LiveAujourd'hui à 12h30, on teste Ozone 10 et le bundle Plugin Alliance de la Komplete 14 !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Beat Root Tongue Drum Acoustic
Photos
1/14

Test du Beat Root Hank Drum Electro

Hang Drum & Hand Pan de la marque Beat Root

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public : 329 € TTC
Avis
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
test
64 réactions
Johnny Beat Root tonight
9/10
Award Valeur sûre 2015
Partager cet article

Le Beat Root Hank Drum est le fruit du travail de deux frères, Laurent et Julien Puget, qui ont pu concrétiser leur projet en bonne partie grâce à un financement Ulule obtenu en février 2014. Aujourd'hui, le projet est abouti, le produit terminé et en vente dans toutes les bonnes crèmeries sonores, au tarif avoisinant les 300 €.

Bon, je l’avoue tout de go, j’ai pris un risque avec le test de cet instru­ment : je ne suis pas percus­sion­niste (en-dehors d’un peu de rakata-toum bancal sur une darbouka de temps en temps en fin de soirée, quand il s’agit de faire le bœuf et que je n’ai pas de clavier sous la main, dans un état souvent plus forcé­ment très net…) ! Et pour­tant, lorsque Red Led m’a demandé si cela m’in­té­res­sait de passer le Beat Root Hank Drum à la loupe et surtout aux esgourdes, j’ai plongé. Pourquoi ? Tout simple­ment parce que cela me titillait de m’at­taquer à un instru­ment dont j’igno­rais tout ou presque, et qu’en plus je m’in­té­resse en paral­lèle avec un inté­rêt crois­sant aux percus­sions et aux instru­ments cousins du Beat Root Hank Drum, et que du coup, cette propo­si­tion de test tombait à point nommé. Donc, je vous remer­cie de consi­dé­rer cet article comme le premier contact d’un novice avec une famille d’ins­tru­ments qu’il n’a jamais réel­le­ment pratiquée…

Mais avant de pour­suivre, je vous propose un petit rappel de l’his­toire des percus­sions mélo­diques, dont est issu le Beat Root Hank Drum.

Un peu d’his­toire

Le Beat Root Hank Drum Elec­tro est un modèle de Hank Drum, lui-même dérivé du Hang (pas Drum, comme nous le verrons plus bas), lui-même dérivé du Steel Drum, ou Steel Pan. Tous appar­tiennent à la caté­go­rie des instru­ments dits « idio­phones ». Aucun rapport avec un quel­conque défi­cit d’in­tel­li­gence, l’idio­pho­nie dési­gnant la carac­té­ris­tique qui fait que la vibra­tion d’un instru­ment n’est pas causée par un inter­mé­diaire, tel qu’une corde ou une membrane, mais par l’ex­ci­ta­tion du corps de l’ins­tru­ment lui-même (je sais ce que cette phrase vous évoque, bande de petits vicieux !).

Beat Root Hank Drum Electro

Le Steel Drum, donc, l’« ancêtre », est un instru­ment, fina­le­ment pas si ancien que cela, apparu à la fin des années 30 à Trinité-et-Tobago. Les deux îles, anciennes colo­nies françaises, abri­taient jusqu’au 19e siècle des plan­ta­tions qui employaient leur lot d’es­claves. Ceux-ci, essen­tiel­le­ment origi­naires d’Afrique de l’Ouest, avaient apporté avec eux leurs tradi­tions et leur culture, notam­ment en termes de percus­sions. Leurs maîtres euro­péens, crai­gnant, parfois à juste titre, que les rythmes battus par les esclaves ne servent à échan­ger des messages en vue d’une éven­tuelle révolte, inter­dirent la fabri­ca­tion et l’uti­li­sa­tion des tambours. Qu’à cela ne tienne, les esclaves employèrent alors des tubes de bambou. Après l’abo­li­tion de l’es­cla­vage, les groupes de batteurs, appe­lés Tamboo Bamboo Bands, défi­lèrent dans les rues, notam­ment au moment du carna­val, et se mesu­rèrent les uns aux autres, de manière pas toujours très amicale, voire sanglante dans certains cas.

Le Steel Drum naquit lorsque ces groupes décou­vrirent qu’ils pouvaient s’im­po­ser plus faci­le­ment au niveau du volume sonore avec des instru­ments en métal plutôt qu’en bambou. Il fut égale­ment rapi­de­ment décou­vert que les Steel Drums, au contraire de leurs prédé­ces­seurs en bambou, pouvaient être façon­nés pour produire des notes, en créant à leur surface des cavi­tés de tailles diffé­rentes qui pouvaient être ensuite accor­dées via un savant marte­lage.

À la fin des années 40 fut créée la Trini­dad and Tobago Steel Band Asso­cia­tion, qui mit défi­ni­ti­ve­ment fin aux riva­li­tés entre les diffé­rents « bands » et permit au Steel Drum de prendre enfin son véri­table essor comme pur instru­ment de musique, et non plus comme symbole de supé­rio­rité d’un « band » sur l’autre. Inté­res­sante évolu­tion pour un instru­ment dont les sono­ri­tés évoquent aujour­d’hui plutôt les ambiances festives et une certaine douceur de vivre !

Beat Root Hank Drum Electro

C’est d’ailleurs dans l’idée de véhi­cu­ler un esprit de paix et de séré­nité que les Suisses Felix Rohner et Sabina Schä­rer produi­sirent le Hang, souvent appelé à tort « Hang Drum » (les créa­teurs de cet instru­ment sont farou­che­ment oppo­sés à cette déno­mi­na­tion). Le nom, malgré le parfum d’exo­tisme extrême-orien­tal qu’il dégage, désigne en fait la main dans le dialecte de Berne, la ville d’ori­gine des créa­teurs du Hang. Déve­loppé en 2000 et présenté pour la première fois à la Frank­fur­ter Musik­messe de 2001, le Hang a connu de nombreuses évolu­tions, et s’est révélé à son tour source d’ins­pi­ra­tion pour le Hank Drum, dont est direc­te­ment issu le modèle de Beat Root.

Le Hank Drum a été déve­loppé par l’Amé­ri­cain Dennis Havlena (voir photo ci-dessous), et son nom provient d’un jeu de mots entre le nom Hang et le fait que l’in­ven­tion de Havlena soit à la base taillée dans une bouteille de propane (un « tank ») vide. Taillée, oui, car contrai­re­ment au Hang et au Steel pan, les notes ne sont plus créées au sein de cavi­tés façon­nées dans la surface de l’ins­tru­ment, mais via des lamelles décou­pées dans cette même surface.

Beat Root Hank Drum Electro

Vu de l’ex­té­rieur

Le Beat Root Hank Drum reprend direc­te­ment ce prin­cipe de lamelles décou­pées, ainsi que la forme arron­die des instru­ments qui l’ont inspiré. Nous avons donc un instru­ment inté­gra­le­ment creux, réalisé dans en alliage métal­lique dont les fabri­cants gardent le secret. La fabri­ca­tion d’ailleurs est abso­lu­ment irré­pro­chable, ce qui est bien le moins que l’on puisse attendre dans le cas d’un instru­ment de concep­tion aussi simple. Ses dimen­sions de 30×30×20 cm et son poids de 6 kilos en font un beau bébé, de bonne taille et de poids respec­table, mais ne le rendent pour autant pas moins ergo­no­mique et agréable à mani­pu­ler.

Beat Root Hank Drum Electro

Il est proposé en divers colo­ris : noir, blanc, rose, jaune, bleu et orange. Dans la plupart des cas, il est ceint d’une élégante « cein­ture » noire portant le logo Beat Root, celle-ci deve­nant blanche pour les versions noires et bleues.

Enfin, il en existe deux versions : l’une unique­ment acous­tique, et l’autre (celle de ce test), élec­tro-acous­tique, avec, comme sur les guitares du même type, un petit micro piezo qui capte le son à l’in­té­rieur de la struc­ture métal­lique et l’en­voie à une sortie jack.

Tout comme le Hank Drum origi­nal, il dispose de plusieurs lamelles (huit dans le cas du modèle de Beat Root) taillées dans la struc­ture même. Chaque lamelle produit une note diffé­rente. Cela nous amène à parler des carac­té­ris­tiques musi­cales de l’en­gin.

La musique !

Le Beat Root est accordé manuel­le­ment, et les modèles sont propo­sés chacun avec un accor­dage parti­cu­lier, que nous allons préci­ser dans un instant. Toute­fois, tout modèle de chez Beat Root peut être réac­cordé grâce au kit d’ac­cor­dage vendu sépa­ré­ment au tarif de 29 €. Celui-ci est consti­tué d’une douzaine de pièces métal­liques aiman­tées qui, placées sous les lamelles du Hank Drum, permettent d’abais­ser la tona­lité de chacune d’entre elles d’un demi-ton, ou alors d’un ton entier. Pour retrou­ver l’ac­cor­dage d’ori­gine, il suffit de reti­rer les pièces aiman­tées.

