TC Electronic Flashback x4
+
TC Electronic Flashback x4

Flashback x4, Delay / écho pour guitare de la marque TC Electronic appartenant à la série TonePrint.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test de la pédale TC Electronic Flashback X4

test Retour vers le Futur 4
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

La marque Danoise TC Electronic nous gâte ces dernières années avec une série de pédales d’effets pour guitare à prix modérés, et qui rivalise presque à chaque fois, voire détrône les modèles de la concurrence.

On avait été conquis par leur petite Flashback aux émulations de délai vintage particulièrement réussies. Alors quand ils ont annoncé la sortie d’un modèle un peu plus abouti et surtout avec 4 switchs, à la rédaction d’Audiofanzine, je n’étais pas le seul à être sur le coup pour faire ce test…

Mais quand j’ai vu la bête, sa forme de pavé « mai 68 » aux bords arrondis, sa couleur flashy de voiture vintage et ses gros potards ronds et généreux, ça m’a ramené 12 ans en arrière et je n’ai pas pu résister : j’ai usé de tout mon charme (= insisté lourdement) et ils m’ont laissé la rapporter chez moi.

Premier Flashback : Back to l’an 2000

Attendez un peu Doc, vous dites que vous avez inventé une machine à remonter le temps ?

TC Electronics Flashback X4

À cette époque Line 6 sortait la Stompbox DL4, première pédale d’émulation numérique de délais analogiques classiques, qui plus est à un prix abordable. Quel bonheur pour un jeune comme moi, fauché, mais à la recherche d’effets psychédéliques. J’avais accès à des sons de qualité et, comme de nombreux musiciens depuis, je me suis régalé en jouant avec sur scène et en studio.

Alors quand TC Electronic met sur le marché 12 ans plus tard un modèle concurrent, dans la même gamme de prix et à l’esthétique assez similaire, ça sent la mise à mort, surtout après le succès de leur innovation Toneprint… Allô ? Y’a quelqu’un au bout du fil ?

Second Flashback : Au début des années 80

…2,21 Gigawatts dans le convecteur temporel. Et te voilà reparti en 1985.

C’est l’époque où la marque danoise gagne sa réputation d’expert en effets de studio et en suppression de bruits parasites, en sortant par exemple le cultissime délai en rack 2290. Effet proposé pour notre plus grande joie en émulation sur le Flashback X4, en deux versions : avec ou sans modulation. Bien sûr, on est bien loin des possibilités de paramétrage et de la qualité acoustique de la version en rack (qu’on peut trouver d’occasions pour environ 1100 €), mais quelle réussite quand même pour une pédale de ce prix là. Je mets d’ailleurs ce préset dans mon top 5, peut-être parce qu’il me donne l’impression de faire partie de l’un des meilleurs groupes de rock anglo-saxon des années 80…

Il faut du plutonium !

TC Electronics Flashback X4

Pour ne pas manquer à leur réputation les frères Rishøj, les fondateurs de TC Electronic, proposent sur cet effet le choix entre deux Bypass : le True Bypass ou le Buffer Bypass. À modifier par un simple bouton accessible en dévissant la protection de dessous. D’ailleurs un scratch pour fixer sur vos pédaliers est lui aussi disponible sous l’engin.

À l’arrière nous avons d’abord les possibilités classiques : deux entrées et deux sorties jack permettant un câblage mono ou stéréo, ce qui peut être particulièrement plaisant avec certains effets comme le classique Ping Pong.

Ensuite il y a une sortie prévue pour une pédale d’expression qui n’est, bien évidemment et bien malheureusement, pas fournie avec. Je conseille vivement, pour ceux qui aiment les délais longs et expressifs, l’investissement dans cette pédale qui vous permettra de moduler les effets au pied, surtout sur scène.

Par tous les pépins de la pomme de Newton !

Ce qui laissait envisager le meilleur, mais qui est pour l’instant une déception, c’est la boucle Midi à l’arrière de la machine. En effet elle ne permet pas encore de contrôler le looper, et son mode unique : le mode omni, rend assez difficile l’utilisation avec d’autres appareils. Pour le coup, à part pour changer de préset, ça n’est pas encore vraiment utile. On attend plus qu’impatiemment une mise à jour théoriquement faisable et je dirais même nécessaire pour donner tout son sens à la connexion Midi.

T’es sourd Mac Flan, espèce de crème anglaise ?

Parlons à présent de la sortie USB et de la grande innovation marketing de TC Electronic ces dernières années : le Toneprint. Grâce à cette prise, on peut brancher notre machine sur notre ordinateur et, via le site internet de la marque danoise, télécharger de multiples autres émulations de délais, dont certaines proposées par des artistes renommés. Dans le cas de cette pédale nous avons par exemple la participation des guitaristes Ron Thal de Gun’s n’Roses, Monky de Korn, Steve Morse de Deep Purple…

TC Electronics Flashback X4

Qui ne rêverait pas d’un effet qui propose régulièrement de nouveaux sons gratuits, dont certains créés par nos idoles ? Je ne voudrais pas faire mon rabat-joie ou mon vieux con déjà réac à 30 ans, mais pour moi c’est un peu de la poudre aux yeux, comme le cadeau du menu enfant. Cela permet à la marque d’éluder le problème du manque de modulation sur ses effets, en proposant une multitude de possibilités légèrement différentes. Ensuite comme dit la sagesse populaire : trop d’effet tue l’effet. Bref j’ai plus été séduit par les 11 effets proposés directement sur la pédale, que par les 6 ou 7 autres que j’ai téléchargés, d’ailleurs j’avais parfois du mal à les distinguer entre eux. C’est un peu cracher dans la soupe, d’accord… Disons que pour moi l’intérêt principal de cette pédale ne réside pas dans la fonction TonePrint, qui pour moi est un petit plus fort sympathique, mais dans ce qu’elle a directement dans le ventre.

Vos gosses vont adorer ça !

D’ailleurs, quitte à déclencher les foudres des intégristes du web, je vais aussi râler de l’absence de manuel papier dans la boite du Flashback. J’adore internet, mais je n’ai pas forcément d’ordi dans ma salle de répète, et cette pédale n’est pas aussi intuitive au premier abord que l’on pourrait le croire, en tout cas moins que la Line 6 (et toc, 1 partout).

Je ne suis pas bégueule tout de même, et je vais quand même parler de l’innovation très sympa que nous propose depuis peu TonePrint : la possibilité de télécharger un effet via son Smartphone et de l’envoyer dans l’effet via le micro de votre guitare électrique. Déjà c’est scientifiquement très marrant, ça rappelle la connexion des vieux modems. Mais surtout ça peut être très pratique quand on recherche un effet très précis et qu’on est « sur la route ».

Là où on va, on n'a pas besoin de route

3e Flashback: the Vintage years, the good old Fifties

Hey Chuck, c’est Marvin... ton cousin Marvin Berry. Tu voulais un son nouveau, écoute ça !

Dans ce chapitre j’aurais aimé revenir sur la création des premiers délais, sur la magie des échos à bande, des premières chambres d’échos, puis des délais à lampes, du vintage Allemand comme le Dynacord Echocord, ou du psychédélique Space Echo de chez Roland, des Analog Delay MXR ou Roland de David Gilmour… Si on ajoute à cela le delay Ping Pong, le mode « Hendrixien » Reverse, le 2290 à la « The Edge », le délai star du rockabilly : Slap, les très 90’s Lofi et Dynamic Echos, et enfin les versions avec modulation, on arrive aux 11 émulations de base proposées sur la pédale Flashback X4.

Je vous laisse à vos recherches personnelles pour les spécificités historiques, techniques et sonores de ces grands classiques. Pour le côté auditif vous pouvez écouter mes extraits audio enregistrés sur une guitare folk Martin. J’espère que le côté acoustique permet de mieux cerner, sur de courts extraits, la personnalité de chaque préset. Bien sûr tout ça marche parfaitement bien sur une guitare électrique jouée en distorsion.

 
Analog Delay
00:0001:23
  • Analog Delay 01:23
  • Analog Delay + Modulation 01:08
  • 2290 + Mod TC Electronics 00:57
  • Reverse Delay 00:37
  • Space Echo Roland 01:18
  • Tape Delay Echoplex 00:46
  • Toneprint Bumblefoot 00:26
  • Toneprint Monkey 00:49
  • Tube Delay Dynacoed Echocord 00:55

Quelques petites remarques et précisions tout de même : tout d’abord sur le Dynamic Delay qui est très utilisé en studio et qui a la particularité d’attendre la fin de votre phrase musicale pour se déclencher, surprenant, mais diablement efficace dans de nombreuses occasions. Ensuite certains effets sont assez durs à paramétrer, comme le Reverse Delay pour lequel je n’ai pas vraiment compris l’utilisation des potards...

Le convecteur temporel ?

Quant au looper, excusez-moi je sais ça n’a rien à faire dans le chapitre 50’s ! Mais on arrive à la fin de l’article et je remarque que je n’en ai même pas encore parlé ! Bon il s’agit d’un looper basique, normal à ce prix là, et il ressemble à ceux ajoutés aux pédales de délai par la concurrence. En l’attente d’une mise à jour du Midi, il est pour l’instant très ludique et simple d’utilisation, mais plus adapté à une pratique solo que pour un jeu en groupe.

Samedi dans la nuit, nous te renverrons... vers le futur !

4e et dernier Flashback : Retour vers l’an 2012

Du calme Mac Fly, tu es seulement en train de rêver, un rêve qui a l’air tellement vrai.

TC Electronics Flashback X4

C’est l’heure du retour à la réalité, et de comparer notre petite dernière à la concurrence. Tout d’abord par rapport à sa petite sœur, la Flashback X1, elle propose 11 effets et 4 TonePrint sauvegardables contre 9 effets et 1 Toneprint sur la X1. Le looper de la X4 est beaucoup plus simple d’utilisation, car il est paramétrable séparément. On peut d’ailleurs désormais utiliser les délais en mode looper.

Enfin, le principal et plus simple avantage du X4 reste ses 4 switchs, donc la possibilité d’utiliser 3 délais différents pendant un concert. Dans le principe où vous auriez dû acheter 3 petites Flashback à 160€ pièce, la X4 devient encore une fois vraiment intéressante pour les guitaristes de concert, plus que pour les guitaristes de studio.

Enfin, pour finir notre saga en beauté, voilà le match tant attendu : Flashback X4 de TC Electronic VS Line 6 Stompbox DL4.

Personne ne me traite de mauviette !

Il faut le dire simplement, au niveau de la qualité des émulations et effets proposés… La TC Electronic enterre ma vieille Line 6.

On a bien passé un cap et une évolution technologique et c’est la marque danoise qui surfe sur le haut de la vague. La Flashback a quand même un principal problème par rapport à ses concurrents, c’est qu’on ne peut pas y paramétrer les modulations de ses effets. Elle n’a que les classiques potentiomètres : Delay Time, Feedback et Delay Level. La Line 6 propose quant à elle deux potards supplémentaires (plus ou moins heureux selon les effets) : Tweak et Tweez.

Donc on n’aura pas de réglage de modulation en vitesse ou en profondeur de l’effet, et pas non plus de réglage de l’amplitude stéréo sur le délai Ping Pong. Quand on travaille un délai long sur les boutons de la pédale, on ne pourra pas faire saturer l’effet comme sur la Line 6, et finalement si on module en live, les sons apparaissent alors plus « traités » et « électro » sur la Flashback. C’est fort étrange, car c’est tout le contraire de l’impression qu’on a eue quand on a comparé les effets sans bouger les potards pendant que l’écho est en marche.

Si vous voulez vraiment moduler vos effets, essayez le Strymon Timeline, avec 4 potards dédiés à la modulation pour 430€. Il faudrait aussi essayer le DelayLab de chez Vox (200/250 €), que je ne connais pas et qui joue dans la même gamme.

Mais à mon avis TC Electronic vient d’imposer un nouveau niveau de qualité-prix pour les délais numériques, devrons-nous attendre 12 ans pour voir un nouveau challenger provoquer et vaincre notre nouveau champion ?

 - Marty ! Il faut que tu repartes avec moi ! 
 - Où ça ?
 - Mais vers le Futur !

Prix public conseillé : 250€

Points forts Points faibles
  • La qualité des émulations
  • Le prix
  • La pédale d’expression
  • Le mode TonePrint
  • La prise Midi
  • Les possibilités d’utilisation de la prise Midi
  • La faible modulation des effets
  • Le looper est basique
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail