Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Sonic Charge Permut8
Photos
1/11

Test Sonic Charge Permut8

Multieffet à patterns de la marque Sonic Charge

Écrire un avis ou Demander un avis
Forward to the Past !
9/10
Award Valeur sûre 2012
Partager cet article

Parfois, déboulent de véritables OSNI, obligeant à repenser soit un concept, soit une façon de travailler ou mettant dans nos mains des outils radicalement différents. Sonic Charge, avec Permut8, a-t-il produit un tel objet ?

On ne compte plus les plug-ins de compres­sion, d’éga­li­sa­tion, de réver­bé­ra­tion, de modu­la­tion, qu’ils émulent un produit mythique ou non, mais dont le fonc­tion­ne­ment reprend les grands prin­cipes des premières pédales, bécanes ou consoles. De la même façon, on ne compte plus les émula­tions ou banques d’échan­tillons consa­crées à des instru­ments réels, du clas­sique piano élec­tro­mé­ca­nique aux plus four­nis des orchestres sympho­niques, instru­ment par instru­ment, ou section par section. En revanche, les outils réel­le­ment origi­naux, ne repro­dui­sant aucune machine, aucun effet ou instru­ment parti­cu­liers sont beau­coup plus rares ; et a fortiori s’ils ne font appel à aucun prin­cipe de fonc­tion­ne­ment connu ou à tout le moins commun, quitte à rendre un peu plus absconse leur utili­sa­tion. C’est pourquoi l’on est toujours attiré par un plug-in ne répon­dant pas, ou ne semblant pas, répondre à une lignée ou à un fonc­tion­ne­ment habi­tuel.

Ainsi de Permut8, signé Sonic Charge, déjà respon­sable d’un synthé fonc­tion­nant de manière pour le moins origi­nale, Synplant. Regar­dons et écou­tons ce qui se cache sous le « capot » de cette inter­face à première vue surpre­nante.

Intro­du­cing Sonic Charge Permut8

Machine de test

MacPro Xeon 3,2 GHz
OS 10.6.8
Logic Pro 9.1.7
Sonic Charge Permut8 1.0

On télé­char­gera le plug-in depuis le site de l’édi­teur, pour la somme d’à peu près 62 euros (selon le cours dollar-euro au moment de l’achat). Permut8 est compa­tible Mac et PC, VST et AU, et fonc­tionne en 32 et en 64 bits. Son prin­cipe est celui d’un délai, permet­tant donc toutes sortes d’ef­fets construits autour du prin­cipe de ligne de retard, les délais et échos bien sûr, mais aussi flan­ger, chorus et ici beat repea­ter, effets de stéréo, réverbes, bit-crushers et bien plus encore, grâce à l’ar­chi­tec­ture très parti­cu­lière du plug-in. En effet, l’édi­teur a choisi d’im­plan­ter un délai (numé­rique…) 12 bits, dispo­sant de sa propre réserve de mémoire (12 bits, 128 kilo­words), mémoire desti­née à stocker puis relire l’au­dio entrant afin de lui faire subir toutes sortes d’ou­trages, grâce à une série d’ins­truc­tions program­mées via deux séries de 16 inter­rup­teurs et une sélec­tion d’opé­ra­teurs logiques.

Sonic Charge Permut8

On complè­tera l’ac­tion grâce à une section « analo­gique » offrant filtre, limi­teur, satu­ra­tion, etc. (voir la capture d’écran pour le parcours du signal audio). Le tout avec une synchro­ni­sa­tion de la lecture (ou non) à celle de l’hôte suivant diverses divi­sions, et la possi­bi­lité de modi­fier l’hor­loge interne du plug. Le plug est fourni avec une copieuse suite de banques de (30) présets (plus de 300 d’usine), ce qui permet­tra (ou non…) de mieux comprendre son fonc­tion­ne­ment. Notons que les personnes à l’aise avec le système hexa­dé­ci­mal pour­ront mieux comprendre l’af­fi­chage des écrans de Permut8. On pourra télé­char­ger le manuel ici

À l’œuvre

Sonic Charge Permut8

Il ne faut pas se lais­ser impres­sion­ner par l’ar­chi­tec­ture, les déno­mi­na­tions et les réglages de Permut8. Il est vrai qu’ils demandent un temps d’adap­ta­tion, mais ils rendent aussi le plug plus impré­vi­sible que nombre de ses concur­rents, en permet­tant de mani­pu­ler les switches au jugé, sans garan­tie du résul­tat. Et c’est parfois plus créa­tif…

Mais voyons un peu comment tout cela procède. On comprend rapi­de­ment les fonc­tion­ne­ments de la partie dite « analo­gique », avec ses possi­bi­li­tés de satu­ra­tion à diffé­rents points de la chaîne, son feed­back et son filtre.

