Gabi H. 10/12/2013

Line 6 POD X3 Pro : l'avis de Gabi H.

« à ne pas négliger »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Tous les effets nécessaires à un rig de guitare, sauf un pitch shifter digne de ce nom (il y a bien unn octaver mais c'est limité). La technologie est celle de l'émulation numérique, on reproduit par des algorithmes la réactions des circuits analogiques d'un véritable ampli/ processeur d'effet. Attention donc pour l'utilisation avec un ampli : il faut éviter les doublons virtuel/réel! En effet, je vois souvent des guitaristes brancher un émulateur de préamp dans un préamp... Il ne reste pas grand chose d'intéressant à la sortie. Modèle rackable avec toutes les connectiques imaginables (et même plus), fourni avec un éditeur complet et plutôt bien présenté, qui fonctionne dès que le POD est relié à votre ordi en USB.
Mon expérience se limite à la recherche de sons très saturés, type heavy/metal. C'est à mon avis là que les émulateurs sont les plus intéressants.

UTILISATION

La configuration générale de ce type d'appareil n'a pas vocation à être simple, on est loin de l'esprit plug-and-play et on s'adresse à des utilisateurs ayant des connaissances sérieuses sur la chaine du son. Toutes ces possibilités au sein d'un seul appareil, ça impose de prendre son temps et de tourner pas mal de boutons. Cela dit, une fois accepté ce principe de base, l'appareil et l'éditeur sont aussi ergonomiques que possible. Un bémol à mon goût quand à la capacité de la bête à recevoir des ordres midi d'un pédalier externe : les constructeurs ont laissé pas mal de limites, probablement pour inciter l'utilisateur à investir dans les pédaliers maisons plutôt qu'un contrôleur midi généraliste (type fcb1010). Après 2 semaines de bidouillage, j'ai tout de même fini par paramétrer mon pédalier midi pour piloter ce POD à peu près comme je voulais.

QUALITÉ SONORE

C'est sur ce sujet que je veux rendre justice à cet appareil. Soyons clair, nous sommes en présence d'un émulateur, la comparaison avec un ampli réel ne peut se faire que dans des conditions trèèès précises. Par exemple : enfermez votre magnifique ampli à lampe dans une cabine de studio avec un micro devant le HP et allez écouter son rendu en régie, via l'écoute de monitoring ; là, vous pouvez comparer avec ce qui sort du POD (profitez-en pour comparer le prix des deux installations : Ampli+HP+micro+préamp de la console vs POD tout seul).
Bref, tout ça pour dire que la seule comparaison qui m'intéresse ici est vis-à-vis des appareils concurrents, et là, ça tient la route! En particulier si vous rechercher une émulation de JCM800 (particulièrement réussie).
S'il y a une faiblesse, c'est dans le traitement du signal audio (préamp et conversion), ce qui explique la différence de prix avec les modèles HD ou encore les produits Fractal. Mais on sait que les grosses saturations écrasent les dynamiques de toutes façons, donc la perte n'est pas dramatique.


AVIS GLOBAL

J'ai eu ce POD pendant 2 ans. Pour info, j'ai eu l'occasion de travailler avec un Vox Tonelab LE, un POD HDproX et même le fameux Axe FX II. Je ne dirais pas que tous les appareils se valent, mais celui qui a de la patience et un budget serré trouvera le son avec le POD X3.
A noter que sa simple présence dans votre config vous permet d'utiliser gratuitement les plugins PODfarm, qui restent une référence dans le domaine, proposant les mêmes algorithmes sans avoir à subir la conversion un peu cheap du rack.
J'ai finalement investi dans le modèle HDproX pour cette partie là justement : une meilleure conversion permet plus de dynamique et de naturel dans les sons moins saturés. Mais j'ai peur de regretter longtemps le son que j'avais fini par trouver dans le X3.