Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Fender American Vintage '58 Telecaster
Photos
1/55

Test Fender American Vintage '58 Telecaster

Guitare de forme TC de la marque Fender appartenant à la série American Vintage

58, année électrique

Sans refaire toute son histoire, la Telecaster est la première guitare « solid body » qui a été produite en série. Sa très grande réussite commerciale vient d’une part, de son côté « plug and play », et d’autre part de sa très grande robustesse de fabrication qui se résume à un corps simplement vissé à un manche par 4 vis. Cette simplicité lui a permis de traverser tous les styles, les genres et les âges.

La version que nous vous propo­sons aujour­d’hui en test fait partie de la nouvelle mouture par Fender de sa série : « Vintage Reis­sue Series ». L’ins­tru­ment affiche un prix en boutique de 1900€ envi­ron. Sa concep­tion et sa fabri­ca­tion sont entiè­re­ment « MADE IN USA ». Même si les formes du corps et du manche de la Tele­cas­ter paraissent inchan­gées depuis sa créa­tion, au début des années cinquante, Fender n’a cessé de chan­ger le galbe, mais égale­ment le radius de son manche, les contours du corps, les détails de la tête, les micros (simples ou doubles), les câblages, etc. Afin de conce­voir cet instru­ment, la marque cali­for­nienne s’est penchée (comme pour la réédi­tion deStra­to­cas­ter 56) sur de nombreux modèles origi­naux de l’époque. Les luthiers les ont soigneu­se­ment démon­tés, analy­sés, scru­tés dans le moindre détail afin d’en capter toutes leurs subti­li­tés et leur origi­na­lité.

Fender American Vintage 58 Telecaster

La Tele­cas­ter 58 est dispo­nible en deux fini­tions : « Aged White Blonde » et Sunburst 2 tons. La guitare est livrée dans un très beau flight case Deluxe Vintage de couleur marron. À l’ou­ver­ture ce celui-ci, le tissu orange fait ressor­tir le magni­fique et très lumi­neux Sunburst 2 tons de l’ins­tru­ment. Le corps de la guitare est en frêne. J’ai été très surpris par sa très grande légè­reté. Rien à voir avec ma Tele­caster 52 Vintage Reis­sue de 1994 qui pèse aussi lourd qu’un âne mort ! Un certain nombre de goodies accom­pagnent cette Tele­cas­ter 58 Vintage Reis­sue. Ainsi, on trou­vera dans le range­ment inté­rieur du flight case une sangle en cuir véri­table marron, un câble jack/jack de 3 mètres, un chif­fon doux, un capot de cheva­let chromé dit « ash tray », une petite clé Allen et enfin une pochette conte­nant le mode d’em­ploi de l’ins­tru­ment, sa garan­tie et un schéma des câblages qui vous permet­tra de recon­fi­gu­rer les câblages d’ori­gine (1958) de l’ins­tru­ment. Je trouve cepen­dant dommage de propo­ser une guitare avec l’ap­pel­la­tion « Vintage Reis­sue 1958 » avec des câblages modernes. Tout l’in­té­rêt d’une guitare élec­trique n’est-il pas d’être ampli­fié ?

Passage en revue des trou­pes…

Fender American Vintage 58 Telecaster

Le manche (avec réglage du truss rod au talon) est fixé au corps avec 4 vis. Les méca­niques Fender Single Line « Deluxe » Vintage Style contri­buent à renfor­cer l’au­then­ti­cité de cette série qui penche vers un retour aux sources. Elles tiennent correc­te­ment l’ac­cord. La fini­tion est de très bonne qualité, on ne repère aucun défaut ou vice de fabri­ca­tion. Les repères de touche sont noirs et de type « point ». Le manche est en érable massif sans touche rappor­tée, ce qui donne un son sec, net, précis et rela­ti­ve­ment brillant. Il possède à peu de choses près les mêmes carac­té­ris­tiques que celui d’une Vintage 52 Butters­cotch « Made in USA ». En effet, sa largeur au sillet (en os) est de 1.650” (soit 42 mm), son diapa­son est de 25.5" (648 mm) et il possède un radius de 7.25" (18.41 cm). Les frettes, au nombre de 21, sont de type « vintage » et il adopte, contrai­re­ment à la Vintage Reis­sue de 52, un profil en « D ». Il faut rappe­ler que c’est en 1958 que Fender aban­donna le profil de manche en « U » pour un profil en « D ». Ce dernier est très fin, plus ergo­no­mique et plus profilé, rendant à mon goût le tout beau­coup moins éprou­vant pour le poignet qu’un manche en « U » (des Vintage Reis­sue précé­dentes) qui est, lui, plus rond et plus épais. Son épais­seur est régu­lière sur toute sa longueur. Son vernis n’est pas glis­sant ni collant avec la trans­pi­ra­tion. Ce dernier est telle­ment fin qu’il permet de sentir le relief de la surface du bois et d’en perce­voir toutes ses aspé­ri­tés. On est, dans la sensa­tion, à mi-chemin entre une fini­tion sati­née et une fini­tion huilée. Son contact est très agréable. Il donne presque l’illu­sion d’un manche qui a déjà des années de route derrière lui .

Le corps quant à lui est en une seule pièce de frêne. Il faut l’avouer, une fois le flight­case ouvert, la guitare brille de mille feux. Son Sunburst 2 tons est de toute beauté. Comme sur tous les autres modèles de cette nouvelle mouture des « Vintage Reis­sue Series », Fender a innové en appliquant le vernis en de très fines couches avec juste ce qu’il faut afin de proté­ger l’ins­tru­ment. Cela permet de sentir et de voir la profon­deur des veines du bois. Lorsqu’on y regarde de plus près, on s’aperçoit que le vernis a, par endroits, déjà commencé à péné­trer entre les fibres du bois. La partie centrale est très claire, le dégradé étant très proche des bords sur les deux faces du corps. Le pick­guard de couleur blanche à 1 pli est fixé grâce à 5 vis et contri­bue à davan­tage faire ressor­tir la beauté du Sunburst. La qualité du plas­tique est supé­rieure à celui de la Stra­to­cas­ter 56 Vintage reis­sue testée précé­dem­ment par nos soins.

Fender American Vintage '58 Telecaster

La guitare est montée avec un jeu de cordes Fender ST250R NPS de tirant 10/46 qui traverse le corps pour un meilleur sustain. L’ins­tru­ment est bien réglé, les cordes ne frisent pas. Tout l’ac­cas­tillage est en fini­tion chro­mée. Le cheva­let de type « vintage » est affu­blé de l’ins­crip­tion Fender PAT. PEND avec la calli­gra­phie origi­nale de la fin des années cinquante. Les pontets, au nombre de 3, sont de forme cylin­drique et en acier. Ils sont réglables en hauteur grâce à 2 petites vis situées à chaque extré­mité de chacun d’entre eux. Ici encore, cette réédi­tion est fidèle aux modèles d’époque. C’est en effet vers le milieu des années cinquante que Fender remplaça les fameux pontets en laiton des premières Tele­cas­ters par des pontets en acier. Le rendu sonore avec ces pontets en acier est moins agres­sif qu’avec ceux en laiton. Du coup, je trouve que le timbre manque légè­re­ment de préci­sion dans les attaques. De la même façon, le capu­chon du sélec­teur de type chapeau ou « top hat » ainsi que les poten­tio­mètres mole­tés à dômes plats sont fidèles à ceux de l’époque.

The sound of music

Conforme à la tradi­tion, la guitare a deux micros simple bobi­nage de concep­tion réso­lu­ment moderne, mais d’après Fender, direc­te­ment inspi­rés des micros d’époque. Voyons ce qu’il en est…

Fender American Vintage '58 Telecaster

Cette Tele­cas­ter est câblée avec un sélec­teur à 3 posi­tions de type vintage « Made in USA ». Le poten­tio­mètre de volume agit sur le volume de sortie géné­ral de la guitare. La course du poten­tio­mètre de la tona­lité est linéaire et très effi­cace. Du côté des compo­sants élec­tro­niques, nous avons un conden­sa­teur d’une capa­cité de 0.05 micro Farad. Je ne remarque aucun craque­ment ni bruit para­site lorsque l’on passe d’une posi­tion à l’autre. De la même façon, il n’y a ni bruit ni problème de masse lorsqu’on touche le cheva­let, la plaque de contrôles ou lorsqu’on relie la guitare à des pédales d’ef­fets. Tout est simple pour ne pas dire rudi­men­taire, mais d’une effi­ca­cité à toute épreuve.

La guitare est livrée d’usine avec un câblage moderne comme suit : la posi­tion 1 permet d’ob­te­nir le micro cheva­let seul, en posi­tion 2 on a le micro cheva­let ET le micro manche et enfin en posi­tion 3 on obtient le micro manche seul. Le poten­tio­mètre de tona­lité fonc­tionne dans toutes les posi­tions. Pour les puristes, un schéma détaillé des câblages origi­naux (carac­té­ris­tique de la fin des années cinquante) est fourni dans une petite pochette conte­nant tous les docu­ments accom­pa­gnant l’ins­tru­ment. Pour infor­ma­tion, on obtient avec cette confi­gu­ra­tion d’ori­gine en posi­tion 1 le micro cheva­let seul, en posi­tion inter­mé­diaire le micro manche seul (sans le contrôle de la tona­lité) et enfin en posi­tion 3 le micro manche seul avec un son très sourd « censé imiter [à l’époque] un son de basse ». N’en déplaise à certains, c’est ainsi que Fender présen­tait cette posi­tion dans ses cata­logues de l’époque…

