Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Eastone TL70
Photos
1/32

Test de la guitare Eastone TL70 MLB

Guitare de forme TC de la marque Eastone

Écrire un avis ou Demander un avis
test
13 réactions
Guitare de l’Est
7/10
Partager cet article

Après avoir testé quelques guitares Harley Benton, nous nous attaquons aujourd’hui à un modèle Eastone, marque développée par l’enseigne Star’s Music. Eastone propose des guitares d’entrée de gamme dont les influences se reconnaissent au premier coup d’oeil.

Test de la guitare Eastone TL70 MLB : Guitare de l’Est

Une Tele assez Caster

Notre TL70 MLB (Metal­lic Light Blue) est évidem­ment inspi­rée très forte­ment de la Fender Tele­cas­ter. La forme du corps et du pick­guard, le cheva­let en métal et les contrôles élec­tro­niques montés sur une plaque métal­lique, tout y est. Propo­sée à un tarif ultra compé­ti­tif, la TL70 consti­tue donc une alter­na­tive aux modèles d’en­trée de gamme portant les logos des grandes marques améri­caines.

Kind of Blue

TL70MLB-9La première prise en main de la guitare est assez rassu­rante. Les fini­tions du corps sont très satis­fai­santes voir éton­nantes pour le prix. Le vernis pailleté est bien réalisé, rien ne bave. Si le modèle STR70 inspiré de la Stra­to­cas­ter reprend les cotes exactes du modèle Fender, cette TL70 dispose d’un léger chan­frein qui fait tout le tour du corps. C’est une bonne idée dans la mesure où cela rend l’ar­rête du corps beau­coup moins aigüe. À part ce chan­frein, les cotes de la guitare sont quasi­ment semblables à un modèle Fender. On jette un oeil du côté du manche, tout semble correct égale­ment. Il est sculpté selon un profil exclu­sif à la marque qui offre une bonne prise en main. Ce manche est en érable et il est assorti d’une touche en Amaranthe. Il s’agit d’une essence de bois dure qui laisse parfois appa­raître une teinte très légè­re­ment viola­cée, d’où son autre appel­la­tion : Purple­heart. Cette touche possède un rayon de seize pouces pour un bon confort de jeu. Le diapa­son est de 25,5 pouces, tradi­tion­nel pour ce type de guitare, et il se déve­loppe sur 22 cases ryth­mées par des repères circu­laires en plas­tique imita­tion nacre. La forme de la tête est très forte­ment inspi­rée de celle de la Tele­cas­ter origi­nale et offre l’ac­cès au réglage du truss-rod double action. Ce dernier est d’ailleurs effi­cace et permet un réglage facile de l’ins­tru­ment.

TL70MLB-21Le corps de cette TL70 est en tilleul et lui confère un poids qui reste dans la moyenne. L’ac­cas­tillage est chromé et consti­tue le premier point faible que la guitare laisse voir. Le cheva­let et ses trois pontets semblent être de bonne facture, tout comme les boutons de poten­tio­mètre qui sont de petits dômes chro­més. Les perfor­mances des méca­niques sont en revanche assez déce­vantes. Les attache-cour­roies sont stan­dards mais remplissent bien leur office, tout comme la plaque longi­ligne desti­née à accueillir les contrôles élec­tro­niques. 

En parlant de l’élec­tro­nique, le kit micro est fidèle au modèle origi­nal avec un micro Laps­teel en posi­tion cheva­let et un micro Tele­cas­ter en posi­tion manche. Ils sont contrô­lés pas un volume géné­ral, une tona­lité géné­rale et un sélec­teur à trois posi­tions. Si les poten­tio­mètres semblent être de qualité tout à fait conve­nable, le sélec­teur lui est un peu en-dessous. Il remplit toute­fois bien son rôle, et même si sa mani­pu­la­tion n’est pas très agréable, il assure bien sa fonc­tion. L’em­base jack est en métal chromé et inspire soli­dité et confiance. Enfin le pick­guard en imita­tion écailles de tortue est très sympa et ajoute un côté Sixties à la guitare. 

Ça twang !

TL70MLB-19Le réglage de notre TL70 terminé, on gratte les premiers accords dessus. À vide la réso­nance n’est pas extra­or­di­naire. Le corps ne vibre pas beau­coup. Néan­moins, même à vide, la guitare dégage ce côté « twangy » typique de la Tele­cas­ter. Le cheva­let métal­lique y est pour beau­coup et c’est une surprise plutôt agréable. Le bord des frettes n’est pas coupant et on peut effec­tuer des déman­chés sans se bles­ser comme cela peut parfois être le cas sur des instru­ments de cette gamme. 

