M-Audio Axiom 49
+
M-Audio Axiom 49

Axiom 49, Clavier maître MIDI 49 touches de la marque M-Audio appartenant à la série Axiom.

test Plus fort que le théorème !

Test de l'Axiom 49 de M-Audio

  • Réagir
  • 3 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Nouveau look, nouveau toucher, pads, pavé numérique… Autant de petits bonus qui, en vis-à-vis des potars et faders de rigueur, font de l'Axiom l'un des clavier de contrôle les plus complets de marché. Le contrôleur ultime ?

M-Audio Axiom 49

Le moins que l’on puis dire, lorsque l’on entre pour la première fois en collision visuelle avec l’Axiom 49, c’est que l’engin a de l’allure. Si M-Audio n’a pas toujours brillé par son bon goût en matière de design hardware, il faut considérer que ces temps d’errance sont désormais révolus, et que l’écurie des couturiers maison a été largement remaniée.

C’est en tous cas ce que nous suggère la belle robe noire du clavier, dont le fin grain lui donne une élégance incontestable, ainsi d’ailleurs que le large écran LCD de visualisation des paramètres, d’un beau bleu scintillant, les mollettes de pitch-bend et de modulation, subtilement bombées, les faders verticaux au look cylindrique top original, ou encore, le pavé de contrôle magnéto, avec ses jolies sérigraphies, très repérables, qui joignent l’utile à l’agréable.

Reste ici à découvrir si, en plus d’un stylisme réussi, les différentes commandes du clavier, ainsi que sa conception logicielle, offrent en prime une bonne ergonomie…

Ergonomie sans faille

Pavé de l'Axiom 49

Après une installation sans problème des drivers Mac et PC fournis par M-Audio, il ne reste plus qu’à brancher la connexion USB du clavier, et attendre que celui-ci soit reconnu. Là encore, du velours ! D’entrée, grâce à positionnement clair des différents pavés, on se repère très vite, et les principales manœuvres d’édition s’apprennent en un clin d’oeil.

On apprécie tout d’abord la présence d’un pavé numérique, très pratique pour programmer rapidement des valeurs importantes, qui a remplacé le traditionnel encodeur rotatif, mais qui possède cependant les touches "+" et "-", pour les cas où le paramétrage linéaire est plus pratique.

Commandes de l'Axiom 49

Tout à côté, et sous l’écran LCD rétro éclairé, deux rangées de 8 et 7 boutons (15 au total) permettent d’avoir un accès direct à toutes les pages de paramètres dédiées au fonctionnement interne de l’Axiom. On note ici une double sérigraphie, la première posée directement sur le bouton, et la seconde se situant pour sa part au dessous (sur le panneau de l’Axiom), et à cheval entre 2 boutons.

Cette disposition originale et pratique permet effectivement d’accéder à des paramètres supplémentaires, clairement labellisés, simplement en pressant simultanément les 2 boutons! Ingénieux et commode.

Faders sur l'Axiom 49
Encodeurs sur l'Axiom 49

Viennent ensuite les contrôles destinés à piloter les logiciels en temps réel. L’Axiom dispose pour cela de 9 faders (merci pour le 9ème, tellement pratique, par exemple, pour le réglage du volume Master !), de 9 switches (même remarque de précédemment, mais concernant ici plutôt la fonction mute…), de 8 potars rotatifs, (capables encoder sur l’échelle MIDI de 0 à 127, mais pouvant aussi être débrayés sur le mode infini.) Complétant le tout, un pavé de commande de type magnétophone offre les 5 actions habituelles (play, record, stop, avance et retour rapide), plus une sixième, ô merveille, autorisant d’enclencher le mode boucle : vraiment, on est gâté !

Précisons ici qu’à l’usage, les différents éléments de contrôles (potars, boutons, faders) s’avèrent extrêmement agréables à manipuler, et surtout d’une fiabilité au dessus de la moyenne dans cette gamme de prix. Parvenant à associer souplesse d’action et précision de réaction, sans faux contacts ou débrayages des commandes, il boostent ainsi nettement l’ergonomie générale de l’Axiom.

Le clavier

Axiom : la gamme

L’Axiom est également disponible dans une version 61 touches (Axiom 61), qui propose exactement les mêmes fonctions que le 49, et également dans une version 25 touches (Axiom 25), qui est, quant à elle, plus épurée. Elle ne possède pas de clavier numérique, beaucoup moins de boutons d’édition interne (ce qui complique sensiblement l’ergonomie de cette version), pas de boutons de contrôle et pas de faders, mais conserve tout de même les pads.

Notez que les 3 modèles sont alimentés par la prise USB et ne nécessitent pas d’alimentation externe. Pratique pour l’utilisation autonome avec un portable. Une prise D.C. est cependant prévue (il faudra se procurer l’adaptateur !), au cas où l’on voudrait utiliser l’Axiom pour contrôler un synthé hardware. Une connexion MIDI classique In/Out permet alors de se connecter à n’importe quelle machine à ce standard sans avoir besoin d’ordinateur.

Dès les premières phrases jouées sur les touches de l’Axiom 49, on est séduit par un toucher très réactif, que l’on maîtrise instantanément, sans avoir le moins du monde à réadapter ses réflexes dynamiques. Les accents sont très fidèlement mis en valeur, et le contrôle de la vélocité s’avère très réaliste. Les touches sont confortables, dessinées comme celles d’un piano numérique, c’est à dire plutôt larges et pleines, et sont semi lestées. Mais ici, il faut bien convenir que ce lestage reste quand même très soft, pour ne pas dire théorique !

En effet, le feeling est très orienté légèreté, et les habitués du piano acoustique auront ici vraiment l’impression de marcher sur des œufs ! Mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un clavier de contrôle, devant être capable de piloter aussi bien des pianos que des synthés ou tout autre instrument virtuel, et qu’en ce sens, la souplesse de l’Axiom 49 est tout à fait bienvenue, offrant dans tous les cas une réponse précise, encore améliorée par la présence de l’Aftertouch programmable, indispensable pour tirer pleinement parti des sons de synthèse, et par la possibilité de brancher une pédale de sustain plus une pédale d’expression grâce aux 2 entrées au format jack 6.35’’ présentes sur la face arrière.

M-Audio Axiom 49

De plus, pour adapter son toucher aux différents styles de jeu, le clavier propose 9 courbes de réponse à la vélocité. Sans effectuer une transformation fondamentale de la sensibilité, celles-ci permettent toutefois d’affiner correctement la réaction aux différentes intensités de frappe, surtout dans le registre pianissimo. Ainsi, peut-on tirer pleinement parti de l’excellente amplitude dynamique proposée.

Notons également ici 3 presets linéaires, très bienvenus pour les amateurs de programmations complexes, et qui permettent de geler la réponse de vélocité du clavier sur une valeur fixe. Les 3 valeurs disponibles sont 64, 100, et 127. Enfin, côté pitch, 2 larges boutons sont destinés à la transposition du clavier, dans une fourchette de -3 à + 4 octaves ou +/- 12 demi-tons, pour s’adapter facilement à n’importe quelle tessiture d’instrument virtuel.

Banana split

Afin de pouvoir jouer simultanément plusieurs patchs en même temps (une basse à la main gauche, un piano à la main droite, plus quelques samples en bas du clavier, par exemple) L’Axiom 49 peut voir son clavier splitté en 4 zones différentes. Indépendamment pour chaque zone, on peut déterminer, bien sûr, l’étendue, mais aussi le canal MIDI, la transposition et le comportement de différentes commandes usuelles, comme le pitch bend, la modulation, l’aftertouch… Il sera ainsi possible de débrayer toutes ces fonctions sur l’une ou plusieurs des zones, si on le souhaite. Pratique, non ?

Notons ici que tous les réglages effectués sur l’Axiom pourront être entièrement sauvegardés au moyen des 20 patches, directement accessibles grâce à un bouton Recall. Mais venons en maintenant à ces 8 petits bouts de caoutchouc qui sont la véritable nouveauté de ce clavier de contrôle…

Batterie fournie

…Ou les nostalgiques des bonnes vieilles boîtes à rythme et des MPC ! En effet, l’Axiom est doté de 8 pads en caoutchouc, carrés, et de 3 cm de côté. Très confortables, ces pads procurent une précision de déclenchement à la hauteur des performances de la partie clavier. Là encore, on retrouve en effet un très bon rendu dynamique, assez rare pour les pads, il faut bien l’avouer ! Ainsi, avec un tout petit peu de pratique percussive pour s’adapter au toucher, on peut programmer facilement des lignes de charley, de caisse claire ou de percussion très vivantes, sans se prendre la tête à corriger, ensuite et à la main, toutes les valeurs de vélocité entrées en temps réel !
Les pads du M-Audio Axiom 49

Les pads disposent également des courbes de vélocité proposées pour le clavier (9 courbes plus 3 réglages fixes). De plus, une fonction "gel de la vélocité" permet de bloquer la valeur de vélocité, exactement comme avec la fonction précédente, mais permet en plus de fixer une valeur différente pour chaque pad, facilitant encore la programmation des drums en tout genre.

Un véritable instrument !

Les pads s’avèrent donc ici un outil efficace, qui vient parfaitement compléter la partie "pianiste " de l’Axiom. De plus, ces 8 surfaces, qui peuvent être affectées à n’importe quel contrôleur Midi, seront parfaitement bienvenues, lorsque l’on n’est pas en phase de programmation, pour venir compléter la panoplie des contrôles physiques du clavier, et déclencher, par exemple, des boucles.

