PreSonus BlueTube DP V2
+
PreSonus BlueTube DP V2

BlueTube DP V2, Préampli à lampes de la marque PreSonus.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test du PreSonus BlueTube DP V2

Test Le tube de l'hiver
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Le 22 juin 2012 tombe la nouvelle du côté de chez PreSonus. Deux nouveaux préamplis, qui doivent prendre la succession des populaires TubePre et BlueTube DP, viennent de sortir. Sobrement appelées TubePre V2 et sa version double, BlueTube DP V2, ces machines sont plus que de simples mises à jour.

Le concept du Blue Tube DP V2 est simple : obtenir avec un même appareil la clarté / transparence des préamplis classe A XMAX (que l’on retrouve sur les tables de mixage StudioLive, préamplis Digimax et les cartes son AudioBox et FireStudio de la même marque,) et la chaleur des lampes, un peu à l’image du Studio Channel. Avec 80dB de niveau de gain, le double préampli est une véritable évolution par rapport à son prédécesseur. Pour un prix très doux (moins de 250€), le Blue Tube DP V2 est un produit sérieux au concept intelligent. Petit tour d’horizon.

Le déballage

PreSonus BlueTube DP V2

Le Blue Tube se présente donc sous la forme d’un ½ Rack 1U tout bleu. À l’arrière, chaque canal est équipé d’une entrée combo XLR / Hi-Z Instrument et d’une sortie (au choix XLR ou Jack TRS). On retrouve aussi la prise d’alimentation 12V/1A. À l’avant, outre les 2 gros vumètres à aiguille, on retrouve, par canal, un potentiomètre de gain (de -30dB à +50dB) et un autre pour le drive. À son minimum (bloqué par un clic), il n’y a aucune influence de la lampe 12AX7. En dépassant le clic, on décide du niveau de saturation (de 0% à 100%). Il y a aussi 4 boutons-poussoirs pour l’alimentation 48V, l’opposition de phase, un pad -20dB et un filtre coupe-bas (80Hz). On a fait dans l’efficace chez PreSonus : deux préamplis XMAX Classe A avec 2 lampes 12AX7 pour obtenir une palette de son allant de la transparence à la grosse saturation.

En conditions

Le Blue Tube a passé quelques jours au studio d’enregistrement Montmartre Recording où nous avons eu le temps de le soumettre à diverses situations. Aucun problème de prise en main, le Blue Tube DP V2 possède les fonctions basiques, mais essentielles à tout préampli. Sa Polyvalence est un atout fort ! Il peut être utilisé comme un simple préampli pour votre micro. Branché directement en XLR ou en Jack TRS dans votre carte son / convertisseur, il peut faire face à tout type de situation... Sauf que nous regrettons bien évidemment, encore une fois, le combo XLR / Jack TRS qui est tout sauf pratique quand la machine est rackée. Nous n’oublions pas que l’appareil propose un prix concurrentiel et qu’il a fallu faire certaines concessions... Ce combo en est, inévitablement, une au même titre que la (fragile) alimentation 12V/1A. Évitez de la perdre, bien évidemment. Mais à l’oreille de nombreux musiciens et home studistes, l’argument “pas cher et bon rapport qualité/prix” est une valeur qui parle. Le Presonus Blue Tube DP V2 respecte au pied de la lettre cet adage.

Et le son dans tout ça ?

PreSonus BlueTube DP V2

Durant les quelques jours que le Blue Tube DP V2 a passés au studio d’enregistrement Montmartre Recording, nous avons pu l’essayer sur différentes sources et différents micros. Nous ne sommes servis de la saturation que pour les tests. Son utilité dans notre configuration ne se révélant pas indispensable. Le PreSonus réagit bien globalement, la plage de gain est suffisante pour notre parc micros et permet de l’utiliser au milieu d’autres préamplis plus haut de gamme. Par contre, comme nous l’avons dit précédemment, son format ne permet pas de lui trouver une place au milieu d’autres machines et il est inenvisageable de le racker sous peine de devoir perdre un temps fou à décâbler à chaque fois l’arrière de l’appareil pour brancher un micro en XLR ou utiliser l’entrée instrument.

Nous l’avons, donc, soumis à un test comparatif avec d’autres excellents préamplis. Nous avons réalisé une session d’essais avec un Phoenix Audio DRS-8 et un API 512c, tous entrant dans une Aurora 16 de Lynx Studio Technology, branchée au Mac Pro en AES via une carte AES16e.