Une fois bran­chée, la petite TL70 conserve cette iden­tité Tele­cas­ter et ce côté twangy. Les micros manquent un peu de person­na­lité mais ont le mérite de sonner de manière assez authen­tique. La faible résis­tance de sortie de la guitare ne l’au­to­rise pas à s’at­taquer à des registres extrêmes. Ce n’est de toute façon pas le but recher­ché avec ce type de guitares, le cata­logue de la marque propo­sant des modèles plus modernes. Les sons clairs sont sympa et assez repré­sen­ta­tifs de la Tele­cas­ter. Le micro manche génère cette sono­rité blues très carac­té­ris­tique alors que le micro cheva­let déve­loppe davan­tage d’at­taque avec un côté rock plus affirmé. La posi­tion inter­mé­diaire offre une sono­rité très adap­tée à la funk. Les cocottes ressortent très bien grâce à l’at­taque du micro cheva­let et la douceur du micro manche. 

Même constat en son crunch ; le micro manche reste droit et très adapté à un registre blues. Le son est assez équi­li­bré en fréquences. Néan­moins, on constate un carac­tère légè­re­ment brouillon en jouant des accords complexes. Le micro cheva­let est dans son élément. Les attaques ressortent très bien, ce qui donne du carac­tère au son. Le cheva­let métal­lique ajoute ce côté twang très recher­ché dans la coun­try. Les attaques sont sèches sans être agres­sives, c’est plutôt agréable. Bonne surprise en crunch, donc. 

Comme prévu, les satu­ra­tions plus pous­sées sortent un peu la guitare de sa zone de confort. Les micros simple bobi­nage génèrent beau­coup de souffle qu’il peut être diffi­cile de maîtri­ser. De plus,  le côté brouillon du micro manche est accen­tué face à une satu­ra­tion franche. C’est dommage mais encore une fois, ce n’est pas le domaine de prédi­lec­tion de ce type de guitares. 

Côté luthe­rie, la guitare semble tenir la route. Le sillet étant bien réalisé, on peut s’au­to­ri­ser quelques doubles bends sans risquer de bousiller l’ac­cor­dage. Les méca­niques en revanche consti­tuent le vrai point faible de la guitare et de longues minutes seront néces­saires pour bien stabi­li­ser l’ins­tru­ment.

EASTONE TL70 – Clean Twang all PU’s
00:0003:15
  • EASTONE TL70 – Clean Twang all PU’s03:15
  • EASTONE TL70 – Crunch all PU’s03:23
  • EASTONE TL70 – Lead all PU’s05:44

En bref

La TL70 MLB de chez Eastone consti­tue une bonne guitare d’en­trée de gamme. Qu’on soit débu­tant et qu’on cherche une guitare pour commen­cer son appren­tis­sage ou confirmé souhai­tant se fami­lia­ri­ser avec un instru­ment type Tele­cas­ter sans avoir à revendre un organe, elle saura répondre aux attentes de chacun. Propo­sée au tarif de 149 €, la guitare reste une valeur sûre face aux instru­ments de même gamme. Cette TL70 remplit sa part du contrat en propo­sant une luthe­rie et des fini­tions très conve­nables à un tarif imbat­table. On peut même envi­sa­ger de la garder un moment en chan­geant les méca­niques et le sélec­teur de micros qui consti­tuent les réels points faibles de l’ins­tru­ment. Eastone propose égale­ment des fini­tions plus stan­dards au tarif de 129 €.

  • TL70MLB
  • TL70MLB-2
  • TL70MLB-3
  • TL70MLB-4
  • TL70MLB-5
  • TL70MLB-6
  • TL70MLB-7
  • TL70MLB-8
  • TL70MLB-9
  • TL70MLB-10
  • TL70MLB-11
  • TL70MLB-12
  • TL70MLB-13
  • TL70MLB-14
  • TL70MLB-15
  • TL70MLB-16
  • TL70MLB-17
  • TL70MLB-18
  • TL70MLB-19
  • TL70MLB-20
  • TL70MLB-21
  • TL70MLB-22
  • TL70MLB-23

 

7/10
Points forts
  • Rapport qualité-prix
  • Finitions très surprenantes
  • Look global de la guitare très sympa
  • Manche plutôt confortable
Points faibles
  • Mécaniques
  • Sélecteur micro
  • Logo « Eastone Guitars » pas très élégant, une simple décalcomanie aurait suffi
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.