Le Pub des Gentlemen
Forums thématiques Le Pub des Gentlemen
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
humour

Bien déconner : les groupes de rock indé

Tu sais que tu joues dans un groupe de rock indé quand…
  • Réagir
  • 216 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

La musique populaire, c’est pas vraiment ton truc. Toi, tu aimes rester confidentiel, et avec ton groupe, tu ne recherches pas la célébrité à tout prix. Tu sais que tu joues dans un groupe de rock indé quand…

- tu ne mets pas le nom de ton groupe sur la pochette, on ne sait jamais, les gens pourraient commencer à vous connaitre
- une note n’est pas dans le temps ou fausse, c’est bien, ça fait moins pop
- l’accordage du guitariste est approximatif, mais que c’est fait exprès
- à un moment dans une chanson, il y a un accord compliqué, et personne ne sait trop pourquoi
- il y a au moins une fille dans ton groupe, et qu’elle n’est pas chanteuse
- ton guitariste a une Jazzmaster
- tu as un son de merde et que tu en es fier
- pour toi, la pire insulte, c’est que ton groupe soit rangé dans le rayon variétés
- vendre plus de 300 disques, c’est un échec artistique
- le nom de ton groupe est long, et fait référence à quelque chose que personne ne connait
- tu as remplacé les solos par des parties bruitistes
- tu restes adepte du « no look » : les costumes de scène, c’est mal…
- …même si tu portes la barbe, un bonnet et un t-shirt vintage
- tu refuses de jouer dans des endroits non végétariens

- ton batteur a un seul tom, car il vient en vélo…
- …d’ailleurs, ton groupe a un bilan carbone proche de zéro
- tu as arrêté d’être fan d’un groupe une fois qu’il est passé à la radio
- aucun guitariste n’a un accordage standard
- chacun de tes titres commence par une minute de dialogue de film
- tu as enregistré ton dernier album dans ta salle de bain…
- …et tu l’as mixé dans ta cuisine
- tu regardes tes pompes sur scène
- t’es sur la B.O. d’un film de Larry Clark
- tu joues dos au public
- tu ne parles pas entre les chansons. Tu ne parles pas avant non plus, ni après d’ailleurs
- à la fin d’un concert, tu dis à ton guitariste : « il était cool ton solo de larsen »
- un fan te dit que tu lui as vrillé les tympans, tu le prends comme un compliment
- tu trouves ton matos dans les brocantes
- ton batteur est fan de Françoise Hardy
- tu fais croire aux gens que tu viens de New York
- ton groupe a déjà fait son « virage électronique »
- on te demande tes influences, tu ne cites que des peintres et des romanciers
- on te demande de décrire ta musique, tu dis que c’est comme les Stooges, mais avec du reggae

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail