Harley Benton FRFR-112A
+
Harley Benton FRFR-112A

FRFR-112A, Enceinte de sono amplifiée de la marque Harley Benton.

Prix public : 229 € TTC
test Le meilleur ami de votre simulateur d’amplis

Test de l’enceinte Harley Benton FRFR 112-A

  • Réagir
  • 45 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Après les guitares, basses, amplis, pédales et multi-effets, Harley Benton s’est attaqué il y a peu au marché des enceintes Full Range Flat Response actives dédiées à la guitare. Il faut dire que la marque d’outre-Rhin a un certain savoir-faire en ce qui concerne les enceintes de sono puisqu’elle en commercialise depuis de longues années sous la marque The Box pro. Dès le premier coup d’oeil, on remarque que notre FRFR 112-A est directement dérivée de l’enceinte de sonorisation DSP 112.

Dédiée à la guitare

HB FRFR112-A-10Si cette enceinte FRFR 112-A a les mêmes caractéristiques techniques que la The Box pro DSP 112, son processeur interne est entièrement dédié aux guitaristes. En effet, on dispose de quatre simulations d’enceinte guitare répertoriées de SIM0 à SIM3. L’enceinte intègre également un égaliseur numérique à trois modes : EQ Sono à 3 bandes, EQ Guitare à 5 bandes et EQ Guitare à 3 bandes. Harley Benton a même intégré un filtre passe-bas commutable. 

Comme son nom l’indique, cette enceinte est équipée d’un haut-parleur de douze pouces auquel vient s’ajouter un tweeter de 1 pouce. Elle délivre une puissance de 1 200 watts pour une pression acoustique maximale de 134 dB. Sa bande passante est comprise entre 48 Hz et 19 kHz.  La technologie d’amplification employée ici est la Classe D. En observant l’enceinte de plus près, on constate qu’elle dispose de la même interface utilisateur que l’enceinte de sonorisation The Box pro DSP 112. Le panneau arrière regroupe les connectiques et les quelques potards. Deux entrées combo XLR/Jack au niveau ligne sont disponibles et chaque entrée possède son contrôle de niveau. Une entrée auxiliaire sur mini-jack 3,5 mm est également au programme. Un potard Master Volume permet de contrôler le volume d’écoute et également de paramétrer le processeur DSP. On entre dans le menu en pressant une fois sur le potard qui permet également de naviguer dans les différents sous-menus. Enfin, un commutateur on/off est situé en bas de l’enceinte, près de la fiche d’alimentation.

Sur pied ou pas

Cette FRFR 112-A disposant de la même conception que l’enceinte de sono DSP 112,  elle peut être utilisée soit fixée sur un pied, soit posée au sol et orientée comme un retour de scène.

HB FRFR112-A-8Son format est assez imposant mais le fait de pouvoir l’utiliser comme retour peut s’avérer très pratique. De plus, sa puissance combinée et son égalisation très polyvalente pourront couvrir la plupart des cas de figures. Selon la marque, la FRFR 112-A offre une réponse très précise qui restituera le meilleur de votre simulateur ou multi-effets.

Afin de simplifier au maximum son utilisation, Harley Benton a donc équipé son enceinte FRFR d’un processeur de simulation d’enceintes guitares. Cela peut être assez pratique si on ne souhaite pas perdre de temps à configurer une réponse impulsionnelle dans son multi-effets, opération qui peut vite devenir laborieuse, surtout quand les listes d’enceintes et micros sont longues. Ici, on a le choix entre quatre simulations sur lesquelles on ne peut rien régler. On choisit simplement laquelle on souhaite utiliser et c’est parti. C’est une fonction pratique et bien pensée, d’autant que ces quatre simulations sonnent bien. La marque a modélisé des enceintes vintage et modernes afin de couvrir une palette sonore plutôt variée. Mais le processeur d’égalisation permet d’ajouter ou retirer certaines fréquences si besoin, à raison de +/- 12 dB par bande de fréquences. 

Souple & solide

HB FRFR112-A-3Si le format de cette enceinte n’est pas des plus compacts, elle est cependant intégrée dans un châssis en plastique très robuste. Elle affiche un poids de 14,6 kg ce qui reste dans la moyenne (l’enceinte HeadRush FRFR pèse environ 16 kg). Trois larges poignées permettent de transporter l’enceinte sans trop de mal ; attention cependant aux escaliers étroits ! 

Pour ce test, nous avons essayé l’enceinte dans plusieurs configurations. D’abord avec un préampli analogique AMT reproduisant les sonorités d’un ampli Soldano SLO100 puis avec un multi-effets Harley Benton, le tout nouveau DNAfx GiT. Dans les deux cas, l’enceinte s’est montrée très transparente et retranscrivait avec précision les différents sons et effets. Nous avons retrouvé le son si typique du AMT S1 dont le grain se mariait bien avec les différentes IR proposées par l’enceinte. Face à des sons plus complexes assez chargés en effets, l’enceinte ne bronche pas et reste précise. Dans le cas d’un multi-effets qui intègre déjà quelques simulations d’enceintes (notre DNAfx en intègre 26), il sera quand même préférable de favoriser celles-ci. Les quatre propositions de l’enceinte sont certes efficaces, leur utilisation avec un multi-effets sera davantage de l’ordre du dépannage. En revanche, avec un ampli ou préampli analogique, ces simulations fonctionnent bien sans trop colorer le son. La section égalisation s’est montrée fonctionnelle mais pas très musicale. On entend bien qu’il s’agit au départ d’une enceinte de sonorisation, bien que la marque ait fait un vrai travail sur le choix des fréquences quand on est en mode Guitare 3 bandes et Guitare 5 bandes. De plus, son utilisation peut vite se montrer laborieuse dans la mesure où on ne dispose que d’un seul potard pour tout régler. Néanmoins, l’écran rétro-éclairé permet une visualisation claire de la modulation en temps réelle ce qui est pratique et bienvenu.

Un bon rapport qualité/prix

Comme les guitares Harley Benton sur lesquelles nous avons posé les doigts (voir les différents tests), cette enceinte FRFR 112-A possède un bon rapport qualité-prix. Affichée à 229 €, elle reste la moins chère de sa catégorie face aux modèles proposés par HeadRush, Laney ou encore Kemper. De plus, sa conception très proche d’une enceinte de sono permet de la placer en retour de scène ce qui s’avéra très pratique pendant notre test. Si vous êtes l’heureux possesseur d’un simulateur d’amplis ou d’un multi-effets que vous souhaitez amplifier, la FRFR 112-A saura répondre à vos attentes.

  • HB FRFR112-A
  • HB FRFR112-A-2
  • HB FRFR112-A-3
  • HB FRFR112-A-4
  • HB FRFR112-A-5
  • HB FRFR112-A-6
  • HB FRFR112-A-7
  • HB FRFR112-A-8
  • HB FRFR112-A-9
  • HB FRFR112-A-10
  • HB FRFR112-A-11
  • HB FRFR112-A-12
  • HB FRFR112-A-13
  • HB FRFR112-A-14
  • HB FRFR112-A-15
  • HB FRFR112-A-16
  • HB FRFR112-A-17
  • HB FRFR112-A-18

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Conception et fabrication soignées
  • Design inclinable bien pensé
  • Simulations d’enceintes intégrées bien pratiques
  • Simplicité d’utilisation
  • Deux entrées XLR/Jack et une entrée auxiliaire
  • Format pratique mais encombrant
  • Poids un peu élevé
  • Potard Master Volume avec bouton un peu fragile
  • Égalisation pas très musicale
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail