Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Sennheiser XSW-D Vocal Set
Photos
1/34

Test Sennheiser XSW-D Vocal Set

Système sans fil de la marque Sennheiser appartenant à la série XS Wireless 2

Sennheiser se fait petit !
8/10
Partager cet article

La série "XS Wireless Digital" de Sennheiser lance sur le marché un système sans fil haut de gamme au format de poche. Il est conçu comme un modèle pour débutant pour les musiciens, les blogueurs vidéo ou les journalistes.

Cet article, initia­le­ment publié sur le site bonedo.de, a été traduit de l’al­le­mand

Les fonc­tion­na­li­tés ne laissent rien à envier au maté­riel profes­sion­nel : trans­mis­sion jusqu’à 100 mètres, récep­tion en True-Diver­sity, cinq canaux paral­lèles sur la bande 2,4 GHz, cinq heures d’au­to­no­mie de la batte­rie, latence infé­rieure à quatre milli­se­condes, légère, fiable et compacte. Le système se veut enfin être aussi simple qu’un câble avec le commu­ta­teur utilisé : bran­chez, allu­mez, et c’est parti. Alors nous ça, on aime­rait bien voir !

Le détail

Full KitLa mini­mi­sa­tion des équi­pe­ments profes­sion­nels et le besoin de solu­tions audio portables très légères sont depuis long­temps au centre de la recherche des concep­teurs de systèmes sans fil. Senn­hei­ser s’est récem­ment lancé dans ce domaine et vient de déve­lop­per une large gamme de systèmes sans fil compacts pour micro et instru­ment. Senn­hei­ser ne se concentre pas néces­sai­re­ment sur les utili­sa­tions profes­sion­nelles, mais s’at­tèle plutôt à produire des équi­pe­ments légers pour les débu­tants ou semi-profes­sion­nels, blogueurs, novices en musique, ou bien encore les jour­na­listes mobiles.

Leurs modèles sont répar­tis dans les caté­go­ries suivantes : ensemble vocal avec connec­teurs XLR, ensemble micro Lava­lier avec connexions micro­phone et mini-jack pour micro-cravate, ensemble base d’ins­tru­ments avec connexions en jack 6,3 mm. En outre, il existe diverses combi­nai­sons entre les diffé­rents éléments de la gamme tels que le kit micro Lava­lier, le kit de présen­ta­tion, le kit de base XLR, le kit d’in­ter­view portable, le kit ENG portable, le kit de base portable et le kit de péda­lier pour guita­ristes. Dans l’en­semble de péda­liers, le récep­teur a la forme d’une pédale d’ef­fet et contient égale­ment un accor­deur qui permet de couper le signal.

Géné­ral

Le prin­cipe est le même pour tous les ensembles. L’émet­teur et le récep­teur ont des commu­ta­teurs centraux de fonc­tion­ne­ment / mute. L’état de fonc­tion­ne­ment de la batte­rie est indiqué par une LED trico­lore située juste à côté. Si la batte­rie faiblit, la LED s’ac­ti­vera sur les deux éléments du système pour décla­rer l’état d’ur­gence. Outre les connexions audio, chaque péri­phé­rique est doté d’une prise USB-C pour le char­ge­ment des batte­ries. Un câble de charge (USB-A à USB-C), ainsi que des auto­col­lants de couleurs diffé­rentes pour marquer les jeux, sont inclus avec les systèmes.

SetLa durée de vie des batte­ries est de cinq heures, ce qui est égale­ment valable pour le kit Lava­lier, qui four­nit en plus l’ali­men­ta­tion fantôme néces­saire au fonc­tion­ne­ment du micro. Les piles sont complè­te­ment char­gées en moins de trois heures et sont déjà char­gées à 50% en une heure à peine. Les appa­reils émettent dans un rayon de 100 mètres maxi­mum. Jusqu’à cinq systèmes peuvent être exploi­tés en paral­lèle. Le couplage des canaux respec­tifs sur la bande de fréquences mondiale libre de 2,4 GHz (ici entre 2 400 et 2 483,5 MHz) s’ef­fec­tue auto­ma­tique­ment.

La récep­tion se fait en True-Diver­sity avec deux antennes, ce qui rend la liai­son radio beau­coup plus stable. Le signal de l’émet­teur est envoyé de manière redon­dante au récep­teur : les données sont toujours envoyées en double simul­ta­né­ment, au cas où l’un des canaux de récep­tion devienne inuti­li­sable.

Un récep­teur peut se voir attri­buer jusqu’à quatre émet­teurs. La récep­tion multiple n’est pas possible, une seule des quatre liai­sons peut être active à la fois, mais cela permet par exemple d’avoir des émet­teurs de secours prêts à partir, ou bien les instal­ler à l’avance sur diffé­rents instru­ments pour faci­li­ter les tran­si­tions sur scène. Des combi­nai­sons entre les ensembles sont possibles, comme utili­ser l’émet­teur de l’ins­tru­ment avec le récep­teur de l’en­semble vocal, etc. La latence des systèmes est infé­rieure à 4 ms, selon Senn­hei­ser. Le codage de la liai­son radio est réalisé via le codec aptX Live. Ce dernier fonc­tionne avec une compres­sion 8:1 à 24 bits à 48 kHz et une bande passante dyna­mique d’en­vi­ron 120 dB.

La taille de l’ap­pa­reil (sans fiche bran­chée) est de 86 × 24 × 28 mm et n’est donc pas beau­coup plus grande qu’une batte­rie rechar­geable ou une fiche XLR elle-même. Les longueurs peuvent varier en fonc­tion de la fiche de connexion (mini jack, jack, XLR). Les diffé­rents éléments pèsent entre 50 et 70 grammes. Afin d’évi­ter toute confu­sion entre l’émet­teur et le récep­teur, Senn­hei­ser a imprimé un picto­gramme sous les appa­reils faci­li­tant l’iden­ti­fi­ca­tion, par exemple. B. sur l’émet­teur de l’ins­tru­ment une guitare, sur le récep­teur un ampli de guitare, etc.

Sur le banc d’es­sai aujour­d’hui se trouvent les systèmes suivants :

Ensemble vocal

L’en­semble vocal est livré avec un connec­teur XLR plug-and-play, avec verrouillage du connec­teur femelle. Le micro­phone cardioïde dyna­mique XS 1 et un clip de micro­phone sont égale­ment compris dans la livrai­son.                

Le micro­phone a un corps en métal massif compre­nant un commu­ta­teur on/off et une grille amovible. La gamme de fréquences du XS 1 va de 55 Hz à 16 kHz avec une impé­dance nomi­nale de 300 ohms. La capsule a une double protec­tion et est fixée sur une arai­gnée en caou­tchouc pouvant sans problème absor­ber les chocs violents.

Set micro Lava­lier

Le trans­met­teur est doté d’une connexion en mini-jack 3,5 mm. Il est livré avec le micro­phone à conden­sa­teur Senn­hei­ser ME2-II, une bonnette et un câble de 160 cm de long inté­grés. Le set fonc­tionne sur une plage fréquences de 50 Hz à 18 kHz.

L’émet­teur four­nit l’ali­men­ta­tion fantôme au micro­phone lava­lier ME2-II, équipé d’un clip-revers amovible. L’émet­teur lui est équipé d’un clip permet­tant de le porter à la cein­ture. Le récep­teur quant à lui, peut être fixé avec adap­ta­teur pour griffe flash et un câble en spirale pour le raccor­de­ment à des appa­reils photo numé­riques dotés d’une entrée audio avec mini-jack.

Set pour instru­ment

L’en­semble comprend le système sans fil plug-and-play avec connec­teurs en jack mono 6,3 mm, un clip de cein­ture pour l’émet­teur et une rallonge jack de 60 cm de long pour aller jusqu’à l’ins­tru­ment si néces­saire. Chaque ensemble est livré avec un manuel d’uti­li­sa­tion. Le site Web du fabri­cant contient des descrip­tions détaillées, les carac­té­ris­tiques et la dispo­ni­bi­lité des pièces de rechange et des acces­soires option­nels. Les ensembles de la série peuvent être éten­dus ou complé­tés par des compo­sants indi­vi­duels.

  • Mic Capsule
  • Wireless Setup
  • Mic Clip
  • Modules
  • Module Connect
  • Module Jack
  • Lavalier
  • Jack
  • Jack 2
  • Module Connect 2
  • Module Rear

Dans la pratique

PairingSenn­hei­ser présente expli­ci­te­ment la nouvelle série XSW-D comme un outil pour les amateurs, les semi-profes­sion­nels, et faits pour les bagages de cabine très légers des jour­na­listes et musi­ciens. Nous ne pouvons donc pas nous attendre à un accès profes­sion­nel complet, car l’équi­pe­ment est trop compact et mini­misé pour permettre une utili­sa­tion auto­nome et mobile. Cepen­dant, Senn­hei­ser conserve les garan­ties mini­males atten­dues de ces systèmes plus onéreux, telles que le True-Diver­sity du récep­teur ou la redon­dance de trans­mis­sion.

