Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le guide du mixage — 18e partie

Bien débuter L'égalisation de bandes médium et aiguë
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Aujourd’hui, nous allons traiter rapidement le cas du reste des médiums ainsi que le haut du spectre. Pourquoi rapidement ? Eh bien parce qu’ici, il n’y a vraiment aucune règle systématique et que surtout, nous exploiterons plus ces plages de fréquences à l’occasion de notre seconde passe d’égalisation.

La Terre du Milieu 

Contrairement au grave et au bas/médium, les fréquences situées entre 500 Hz et 6 kHz n’ont pas un besoin impérieux d’être dégraissées pour tous les instruments. Il vous faudra donc traiter au cas par cas les pistes qui en ont, selon vous, réellement besoin. Voici à titre indicatif les plages de fréquences à fouiller suivant les symptômes constatés :

  • Pour un instrument trop criard, essayez de creuser légèrement entre 500 Hz et 1 kHz ;
  • Si d’aventure une piste vous semblait manquer d’épaisseur, il se pourrait qu’une intervention entre 1 kHz et 2 kHz lui soit bénéfique. Retirer simplement 1 ou 2 dB suffit amplement en général ;
  • Un instrument ayant un surplus de présence, alors que, selon votre vision du mix, il devrait être en retrait, pourra être domestiqué en atténuant quelque part entre 4 kHz et 6 kHz ;
  • Enfin, si une piste vocale a du mal à passer devant certains instruments, plutôt que de travailler directement sur cette piste, il est souvent plus judicieux d’atténuer les instruments en compétition avec elle dans la zone comprise entre 2 kHz et 4 kHz. Pourquoi atténuer les autres pistes plutôt que d’augmenter cette même zone directement sur la voix ? Eh bien tout d’abord parce qu’ainsi on ne touche toujours pas à notre précieux « headroom ». Et puis surtout parce qu’un excès entre 2 et 4 kHz aura tendance à fatiguer plus vite l’auditeur, ce qui n’est bien évidemment pas souhaitable.

Je me répète, mais ici, il n’y a absolument rien de systématique. S’il n’y a pas de problème, inutile de chercher une solution ! 

Quenya

L'égalisation lors du mixage sur MAO

En ce qui concerne le haut du spectre, à savoir entre 6 kHz et 20 kHz, je vous conseille de ne pas y toucher pour l’instant tant la chose est délicate à ce stade. Les plus téméraires d’entre vous peuvent toujours s’amuser à atténuer les voix entre 6 et 8 kHz de façon très ciblée, c’est-à-dire avec une très faible largeur de bande (Q élevé), afin de diminuer des sifflantes trop invasives. Cependant, un processeur dédié (De-Esser) donnera souvent de meilleurs résultats. Il est également possible de calmer les ardeurs d’un instrument trop brillant en tapant entre 8 et 16 kHz. Enfin, pour faire atterrir un son trop aérien, un filtre en plateau au-delà de 16 kHz devrait faire la blague. Attention toutefois à ne pas avoir la main trop lourde, sous peine d’ôter toute trace de vie à votre son.

Et le boost dans tout ça ?

Ne vous inquiétez pas, nous allons y venir ! Cependant, je vous invite à tendre l’oreille et à analyser le résultat que nous avons obtenu suite à cette séance de dégraissage. En comparant avec le rendu que vous avez fait lors de la mise à plat, vous devriez constater que les choses commencent à prendre forme. Petit à petit, les éléments trouvent naturellement leur place au sein du puzzle sonore. Par exemple, la guitare que vous trouviez avant un peu terne devrait l’être beaucoup moins à présent, la voix devrait aussi paraître beaucoup plus à son aise, etc. Et ce, sans avoir effectué la moindre amplification ! Ainsi, pour renforcer le résultat actuel, vous ne devriez pas avoir besoin d’une amplification excessive dans certaines zones de fréquences, ce qui est la garantie d’une égalisation transparente et agréable à l’oreille.

 

L’épisode suivant sera consacré à la prochaine étape logique en situation d’égalisation : remédier au phénomène de masque.

← Article précédent dans la série :
Égaliser les bas/médiums
Article suivant dans la série :
Le masquage fréquentiel →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail