jp6l6

offline
Jp6l6
5663 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 2 437

8 Posté le 04/06/2013 à 20:52:44
Ayant accumulé un tel stock de tubes de préamp NOS (je n'en vends pas) que j'en utilise dans les positions stratégiques de tous mes amplis revus et corrigés. Il est inutile de mettre le prix fort pour la boucle d'effets et le déphasage (dans ce dernier cas, une lampe actuelle équilibrée fait le boulot).

Deux petites précisions. Primo, pour les amplis en pure classe A, à savoir single ended à une seule lampe de puissance ou single ended à plusieurs tubes de puissance en parallèle, comme les Laney Lionheart par exemple, l'utilisation d'un tube de déphasage est nécessairement exclue. Tant mieux. Secundo, l'utilisation d'un tube redresseur produit un bel effet de sag mais tout tube redresseur, NOS ou récent, s'use vite de par sa fonction et cela représente un cout non négligeable. En outre, à cet emplacement, NOS et actuels sont indiscernables à l'oreille. On reproduit aisément cet effet de sag, tant recherché pour les sonorités vintage, en installant une résistance devant et / ou derrière un pont redresseur solid state.

L'utilisation de tubes de puissance NOS coute une fortune incroyable et inaccessible pour la majorité d'entre nous.

La qualité des tubes audio, construits avant l'époque de l'utilisation presque généralisée des transistors, était à son apogée. Leur production avait lieu là où la recherche de luxe et de profits était encouragée. Certainement pas dans les pays communistes. On peut dire que la production à faible cout des transistors, qui étaient considérés comme la technologie de l'avenir, a mis fin à la construction des meilleures lampes. Des chaines de montages occidentales ont été détruites et d'autres vendues en Chine (Genalex, devenue Shuguang et distributeur de celles-ci rebadgées Genalex Golden Lion, lequel badge comprenant aussi certains modèles russes de Saratov), en Tchécoslovaquie (Tesla, devenue JJ Tesla), en Yougoslavie une ancienne production est devenue EI (la meilleure, détruite récemment pendant la guerre des Balkans) mais toutes ces ventes se sont délibérément faites sans le savoir faire, en cette époque de guerre froide... D'autres usines préexistaient dans ces joyeuses contrées (l'URSS principalement avec SOViet TEKnolo...) où l'austère était de rigueur et la recherche du nec plus ultra considérée comme un délit, sauf pour la "nomenclatura" et l'armement, bien entendu.

La production de tubes spécifiquement dédiés à l'audio n'existait plus vraiment, il fallait se contenter de ce qui était construit pour le tout venant. Ce sont la chute du mur de Berlin et l'ouverture du marché chinois qui ont permis de revenir à la recherche de bons tubes audio mais la qualité des NOS est loin d'être retrouvée.

Je n'ai que peu vérifié dans la durée ce que j'avais écrit en débutant ce sujet, il y a trois ans. Les différences restent bien audibles.

Il s'agit en fait d'un marché bien rentable. Les constructeurs d'amplis à lampes pour instruments de musique n'ont jamais été aussi nombreux et la HIFI à tubes fait un retour assez remarquable. Je ne crois pas à l'obsolescence programmée de tubes qui ne sonnent toujours pas aussi bien que les NOS, je suppose que ce point ne viendra à l'ordre du jour que quand les qualités sonores recherchées seront obtenues. Les contrôles de qualité n'ont lieu qu'en fin de chaine et se soldent par un nombre incroyable de déchets, cela pourrait effectivement s'expliquer par l'emploi de matériaux de moindre qualité.

M'intéressant à la structure interne des tubes, après lectures et observations, il me semble que JJ est la seule marque à ne plus se contenter de recopier grossièrement et bêtement ce qui fonctionnait mieux il y a +/- 45 ans. Beaucoup de modèles standards fabriqués par JJ présentent des modifications de structures, voire une construction tout à fait différente. Un exemple parmi d'autres, leur KT66 est absolument unique et sonne, à mon gout, mieux que les autres, de production actuelle. Je ne serais pas étonné que cette marque investisse dans la recherche et ait une longueur d'avance. La Slovaquie bénéficie de fonds de recherche de l'UE, ceci implique-t-il cela ?

Seul l'avenir nous en dira plus.

 

 "Jésus crie et la caravane passe" (Coluche).

[ Dernière édition du message le 05/06/2013 à 17:21:41 ]

thedams

offline
thedams
8557 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 614

9 Posté le 04/06/2013 à 21:03:39
Merci de ces precisions ;).

Citation :
L'utilisation de tubes de puissance NOS coute une fortune incroyable et inaccessible pour la majorité d'entre nous.


Pour les EL84, 6L6, 6V6, c'est clair... mais par exemple pour les EL34, je paye mes NOS (RCA, GE ou Sylvania) entre $25 et $45. Ça reste raisonnable (tout est relatif... il est difficile d’être raisonnable en musique)

It's not that I'm lazy, I just don't care.

Tubes NOS (thread de notre regretté JP6L6), on en parle ?

Jp6l6

offline
Jp6l6
5663 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 2 437

10 Posté le 05/06/2013 à 17:09:43
Salut thedams, je suis étonné et enchanté de savoir que tu trouves des EL34 NOS à un tarif si démocratique. Une Svetlana EL34 made in St Pétersbourg se paie déjà entre $45 et $50, en Europe, les valeurs restent les mêmes mais en €... Et ce ne sont historiquement pas tout à fait de véritables NOS. N'aurais-tu pas interverti EL34 (les grosses, comme dans les Marshall 50 et 100W) et EL84 (les petites, comme dans les VOX) ? En faisant mes propres recherches, j'ai trouvé des EL84 et des 6V6 NOS aux tarifs que tu annonces mais je n'ai vu aucune 6L6, 6L6GC, EL34, etc NOS à moins de $100. Bien entendu, je n'ai pas la chance d'habiter aux States et n'ai que les prix ebay comme références.

Peux-tu vérifier stp ? Si tu ne t'es pas trompé, voudrais-tu me contacter en MP pour m'indiquer où je pourrais me fournir un quartet, voire un sextet d'EL34 NOS "appairées" ?

 

 "Jésus crie et la caravane passe" (Coluche).

Revenir en haut de la page