Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
40 réactions

Les pièges à éviter lors de l’égalisation

Le guide du mixage — 22e partie

Pour commencer à clore ce chapitre consacré à l'égalisation en situation de mix, je vous propose un pot-pourri de conseils et autres astuces qui devrait vous pousser à adopter les bons réflexes.

Accéder à un autre article de la série...

Warning!

Bien, commençons par quelques recom­man­da­tions afin de vous éviter les écueils les plus répan­dus. 

Tout d’abord, méfiez-vous des présets ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je ne suis abso­lu­ment pas contre le concept des présets. Dans le cas de trai­te­ments comme les delays, les réver­bé­ra­tions, voire dans certains cas pour les compres­seurs, ils consti­tuent bien souvent un excellent point de départ. En revanche, lorsqu’il s’agit d’éga­li­sa­tion, j’ai beau­coup plus de réser­ve… En effet, le créa­teur des présets d’un EQ ne sait abso­lu­ment rien de ce que vous avez enre­gis­tré ! Il n’a aucune idée du maté­riel utilisé pour l’en­re­gis­tre­ment, il ne connait pas non plus le morceau et ignore donc tout des lignes mélo­diques, et, de surcroit, il n’a bien évidem­ment pas un accès direct à votre cerveau pour prétendre maîtri­ser votre vision du mix en cours. Or, comme nous l’avons vu, l’éga­li­sa­tion d’un instru­ment est inti­me­ment liée à tous ces facteurs. Par consé­quent, il y a peu de chances pour que son joli préset baptisé « Son de la Mort qui Tue » convienne à votre cas parti­cu­lier.

L'égalisation dans le mixage audio sur MAO

D’autre part, il me paraît néces­saire de vous encou­ra­ger à égali­ser avec vos oreilles et non pas avec… vos yeux. Cela peut sembler idiot, mais j’ai souvent constaté chez les appren­tis ingé­nieurs du son une forte propen­sion à vouloir abso­lu­ment obte­nir une jolie repré­sen­ta­tion graphique de la courbe d’éga­li­sa­tion, et ce, au détri­ment de l’objec­tif sonore. Eh bien vous savez quoi ? Jusqu’à preuve du contraire, vos mixs ne sont pas livrés avec les courbes d’éga­li­sa­tion et jamais personne ne vous dira « Waouh mec ! cette courbe d’EQ sur la gratte, elle a un look d’en­fer ! ». Tenez-vous le pour dit, peu importe la tête de votre courbe d’EQ du moment que ça sonne. Certes, les plug-ins d’éga­li­sa­tion pour­vus d’in­ter­faces graphiques affi­chant la courbe sont jolis et pratiques, mais ça n’est qu’une aide, rien de plus, rien de moins.

Dans le même ordre d’idée, les analy­seurs de spectre peuvent rendre de fiers services lorsqu’ils sont utili­sés à bon escient. Mais encore une fois, il ne s’agit que d’une aide pour atteindre votre but, ce n’est pas le but en soi. Dites-vous bien qu’une ribam­belle d’al­bums de légendes a été mixée sans le moindre outil du genre. Faites donc confiance à vos oreilles plutôt qu’à vos yeux !

Un mot main­te­nant sur l’uti­li­sa­tion du bypass. Cette fonc­tion est incon­tour­nable pour compa­rer objec­ti­ve­ment le rendu avec ou sans EQ. Mais atten­tion ! Pour que cela soit équi­table, il est abso­lu­ment néces­saire de compa­rer à volume perçu égal sous peine d’être induit en erreur par le fameux phéno­mène « c’est plus fort donc c’est mieux ». Ajus­tez donc le gain en sortie de votre plug-in d’éga­li­sa­tion en enle­vant ou ajou­tant autant de déci­bels que néces­saire, c’est la seule façon de garan­tir la vali­dité de vos choix. 

Enfin, je vous ai déjà encou­ragé à faire régu­liè­re­ment des pauses afin de soula­ger vos esgourdes. Sachez que cela est d’au­tant plus néces­saire en situa­tion d’éga­li­sa­tion. En effet, l’oreille humaine a une fâcheuse tendance à s’ha­bi­tuer très vite au rendu fréquen­tiel du son. Ainsi, un instru­ment perçu comme trop brillant peut très bien vous paraître tout à fait normal au bout d’un petit quart d’heure d’écoute répé­ti­tive. Pour éviter ce phéno­mène d’ac­cou­tu­mance, rien ne vaut une bonne pause. À bon enten­deur, salut !

← Article précédent dans la série :
Gestion de l'espace et de la profondeur avec l'égalisation
Article suivant dans la série :
Les conseils à appliquer lors de l’égalisation →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.