Sonic Charge Permut8

Voyons donc comment le reste agit : dans les deux Instruc­tions possibles, les deux séries de 16 switches (des opérandes selon l’édi­teur) agissent comme des bits : ouvert ou fermé, 0 ou 1. La sélec­tion effec­tuée sera prise en compte, modi­fiée, répé­tée, inver­sée, multi­pliée, etc. via les deux rota­tifs (Opera­tors), qui proposent diffé­rents opéra­teurs logiques. Et via la vitesse de lecture qui s’adapte au tempo de l’hôte, selon plusieurs divi­sions, libres avec modi­fi­ca­tions de la fréquence d’hor­loge, ce qui est inté­res­sant, puisque cette dernière agira à la fois sur la défi­ni­tion du son et sur la synchro avec l’hôte. Prenons un simple écho, par exemple, sur lequel on auto­ma­ti­sera le réglage, de son mini­mum à son maxi­mum (de 0 Hz à 352 kHz). 

00:0000:00
Sonic Charge Permut8

On notera les montées et descentes subites en pitch, avec stabi­li­sa­tion sur un effet d’écho dès que l’on crée une auto­ma­tion droite. Un petit conseil, lors d’un Bounce : le plug émet toujours un très léger bruit de fond, donc si vous utili­sez des fonc­tions du type « Include Audio Tail » sans réglages de seuil, le bounce peut être infini (enfin, limité par la taille de votre disque dur). Retour à la vitesse, donc, qui peut aussi être synchrone avec celle de l’hôte (selon divi­sion normale, en trio­let ou poin­tée et les valeurs sélec­tion­nables via Clock Freq, croches, noires, etc.). Ensuite, les switches permet­tront de défi­nir quelle partie de l’au­dio ou quels éléments sont affec­tés (selon une logique binaire, bits supé­rieurs, infé­rieurs, nombres entiers, ration­nels, vitesse, profon­deur, etc.), le tout modi­fié par les opéra­teurs. Ainsi, en repre­nant la boucle et en n’ac­ti­vant qu’un switch sur quatre de l’Ins­truc­tion 1, voici ce que cela donnera suivant les opéra­tions And, Mul, Osc et Rnd (Mix à 50%, de façon à garder à l’oreille le son de départ).

00:0000:00

Même chose main­te­nant avec l’Ins­truc­tion 2, avec dans l’ordre Or, Xor, Msk et Sub (si le résul­tat ne semble pas flagrant, on verra plus loin pourquoi).

00:0000:00
Sonic Charge Permut8

Tout va donc main­te­nant repo­ser dans le mélange de ces deux instruc­tions et l’or­don­nan­ce­ment des switches, sachant que tout peut-être modi­fié via auto­ma­tion, CC Midi ou notes Midi sur votre DAW le permet. Et bien sûr les possi­bi­li­tés de filtrage et de satu­ra­tion. Toujours sur cette boucle, voici un exemple d’au­to­ma­tion des switches en mode And (notons que les para­mètres sont en hexa). 

00:0000:00
 

Signal à suivre

Le chemin du signal audio est plutôt bien conçu, car il permet d’in­ter­ve­nir à diffé­rentes étapes. Le niveau d’en­trée, par exemple, asso­cié au limi­teur permet déjà d’ob­te­nir une compres­sion / satu­ra­tion au son très agréable, d’au­tant plus qu’il sera asso­cié au soft clip­per de l’étage de sortie.
Ce n’est qu’après être passé par l’étape du limi­teur qu’il sera converti en 12 bits, pour attaquer la partie délai propre­ment dite. Ajou­tons à ça un filtre multi­mode (LP et HP), qui peut être placé avant le limi­teur, unique­ment sur le feed­back ou après tout le trai­te­ment d’écho, une section Feed­back très complète avec inver­sion et inver­sion des canaux droit-gauche, et l’on voit là que sous des dehors plutôt simples, Permut8 dispose là d’une section très perfor­mante. Comme de plus, elle sonne…

And permet donc d’ef­fec­tuer des sauts d’un switch à l’autre, en « nettoyant » le switch sélec­tionné, permet­tant des effets de répé­ti­tions, de satu­ra­tion de buffer, etc. Mul permet­tra de modi­fier la hauteur ou la vitesse de l’au­dio entrant. Osc décale l’au­dio en avant et/ou en arrière, ce qui permet de créer des effets de modu­la­tion, du plus subtil au plus extrême. Rnd fait un peu de tout ça de façon aléa­toi­re… Du côté de l’Ins­truc­tion 2, Or agit à l’in­verse de And. Xor fonc­tionne à la façon de And et Or, mais en inver­sant les sélec­tions. Msk masque les switches de l’Ins­truc­tion en accord avec la divi­sion ryth­mique en cours. Enfin Sub enlève des portions du signal sur les canaux droit et gauche. Enfin, l’ex­pli­ca­tion au fait que Msk et Sub n’aient rien apporté d’au­dible dans l’exemple audio est que l’Ins­truc­tion 2 arrive après l’exé­cu­tion de l’Ins­truc­tion 1, et que ces para­mètres agissent sur le résul­tat de la précé­den­te…

Pour finir avec la partie délai, on peut mettre en boucle dans la mémoire interne l’au­dio lu grâce à Write Protect (sauve­gardé avec le projet, bravo), on peut inver­ser tous les réglages grâce à Rev, qui change aussi le compor­te­ment de certains opéra­teurs. Enfin Reset effec­tue un… reset, sauf si Write Protect est activé. Notons que toutes ces fonc­tions peuvent être auto­ma­ti­sées.

Une fois compris le prin­cipe des switches et des opéra­tions (voir aussi le manuel pour tous les détails et le pop-up d’ex­pli­ca­tion sur le plug lui-même), on commence à s’y retrou­ver. Voici quelques exemples à partir des présets four­nis, d’abord sur une suite de Pads (les origi­naux sont ici), avec chan­ge­ments de programmes auto­ma­ti­sés (suivant la procé­dure un peu parti­cu­lière de Logic, Permut8 ouvert sur une tranche Instru­ment comme un AU-Midi Control­led Effects et audio venant d’une piste audio via le side­chain).

00:0000:00

Une autre suite d’exemples sur une boucle de guitare. On notera les effets de pitch inté­res­sants. 

00:0000:00

 Télé­char­gez les fichiers sonores : flac article

Bilan

Indé­nia­ble­ment, Sonic Charge cultive avec ses produits deux approches a priori contra­dic­toires et qui pour­tant fonc­tionnent de concert : celle d’une program­ma­tion complexe, riche et deman­dant un temps d’ap­pren­tis­sage, et celle d’une utili­sa­tion à l’ins­tinct, source de nombreuses surprises créa­tives. C’était déjà le cas avec Synplant : nombreux ceux qui se sont conten­tés de l’in­ter­face à faire pous­ser les plantes, sans aller jeter un œil à l’hé­lice façon ADN (à ceux qui ne connaissent pas Synplant : non, je ne suis pas devenu fou, lisez le test de ce synthé dont le lien se trouve plus haut…).

C’est la même chose avec Permut8. Par exemple, les indi­ca­tions pour les valeurs d’au­to­ma­tion des switches sont du chara­bia pour moi, et je n’ai aucune envie d’ap­prendre l’hexa­dé­ci­mal, ayant déjà fort affaire avec les quelques langages que je prétends pratiquer. En revanche, sachant raison­na­ble­ment comp­ter et comprendre des concepts comme On/Off, addi­tion­ner et compa­gnie, et aimant bien bouger des boutons « pour voir ce que ça fait », eh bien j’ai passé quelques semaines à tritu­rer le plug dans tous les sens, et c’est un plai­sir, à la fois par son côté impré­vi­sible et sa qualité sonore. Pour répondre à la ques­tion du début, oui, Sonic Charge propose encore un logi­ciel doté d’une approche tota­le­ment origi­nale, qui sonne (pour une fois que l’on a un délai numé­rique « vintage » et non pas une énième copie d’an­cêtre analo­gique), et qui répon­dra présent dans toutes les démarches créa­tives. Véri­fiez-le vous-même avec la démo du plug que l’on peut télé­char­ger ici.

9/10
Award Valeur sûre 2012
Points forts
  • Concept
  • Son
  • Partie «analogique»
  • Souplesse du cheminement du signal
  • Fonction Randomize
  • Prix
  • Petit défi via l’interface
  • Intuitif et ludique...
Points faibles
  • ...mais complexe quand même
  • Attention au bruit lors de bounces avec «Audio Tails»

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.