La latence est égale­ment extrê­me­ment basse, à moins de 4 ms, et je n’ai rencon­tré aucun problème avec cela dans des  appli­ca­tions vocales en moni­to­ring direct. Le test sur une sono­ri­sa­tion, câblée d’un côté et avec le système sans fil de l’autre, a donné une image stéréo large et inté­res­sante. Avec un test réalisé en tapant sur le micro, on ne remarque encore une fois aucun retard. Alors ce n’est pas très agréable à écou­ter, mais cela montre bien la rapi­dité d’en­co­dage et de déco­dage du signal audio.

Exploi­ter les systèmes sans fil ne néces­site pas beau­coup de connais­sances préa­lables. Il suffit d’al­lu­mer émet­teur et récep­teur, puis de mettre en place les câbles dans les prises appro­priées. Lors de la mise en marche, l’état de charge de la batte­rie est  affi­ché sur LED, et la procé­dure de couplage connecte auto­ma­tique­ment les péri­phé­riques entre eux, comme les ensembles sont appai­rés d’usine et préré­glés. Si un émet­teur d’ins­tru­ment est couplé à un récep­teur XLR, il suffit d’ap­puyer envi­ron trois secondes sur les commu­ta­teurs des appa­reils jusqu’à ce que les voyants clignotent vert-rouge. Les appa­reils se couplent alors indé­pen­dam­ment et le confirment avec un voyant vert fixe.

Jusqu’à quatre émet­teurs peuvent être asso­ciés à un même récep­teur. Bien que nous n’en ayons que trois pour réali­ser ce test, cela a très bien fonc­tionné. De plus, il est possible de faire fonc­tion­ner les trois liai­sons radio en paral­lèle et sans problème. L’at­tri­bu­tion des canaux et le réglage fin sont effec­tués auto­ma­tique­ment par les liens XSW-D. Ils vous permettent égale­ment d’uti­li­ser jusqu’à cinq systèmes en paral­lèle. Le problème majeur vient alors de la distance entre l’émet­teur et le récep­teur, comme nous le verrons plus tard dans le test de distance.

MountingLa qualité de fini­tion des éléments est très bonne. Les vis ou les rivets sont tota­le­ment cachés, seul le boitier porte la marque de l’as­sem­blage, mais n’est pas amovible. Le simple rempla­ce­ment de la batte­rie est donc terminé, car il n’est pas possible d’al­ter­ner entre deux pour éviter le rechar­ge­ment prolongé. Cepen­dant, si la batte­rie devait poser des problèmes, Senn­hei­ser demande d’en­voyer l’ap­pa­reil à un de leurs centres de service, ou ils pren­dront en charge le rempla­ce­ment ou la répa­ra­tion.

Le niveau de charge de la batte­rie est facile à lire. De 100% à 75%, les voyants sont verts, deviennent ensuite jaunes, et en dessous de 5% de charge (suffi­sam­ment pour un fonc­tion­ne­ment de 45 minutes) ils clignotent en rouge. L’état critique de charge de l’émet­teur est égale­ment affi­ché sur le récep­teur (ou inver­se­ment), où le voyant rouge clignote deux fois rapi­de­ment. Les batte­ries sont char­gées via un câble USB-A-à-USB-C vers un ordi­na­teur portable, une prise murale ou une banque d’ali­men­ta­tion. Chaque ensemble possède un émet­teur et un récep­teur, mais malheu­reu­se­ment, ils sont livrés sans câble de charge. Cela signi­fie que les éléments doivent être char­gés les uns après les autres. Il faut trois heures en moyenne à un émet­teur/récep­teur pour char­ger de 0% à 100%. L’un après l’autre, on regarde donc à six heures pour une charge complète. D’autres fabri­cants ont pour­tant ajouté des câbles Y supplé­men­taires pour char­ger deux appa­reils simul­ta­né­ment, ce qui aurait été appré­ciable dans ce cas.

La capa­cité est suffi­sante pour au moins cinq heures d’uti­li­sa­tion. La batte­rie de l’émet­teur consomme plus vite que celle du récep­teur. La durée de fonc­tion­ne­ment pour le kit instru­ment est annon­cée à 302 minutes, celle du kit vocal à 320 minutes et celle du kit Lava­lier à 321 minutes. Un peu trop calculé comme résul­tat, surtout quand on pense que les batte­ries lithium-ion ont tendance à perdre jusqu’à 20% de leur capa­cité après quelques mois d’uti­li­sa­tion.

Le Son

La latence est déjà très basse avec une valeur infé­rieure à quatre ms, je n’ai rencon­tré aucun problème, même en travaillant direc­te­ment au casque. Le fonc­tion­ne­ment est intui­tif pour les trois systèmes et il n’y a donc pas grand-chose à critiquer la dessus.

C’est avec le set pour instru­ment que le test commence vrai­ment, car il permet de compa­rer direc­te­ment le son de la liai­son radio avec celui d’une liai­son câblée. On utili­sera pour ça une basse Fender PJ, une Fender Tele­cas­ter en direct dans un premier temps puis avec une pédale wah-wah dans la chaîne. 

01_Fender_PJ_Bass_Wire­less
00:0000:45
  • 01_Fender_PJ_Bass_Wire­less00:45
  • 02_Fender_PJ_Bass_Kabel00:45
  • 03_Fender_Tele­cas­ter_Clean_Wire­less00:15
  • 04_Fender_Tele­cas­ter_Clean_Kabel00:15
  • 05_Fender_Tele­cas­ter_Wah_Wire­less00:15
  • 06_Fender_Tele­cas­ter_Wah_Kabel00:15

Le niveau de sortie du récep­teur est très fort. La réponse en fréquences de l’en­semble instru­ment va de 10 Hz à 18 kHz et permet aux graves de ressor­tir correc­te­ment. Le son est trans­pa­rent, net et aussi plein qu’avec un câble. La récep­tion en True-Diver­sity permet toutes les nuances de jeu avec l’ins­tru­ment, chaque petit détail envoyé dans l’émet­teur sera parfai­te­ment retrans­crit à la récep­tion.

Le prochain ensemble est le kit vocal avec le micro­phone à main dyna­mique XS 1. La gamme de fréquences de la liai­son radio XSW-D Vocal va de 80 Hz à 18 kHz, ce qui est simi­laire à une trans­mis­sion avec un filtre subso­nique. Dans ce test, on compare le Senn­hei­ser XS 1 au Shure SM58, deux capsules simi­laires. Dans un premier extrait, les deux modèles sont câblés et utili­sés en même temps. On passe ensuite au test sans fil ou nous tapons à nouveau (déli­ca­te­ment bien sûr) sur les grilles des micros.

07_Senn­hei­ser_XS1_Kabel
00:0000:31
  • 07_Senn­hei­ser_XS1_Kabel00:31
  • 08_Shure_SM58_Kabel00:31
  • 09_Senn­hei­ser_XS1_Wire­less00:56
  • 10_Shure_SM58_Wire­less00:53
  • 11_Senn­hei­ser_XS1_Wire­less_KLOP­FEN00:31
  • 12_Shure_SM58_Wire­less_KLOP­FEN00:35

Le Senn­hei­ser XS 1 sonne très bien et passe avec succès le test de frappe. Les pics sont assez sobres et pour­raient être atté­nués davan­tage par un filtre lowcut. Le micro ne coûte que la moitié envi­ron d’un Shure SM58, mais la ques­tion qui se pose là est de savoir s’il s’agit d’un rival sérieux du stan­dard de l’in­dus­trie. Le micro­phone peut être à la fois câblé et avec l’émet­teur bran­ché, grâce à la bonne répar­ti­tion du poids sur le manche. La trans­mis­sion est bonne, sauf peut-être en ce qui concerne la présence de bruits para­sites. Le bruit est parti­cu­liè­re­ment percep­tible sur les écou­teurs, n’est pas aussi présent dans les haut-parleurs. Néan­moins, cela n’est pas négli­geable, car le signal trans­mis par le câble aux haut-parleurs est plus précis et propre que celui du système sans fil.

Enfin, c’est au tour du kit Lava­lier de passer sur le banc d’es­sai. Là encore, la réponse en fréquences par radio 80 Hz – 18 kHz. Le récep­teur peut être faci­le­ment connecté à un appa­reil photo numé­rique appro­prié avec un adap­ta­teur pour sabot. L’équi­pe­ment de voyage est donc très compact, tous les compo­sants s’in­sé­rant faci­le­ment dans un sac photo.

13_Senn­hei­ser_XSWD_Lava­lier
00:0001:44

Le Lava­lier en lui-même est un micro­phone à pince : léger, discret et de bonne qualité. Il convient de noter que le micro­phone a une sensi­bi­lité élevée. Il captera donc beau­coup de sons ambiants avec les voix lors de la réali­sa­tion d’in­ter­views dans la nature par exemple. Dommage qu’au­cune bonnette n’ait été ajou­tée au micro, car le ME2-II est un peu sujet aux bruits de vent, d’au­tant plus que Senn­hei­ser s’est concen­tré sur son utili­sa­tion pour des prises de son à ciel ouvert. La liai­son radio numé­rique fonc­tionne parfai­te­ment et génère à peine de bruit. Pour enre­gis­trer le son via un enre­gis­treur externe, unique­ment besoin d’un adap­ta­teur de mini-jack à jack, celui-ci n’étant pas inclus dans l’em­bal­lage.

Sur le terrain

Pour ce test, les trois kits sont utili­sés par une personne. Les pinces de cein­ture corres­pon­dantes permettent de garder les mains libres, mais si néces­saire, l’émet­teur passe­rait sans problème dans poches de chemises et de panta­lons. On utilise pour l’ins­tant les émet­teur/récep­teur du système Lava­lier comme un moni­teur intra-auri­cu­laire sans fil afin de contrô­ler la qualité de la liai­son radio en allant au-delà des possi­bi­li­tés tech­niques. Les points de contrôles sont à 10, 25, 50, 75 et 100 mètres, 100 mètres repré­sen­tant la portée maxi­male dans des condi­tions de labo­ra­toire. Une stabi­lité garan­tie est annon­cée jusqu’à 75 m. Quit­tez la distance de trans­mis­sion tech­nique­ment possible, et les appa­reils l’in­diquent par un bref cligno­te­ment rouge dans la lumière verte conti­nue de la LED. Une fois cette dernière large­ment dépas­sée, le voyant reste allumé en rouge. La piste est jouée ici à la basse et avec micro­phone XS 1.

14_XSW_Vocal_DISTANZ_10_METER
00:0000:51
  • 14_XSW_Vocal_DISTANZ_10_METER00:51
  • 15_XSW_Instru­ment_DISTANZ_10_METER00:14
  • 16_XSW_Vocal_DISTANZ_25_METER00:13
  • 17_XSW_Instru­ment_DISTANZ_25_METER00:13
  • 18_XSW_Vocal_DISTANZ_50_METER00:07
  • 19_XSW_Instru­ment_DISTANZ_50_METER00:17
  • 20_XSW_Vocal_DISTANZ_75_METER00:16
  • 21_XSW_Instru­ment_DISTANZ_75_METER00:18
  • 22_XSW_Vocal_DISTANZ_100_METER00:27
  • 23_XSW_Instru­ment_DISTANZ_100_METER00:32
  • 24_XSW_Vocal_DISTANZ_75_METER_SOLO00:17
  • 25_XSW_Instru­ment_DISTANZ_75_METER_SOLO00:28

Jusqu’à 50 m, abso­lu­ment aucun problème, même si je me déplace entre les marques, les trois trans­mis­sions sont complè­te­ment stables. À 75 m, l’ins­tru­ment produit un léger bruit et à 100 m, je dois choi­sir la liai­son radio à utili­ser. À cette distance, les bruits commencent à inter­fé­rer et la qualité de la trans­mis­sion en souffre.

En ne chan­geant que l’un des trois canaux ceci dit, les trois systèmes fonc­tionnent encore à 100, bien que les mouve­ments soient limi­tés. On répète le test « solo » avec chaque kit indi­vi­duel­le­ment à 75 mètres, car l’ins­tru­ment y avait des diffi­cul­tés. Dans ce cas égale­ment, l’en­re­gis­tre­ment se fait avec la présence d’in­ter­fé­rences. Il faut cepen­dant noter qu’il est possible qu’une autre source ait été trans­mise à 2,4 GHz sur notre terrain d’es­sai et se super­pose à notre signal, dans la mesure où c’est une fréquence très large­ment utili­sée. La basse a atteint les 100 m sans diffi­culté, et cela repré­sente une énorme perfor­mance pour un système aussi compact, parti­cu­liè­re­ment avec cette qualité de son. Bien que nous ne soyons jamais à l’abri de sources de brouillage étranges sur la bande des 2,4 GHz, la trans­mis­sion radio est parfai­te­ment stable dans un rayon de 25 m, et il est rare de réali­ser de plus grandes scènes avec un équi­pe­ment « d’en­trée de gamme ».

Conclu­sion

La série « XS Wire­less Digi­tal » est un système sans fil compact qui offre une très bonne qualité de son et de trans­mis­sion. On résume les points forts avec une latence de trans­mis­sion infé­rieure à 4 ms, une plage de fréquences de 10 Hz à 18 kHz pour les instru­ments (80 Hz à 18 kHz pour les appli­ca­tions vocales), une redon­dance dans la trans­mis­sion, une récep­tion True-Diver­sity, une plage sécu­ri­sée jusqu’à 75 mètres, la possi­bi­lité de cumu­ler cinq systèmes paral­lèles, fonc­tion­ne­ment en série d’un maxi­mum de quatre émet­teurs vers un récep­teur, et enfin (et non des moindres) cinq heures d’au­to­no­mie en utili­sa­tion.

Le système contrôle auto­ma­tique­ment tous les para­mètres essen­tiels. Nous devons simple­ment allu­mer les appa­reils, les bran­cher, et c’est parti !

La bande 2,4 GHz utili­sée peut être utili­sée gratui­te­ment dans le monde entier. Dans le test, cela a bien fonc­tionné. Le système réagit avec sensi­bi­lité à la distance. À partir de 75 m, il ne peut plus vrai­ment se permettre d’être dérangé par d’autres sources ou bien même un autre système XS avec une seule ligne de trans­mis­sion en exploi­ta­tion. Le son des systèmes est aussi bon qu’avec un câble. Seul l’en­semble de voix laisse perce­voir de légers bruits de fond qui gâchent la propreté du signal audio. Les systèmes peuvent être orga­ni­sés d’un simple système émet­teur récep­teur à des ensembles entiè­re­ment équi­pés de micro­phones, câbles et acces­soires. Des appa­reils indi­vi­duels et acces­soires peuvent être réor­ga­ni­sés et utili­sés les uns avec les autres grâce à une affec­ta­tion auto­ma­tique. Les micro­phones four­nis brillent par leur son, qualité et robus­tesse.

Les prix sont certes au-dessus de la moyenne des four­nis­seurs concur­rents pour des systèmes simi­laires, mais les fonc­tion­na­li­tés propo­sées par Senn­hei­ser compensent dans tous les cas cette diffé­rence. Il est dommage qu’un seul câble de charge soit inclus par ensemble d’émet­teur/récep­teur et les batte­ries inté­grées dans des boîtiers scel­lés sont diffi­ci­le­ment accep­tables. Senn­hei­ser offre une compen­sa­tion pour le fait que les appa­reils défec­tueux soient complè­te­ment remplaçables par leur service client mais quand même… Un modèle d’en­trée de gamme solide pour les musi­ciens, blogueurs vidéo et autres jour­na­listes souhai­tant profi­ter d’une diffu­sion sans fil profes­sion­nelle.

  • Mic Hand
  • Full Kit
  • Kit Box
  • Unboxing
  • Unboxing 2
  • Box
  • In the Box
  • Set
  • Mic Capsule
  • Wireless Setup
  • Mic Clip
  • Modules
  • Module Connect
  • Module Jack
  • Lavalier
  • Jack
  • Jack 2
  • Module Connect 2
  • Module Rear
  • Pairing
  • Mounting
  • Module Jack 2

 

8/10
Points forts
  • Affectation possible de cinq émetteurs à un récepteur
  • Différents ensembles librement assignables les uns aux autres
  • Très faible latence (<4 ms)
  • Transmission stable jusqu’à 75 m et plus
  • Cinq canaux avec couplage automatique
  • Plug'n'Play facile
  • Envoi redondant
  • Réception True-Diversity
  • Qualité de fabrication
  • Compact
  • Qualité du microphone (ensemble vocal, ensemble Lavalier)
Points faibles
  • Les piles ne peuvent pas être changées
  • Un seul câble de charge pour un système
  • Le bruit parasite du kit vocal un peu trop présent

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.