Changeurs de couleurs
Projecteurs Asservis Changeurs de couleurs
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Les projecteurs changeurs de couleur

pédago Les projecteurs automatiques
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Contrairement aux projecteurs traditionnels que nous avons déjà détaillés lors d'un précédent dossier, les projecteurs automatiques ont la particularité de pouvoir être contrôlés directement par la console (le plus souvent en DMX) sans passer par un bloc de puissance.

Les projecteurs changeurs de couleurs

 

Le projecteur changeur de couleurs, comme son nom l’indique, est un projecteur automatique dont la couleur, et plus généralement, les propriétés du faisceau peuvent être modifiées via la console d’éclairage (couleur, dimmer, etc.)

 

 

Projecteur changeur de couleurs

Faisceaux de changeurs de couleurs Faisceaux de changeurs de couleurs

Faisceaux de changeurs de couleurs

 

Les scanners (ou projecteurs à miroir)

Le scanner est un projecteur automatique dont la position du faisceau est dirigeable grâce à un miroir placé en sortie. On peut l’utiliser pour un positionnement fixe ou un mouvement. Il est contrôlé par 2 moteurs permettant un travail sur deux axes, un pour l’orientation en site (PAN), le second pour l’orientation en azimut (TILT). C’est le même principe qui est utilisé lorsque vous regardez dans votre rétroviseur ! Outre le contrôle du déplacement du miroir, ces projecteurs disposent d’un certain nombre d’effets permettant de contrôler également toutes les propriétés du faisceau.

 

Projecteur de type scanner

Projecteur de type scanner

Les scanners sont caractérisés par un débattement limité au champ d’action de leur miroir ainsi que par la possibilité d’une grande rapidité de positionnement du faisceau.

Il existe de nombreux modèles de scanners. Les plus petits sont équipés de lampe halogène ou à décharge de faible puissance, les très grosses machines sont équipées de lampes à décharge de 4000 Watts.

Faisceaux de scanner sans gobosFaisceaux de scanner sans gobos

 

Les projecteurs sur lyres asservies

Projo
Projecteur de type 'lyre'

 

Faisceaux de projecteur de type « lyre » (ici, avec gobos)

Faisceaux de lyres spots avec gobo

Le principe est similaire à celui d’un scanner, sauf qu’au lieu que ce soit un miroir qui se déplace, c’est le projecteur lui même (sa tête pour être précis). Leur conception interne se rapproche du système des scanners, avec des roues et des modules d’effets.

 

Le principal avantage d’une lyre par rapport a un scanner, c’est son débattement, beaucoup plus important (540° en pan et 260° en tilt pour le projecteur en exemple). Ses principaux inconvénients sont des déplacements beaucoup plus lents et des contraintes d’accroches différentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il existe 2 types de lyres :Fiasceaux lyres

  • Les spots : comme les scanners, ils possèdent un faisceau net dans lequel peuvent être inséré des gobos et/ou des effets (prismes, etc…).
  • Les wash : Disposant d’une lentille fresnel, les wash possèdent un faisceau aux bords flou, avec un point chaud très marqué au centre. Ils se caractérisent également par la présence d’une thrichomie, et ce depuis les plus petit modèle.
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail