Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Les sentiers de la gloire
8/10
Award Qualité / Prix 2017
Partager cet article

Depuis sa sortie en 2011, la Hall of Fame de TC Electronic s’est imposée comme un classique des pédales de réverbe au tarif contenu. Sans boxer dans la catégorie des machines haut de gamme d’Eventide, Strymon, ou Neunaber, la petite pédale numérique pouvait se targuer d’offrir de nombreuses sonorités au sein d’un petit boîtier, tout en restant facile d’utilisation. C’est donc avec une certaine excitation que nous avons appris l’arrivée de la HoF 2 en mai dernier. Non content d’avoir retravaillé ses algorithmes et incorporé un nouveau mode Shimmer, TC Electronic a innové en proposant l’étonnant footswitch MASH. Vous ne savez pas encore ce que c’est ? Lisez donc ce test.

Déjà-vu

TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (48527)

Nous retrou­vons avec la Hall of Fame 2 le boîtier clas­sique de TC Elec­tro­nic et ses courbes fami­lières. Esthé­tique­ment, la pédale n’a pas changé d’un iota par rapport au premier modèle, et les contrôles sont rigou­reu­se­ment les mêmes. L’on retrouve donc trois potards modi­fiant la longueur de la réverbe, sa tona­lité, et son volume, ainsi qu’un potard cranté pour choi­sir les diffé­rents modes. Les contrôles paraissent solides et offrent une petite résis­tance qui offre une grande préci­sion. Le bouton de mode nous a toute­fois lais­sés sur notre fail puisqu’il n’est pas complè­te­ment cranté et peut donc se retrou­ver parfois pile entre deux modes.

Enfin, un sélec­teur permet aussi de choi­sir deux modes de pre-delay : Short et Long. Ce para­mètre agit sur le temps sépa­rant le son dry de la guitare du son réver­béré. TC Elec­tro­nic a d’ailleurs augmenté à 300 milli­se­condes le temps maxi­mum de façon à propo­ser un son plus large. Jusque là, TC ne propose rien de bien exci­tant. Il faut en fait se pencher un peu plus en détail sur le boîtier pour repé­rer trois nouveau­tés prin­ci­pales.

Fan service

TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (86821)

Tout d’abord, le potard de sélec­tion de mode est entouré par de nouvelles séri­gra­phies. On retrouve les modes Room, Hall, Spring, Plate, Church, Mod, LoFi, ainsi que l’em­pla­ce­ment Tone Print, mais trois sons ont disparu : Amb, Tile, et Gate. À la place, on découvre un mode Shim­mer (Shim), et deux empla­ce­ments Tone Print supplé­men­taires, ce qui laisse la possi­bi­lité de rappe­ler à tout moment trois presets. Ce dernier point est une première pour un modèle compact chez TC Elec­tro­nic, et vient enfin combler un manque. En bran­chant la pédale à un ordi­na­teur via USB, ou en utili­sant l’ap­pli­ca­tion Tone Print Editor sur smart­phone, vous pour­rez modi­fier beau­coup plus de para­mètres que ce qui est offert par les potards, enre­gis­trer vos presets et les envoyer dans l’un des 3 empla­ce­ments, ou encore char­ger des presets d’ar­tistes. Les possi­bi­li­tés sont immenses, et la multi­pli­ca­tion du nombre d’em­pla­ce­ments Tone Print donne une dimen­sion supé­rieure à cette fonc­tion. Quant au mode Shim­mer, c’est un clas­sique de la réverbe d’am­biance parti­cu­liè­re­ment appré­cié. Sur le papier, TC a donc tout bon, mais ces amélio­ra­tions restent mineures ou dans la conti­nuité des précé­dentes tech­no­lo­gies du fabri­cant. Pour enfin être surpris, il faut à nouveau obser­ver la pédale : on remarque alors une LED qui n’était pas présente sur la première HoF et qui est surplom­bée du logo MASH. Ce même logo que l’on retrouve à côté du foots­witch d’ac­ti­va­tion de la pédale qui semble, lui aussi, avoir chan­gé…

MASH est en fait une toute nouvelle tech­no­lo­gie déve­lop­pée par le construc­teur. Il s’agit d’un sélec­teur au pied sensible à la pres­sion. Un coup bref et appuyé enclenche la pédale, mais il est aussi possible de contrô­ler des para­mètres de la réverbe en appuyant plus ou moins forte­ment sur le foots­witch. À mi-chemin entre une pédale d’ex­pres­sion et un foots­witch clas­sique, il offre plus d’ex­pres­si­vité en permet­tant de jouer sur la queue de la réverbe, ou bien sur le pitch de l’ef­fet Shim­mer. Plutôt allé­chant, non ?

Pour conclure cette décou­verte de la pédale, ajou­tons que des entrées et sorties stéréo sont dispo­nibles sur les côtés, ainsi qu’un sélec­teur interne pour utili­ser la machine en mode True Bypass ou buffe­ri­sée et un autre pour la fonc­tion Kill-Dry . Notons enfin que la Hall of Fame 2 peut être alimen­tée par une pile.

Des réverbes et un homme

Il est temps d’écou­ter la Hall of Fame 2. Les enre­gis­tre­ments ont été effec­tués avec une guitare Ibanez RG Pres­tige. Nous avons opté pour le Kemper Profi­ler — et non pour notre Fender Twin Reverb — en raison de ses capa­ci­tés stéréo. Le Kemper est relié en stéréo à une carte son Stein­berg UR22. La pédale, quant à elle, est dans la boucle d’ef­fets du Kemper, et le preset sélec­tionné simule un Twin Reverb.

 

1 Modu­la­tion Mono
00:0000:44
  • 1 Modu­la­tion Mono 00:44
  • 2 Modu­la­tion Sté­réo 00:46

Comme toujours avec ce type de pédale, il existe un gouffre entre les utili­sa­tions mono et stéréo. En stéréo, le son de la Hall of Fame 2 prend une ampleur consi­dé­rable. Les sono­ri­tés sont aussi plus subtiles et moins agres­sives. On entend certains détails jusque là insoupçon­nés, à tel point qu’il est diffi­cile de se résoudre à utili­ser la pédale de manière clas­sique, en mono dans un ampli.

 

3 Room
00:0002:08
  • 3 Room 02:08
  • 4 Hall 02:38
  • 5 Spring 03:18
  • 6 Plate 03:16
  • 7 Church 02:58
  • 8 Shim­mer 03:26
  • 9 Mod 02:44
  • 10 LoFi 01:54

D’un point de vue géné­ral, le rendu sonore est vrai­ment bon pour le prix. Ce n’est jamais trop synthé­tique, hormis pour certains modes comme le Shim­mer qui reven­dique cet aspect. Les réverbes s’ins­crivent par contre dans un registre assez lisse et trans­pa­rent qui ne siéra pas à tout le monde. Hormis cet élément, la diffé­rence avec les modèles haut de gamme se joue subti­le­ment sur les queues de réverbes. On sent un fade out un tout petit peu trop brutal sur la dernière seconde avant que le son ne s’éteigne complè­te­ment. C’est plus frap­pant lorsque le decay est court, puisque la dispa­ri­tion du signal est plus vive. Cepen­dant, au regard du tarif de la Hall of Fame 2 (169 €), le son est de qualité.

Le réglage de volume et le decay inter­agissent vrai­ment, et il est néces­saire d’uti­li­ser ses deux boutons pour para­mé­trer la présence de la réverbe de façon subtile. Le spectre de possi­bi­li­tés est large, de réverbes très sèches à un feed­back quasi infini. Le Tone, lui, s’avère surtout utile avec les modes origi­naux comme les réverbes Shim­mer ou Modu­la­tion. En pous­sant les aigus, l’on met en avant les chan­ge­ments de pitch ou les légères modu­la­tions, alors qu’ils seront gommés petit à petit lorsqu’on assom­brit les sono­ri­tés.

Le sélec­teur de pre-delay change vrai­ment le ressenti de jeu. Effec­ti­ve­ment, en mode Long on sent bien que l’ef­fet réverbe tarde un peu à venir. Avec un decay faible, cela offre un effet évoquant un slap-back, alors que lorsque le Decay est poussé la réverbe gagne en ampleur et en longueur. Notons que cette « latence » diffère selon les types de réver­bé­ra­tions, et qu’on la ressent parti­cu­liè­re­ment avec les modes Spring ou Plate. En mode Short, la réverbe démarre quasi­ment au moment où le guita­riste attaque la corde, mais, encore une fois, cela change suivant les modes. On ressent par exemple un bon déca­lage en mode spring même lorsque le pre-delay est court. On regrette donc de ne pas pouvoir régler complè­te­ment le pre-delay grâce à un potard, et de ne pas pouvoir le placer à 0 par exemple. En défi­ni­tive, le mode Short se prêtera à des sono­ri­tés plus natu­relles et clas­siques pour appor­ter un peu de corps à des arpèges, alors que le monde long s’avère utile pour créer des ambiances et des nappes ou pour des effets types slap­back.

Comme souvent avec les réverbes numé­riques, les simu­la­tions de réverbes analo­giques n’offrent pas exac­te­ment les mêmes sensa­tions que les véri­tables machines. La Spring fera illu­sion dans un mix, mais, lorsqu’on tend bien l’oreille, on ne retrouve pas le compor­te­ment typique des ressorts. À l’in­verse, les effets planants comme les modes Church ou Modu­la­tion sont vrai­ment réus­sis et créent tout de suite une atmo­sphère déli­cieuse. Quant au nouvel effet Shim­mer, il manque un poil de subti­lité. Parfois agres­sif dans les aigus, il requiert l’uti­li­sa­tion du bouton de tona­lité. On aurait aussi aimé pouvoir modi­fier certains para­mètres, comme le pitch, mais ce n’est pas possible. Enfin, si l’on se contente des potards présents sur la péda­le…

Univers en expan­sion

Capture d’écran 2017 07 28 à 12.42.41

Comme la plupart des produits guitares TC Elec­tro­nic, la HoF 2 est compa­tible Tone­print. Avec le logi­ciel d’édi­tion (PC, Mac, iOS et Android), les possi­bi­li­tés sont décu­plées. Plus de 40 para­mètres divi­sés en trois sections — Reverb, Modu­la­tion et Octa­ver — peuvent-être modi­fié dont le pitch, le pre-delay (on peut enfin le mettre à 0), l’éga­li­sa­tion, etc. Il est même possible de choi­sir la fonc­tion des potards physiques de la pédale en leur assi­gnant n’im­porte quel para­mètre offert par le logi­ciel. C’est tout bonne­ment impres­sion­nant et parti­cu­liè­re­ment adapté à une pédale de réverbe, d’au­tant plus que, doré­na­vant, trois sons person­na­li­sés peuvent être envoyés dans la pédale. Enfin, comme d’ha­bi­tude, des presets TC ou des presets d’ar­tistes (dont Mateus Asato, Albert Lee, Devin Town­send, Steve Vai, Guthrie Govan, ou encore J.D. Simo) sont dispo­nibles. Écou­tons un exemple sonore présen­tant diffé­rents presets.

00:0000:00

MASH­mal­low

Nous ne pouvons pas clore ce test sans parler de la tech­no­lo­gie MASH qu’inau­gure la Hall of Fame 2. TC Elec­tro­nic compte beau­coup sur cette fonc­tion, puisque la toute nouvelle Flash­back 2 en est aussi dotée. Comme nous l’évoquions précé­dem­ment, MASH est un foots­witch sensible à la pres­sion, et il peut ainsi contrô­ler des para­mètres de la réverbe. De base, il contrôle souvent le volume de la réverbe. C’est le cas avec les modes Room, Hall, Spring, Plate, et Shim­mer. En modes Church et LoFi, il modi­fie le decay, alors qu’il agit sur la profon­deur et la vitesse de modu­la­tion en mode Modu­la­tion. Voici ce que cela donne.

 

12 MASH Shim­mer
00:0001:12
  • 12 MASH Shim­mer 01:12
  • 13 MASH LoFi 01:04

Le sélec­teur à l’as­pect d’un foots­witch clas­sique, et un appui bref enclenche l’ef­fet. Pour décou­vrir la partie « pédale d’ex­pres­sion », il faut enfon­cer complè­te­ment le foots­witch. C’est alors que la sensi­bi­lité à la pres­sion se déclenche. Il n’y a donc pas de résis­tance avec des ressorts, et il est diffi­cile de contrô­ler son appui. Heureu­se­ment une LED située près des potards s’illu­mine plus ou moins vive­ment en fonc­tion de la pres­sion exer­cée. On remarque alors que le sélec­teur au pied est vrai­ment sensible.

TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (67157)

Ce système requiert un véri­table appren­tis­sage et permet de belles choses, mais il ne nous a pas complè­te­ment convain­cus. Tout d’abord, il n’existe pas réel­le­ment de course, puisque le foots­witch est déjà enfoncé lorsque la sensi­bi­lité à la pres­sion s’en­clenche. C’est donc le poids exercé qui compte et il faut vrai­ment maîtri­ser son pied, car aucune incar­tade n’est permise. Atten­tion donc aux contextes lives à l’am­biance élec­trique : vous ne pour­rez pas vous permettre de contrô­ler votre réverbe à grand coup de Dr. Martens. De plus, comme le sélec­teur MASH demande un appui assez fort, il n’est pas possible de l’uti­li­ser avec le doigt. Bien entendu, il n’a pas été conçu pour cela. Mais nous sommes nombreux à aimer expé­ri­men­ter avec une pédale en utili­sant nos mains avant d’op­ter pour les pieds.

Enfin, ajou­tons que MASH est à l’ori­gine confi­guré pour augmen­ter progres­si­ve­ment un para­mètre en fonc­tion de la force de l’ap­pui, mais les valeurs mini­males et maxi­males sont prépro­gram­mées. Atten­tion donc au réglage de vos potards physiques ! L’idéal est de choi­sir un réglage qui corres­pond à la valeur mini­male confi­gu­rée pour l’ap­pui MASH, sans quoi, une fois le foots­witch enfoncé pour action­ner la fonc­tion MASH, vous aurez des chan­ge­ments brutaux. Heureu­se­ment, le Tone­Print Editor permet d’as­si­gner au foots­witch n’im­porte quel para­mètre et même de choi­sir les valeurs mini­males et maxi­males, ainsi que la courbe d’évo­lu­tion. Encore une fois, le logi­ciel de TC s’avère indis­pen­sable.

Conclu­sion

En repre­nant la recette du premier modèle, la Hall of Fame 2 ne pouvait pas déce­voir tant la pédale d’ori­gine était réus­sie. Cette nouvelle version promet­tait une révo­lu­tion, mais c’est fina­le­ment une évolu­tion à laquelle nous avons le droit, car la tech­no­lo­gie MASH ne nous a pas entiè­re­ment conquis. Appor­ter plus d’ex­pres­si­vité est une bonne idée, mais le système reste inachevé et nous préfé­re­rions, pour l’ins­tant, avoir une entrée EXP et utili­ser une pédale d’ex­pres­sion.

Le son, quant à lui, est toujours de qualité au regard du prix, notam­ment en stéréo. La pédale est poly­va­lente grâce à ses nombreux modes, même si elle s’en sort mieux sur les sons d’am­biance que sur les réverbes clas­siques comme la spring. Quant au nouveau mode Shim­mer, il apporte un peu d’ori­gi­na­lité et, surtout, un algo­rithme de pitch très utile pour créer de nouvelles sono­ri­tés par l’in­ter­mé­diaire du logi­ciel Tone­Print Editor. Car s’il y a un ensei­gne­ment à tirer de ce test, c’est bien que le système Tone­Print devient petit à petit indis­pen­sable pour exploi­ter au mieux les pédales TC Elec­tro­nic. Les possi­bi­li­tés sont infi­nies, et il serait idiot de s’en passer. Le fabri­cant serait d’ailleurs bien inspiré d’en­fin inté­grer une connexion Blue­tooth pour offrir un contrôle en temps réel depuis des appa­reils mobiles.

En défi­ni­tive, si la HoF 2 ne fait pas d’ombre aux solu­tions haut de gamme notam­ment au niveau sonore, elle n’a pas non plus à rougir. Avec le Tone­Print, elle est tout aussi poly­va­lente et para­mé­trable, mais moins chère, et origi­nale grâce au foots­witch MASH malgré ses limites. Le pari est donc gagné.

  • TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (48527)
  • TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (59877)
  • TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (86821)
  • TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (60977)
  • TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (67157)
  • TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb : TC Electronic Hall of Fame 2 Reverb (14213)
  • Capture d’écran 2017 07 28 à 12.42.41
  • Capture d’écran 2017 07 28 à 12.42.17
  • Capture d’écran 2017 07 28 à 12.43.49

 

8/10
Award Qualité / Prix 2017
Points forts
  • Enfin plus d’emplacements pour les presets  !
  • Construction toujours sérieuse
  • Beau son ample en stéréo
  • 8 types de réverbes vraiment différents
  • Parfaite pour les sons d’ambiance
  • Tarif très raisonnable aux vues des possibilités
  • Beaucoup de paramètres grâce au logiciel TonePrint Editor…
Points faibles
  • … mais on aimerait une connexion Bluetooth
  • Concept MASH perfectible
  • Caractère souvent lisse et transparent qui ne plaira pas à certains
  • Le potard de sélection de modes n’est pas assez cranté
  • Pas de sélecteur Trail

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.