Les plots des cordes de Sol et de Ré ont été légè­re­ment suréle­vés afin de correc­te­ment rééqui­li­brer le niveau de toutes les cordes de l’ins­tru­ment. Je n’ai pas fran­che­ment remarqué une diffé­rence signi­fi­ca­tive par rapport à une Tele­cas­ter avec un micro cheva­let à plots non étagés. Je remarque d’em­blée que le rendu des micros est beau­coup moins inci­sif que sur une Tele­cas­ter 52 Vintage Reis­sue. J’ai égale­ment trouvé son niveau de sortie géné­ral un peu plus faible que d’or­di­naire. En revanche, je ne remarque pas de diffé­rence de niveau de sortie d’une posi­tion à une autre.

Fender American Vintage '58 Telecaster

Cette guitare a du corps, mais je trouve que ce kit de micros sacri­fie les aigus bien tran­chants que l’on aime tant sur ce modèle de guitare. Le haut du spectre est moins percu­tant que d’or­di­naire. On a égale­ment un petit peu de mal à retrou­ver ce fameux « twang » qui lui est si cher. J’ai trouvé qu’elle manquait un peu de dyna­mique, que le son n’était pas très ouvert et que le spectre de fréquences obtenu avec ce kit de micros était assez étroit. Les basses et des aigus ont été dimi­nués (ou sacri­fiés ?) afin de davan­tage renfor­cer les fréquences médiums.

On retrouve en première posi­tion le côté assez claquant qui est propre à la Tele­cas­ter, mais qui est toute­fois beau­coup plus arrondi voire retenu. Son timbre est plus rond, chaud et moel­leux. Elle manque un petit peu d’agres­si­vité surtout lorsque l’on attaque sévè­re­ment les cordes en son clair. Le conden­sa­teur de 0.05 micro Farad a sa part de respon­sa­bi­lité dans cette couleur de timbre, mais égale­ment les pontets en acier qui, contrai­re­ment aux pontets en laiton, donnent une couleur moins tran­chante et saillante au son de l’ins­tru­ment. Le micro cheva­let en satu­ra­tion permet néan­moins d’ob­te­nir un timbre épais très musclé sans être criard, surtout en ryth­mique. Ce côté très creux du son ainsi obtenu se fondra bien dans un mix. La posi­tion n°2 est très sèche et inté­res­sante pour certaines ryth­miques. Elle sera égale­ment parfaite pour un solo saturé avec un son gras. La posi­tion micro manche seule manque à mon goût un petit peu de carac­tère. Son timbre est très lourd voire un petit peu sourd. Même en jouant avec la tona­lité sur l’am­pli­fi­ca­teur, je n’ai pas vrai­ment été convaincu par cette posi­tion aussi bien en clair qu’avec un petit crunch ou même une grosse satu­ra­tion.

Clean
00:0001:15
  • Clean01:15
  • Crunch01:04
  • Crunch 200:44
  • Crunch 301:04
  • Crunch 400:44

Long live the Tele­cas­ter

Concer­nant les fini­tions et l’ef­fort mis par Fender dans la facture de cette Tele­cas­ter 58, on ne peut rien dire, c’est vrai­ment une réus­site, pour ne pas dire un sans-faute. Tout y est, le manche, les frettes, les contours du corps, le vernis extrê­me­ment fin. Néan­moins, je suis un petit plus mitigé sur ce kit de micros qui enlève quand même la signa­ture sonore si carac­té­ris­tique de la Tele­cas­ter au profit d’un son que je trouve davan­tage « passe-partout ». Qu’il n’en déplaise à certains, même si Fender nous donne ici l’im­pres­sion de sortir une énième décli­nai­son d’un modèle connu et reconnu depuis de nombreuses années, il faut avouer que cette guitare se distingue nette­ment des versions anté­rieures de la famille des Ameri­can Vintage Reis­sue Series intro­duite pour la première fois en 1982 avec la Tele­cas­ter Butters­coth '52. Dernier point et pas des moindres, je pense qu’il aurait été plus inté­res­sant de câbler la guitare de série avec sa confi­gu­ra­tion d’ori­gine afin de coller fidè­le­ment à l’ori­gi­nal. Elle aurait alors digne­ment mérité son appel­la­tion de (vraie) Vintage Reis­sue.

Télé­char­gez les fichiers sonores avec DI (format WAV)

Points forts
  • Très belle finition
  • Manche très agréable
  • Joli flight case
  • De nombreux goodies fournis
Points faibles
  • Prix pas très attractif pour le commun des mortels
  • Il aurait été intéressant de directement câbler la guitare avec les câblages typiques d’époque
  • Micro manche un petit peu terne

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.