Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Les normes audio au mastering

Home Mastering - 19e partie
Partager cet article

Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet délicat mais ô combien utile, à savoir les garde-fous pouvant vous éviter d’être une victime de la guerre au volume.

Accéder à un autre article de la série...

Nous évoque­rons dans ces lignes les cas du K-System et de la recom­man­da­tion EBU R128 sans toute­fois deve­nir trop tech­nique. Notez que la plupart des plug-ins cités lors de notre précé­dent article permettent d’uti­li­ser l’un ou l’autre, voire les deux.

Le K-System

Il s’agit là d’un système d’échelles de mesure des niveaux mis au point par l’iné­nar­rable Bob Katz, grand ingé­nieur de maste­ring s’il en est. Le but du K-System est de vous aider à préser­ver la dyna­mique de votre musique. Pour ce faire, Bob Katz a créé trois échelles bapti­sées K-20, K-14 et K-12. Chacune d’entre elles cible un type de dyna­mique de musique précis, à savoir le clas­sique et la musique « audio­phile » pour le K-20, la musique « moderne » (rock, pop, etc.) pour le K-14, et enfin le broad­cast pour le K-12.

Audio Mastering K-Metering

Le prin­cipe de fonc­tion­ne­ment est le même pour ces trois échelles et repose tout simple­ment sur le déca­lage du 0 dB. Pour le K-14 par exemple, le 0 dB corres­pond à −14 dB FS. Ainsi, si vous effec­tuez votre maste­ring en visant un niveau moyen à 0 sur l’échelle K-14 et avec des crêtes tapant à +14, vous obtien­drez un morceau qui arbo­rera fière­ment 14 dB de dyna­mique. 

L’uti­li­sa­tion du K-System est une très bonne façon de préve­nir tout abus de compres­sion lors du maste­ring. Si vous souhai­tez en savoir plus sur la ques­tion et que vous n’êtes pas aller­giques à la langue de Shakes­peare, nous vous invi­tons à lire cet excellent article de Monsieur Katz.

EBU R128

EBU R128 Home Mastering

Derrière ce nom barbare se cache la dernière recom­man­da­tion de l’EBU (Euro­pean Broad­cast Union) qui est en passe de deve­nir la solu­tion ultime à la guerre du volume dont la musique et nos oreilles sont les victimes depuis bien trop long­temps. Sans rentrer dans les — nombreux — détails inhé­rents à l’EBU R128, sachez juste qu’il s’agit simple­ment d’un moyen pour mesu­rer, et donc harmo­ni­ser, le volume sonore perçu. Sachant que de plus en plus de grands acteurs du marché se conforment à cette recom­man­da­tion (Spotify, iTunes Radio ainsi que la plupart des chaînes TV pour ne citer qu’eux), il appa­raît néces­saire de prendre cela au sérieux. En effet, il se trouve qu’un titre ne respec­tant pas cette norme sonnera vite « brouillon », sans vie, voire sans punch face à un autre la respec­tant lors d’une écoute via un diffu­seur se confor­mant stricto sensu à l’EBU R128. 

Heureu­se­ment pour nous, de nombreux plug-ins permettent de travailler en accord avec cette recom­man­da­tion. Ces derniers affichent les niveaux au moyen de deux nouvelles unités créées par l’EBU pour l’oc­ca­sion : le LU pour « Loud­ness Unit » et le LUFS pour « Loud­ness Units refe­ren­ced to Full Scale ». Le volume sonore perçu est donc affi­ché soit en échelle abso­lue (LUFS) soit en échelle rela­tive (LU). Dans un logi­ciel conforme « EBU mode », 0 LU repré­sente –23 LUFS, ce niveau étant la cible à atteindre.

Nous n’avons malheu­reu­se­ment pas la place ici pour décrire l’EBU R128 par le menu. Cepen­dant, vous pour­rez en apprendre plus sur la ques­tion en visi­tant le blog français THD+N, avec notam­ment un article présen­tant les bases de la recom­man­da­tion ainsi qu’un autre abor­dant la pratique.

← Article précédent dans la série :
La mesure des niveaux au mastering
Article suivant dans la série :
L'oscilloscope au mastering →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.