Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Comment s’échauffer pour jouer de la basse ?

Les bons gestes avant de jouer de la basse

Si l’expression de notre art reste tributaire de nos capacités mentales, elle passe aussi par un labeur évident : notre instrument se porte la plupart du temps.

C’est une guitare certes, mais bien plus lourde et encom­brante que celle de nos cousins éloi­gnés. Parce que rester debout pendant des heures, sous une rangée de spots, avec une bûche de 5 kilos sur les épaules, demande un certain niveau de prépa­ra­tion et parce que vos mains, vos poignets et surtout vos doigts, vont être éprou­vés de leur tendons à leurs arti­cu­la­tions, Audio­fan­zine et votre servi­teur ont décidé de faire un peu de préven­tion.

Jeux de mains 

Dans les trans­ports, en chemin vers le studio, pendant que vous discu­tez entre zicos avant de jouer, profi­tez de ces minutes pour vous occu­per de vos mimines. On commence par délier les poignets, puis on s’oc­cupe des doigts.

D’abord les poignets, à effec­tuer douce­ment, inutile de forcer sur les arti­cu­la­tions ou à cher­cher à faire craquer ces dernières. Faire cet exer­cice, pendant quelques minutes, vous allez en ressen­tir les effets assez vite.

On ouvre et on ferme ses mains, pendant le trajet vers le studio ou la salle de concert. Vous n’êtes pas obli­gés de le faire avec les deux mains ensemble et rien ne vous empêche de faire cet exer­cice en marchant, avec les bras le long du corps.

Essayez de faire cet exer­cice le plus long­temps et souvent possible. Il permet de se dégour­dir les doigts et de les « toni­fier ».

Du doigté, du doigté et encore du doigté

Ces exer­cices permettent de vous délier les doigts sur la surface du manche. Lais­sez de coté vos licks, il ne sert à rien de révi­ser ces lignes de basse juste avant de jouer quand on a, au préa­lable, bien bossé ses morceaux. Par contre je conseille d’échauf­fer ses mains et ses doigts rigou­reu­se­ment et propor­tion­nel­le­ment à la durée de votre perfor­mance. Les exer­cices que je vais vous propo­ser visent dans un premier lieu à survo­ler les diffé­rents types de doig­tés que l’on rencontre. Puis, nous nous échauf­fe­rons sur quelques déman­chés et enfin nous appren­drons qu’il est possible de synthé­ti­ser l’en­semble en deux exer­cices, si on dispose de peu de temps pour se prépa­rer.

Pour ce qui va suivre, veuillez prendre note du schéma suivant à la main gauche (ou à la droite pour mes amis gauchers) :

  • L’in­dex sera indiqué 1
  • Le majeur 2
  • L’an­nu­laire 3
  • L’au­ri­cu­laire 4

Premier doigté de réfé­rence, un chro­ma­tisme simple, demi-ton par demi-ton, case par case.

Effec­tuez donc la séquence 1–2–3–4 sur chaque corde en commençant par la corde de Mi, puis celle de La, jusqu’à la corde de Sol. Puis repar­tez dans le sens inverse, d’abord la corde de Sol, jusqu’à celle de Mi.

Il est impor­tant de faire cet exer­cice, plusieurs fois, douce­ment et au moins sur trois posi­tions de manche. Je vous suggère donc de le faire en première posi­tion (le doigt 1 sur la première case du manche), en cinquième posi­tion (le doigt 1 sur la cinquième case), puis à l’oc­tave, au niveau de la douzième case.

Voici la séquence de doig­tés à effec­tuer pour cet exer­cice : 1–3–2–4

Procé­dez de même que pour le premier exer­cice !

La même, mais avec ce doigté : 1–4–2–3

Nous allons main­te­nant travailler sur la longueur du manche, afin de prépa­rer vos doigts à courir de haut en bas de la touche. On commence par le doigté du premier exer­cice, en posi­tion un sur la corde de Mi. Dès que le doigt 4 a fini de jouer, on reste sur la corde de mi et on pose le premier doigt sur la seconde case, une fois que la séquence est jouée, on fait de même en posi­tion 3 (troi­sième case) et on conti­nue jusqu’à l’oc­tave (douzième case). Un fois que vous avez atteint la dernière, procé­dez inver­se­ment sur la corde de La, avec cette séquence : 4–3–2–1, en partant de la douzième case. Une fois que l’in­dex est posé, vous pouvez descendre d’une case et reprendre la séquence, jusqu’au bout du manche. Procé­dez de même sur la corde de ré et de sol (contrai­re­ment à ce que montre le Gif)

puis faites la même chose, avec les doig­tés des échauf­fe­ments 2 et 3.

je vous présente mon amie l’arai­gnée, qui permet de travailler les inter­valles entre les cordes ! On pose le 1 sur la première case de la corde de Mi, puis on dresse une diago­nale avec les autres doigts : le 2 sur la seconde case de la corde de La, le 3 sur la troi­sième case de la corde Ré en enfin le 4 sur la quatrième case de la corde de Sol. Puis on inverse : le 1 sur la première case de la corde de Sol, le 2 sur la seconde case de la corde de Ré, etc.

À effec­tuer sur au moins trois posi­tions, douce­ment car cet exer­cice est assez dur pour les doigts, mais fait des miracles pour se les chauf­fer !

Une excel­lente synthèse des deux derniers exer­cices, on effec­tue donc le doigté du dernier échauf­fe­ment sur toute la surface du manche, en montant d’une case après chaque séquence de doig­tés. Il suffira de descendre d’une case, dans l’autre sens pour progres­ser inver­se­ment.

Et la main droite dans tout ça ? 

Eh bien, ne l’ou­blions pas ! Et pour la satis­faire, vous ferez tous ces exer­cices à la noire, puis à la croche et en double si vous le pouvez. Pensez aussi à utili­ser pouce et pop-in à la main droite pour faire quelques échauf­fe­ments si vous slap­pez. Même chose pour les joueurs au média­tor, qui peuvent par exemple attaquer simple­ment quand ils jouent des noires, pour s’en­trai­ner à l’al­lez-retour sur des croches. Pensez donc à utili­ser toutes vos tech­niques de jeu de la main droite quand vous vous échauf­fez !

Un jeu sain dans un corps sain

Géné­ra­le­ment, on apprend surtout à un musi­cien débu­tant à prendre soin de ses mains avant de jouer, que ça soit en concert ou en simple répé­ti­tion. La mise en condi­tion de vos mains est certes prio­rité, il ne faut pour­tant pas négli­ger le reste de votre anato­mie. Je vous invite donc à effec­tuer quelques exer­cices pour prépa­rer vos arti­cu­la­tions (nuque, bras, bassin et genoux) et une pres­crip­tion quoti­dienne pour vous muscler le dos !

Voilà quelques conseils qui j’es­père, vous seront utiles. Comme je dis toujours, un bassiste créa­teur en vaut trois : n’hé­si­tez surtout pas à créer vos propres échauf­fe­ments, ça vous moti­vera à les faire régu­liè­re­ment et permet­tra de trou­ver des exer­cices qui collent au mieux à votre jeu. Vous pouvez parta­ger vos tech­niques de chauffe sur le forum et commen­ter ce tuto­riel d’un nouveau genre, l’in­crus­ta­tion des gifs animés rele­vant de l’ex­pé­ri­men­ta­tion. La vidéo plus bas est un court résumé de l’ar­ticle offert en bonus, le détail de chaque exer­cice étant plus complet dans le texte. Je souhaite à toutes et à tous un bon coup de chaud là où il faut avant de jouer !

  • Échauf­fez-vous toujours, prenez soin de vos mains et de votre dos
  • Aidez votre corps à porter vos idées, bichon­nez-le et votre jeu vous dira merci
  • Faites ces exer­cices tranquille­ment, échauf­fez vous à faible tempo pour commen­cer

 


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.