Boss DD-200 Digital Delay
+
Boss DD-200 Digital Delay
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test La pédale à Dédé

Test de la pédale de délai Boss DD-200

  • Réagir
  • 22 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

À l’heure où de nombreuses pédales de delay se disputent un marché de plus en plus florissant, Boss en ajoute une à son arsenal déjà très fourni. Prenant place au sein de la toute nouvelle série 200, la DD-200 en reprend l’architecture avec ses entrées/sorties stéréo et son interface MIDI sur mini-jack.

À l’instar des autres pédales d’effets de la série 200, le DD-200 est un delay très complet proposé dans un châssis compact et robuste. Avec pas moins de 12 modes de delay différents et des contrôleurs physiques pour piloter chacun des paramètres, le DD-200 en impose sur le papier. Un écran LCD permet de visualiser l’état de la pédale (on ou off), quel pré-réglage est utilisé et le niveau précis de chaque potard, de 0 à 120. Comme ses consœurs de la série 200, le DD-200 possède des fiches MIDI (in et out) sur mini-jack TRS ainsi qu’un port USB dédié à la mise à jour du firmware. Ses entrées et sorties stéréo ainsi que la fiche pour pédale d’expression sont situées sur le dessus de la pédale. 

Langage binaire

DD-200-2Comme les autres pédales de la série 200, le DD-200 dispose d’une conversion AN/NA en 32 bits et un fonctionnement interne sur 32 bits. La fréquence d’échantillonnage de 96 kHz permet à la pédale de reproduire les détails et les nuances les plus subtils. Alliant une grosse puissance de calcul et le savoir-faire Boss en matière de delay, le DD-200 promet des performances impressionnantes. Il hérite des sonorités développées par la marque à la sortie du DD-500. On y retrouve 12 modes de delay différents : 

  •  Standard : delay numérique standard
  •  Analog :  reproduit les sonorités d’un delay analogique
  •  Tape : reproduction du Space Echo
  •  Drum : reproduction de l’Echorec Binson
  •  Shimmer : delay à modification de pitch
  •  Tera Echo : dérivé de la pédale TE-2
  •  Pad Echo : nouveau réglage pour des sonorités glissantes
  •  Pattern : effet de rythme avec 16 lignes de delay superposées
  •  Lo-fi : sonorité assez grasse avec distorsion
  •  Dual : 2 delays différents connectés en série
  •  Reverse : delay inversé pour un effet assez psyché
  •  Ducking : delay avec effet Ducking

DD-200-5Ces 12 modes rendent le DD-200 très polyvalent et assez simple à régler. En effet, chaque paramètre du delay dispose de son propre potard de réglage. On peut intervenir à la volée et en temps réel sur le temps du delay, le feedback (nombre de répétitions), le niveau général de l’effet, la tonalité générale et la profondeur de l’effet de modulation appliqué au delay. Un potard supplémentaire baptisé Parameter change de fonction selon le mode de delay. Un bouton poussoir permet de choisir la sous-division du Tap Tempo à la blanche, à la noire ou à la croche. Un mode triolet est également disponible. Ce bouton poussoir endosse aussi la fonction Lock qui permet de verrouiller la pédale. Un second bouton poussoir bascule entre les 4 emplacements différents de mémoire et permet d’enregistrer les pré-réglages par une série de pressions longues. Enfin, les 2 footswitches permettent d’activer/désactiver la pédale, de basculer d’un pré-réglage à l’autre et de piloter le looper. En effet, le DD-200 dispose d’un looper de 60 secondes. Une fonction baptisée Carryover permet de laisser perdurer le delay actif lors du changement de pré-réglage. Les deux footswitches peuvent servir à de nombreuses fonctions et on peut ainsi redéfinir l’organisation du panneau de contrôle. Une entrée sur jack 6,35 mm est dédiée à l’insertion d’une pédale d’expression ou encore de footswitches supplémentaires afin d’étendre davantage les capacités du DD-200. 

DD-200 : la polyvalence compacte

DD-200-4En jouant avec le DD-200 on se rend immédiatement compte de son extrême polyvalence. Le fait de pouvoir intervenir sur chaque paramètre du delay sans devoir entrer dans une succession de menus et sous-menus est très agréable. Les 12 types de delay différents donnent un bon aperçu de l’étendue des possibilités de cette pédale. Chaque situation a été envisagée afin de proposer un effet approprié. Du delay très classique aux ambiances les plus étranges, tout est possible. La course des potards permet de trouver le son recherché assez vite, bien que les réglages extrêmes ne soient utilisables que dans des situations elles aussi extrêmes. Pouvoir ajouter un effet de modulation sur chaque type de delay est une bonne idée. Grâce à son panneau de contrôle très complet, le DD-200 est facile d’utilisation et on parcourt les différents types de delay avec rapidité. Trouver le réglage idéal se fait aussi rapidement que l’enregistrement de ce réglage dans l’un des quatre emplacements dédiés. Le bouton Parameter étend davantage les possibilités de la pédale. Ce potard dispose de fonctions particulières selon le mode sélectionné : 

  •  Standard : règle l’attaque du delay
  •  Analog : règle le caractère et la quantité de distorsion
  •  Tape : choisit la combinaison de différentes têtes de lecture et la quantité de distorsion
  •  Drum : même fonction que pour le mode Tape
  •  Shimmer : règle la clarté du delay
  •  Tera Echo : règle le caractère global du delay
  •  Pad Echo : règle l’attaque du delay
  •  Pattern : bascule entre plusieurs combinaisons de motifs rythmiques différents
  •  Lo-Fi : règle la quantité de distorsion
  •  Dual : règle le tempo du second delay
  •  Reverse : règle l’attaque du delay
  •  Ducking : règle le gain d’entrée

Le footswitch Memory dispose d’une double fonction. En maintenant une longue pression sur ce dernier, il devient le switch pour le Tap Tempo, et la lumière rouge qui l’accompagne clignote au rythme du delay. Le Looper s’active en maintenant une pression sur les 2 footswitches en même temps. Une fois le looper activé, le footswitch principal sert à enregistrer, se doubler et lancer les boucles alors que le bouton secondaire permet d’arrêter la/les boucle(s) et d’effacer la mémoire du looper. Ce delay a été pensé pour proposer une solution efficace et adaptée à chaque situation musicale. Les sonorités héritées du DD-500 sont précises et bien définies et les différents contrôles répondent bien. On se prend au jeu des pré-réglages assez vite et les 4 emplacements mémoire se trouvent rapidement remplis. 

Boss DD-200 - Standard
00:0001:05
  • Boss DD-200 - Standard01:05
  • Boss DD-200 - Analog01:28
  • Boss DD-200 - Dual00:56
  • Boss DD-200 - Pad Echo00:33
  • Boss DD-200 - Shimmer01:12
  • Boss DD-200 - Pattern00:59
  • Boss DD-200 - Reverse01:31
  • Boss DD-200 - Tera Echo00:33
  • Boss DD-200 - Tape00:49
  • Boss DD-200 - Lo-Fi00:34
  • Boss DD-200 - Ducking00:37
  • Boss DD-200 - Drum00:51

La taille ne compte pas

Les pédales de la série 200 proposent de nombreuses fonctionnalités adaptées au goût du jour toujours intégrées dans un châssis très compact. Le DD-200 ne déroge pas à la règle et dispose de très nombreuses fonctions qui le rendent indispensable sur un pedalboard. Il est stéréo en entrée/sortie et peut se connecter avec une autre pédale de la série 200, ce qui ouvre de nouvelles perspectives. Le rendu sonore du DD-200 est très satisfaisant et les reproductions de grands classiques du genre sont réalistes et réagissent très bien. La simulation du Binson Echorec est particulièrement séduisante. Le DD-200 offre beaucoup pour un tarif très raisonnable (249 euros).

  • DD-200
  • DD-200-2
  • DD-200-3
  • DD-200-4
  • DD-200-5
  • DD-200-6
  • DD-200-7
  • DD-200-8

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Sonorités excellentes
  • Facile à prendre en main
  • Boîtier robuste
  • Contrôles physiques nombreux et complets
  • Taille de l’écran LCD qui s’avère parfois compliqué à déchiffrer
  • Boutons poussoirs un peu "cheap"
  • Personnalité assez froide
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail