Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
pédago

Comment accorder sa batterie ?

Bien régler les peaux de sa batterie acoustique

Accorder une batterie est un art que beaucoup de batteurs avouent ne pas maîtriser, à tel point que de nombreux pros préfèrent faire appel à un spécialiste, notamment lors de séances d’enregistrement. Mais s’il est vrai qu’un bon accordage des fûts, tout comme celui d’un piano, demande de l’expérience, voici quelques petits principes universels qui vous permettront de vous lancer dans la grande aventure du safari aux harmoniques…

À l'aise Blaise !

Un bon accordage nécessite de la patience et de la concentration, surtout si l'on dispose d'un kit de 12 fûts. Il est donc nécessaire, avant toute chose, de s'assurer que l'on va œuvrer dans une position physiquement confortable. En effet, si l'on est tout tordu, ou à genoux sur du carrelage, on aura tendance à moins focaliser son attention sur les différentes étapes, et à bâcler certains mouvements. Commençons donc par prendre nos aises !

Utiliser une table peut s'avérer pratique pour poser les fûts et pouvoir les manipuler debout, ce qui permet de pouvoir tourner autour, l'idéal étant cependant de faire tourner le fût sans bouger soi-même. Il est pour cela possible d'utiliser un siège de batterie, dont la selle peut tourner. On pourra alors s'assoir devant et avoir accès à tous les tirants rapidement, grâce à la rotation du fût.

Dans le même ordre d’idée, on préférera une clé de batterie confortable, dotée d’un papillon ergonomique et ne cisaillant pas les doigts au bout de 3 tours !

La fréquence principale du fût

Tuning Drums

Une fois que l'on est en bonne position, on peut commencer à ouvrir nos oreilles, et chercher à découvrir comment sonne naturellement le fût que l'on va accorder. Les fûts de bonne qualité offrent toujours une note assez distincte lorsqu'on les frappe sur le côté, et sont même assortis pour constituer un kit en fonction de cette note, ce qui permet d’obtenir pour l’ensemble de la batterie un accordage homogène plus facilement. Mais si ce n'est pas le cas pour vos chers tambours, n'hésitez pas à faire toc-toc-toc tout de même sur chaque fût avant le premier tour de clé, afin d’avoir une idée, en gros, de la fréquence à laquelle le bois vibre. En effet, la technique d’accordage la plus fréquente consiste à accorder les peaux sur la même fréquence que le fût, pour lui donner plus de résonance et de puissance.

Première peau…

On va alors commencer par la peau de timbre, celle sur laquelle on ne frappe pas, mais qui résonne en sympathie avec la peau de frappe. Après s’être assuré que les chanfreins (les bords du fût) sont impeccables (un petit ponçage délicat pourra dans les cas extrêmes être envisagé…), on va commencer par placer la peau et le cercle en les centrant le mieux possible, puis serrer les tirants avec la seule force des doigts. On peut exercer, lorsque la tension commence à se faire sentir, une pression sur la peau pour l’assouplir et homogénéiser la tension.

Tuning Drums

Lorsque l’on ne peut plus serrer davantage, on prend alors la clé et l’on continue la tension selon la diagonale des tirants, en serrant le tirant se trouvant en face de celui que l’on vient de serrer, par rapport au diamètre du fût, puis celui qui se trouve à côté de ce dernier, et ainsi de suite. Certains drumtechs préfèrent sauter un tirant, surtout pour les gros fûts.

On exerce alors une action légère, un demi tour de clé, et jusqu’à trois tours pour les plus gros fûts, ou pour ceux dont les peaux doivent être très tendues, comme les peaux de caisse claire. Durant cette opération, on peut continuer à vérifier la fréquence du fût pour tenter de s’approcher le plus possible de celle-ci avec cette peau de timbre.

Lorsque l’on est proche du résultat, on tapote devant chaque tirant pour vérifier que la note est sensiblement la même sur tout le périmètre du fût, qu’il est ainsi tendu de manière homogène, et l’on ajuste avec la clé en douceur si besoin est.

On peut aussi vérifier le comportement du cercle par rapport au chanfrein, la hauteur devant être la même sur toute la circonférence. Si l’on constate des vagues, c’est que l’on s’est planté quelque part, ou que le cercle est vraiment déformé !

