Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
TAMPCO Pedals and Amplifiers All-Bender Multifuzz Unit
Photos
1/36

Test TAMPCO Pedals and Amplifiers All-Bender Multifuzz Unit

Fuzz guitare de la marque TAMPCO Pedals and Amplifiers

Prix public : 249 € TTC
Futurama !
8/10
Partager cet article

La jeune marque française Tampco a encore frappé fort. Avec la All-Bender, ce n'est pas un, ni deux, ni trois, mais bien quatre circuits de Tone Bender rassemblés au sein du même châssis. Voyons ce qui se cache dans les entrailles de cette pédale made in France.

S’il y a bien une pédale légen­daire dans le petit monde des effets pour guitare, c’est bien la Tone Bender. Appa­rue en Angle­terre en 1965 et conçue par l’in­gé­nieur élec­tro­ni­cien Gary Stewart, la pédale est une réponse made in UK à la Gibson Maes­tro Fuzz-Tone. Ce circuit a connu beau­coup d’évo­lu­tions au fil des années, toutes aussi légen­daire les unes que les autres. Quand Rodolphe Puccio, créa­teur de la marque Tampco m’a contacté à propos d’une pédale de fuzz qui regrou­pait les quatre circuits de Tone Bender, j’étais aux anges et n’avais qu’une hâte : rece­voir la bête !

Le tour du proprié­taire

Le châs­sis de l’All-Bender est assez stylé, il faut l’ad­mettre. Son format est un peu encom­brant, mais les connec­tiques placées sur le dessus permettent de lui trou­ver une place faci­le­ment sur un pedal­board bien chargé (je parle en connais­sance de cause). Une jolie plaque en alu brossé impri­mée au laser décore la pédale et porte le logo de la marque, le nom de la pédale et le joli sobriquet « Multi­fuzz Unit » ; tout un programme ! Sur la tranche infé­rieure de la pédale se trouve une autre plaque métal­lique portant le numéro de série. J’ai la chance d’avoir un exem­plaire spécia­le­ment fait pour moi et qui porte le numéro « HUSH ». AllBender-8

Les contrôles de la pédale sont assez simples à comprendre. On a un réglage de volume de sortie (Level), un sélec­teur rota­tif à quatre posi­tions qui permet de choi­sir quel circuit on souhaite utili­ser (I, I.V, II ou III) et un réglage de gain par circuit. Comme la Tone Bender MKIII origi­nale, le circuit label­lisé III dispose de son réglage de tona­lité. On alimente cette jolie réali­sa­tion made in France avec une tension de 9 volts centre néga­tif. 

Les circuits utilisent tous des tran­sis­tors au Sili­cium, tran­sis­tors qui ne craignent donc pas les chan­ge­ments de tempé­ra­ture. Les modèles origi­naux utili­saient des tran­sis­tors au Germa­nium qui offraient des perfor­mances diffé­rentes selon leur tempé­ra­ture. On connaît tous l’anec­dote d’Eric John­son qui plaçait ses fuzz au congé­la­teur avant d’en­re­gis­trer… La pédale utilise des compo­sants CMS pour ses quatre circuits indé­pen­dants et elle est True Bypass avec un relai. 

C’est la première pédale Tampco que j’ai le plai­sir d’avoir entre les pattes et la qualité de fabri­ca­tion est impec­cable. Le châs­sis a l’air très robuste et les poten­tio­mètres exercent une bonne résis­tance ce qui permet des réglages fins (bien qu’une Tone Bender ne s’uti­lise globa­le­ment qu’avec tous les réglages à fond). Le sélec­teur à quatre posi­tions est lui aussi de bonne facture et verrouille bien les quatre posi­tions. La LED d’ac­ti­va­tion change de couleur en fonc­tion du circuit qu’on utilise, c’est très chouette. C’est une pédale que Rodolphe avait en tête depuis un moment et dont vous avez pu entendre un proto­type il y a quelques semaines sur la chaîne YouTube de nos confrères niçois de chez PALF. AllBender-6

Multi­fuzz Unit

Bien que légen­daire, la Tone Bender, quelle qu’en soit la version, n’a pas été beau­coup copiée. Beau­coup de circuits de fuzz modernes s’en inspirent, mais peu de fabri­cants se risquent à copier ces circuits pour­tant à l’ori­gine de la fuzz, au moins du côté britan­nique de l’His­toire. Sans plus attendre, j’at­trape deux câbles de patch, un câble d’ali­men­ta­tion et j’ins­talle l’All-Bender sur mon pedal­board pour rentrer dans le vif du sujet. Pour ce test, j’ai joué indi­vi­duel­le­ment chaque circuit armé de ma fidèle Fender Ameri­can Origi­nal Custom Tele­cas­ter ’62 et ai réalisé un dernier extrait audio dans lequel je joue le même riff en passant d’un circuit à l’autre, cette fois-ci avec ma Gibson SG ’61, fraî­che­ment acquise. 

MKI
00:0001:46

 

Je n’ai pas trop trituré les réglages dans la mesure où j’ai trouvé que celui qui sonnait le mieux était le volume à fond et le gain (ou « Attack ») à fond aussi. Le circuit I qui reprend celui de la première version de la pédale, génère un son bien compressé et déve­loppe une quan­tité impres­sion­nante de satu­ra­tion.AllBender-7 On entre presque sur le terri­toire de la grosse distor­sion. Le grain est cepen­dant très chouette et le circuit répond bien au volume de la guitare ce qui n’est pas forcé­ment le cas sur l’ori­gi­nale. On recon­naît bien le son gras de la MKI et son côté un peu capri­cieux. Le réglage de gain est ici un vague réglage de Bias qui joue sur la tension d’ali­men­ta­tion des tran­sis­tors sans trop chan­ger le son. 

Je passe sur le circuit I.V qui reprend donc les sono­ri­tés de la Tone Bender MKI.V. Le circuit d’époque est assez origi­nal parce qu’il n’uti­lise que deux tran­sis­tors. Cette parti­cu­la­rité en fait un cousin très proche d’une certaine Fuzz Face. Et en jouant avec ce circuit, ce lien de parenté est évident. On obtient véri­ta­ble­ment un son de Fuzz Face, riche, bien chargé en basses et très réac­tif au poten­tio­mètre de volume de la guitare. C’est très chouette. Les sensa­tions de jeu sont au rendez-vous, je me suis régalé. Rodolphe a repris la struc­ture précise du circuit de la Tone Bender MKI.V origi­nale et ça se sent. Encore une fois, je suis très agréa­ble­ment surpris par ce circuit. 

MKI.V
00:0001:59
  • MKI.V01:59
  • MKII02:28

Je bidouille le sélec­teur et m’at­taque au circuit II. Histo­rique­ment, peu de Tone Bender MKI.V ont été produites et la marque est passée rapi­de­ment à la version MKII. On retrouve donc l’ar­chi­tec­ture à trois tran­sis­tors, mais avec cette fois-ci un côté beau­coup plus musi­cal que la MKI à mon sens. On peut gérer le niveau de gain avec le volume de la guitare (raison pour laquelle on laisse le réglage à fond sur la pédale), c’est très sympa. À l’époque on retrou­vait ce circuit dans les pédales Vox et JMI Tone Bender, Marshall Supa Fuzz et Park Fuzz Sound. Ce circuit réagit à merveille dans les aigus et se montre capri­cieux dans les basses, comme s’il avait du mal. C’est CE son que je trouve fantas­tique et on l’en­tend bien dans l’ex­trait audio. On retrouve cette sono­rité grasse, épaisse et avec une couleur très vintage. En attaquant les cordes avec convic­tion (pour ne pas dire avec violence), on a l’im­pres­sion que le circuit souffre un peu, ça se traduit par un son à la limite de l’ex­plo­sion ; le même phéno­mène appa­raît lors des gros glis­sés sur les cordes graves, c’est très satis­fai­sant.IMG_20220111_213237 J’en­clenche une dernière fois le secteur rota­tif pour me diri­ger vers l’ul­time circuit, repro­duc­tion de celui de la Tone Bender MKIII de 1968 appa­rue chez Vox et plus tard Sola Sound. Comme spéci­fié plus haut, ce circuit est le seul des quatre à dispo­ser d’un réglage de tona­lité. C’est égale­ment le seul dont j’ai baissé le niveau de gain au début, juste­ment pour entendre préci­sé­ment l’ac­tion de ce réglage de tona­lité. Il agit un peu plus, selon moi, comme une sorte de « contour » des fréquences médiums. Sa course est moyen­ne­ment longue, mais on peut quand même atteindre quelques varié­tés de sons. Cepen­dant, j’ai préféré la sono­rité avec ce réglage à fond (et le gain à fond égale­ment). Le son que déve­loppe ce circuit rappelle un peu celui d’une Fuzz Face (et de la Tone Bender MKI.V), mais avec plus de gain. L’ar­chi­tec­ture est assez semblable : un premier étage de gain qui ampli­fie le signal qui vient faire satu­rer le dernier tran­sis­tor pour créer la fuzz. 

MKIII
00:0003:09

 

Le premier étage de gain est ici occupé par deux tran­sis­tors (on appelle cela un montage Darling­ton). Le son est assez chouette et rappelle une Fuzz Face survi­ta­mi­née. Le réglage de tona­lité ajoute un peu de poly­va­lence à l’en­semble. Le circuit réagit très bien au volume de la guitare et déve­loppe cette sono­rité « au bord de l’ex­plo­sion » que j’af­fec­tionne tout parti­cu­liè­re­ment. Les accords sonnent de manière vrai­ment énorme et les attaques sont retrans­crites de façon moel­leuse, grasse et spon­gieuse sauf quand on attaque très fort. 

AllCir­cuits-SG61
00:0001:40

 

All-Bender all winner !

Si le concept est sédui­sant, le résul­tat final l’est tout autant. Dispo­ser de quatre réin­ter­pré­ta­tions modernes des quatre circuits légen­daires de Tone Bender est très agréable et permet de varier les plai­sirs à volonté. J’ai eu une préfé­rence pour le circuit I.V et ses sono­ri­tés très « Fuzz Facesques », mais chaque circuit possède son charme bien à lui. J’ai d’abord essayé la pédale sur un son clair très cris­tal­lin, mais ai fina­le­ment décidé d’en­re­gis­trer les extraits audio sur un très léger crunch typé Fender Tweed ce qui, à mon sens, fonc­tionne à merveille. La pédale s’est très bien entendu avec des micros simples, mais aussi avec les PAF instal­lés dans ma SG. Si vous cher­chez une Tone Bender typée, fiable et atta­chante, courez essayer cette All-Bender signée Tampco ! La pédale est dispo­nible dès aujour­d’hui sur le site PALF.FR et direc­te­ment sur le site de la marque. Les 250 premiers exem­plaires sont propo­sés au tarif de 199 €, la pédale passera ensuite à 249 € ce qui est très raison­nable.

  • AllBender-2
  • AllBender-3
  • AllBender-4
  • AllBender-5
  • AllBender-8
  • AllBender-10
  • IMG_20220111_213406

 

8/10
Points forts
  • Concept original
  • Sonorités excellentes
  • Qualité de fabrication au top
  • Mojo
Points faibles
  • Châssis un peu encombrant
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.