Beat Root Hank Drum Electro

Et puisque nous parlons des diffé­rentes gammes qu’offre le Hank Drum, en voici la liste détaillée :

  • La première est la gamme Akebono. Celle-ci est issue de la musique tradi­tion­nelle japo­naise. Les notes propo­sées par le Hank Drum concerné sont Sol, Si, Do, Mi, Fa, La, Si et Do. Beat Root la conseille aux débu­tants, car elle n’a pas de tonique réel­le­ment défi­nie et l’on peut donc faci­le­ment créer des mélo­dies, sans connais­sance musi­cale préa­lable.
  • Le second accor­dage proposé est basé sur une gamme de Sol mineur (sans le Fa toute­fois), avec les notes suivantes : Sol, Do, Ré, Mib, Sol, La, Sib, Ré.
  • Le troi­sième accor­dage par défaut est celui de la gamme penta­to­nique, avec les notes suivantes : Sol, Si, Ré, Mi, Sol, La, Si, Ré.
  • Enfin, le dernier accor­dage proposé est basé sur la gamme majeure de Do, avec les notes : Sol, Do, Ré, Mi, Sol, La, Si et Ré.

Comme je le disais plus haut, l’er­go­no­mie de l’ins­tru­ment est extrê­me­ment agréable. Et le son, s’il est globa­le­ment plein et riche, saura aussi se faire discret, et avec un peu de pratique on pourra obte­nir un jeu très nuancé. Le Hank Drum se joue aussi bien avec les paumes des mains qu’avec les petits maillets livrés avec. Ceux-ci vous permet­tront d’avoir une attaque plus franche et un son moins étouffé.

Petit aparté concer­nant lesdits maillets. Ils peuvent s’avé­rer assez fragiles. Méfiez-vous notam­ment lors du trans­port de l’ins­tru­ment. Le petit sac à dos Beat Root vendu sépa­ré­ment au tarif de 29 € lui non plus ne possède ni rembour­rage ni poche sépa­rée pour les maillets. Ceux-ci se trouvent donc à la fois non isolés des chocs externes, et pres­sés direc­te­ment contre le Hank Drum. Or comme celui-ci est rond, ladite pres­sion peut entraî­ner une torsion des maillets et leur éven­tuelle rupture lors d’un choc.

Beat Root Hank Drum Electro

Enfin, la prin­ci­pale limi­ta­tion que je verrais dans cet instru­ment (mais qui est commune à tous les instru­ments de cette famille) réside dans le fait que l’on n’ait pas accès à toutes les notes d’une gamme au sein d’une même octave. Mais, sur ce type d’ins­tru­ment, le nombre de lamelles étant par nature limité, il faut faire un compro­mis entre les notes qui peuvent être jouées et le nombre d’oc­taves couvertes. Les concep­teurs ont préféré, sur un choix de 8 lamelles, lais­ser la possi­bi­lité au musi­cien de jouer certaines notes sur deux octaves plutôt que d’of­frir un accor­dage diato­nique complet sur une seule octave. C’est un choix qui se respecte. Il faudra toute­fois alors consi­dé­rer le Hank Drum plus comme un instru­ment apte à poser une ambiance qu’à déve­lop­per des lignes mélo­diques.

Pour vous faire une idée par vous-mêmes des quali­tés audio du Beat Root, il existe de nombreuses vidéos le concer­nant sur inter­net, la plupart avec de chouettes démos.

Mais je n’ai pas résisté au plai­sir de pondre moi-même une petite compo vite fait. Je précise que l’en­re­gis­tre­ment a été réalisé via la sortie jack de l’ins­tru­ment.

00:0000:00

Conclu­sion

Le Beat Root Hank Drum est assu­ré­ment un instru­ment extrê­me­ment agréable à mani­pu­ler, et même un néophyte comme moi en termes de percus­sions a pu trou­ver rapi­de­ment matière à prendre du plai­sir… beau­coup de plai­sir, même.

Mais n’ou­blions pas que le Hank Drum sera soumis aux mêmes contraintes et limites et que les autres instru­ments de ce type. Ainsi, quel que soit l’ac­cor­dage par défaut du modèle que l’on aura choisi, il sera impos­sible, même après réac­cor­dage manuel via le kit vendu sépa­ré­ment, de jouer toutes les notes d’une gamme au sein d’une seule octave. On privi­lé­giera donc l’uti­li­sa­tion de l’ins­tru­ment pour la créa­tion d’am­biances et de rythmes, plus que pour le déve­lop­pe­ment poussé de mélo­dies, bien qu’il puisse s’avé­rer très inspi­rant dans le domaine.

  • Beat Root Hank Drum Electro
  • Beat Root Hank Drum Electro
  • Beat Root Hank Drum Electro
  • Beat Root Hank Drum Electro
  • Beat Root Hank Drum Electro
  • Beat Root Hank Drum Electro

 

9/10
Award Valeur sûre 2015
Points forts
  • Qualité de fabrication
  • Le son  !
Points faibles
  • Les limitations inhérentes à cette catégorie d'instrument, notamment l'absence de certaines notes dans les accordages proposés, si l'on peut considérer ceci comme un défaut

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.