La frappe

On s’attaque ensuite à la peau supérieure, la peau de frappe, en utilisant la même technique. Il est possible d’accorder cette peau sur une note un peu plus haute que celle de la peau de timbre, pour obtenir un effet de bend, l’attaque de la note étant alors plus haute que le sustain, qui offrira un joli "aaaouum" chaleureux et vivant.

Pour la caisse claire, on réglera la hauteur en prenant soin de tenir le timbre au-dessus de la peau lors de la vérification de l’homogénéité de la tension sur toute la circonférence du fût.

Pour la grosse caisse, on utilisera une mailloche de timbalier pour vérifier la tension tout au long de l’accordage. Il faudra également vérifier que les rides qui ont tendance à se former sur la peau près du cercle ont totalement disparu. Là encore, on pourra appuyer sur la peau avec la main pour l’assouplir.

À vous de jouer…

Tuning Drums

Cette méthode simple permet d’obtenir une sonorité optimale, mais conventionnelle des fûts. Il est donc bien sûr conseillé de s’aventurer dans des accordages moins classiques, en fonction de ses besoins et de son kit, pour trouver ses propres petits secrets.

Côté technologique, notons que plusieurs fabricants proposent des clés dynamométriques, qui sont munies d’un système permettant de régler tous les tirants avec strictement la même tension. On trouve aussi des appareils permettant de mesurer la pression de la peau, pour être encore plus précis. Même si ces systèmes n’assurent pas un accordage musical, cela permet cependant d’aller beaucoup plus vite pour obtenir une base solide que l’on pourra affiner.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à tourner sept fois la clé sur le cercle et trouver le perfect pitch !

  • downtown
    downtown
    Posteur AFfiné
    157 posts au compteur
    Citation de efabric :
    J'ai une petite question pour Downtown.
    Je viens de récupérer un kit premier olympic de 1965, mais je me tâte pour acheter une Pearl world series d'occase...
    En fait les peaux sont mortes et le hardware est un peu rouillé, le charley vintage est dépareillé etc. Je ne sais pas si ça vaut le coup de tout refaire...
    As-tu des problèmes pour trouver des peaux aux bonnes dimensions ?
    J'ai lu quelque part que certaines séries étaient en système métrique et non pas en pouces, ce qui fait que c'est pas évident de faire tenir des peaux standard... Et comme je débute et que je ne sais pas comment mesurer précisément les fûts...
     
    Bref, j'ai besoin de conseils... Je vais devoir changer beaucoup de peaux. Ne vaut-il pas mieux partir sur du matos plus récent et à la meilleure réputation ?
     
    Merci


    :8)Salut, efabric, je viens de voir ton message d'il y a presque 3 ans...:mdr::mdr::mdr:

    Bon, je te réponds quand même: les peaux sont standard. cette batterie sonnera sixties, genre tchac-poum yéyé dutronc cactus, quoi. Donc si tu veux du loud, c'est pas ce qu'il te faut.

    Tu n'auras plus qu'a me la donner, dans ce cas.:bravo:
  • gus-solo
    gus-solo
    Nouvel AFfilié
    2 posts au compteur
    conseiller un "léger ponçage" du chanfrein est plutôt risqué, étant donné l'importance de cette partie du fût sur la sonorité j'aurais hésité à parler de ça aux éventuels débutants qui essayent de faire sonner leur batterie chérie, il y a moyen de la ruiner complètement... il faut laisser ça à un vrai spécialiste et fuir comme la peste le "copain qui s'y connaît" attention ! si il y a la moindre imperfection à ce niveau là, IL NE FAUT SURTOUT PAS ESSAYER D'ARRANGER CA SOIS MÊME... vu ? c'est vraiment très délicat !!!
  • 8.5
    8.5
    Vie après AF ?
    24691 posts au compteur

    Vraiment bien ce tuto! Je me souviens quand j'ai commencé à frapper sur des tambours qui ne m'avaient pourtant rien fait, un gars m'avait dit: "faut accorder tes futs en Mi La Ré, tu seras toujours à peut prêt en accord avec la basse".

    Ce week end j'ai fait tout comme on a dit, j'ai démonté toutes les peaux, j'ai tapé sur le bois pour avoir la note du fût, j'ai accordé la frappe et le timbre sur cette note, et...