Pour tous ces tests, les impédances sont les suivantes : Phoenix Audio DRS-8 : fixe à 1.4kΩ API 512c : fixe à 1.5kΩ Presonus Blue Tube DP V2: fixe à 1.3 kΩ

Extraits 1 : Grosse Caisse Micro : Audix D6

KickPresonus
00:0000:18
  • KickPresonus 00:18
  • KickPresonusDrive50% 00:16
  • KickPresonusDrive100% 00:13
  • KickAPI 00:13
  • KickDRS8 00:18

Extraits 2 : Guitare Folk Micros : Neumann U87

GuitareFolkPresonus
00:0000:27
  • GuitareFolkPresonus 00:27
  • GuitareFolkAPI 00:30
  • GuitareFolkDRS8 00:27

Extraits 3 : Voix Micro : Wunder Audio CM7fet

VoixPresonus
00:0000:15
  • VoixPresonus 00:15
  • VoixPresonusDrive50% 00:15
  • VoixPresonusDrive100% 00:16
  • VoixAPI 00:15
  • VoixDRS8 00:14

En entrée INSTRUMENT, les impédances sont les suivantes : API 512c : impédance Hi-Z : 20KΩ Presonus : 2 MΩ

Extraits 4 : Basse (entrée INSTRUMENT)

BassPresonus
00:0000:16
  • BassPresonus 00:16
  • BassPresonusDrive50% 00:22
  • BassPresonusDrive100% 00:27
  • BassAPI 00:22

Extraits 5 : Guitare électrique (entrée INSTRUMENT)

GuitareElectriquePresonus
00:0000:18
  • GuitareElectriquePresonus 00:18
  • GuitareElectriquePresonusDrive50% 00:24
  • GuitareElectriquePresonusDrive100% 00:20
  • GuitareElectriqueAPI 00:15

À l’issue de ces tests, nous avons pu en savoir plus sur ce que vaut réellement le PreSonus BlueTube DP V2. Pour la grosse caisse, le préampli tient plutôt la comparaison face à des “modèles du genre” comme l’API et le Phoenix Audio. Les transitoires sont plutôt bien rendus et le bas du spectre, même s’il est évidemment moins flatteur que sur les 2 autres préamplis, est plutôt précis.

C’est en faisant les tests sur une guitare folk que les différences se font plus sentir. Le PreSonus offre un son plus sourd que les deux autres préamplis. Les hauts médiums et les aigus sont clairement moins précis et moins présents. Surtout à côté de l’API. Beaucoup moins “d’ouverture".

PreSonus BlueTube DP V2

Ces caractéristiques s’appliquent sur toutes les autres sources. Le PreSonus a un rendu plus “voilé”, plus “masqué”. Le préampli transparent que l’on nous a promis ne devait donc pas être celui-là... En entrée instrument, on notera les mêmes rendus.

Que dire de la fonction Drive ? Selon le volume de la source entrante, le niveau de saturation sera différent. Plus on entre dans le préampli plus on pourra agir sur le bouton Drive. D’un léger crunch à une bonne saturation, il y a de la marge. Mais nous ne pouvons nous empêcher de nous poser la question suivante : à quoi ça sert exactement ? Car il ne s’agit clairement pas d’une saturation de qualité, nombre de pédales d’overdrive / crunch / saturation sont nettement au-dessus (sans parler des périphériques types Thermionic Culture Vulture qui y sont dédiés, mais il ne s’agit pas des mêmes budgets). Et les plugs de distorsion disponibles pour les séquenceurs nous paraissent également bien plus intéressants et polyvalents. Il nous semble que c’est surtout un prétexte pour fournir aux utilisateurs un préampli avec une fonction très demandée aujourd’hui, et d’utiliser le mot lampe qui rime pour le consommateur avec “chaleur”. Il s’agit surtout à nos yeux d’un argument de vente, et non pas de qualité. Personnellement, nous ne sommes vraiment pas fans de cette fonction et son ajout ne constitue pas un réel plus au produit à nos yeux.

Conclusion

Le PreSonus Blue Tube DP V2 est donc un préampli bon marché de qualité moyenne. Mais au vu de son prix, on serait presque tenté de passer l’éponge sur sa transparence toute relative. Le home studiste à petit budget y trouvera assurément son compte. À ce prix-là, on a affaire à un produit sérieux, solide, aux fonctions élémentaires, mais nécessaires pour toute station de studiste.

Dans ce cas-là, pourquoi ne pas avoir baissé les coûts de fabrication en enlevant cette fonction Drive qui nous semble quasi inutile ? 50€ ou 75€ de moins sur ce produit aurait fait immensément plus plaisir aux clients que vise PreSonus avec ce Blue Tube Dp V2.

Téléchargez les fichiers sonores (format FLAC)

Points forts Points faibles
  • Le prix
  • La taille
  • Le boîtier en métal
  • La facilité d’utilisation
  • Le rapport qualité-prix
  • La fonction Drive, peu pertinente
  • L’alimentation 12V
  • Le combo XLR / Instrument
  • La qualité des aigus et des hauts médiums
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail