owuzan 23/12/2018

Roland SYSTEM-8 : l'avis de owuzan

« Super engin de création sonore »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Petite intro
J'avais un boutique jp-08. J'étais totalement frustré par les quatre voies de polyphonie. Lorsque Roland a porté le JX-3P dans le system-8 je me suis décidé à sauter le pas puisque la nouvelle version comportait mes 3 boutiques préférées (Juno-106, JX-3P et Jupiter-8) en plus du système sonore propre au system-8.

Je dispose donc de la dernière version de l'OS du system-8.

Comparaison boutique jp-08 et system-8
Alors tout d'abord quelque chose de bizarre, le boutique jp-08 sonne vraiment analogique (très très fat) alors que la version du jp-08 inclus dans le system-8 sonne beaucoup moins gras et beaucoup plus numérique. Les effets du system-8 en mettent pleins la vue et donnent un caractère très numérique à l'ensemble, j'ai donc désactivé les effets pour comparer les patchs du jupiter 8 du boutique et du system-8 mais il y a toujours une différence.
Les formes d'onde sonnent à l'identique mais la différence vient du filtre. Il faut vraiment mettre les deux côte à côte pour s'en rendre compte, faire les mêmes réglages et changer le cutoff et la resonance. C'est difficile à expliquer mais le system-8 sonne beaucoup plus numérique que son équivalent boutique. Donc petite déception de ce côté là car je souhaitais vraiment avoir la même impression d'être en face d'un vrai analo comme dans la version boutique.
L'avantage du system-8 c'est que contrairement au boutique on peut faire des réglages très précis (à l'unité près). Certains réglages (comme le Key Follow) sont accessibles uniquement dans le menu patch-edit (dommage).

Ceci dit, en terme d'ergonomie et de création sonore cet engin est terrible.

Sensation du clavier
Tout d'abord, le touché du clavier est fabuleux. Alors oui, il n'y a pas d'aftertouch, mais la dynamique du clavier est superbe. Le clavier est très sensible à la frappe et on peut déclencher des accentuations des filtres vcf ou du volume sonore très facilement en fonction que l'on joue fort/moyen ou faible. Et ces réglages se font immédiatement et très facilement (il suffit de tourner les boutons appropriés). Personnellement les quatre octaves me suffisent pour jouer des riffs et programmer les sons en même temps.

Description brèves des 3 plugs out
Ensuite les trois boutiques sont très bien rendus et c'est fabuleux de pouvoir jongler avec la synthèse de ces 3 claviers mythiques. Je ne connaissais pas le juno-106 et je le trouve vraiment bien. Pour ceux qui veulent s'initier à la synthèse il est idéal par sa simplicité. Il comporte 2 oscillos et un sub oscillo mais qui sont imposés (un PWM et un saw) et on règle le mix de ces oscillos entre eux. J'ai été surpris des sons qu'on peut arriver à produire avec un moteur aussi simple.
Ensuite on passe au JX-3P (deux oscillos, un sub oscillo, une enveloppe). On arrive à faire de belles nappes et des basses bien rondes. Ce moteur sonne très "gras" je trouve, très analo. C'est probablement le plug qui sonne le plus analogique des trois.
Mise-à-jours le 25/01/2019 - on arrive à faire de grosse nappes bien analo avec le plug du juno-106 également.

Petit rajout qui a son importance: les plugs juno-106 et jx-3P sont configurés par défaut comme les originaux. Mais si on va dans le menu Patch-Edit, on peut activer l'enveloppe VCA et on se retrouve donc avec des versions améliorées par rapport aux originaux ou on dispose de deux enveloppes (VCA et VCF) au lieu d'une seule.

Rien que pour ces moteurs, le system-8 vaut le détour.
Puis le JX8-P que je connaissais déjà (deux oscillos, deux enveloppes, inverseur d'enveloppe etc...). Ce qu'il y a de bien par rapport aux boutiques, en plus de la polyphonie, c'est que l'on peut rajouter des effets qualités Roland (disto, phaser, flanger, chorus, panoramique, reverb ..) très puissant, facilement accessible et tout à portée de main. Ça rend l'ensemble beaucoup plus numérique par contre mais ça ouvre d'autres horizons.

Je me repère entre les 3 plug-out, grâce aux Leds vertes qui ne s'activent que pour les fonctions accessibles à chaque plug (très pratiques). D'ailleurs la première opération que j'ai effectué c'était de diminuer la luminosité des LED car effectivement ça "claque pas mal" au niveau des yeux avec la configuration par défaut.

Moteur sonore propre au system-8
Le système sonore propre au system-8 est vraiment à part. Toutes les fonctions sont accessibles mais il y a en plus des tas de variations possibles (une pour chaque oscillo 1 et 2 et une autre pour les variations du filtre). La grosse nouveauté de la dernière version de l'OS c'est la multitude des variations FM. C'est la première fois également que je vois un Ring-Mod aussi efficace.

Par exemple, lorsqu'au niveau des oscillos on reste avec la variation numéro 1, on se retrouve avec les ondes classiques (sinus, triangulaire, carré etc ...) propre aux analogiques. Mais on a également des variations au niveaux du filtre. Et là on peut choisir un filtre type system-1, juno-106, jupiter-8 ou pleins d'autres encore que je ne connaissais pas. Bref c'est le pied, c'est comme si on jouait aux légos!

Si je reviens aux variations des oscillos et que l'on avance dans ceux-ci on passe à des trucs bizarres avec des comportements étonnants. Par exemple les variations 6 et 7 correspondent a de la synthèse FM. Et le bouton qui est normalement destiné à modifier les types d'ondes, est associé à ce moment là à différents algorithmes propre à la FM (avec parfois des formants).
Du coup, on arrive à imiter des pianos FM ou des Brass FM assez facilement, de même que des voix de type formant (a - o - u - i).
Par rapport à la synthèse des Yamahas ou il faut choisir l'algo approprié et ensuite réglé un par un l'intensité sonore et les enveloppe de chaque opérateur (celui qui jouera le rôle de porteuse, puis les suivants) on est à des années lumières de simplicité. Là on est dans de la FM vraiment à part et c'est très bien rendu, (très différents des Yamahas cependant). Mais du coup ce synthé a une spécificité que je n'ai rencontré nulle part ailleurs. Un côté versatile vraiment très intéressant et une manière d'aborder la FM très ludique.

Mise à jours le 28/05/2019 : après plus d'un an d'utilisation je commence à connaître un peu mieux ce synthétiseur et je tiens vraiment à préciser que les sons d'origines sont très très loin de montrer ce qu'est capable de faire cette appareil. Concernant les sons FM et les formants, j'ai fait une première démonstration en mp3 que vous trouverez dans cet avis (démo faite à l'arrache avec mon BR-800). Je tiens à préciser que dans cette démonstration tous les sons ont été conçu avec de la synthèse FM (le BellPad, les sons FX, le lead, même le pad en arrière fond et les formants en fin de démonstration qui imite des choeurs synthétiques).
Je ferais une autre démonstration où il n'y aura que de l'analogique (ju106 et JX-3P) pour bien montrer le contraste de cet appareil.

Mise à jours le 17/06/2019 : et hop, j'ai mis un deuxième fichier audio (toujours à l'arrache avec mon BR-800) mais cette fois-ci rien qu'avec les moteurs du Juno106 et du JX-3P. Ça donnera un aperçu du type de nappe que l'on peut faire avec ces deux moteurs (et que je n'arrive pas à programmer avec le moteur du System-8 d'ailleurs comme quoi les 3 moteurs sont bien différents).

On arrive donc à faire de jolies nappes, des basses bien ronde, des pianos analogiques, des Brass Analo ou typé FM, des pianos Analo ou typé FM, des synth-vox, évidemment des FX et j'en passe.

D'un point de vue ergonomie, c'est au top! Bravo Roland!
Contrairement au Gaïa que je détiens aussi, aucune fonction n'est caché (pas de shift + autres boutons pour accéder à des fonctions). Comme dit précédemment, des curseurs sont à dispositions pour régler le pitch et le filtre et les assigner aux bend et au levier de modulation.
Un petit écran, vraiment utile, qui indique à la valeur près les modification que l'on apporte, en temps réel, à chaque manipulation d'un bouton ou d'un curseur. C'est cet écran également qui nous indique le type de variation que l'on choisit lorsque l'on tourne les boutons "variations" des oscillos et du filtre.

Alors attention! Les dernières mise-à-jours apportent pas mal de nouveautés. Mais ces nouveautés n'apparaissent pas dans les patchs qui sont livrés d'usines, dont la qualité est très très moyens d'ailleurs par rapport aux capacités du synthé.
Donc si vous l'essayer en magasin, il faut vraiment le triturer dans tous les sens pour se rendre compte des sons qu'il peut produire et ne pas se fier aux sons d'usines (seul les sons des plugs du juno-106 et JX-3P sont potables je trouve).

Conclusion
Je n'ai pas encore essayer le séquenceur et l'arpégiateur puisque je l'ai acheté surtout pour la synthèse sonore. Mais je rajouterais une section plus tard, lorsque je m'attaquerais à ces fonctionnalités.
Globalement, cet engin est excellent. Je suis en train de me séparer de pas mal d'expandeur pour ne pas accumuler trop d'appareil car celui-ci remplace facilement mon novation, mon jp-08 et d'autres appareils dont je me sépare sans aucun regret.

Fichiers audio liés à cet avis

sys8FM
00:0001:59
  • sys8FM01:59
  • Juno106JX3P01:38