    Et bien c'est plutôt mieux! C'est pas la révolution non plus, mais ma Gretsch Catalina Club Jazz s'en sort beaucoup mieux. Surtout que suite aux conseils de beaucoup de monde, je me suis aussi offert des moongel, ça a vraiment une autre gueule!
    Donc bon, pas de magie non plus, ce n'est jamais qu'une batteuse faite d'un bois dont on n'oserait pas faire un cercueil, mais les moongel calment bien les harmoniques, et celles qui restent sont plus jolies qu'avant.

    Merci Audiofanzine!!!

     

  • efabric
    efabric
    Posteur AFfolé
    745 posts au compteur

    J'ai une petite question pour Downtown.

    Je viens de récupérer un kit premier olympic de 1965, mais je me tâte pour acheter une Pearl world series d'occase...

    En fait les peaux sont mortes et le hardware est un peu rouillé, le charley vintage est dépareillé etc. Je ne sais pas si ça vaut le coup de tout refaire...

    As-tu des problèmes pour trouver des peaux aux bonnes dimensions ?

    J'ai lu quelque part que certaines séries étaient en système métrique et non pas en pouces, ce qui fait que c'est pas évident de faire tenir des peaux standard... Et comme je débute et que je ne sais pas comment mesurer précisément les fûts...

     

    Bref, j'ai besoin de conseils... Je vais devoir changer beaucoup de peaux. Ne vaut-il pas mieux partir sur du matos plus récent et à la meilleure réputation ?

     

    Merci

  • free777
    free777
    Posteur AFfamé
    416 posts au compteur
    Le Tunebot est super, rien à dire ! Bien content de l'avoir.
  • genirich
    genirich
    Nouvel AFfilié
    1 post au compteur
    c'est bien le tunebot?
    perso, j'avais pris le Tama Tension Watch et c'est une sombre bouse
    inutilisable sur les peaux sablées, chaque grain de sable fait bouger l'aiguille du tout au tout
  • downtown
    downtown
    Posteur AFfiné
    157 posts au compteur
    ça c'est bien passé jeudi soir:8)

    par contre, j'ai jeté les torchons et les serviettes avant la fin du premier morceau car il y avait boOOOoocoup de monde...:mdr:
  • free777
    free777
    Posteur AFfamé
    416 posts au compteur
    Ma foi... le torchon, à l'époque, lorsque je le mettais sur la caisse claire, c'était pour ne pas déranger les voisins ! J'ai vieilli, depuishttps://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif
  • downtown
    downtown
    Posteur AFfiné
    157 posts au compteur
    si l'accordage est ok, y'en a encore suffisement pour moi, je rimshote beaucoup.
    c'est un vieux truc de batteur de studio, j'ai lu ça je sais plus où, a l'époque des prises d'ambiance. J'ai voulu essayer et j'ai été bluffé dans une salle de bar, car c'est redoutable également, sans micros de reprise.

    par contre avec une CC mal accordée ou des peaux a la noix, autant taper sur du carton.
  • free777
    free777
    Posteur AFfamé
    416 posts au compteur
    C'est certain qu'avec un torchon sur la caisse claire, les harmoniques, tu ne vas pas en croiser beaucoup:mdr:

    ...mais ça te regarde, hein, ce n'est pas une critique défavorable;)
  • downtown
    downtown
    Posteur AFfiné
    157 posts au compteur
    oué un peu HS:
    x
    Hors sujet :
    1° les guitaristes nous pourrissent les oreilles ENTRE les morceaux, toujours! Vous avez remarqué aussi? moi, j'ai coupé les mains du mien, on est tranquilles enfin...:mdr:
    2° GIVE THE DRUMMER SOME! (James Brown):bravo:

    Citation :
    nous, les batteurs, on joue toujours trop fort

    mais en fait c'est pas ça qui rend sourd...:idee:

    Citation :
    d'ou un lancer de baguette agile (en visant l’œil de ce guitariste inculte).

    oui mais tu perd en économies de baguettes a vouloir démontrer ton agilité.:non:

    quand vraiment il le faut (-vraiment-), j'assourdis au mat sound voire au torchon sur la caisse claire, le feeling et le son restent si l'accordage est ok. moins d'harmoniques evidement.:8)

    Jim
  • free777
    free777
    Posteur AFfamé
    416 posts au compteur
    De toutes façons, ne pas faire confiance aux autres, car nous, les batteurs, on joue toujours trop fort:mdr:
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.