Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Epiphone Noel Gallagher Riviera
Photos
1/18

Test de l'Epiphone Noel Gallagher Riviera

Guitare électrique Hollow Body/Semi Hollow Body de la marque Epiphone appartenant à la série Riviera

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public US : $899 incl. VAT
test
1 réaction
(What’s The Story) Morning Glory ?
8/10
Partager cet article

Guitariste et chanteur occasionnel du groupe de BritPop Oasis, Noel Gallagher est un musicien incontournable de la scène britannique des années 90. L’Epiphone Riviera qu’il a utilisée intensément pendant l’enregistrement de l’album « (What’s The Story) Morning Glory ? » est devenue très célèbre par la suite, et immédiatement associée à l’artiste. Cette année, Gibson a décidé de ressortir ce modèle devenu iconique. C’est sur cette ré-édition que j’ai la chance de me pencher aujourd’hui.

Test de l'Epiphone Noel Gallagher Riviera : (What’s The Story) Morning Glory ?

Entre Liam et Noel coule une Riviera

Au-delà de leurs divers succès musi­caux, les frères Galla­gher sont célèbres pour leurs nombreuses chamaille­ries. La dernière en date, juste avant de rentrer sur scène à l’édi­tion 2009 du festi­val Rock en Seine a d’ailleurs mis fin au groupe, Liam ayant fracassé la Gibson ES-355 de 1960 de Noel (guitare qui sera rame­née à la vie par un luthier et repro­duite par le Custom Shop Gibson).GallagherRiviera-4 Si la carrière du groupe a été marquée par de nombreuses discordes entre les deux frères, elle l’a aussi été par leurs diffé­rents succès. Du morceau « Wonder­wall » à l’al­bum « Defi­ni­tely Maybe » en passant par « Don’t Look Back In Anger », Oasis a écrit et enre­gis­tré de nombreuses chan­sons qui sont aujour­d’hui ancrées dans la culture Pop au même titre que la disco­gra­phie des Beatles. Les Beatles ont d’ailleurs beau­coup influencé Noel Galla­gher qui, en voyant Paul, John et George jouer leur Epiphone Casino, s’est lui aussi dirigé vers Epiphone pour l’achat d’une de ses premières guitares. C’est cette guitare qu’on aperçoit entre les mains de Noel dans le clip du morceau « Don’t Look Back In Anger » et qu’on entend sur toutes les chan­sons de l’al­bum « (What’s The Story) Morning Glory ? ». Noel l’a d’ailleurs beau­coup jouée sur scène, avant de réali­ser que sa Gibson ES-355 de 1960 était un formi­dable instru­ment qui méri­tait lui aussi un peu d’at­ten­tion.

I said maybeeeeeeeeeeee

La guitare la plus emblé­ma­tique qu’a utili­sée Noel pendant la première tour­née d’Oa­sis était une Epiphone Riviera des années 80. Cet instru­ment étant toujours dans la collec­tion du guita­riste, Epiphone a donc pris la liberté de l’étu­dier sous toutes les coutures afin d’en produire une réplique la plus exacte possible. Le résul­tat est cette nouvelle Noel Galla­gher Riviera recou­verte d’une fini­tion Dark Wine Red, comme l’ori­gi­nale. Le corps de la guitare est entiè­re­ment construit en érable laminé. Le bloc central est lui aussi confec­tionné dans cette essence.GallagherRiviera-15 Le manche en acajou au profil Slim’­Ta­per C est collé à la caisse. La touche au rayon de 12 pouces est en laurier indien et elle est sertie de 22 frettes médiums Jumbo pour un diapa­son de 24.75 pouces, ou 628,65 mm. Les repères de touche sont en pear­loid et sont en forme de paral­lé­lo­grammes. L’ac­cas­tillage est nickelé et regroupe des méca­niques Epiphone à bain d’huile avec petits boutons ovales, un sillet Graph Tech et le célèbre couple cordier et cheva­let (Stop Bar et Tune-o-Matic) Lock­Tone. Les boutons de poten­tio­mètres sont les fameux Black Watch Hats et disposent d’un petit poin­teur métal­lique. Le pick­guard est celui de la Riviera d’époque et il possède, comme le cache truss-rod, le logo « E » qu’on trouve aussi sur les modèles iconiques de la marque comme la Casino ou la Texan. Enfin, la signa­ture de Noel Galla­gher figure au dos de la tête qui possède d’ailleurs une jolie volute, comme le modèle origi­nal des années 80.

Si la luthe­rie n’ap­porte aucune surprise, l’élec­tro­nique est aussi très clas­sique pour une Epiphone. On retrouve, sans surprise, deux micros AlNiCo Clas­sic PRO estam­pillés Epiphone. Ce sont des micros qu’on connaît bien pour les avoir déjà testés à de nombreuses reprises sur les nouveaux modèles Epiphone depuis 2019. Ils sont contrô­lés par un sélec­teur à trois posi­tions, un volume et une tona­lité chacun.

Le son de Noel ?

À vide, la Noel Galla­gher Riviera four­nit une belle réso­nance, le son est ample et la guitare projette bien. On sent l’en­semble de l’ins­tru­ment vibrer ce qui est en géné­ral gage d’une luthe­rie saine et soignée. Une guitare semi-acous­tique comme celle-ci a tendance à déve­lop­per un volume assez consé­quent à vide par rapport à une solid body. C’est évidem­ment le cas avec cette Epiphone Riviera. Je commence le test par écou­ter les sons clairs, comme à mon habi­tude. La guitare et les micros se sont montrés très effi­caces dans ce registre. Ce sont des humbu­ckers mais avec une résis­tance de sortie assez faible ; on profite donc du grain et de la signa­ture sonore de ce type de micros tout en attaquant l’am­pli raison­na­ble­ment. Sur le même réglage, les micros P-90 Gibson de la Rick Beato Les Paul Special Double Cut (qui arrive bien­tôt !) faisaient légè­re­ment tordre le canal clair du Marshall DSL15C. Ce n’est pas du tout le cas ici comme vous pouvez l’en­tendre sur l’ex­trait audio. Le son reste très clair, très défini et très droit.GallagherRiviera-12 Les attaques sont un peu moins nerveuses et rapides que sur une guitare à corps plein, c’est assez chouette en son clair juste­ment. La Riviera est très agréable à jouer malgré son gaba­rit assez impo­sant. Atten­tion cepen­dant au profil du manche qui m’est apparu comme assez plat, pas vrai­ment en « C » donc. Cela ne m’a person­nel­le­ment pas déplu, mais c’est un profil assez inha­bi­tuel ; essai forte­ment conseillé avant achat, donc.

Je pousse le gain et le volume du canal Clas­sic Gain du Marshall DSL15C à fond afin de le faire crun­cher. Le premier accord joué sur ce réglage m’a beau­coup perturbé dans la mesure où le son est quasi­ment iden­tique à celui qu’on entend sur les premiers albums d’Oa­sis. La guitare possède une signa­ture sonore bien présente, mais se montre à l’aise dans beau­coup de registres au-delà de la Brit­pop. Elle sera très à l’aise pour du blues à la B.B King par exemple et même du Rock à la Rolling Stones et Led Zeppe­lin. La posi­tion inter­mé­diaire sur ce réglage est très sympa et offre un son aérien et qui « respire », typique des guitares semi-hollow. 

NGRi­viera – Clean
00:0003:35
  • NGRi­viera – Clean03:35
  • NGRi­viera – Crunch04:01

 

Je termine le test en passant sur le canal Ultra Gain pour les sons satu­rés. Bien que ce ne soit pas son terrain de jeu préféré, la Riviera s’en sort quand même très digne­ment. On conserve pas mal de détail et de préci­sion dans le son. Les poten­tio­mètres CTS permettent de contrô­ler le niveau de satu­ra­tion direc­te­ment avec le réglage de volume respec­tif de chaque micro. Atten­tion cepen­dant à ne pas monter trop le niveau de gain au risque d’en­tendre le son deve­nir un peu brouillon et perdre en défi­ni­tion. Pour jouer les solos et les riffs les plus éner­vés d’Oa­sis, la Riviera fait des merveilles. 

NGRi­viera – Lead
00:0003:33

 

GallagherRiviera-13 GallagherRiviera-6

Super­so­nic

Propo­sée à un tarif moyen de 919 €, étui rigide inclus, l’Epiphone Noel Galla­gher Riviera a un rapport qualité/prix assez moyen. On regrette, comme sur toutes les nouvelles Epiphone, que la touche soit en laurier indien et non en palis­sandre. La luthe­rie est cepen­dant très soignée, les fini­tions le sont tout autant. La guitare a l’air très fidèle à l’ori­gi­nale, que ce soit visuel­le­ment ou sur le plan sonore. Seul le profil du manche pourra en rebu­ter certains, d’où l’im­por­tance de l’es­sayer avant de craquer. Elle incarne quand même la guitare ultime pour tous les fans d’Oa­sis dont je fais partie. Tarif raison­nable pour une guitare réus­sie et atta­chante : bien joué Epiphone !

  • GallagherRiviera-2
  • GallagherRiviera-3
  • GallagherRiviera-5
  • GallagherRiviera-7
  • GallagherRiviera-8
  • GallagherRiviera-9
  • GallagherRiviera-10
  • GallagherRiviera-11
  • GallagherRiviera-14

 

8/10
Fabrication (?) : Chine
Points forts
  • Lutherie
  • Look
  • Micros
  • Étui inclus
  • Polyvalence
  • Mojo
Points faibles
  • Profil du manche très particulier
  • À quand le retour du palissandre ?
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

  • MarvinS 7 posts au compteur
    MarvinS
    Nouvel·le AFfilié·e
    Posté le 08/11/2022 à 16:01:59
    Prix moyen 645€ ? Elle est plutôt à 900€ ce qui change le rapport qualité/prix.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

On en parle dans les forums voir tous les sujets
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.