Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Régler les gains et niveaux

Le guide du mixage - 8e partie

Aujourd’hui, nous allons effectuer une première tâche pratique - qui par ailleurs se trouve être la dernière purement technique. Une fois cela fait, vous pourrez confronter pour la première fois votre vision du titre avec sa « réalité » afin d’établir une stratégie de mix.

Accéder à un autre article de la série...

Gain staging

Je ne vais pas discu­ter à nouveau de l’in­té­rêt du « Gain Staging », ou struc­ture de gain en français. La ques­tion a déjà été trai­tée un certain nombre de fois sur Audio­fan­zine, notam­ment dans les articles « Les niveaux à l’heure du numé­rique et « Pourquoi garder une réserve de niveau, ainsi que dans les commen­taires leur étant atta­chés. Inutile donc de réin­ven­ter la roue !

Mixage audio en home studio

À l’heure du mixage, il est impor­tant de véri­fier et d’ajus­ter au besoin la struc­ture de gain de chacune de vos pistes audio. Pour ce faire, vous aurez besoin de la fonc­tion « Trim » de votre séquen­ceur, ou à défaut, d’un plug-in de gestion de gain en premier insert de chaque tranche. Il en existe une multi­tude en gratuit ou payant, par exemple le Blue Cat’s Gain Suite, ou le FreeG de Sonalk­sis. Pour la méthode qui suit, vous aurez égale­ment besoin d’un Vumètre virtuel, par exemple l’ex­cellent VUMT de Klan­ghelm qui d’ailleurs peut aussi gérer le gain.

Cette façon de faire est très simple, rapide et effi­cace, et ne néces­site même pas d’avoir vos enceintes allu­mées. Tout d’abord, assu­rez-vous que l’en­semble de vos tranches est au gain unitaire (à savoir, chaque fader à zéro). Véri­fiez égale­ment que tous vos pano­ra­miques de piste sont au centre. Acti­vez la fonc­tion « peak hold » de votre DAW, vous aurez ainsi l’af­fi­chage chif­fré de la valeur crête la plus impor­tante pour chaque piste après lecture de l’in­té­gra­lité du morceau.

Main­te­nant, inté­res­sons-nous aux pistes ayant un facteur de crête impor­tant. Pour info (et en simpli­fiant), le facteur de crête est la diffé­rence qui sépare le niveau de crête d’un signal d’avec sa valeur moyenne. Les sons ayant un facteur de crête élevé sont typique­ment des sons percus­sifs comme les éléments d’une batte­rie, les percus­sions, etc., mais égale­ment une basse jouée à la sauce slap bondis­sant. Prenez donc ces pistes et consi­dé­rez leur niveau respec­tif maxi­mum comme indiqué par le crête-mètre de leur tranche grâce à la fonc­tion « peak hold » après la lecture du morceau. Ajus­tez main­te­nant le « trim » de la piste (ou le plug-in de gestion de gain dont je vous ai parlé tout à l’heure) afin que la plus haute crête tape à −12 dB sur le crête-mètre. Par exemple, si une piste plafonne à −4.7 dB, il suffit de lui enle­ver 7.3 dB.

Mixage audio en home studio

Une fois cela effec­tué, passons aux autres pistes. Cette fois-ci, nous allons utili­ser le Vumètre virtuel placé en insert de la piste Master et dont le 0 VU est cali­bré à −18 dB. Mettez l’une des pistes en solo et réglez le « trim » de sorte que l’ai­guille du VU-mètre de la piste Master ne dépasse jamais le 0 VU. Une fois cela fait, passez à la piste suivante.

Toutes ces opéra­tions peuvent paraître longues et fasti­dieuses au début, c’est pourquoi il est inutile de garder les enceintes allu­mées pendant ce proces­sus sous peine d’af­fo­ler pour rien vos esgourdes. Cepen­dant, avec l’ha­bi­tude, cette méthode ne devrait pas vous prendre plus d’un quart d’heure/vingt minutes par morceau et le résul­tat est garanti ! En effet, si vous écou­tez main­te­nant votre titre, il devrait avoir un niveau de crête maxi­mum situé aux alen­tours de −6 dB ce qui est l’as­su­rance d’une marge de manœuvre suffi­sante.

Bien, il est à présent temps de confron­ter la vision du mix de ce morceau que vous avez couchée sur le papier la semaine dernière avec le résul­tat obtenu aujour­d’hui. Votre « plan de mix » vous paraît-il toujours réaliste/réali­sable ? Quelles sont les leçons à tirer de cette écoute afin d’af­fi­ner votre vision ? Quelle stra­té­gie mettre en place pour atteindre votre but ? Nous en discu­te­rons dans le prochain épisode !

← Article précédent dans la série :
La vision de son mix
Article suivant dans la série :
Ecouter plus ou moins fort →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.