A cette fin d’ailleurs, M-Audio a prévu pour plus de flexibilité différents modes de déclenchement. On peut ainsi envoyer un message de "note on" puis de "note off" en frappant puis en relâchant le pad, mode utilisé généralement pour le jeu des "one shot", ou encore générer alternativement un message de "note on" et de "note off", idéal pour faire tourner des boucles en play-back, le pad devant alors être frappé une seconde fois pour que la note soit coupée. Enfin, ils pourront, grâce à leur sensibilité à la pression, générer n’importe quel message continu, se transformant ainsi en de véritables sliders ou potars sensitifs permettant de créer des effets particulièrement intéressants et intuitifs.

Les petits plus...

C’est en découvrant petit à petits les nombreuses options de l’Axiom que l’on s’aperçoit de la grande flexibilité de son paramétrage Midi, conçu avec le sens du détail pratique qui a fait la renommée de M-Audio. Notons ici les principales fonctions qui faciliteront bien notre pénible, mais néanmoins excitante existence de programmeurs Midi.

Ainsi, il est tout d’abord possible de limiter l’échelle des valeurs pour chaque contrôleur continu (faire en sorte qu’un potar, par exemple, n’envoie que des données comprises entre 50 et 110 sur l’échelle Midi de 0 à 127), ou d’assigner 2 valeurs différentes de message de contrôle Midi à chaque bouton (un premier appui envoyant par exemple la valeur 15 et le second la valeur 52…). De plus, chaque contrôleur physique peut se voir attribué un numéro de canal Midi indépendant, ce qui s’avère très utile pour piloter plusieurs plug-ins simultanément.

Notons enfin les courbes d’accélération dédiées aux encodeurs rotatifs (les potars, si vous préférez) qui permettent de paramétrer le rapport entre la vitesse avec laquelle on tourne le potar et la quantité de données qu’il envoie. En clair, on peut soit tourner un grand coup et ne changer un paramètre que de quelques points, soit ne se déplacer que de quelques crans et avancer par pas de 100… Un must !

M-Audio Axiom 49

Pas de dérapage…

Toujours dans l’esprit pratique, mais plus spécialement lié à la sécurité des commandes, notons 3 boutons particulièrement bienvenus pour éviter les problèmes de saut lors des changements de réglage.

Tout d’abord, un bouton baptisé "Null", et pourvu d’un led témoin bleu, permet de geler l’envoi des données lorsque l’on change de patch, et ce, jusqu’à ce que les différents boutons, potars ou sliders aient atteint la valeur précédemment fixée pour le paramètre concerné. La différence de valeur est alors indiquée sur le LCD.

Par exemple, si vous avez réglé le volume d’une piste sur 60 et que, en changeant de configuration, le slider correspondant se trouve en position 110, l’écran affichera le chiffre 50, qui est la différence entre la position physique (110) et le réglage logiciel (60). En déplaçant le slider vers le bas, on fera diminuer ce chiffre, sans affecter le réglage logiciel, jusqu’à la position 0, qui indiquera que le slider est désormais synchrone avec ce réglage initial. A partir de ce moment là, chaque mouvement sera à nouveau répercuté pour le paramètre.

Une seconde commande, baptisée Mute, et elle aussi pourvue d’un led de contrôle d’activation, permet de débrayer carrément les faders et les potars, pour pouvoir les repositionner comme on désire sans rien changer. Enfin, un bouton "Snapshot ", permet de synchroniser au contraire tous les paramètres logiciels avec la position réelle physique de tous les contrôles. En conjonction avec la fonction Mute, elle permet de créer d’intéressants effets en provoquant de multiples changements instantanément, très utiles pour la scène.

Conclusion

En proposant un clavier performant secondé de tous les contrôles indispensables à un pilotage software fouillé, mais surtout en le complétant grâce un pavé numérique pratique, des pads particulièrement précis et confortables, plus une ergonomie intelligente et facile d’accès, l’Axiom 49 se place d’emblée dans une nouvelle lignée de contrôleurs très polyvalents, dont l’un des précurseur aura sans nul doute été le Korg Kontrol 49. Mais en le commercialisant en même temps à un tarif très raisonnable, M-Audio fixe un nouveau standard sur lequel beaucoup de fabricants vont devoir désormais s’aligner. Bref, un excellent rapport qualité/prix, et de longues heures d’éclate en perspective.
M-Audio Axiom 49


[+] Un contrôleur complet et bien pensé.
[+] Le pavé numérique.
[+] Pads agréables et précis.
[+] Excellent rapport qualité/prix.

[-] Un toucher qui ne satisfera pas les pianistes.

Points forts Points faibles
  • Un contrôleur complet et bien pensé.
  • Le pavé numérique.
  • Pads agréables et précis.
  • Excellent rapport qualité/prix.
  • Un toucher qui ne satisfera pas les pianistes.
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail