Théorie musicale
Forums thématiques Théorie musicale

Comme tout langage, la musique a sa grammaire, son orthographe et son vocabulaire. Si vous êtes las de ne composer qu'à partir des 3 mêmes accords depuis des lustres, nul doute que ce forum vous ouvrira des horizons créatifs insoupçonnés, quel que soit l'instrument que vous pratiquiez.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

[Bien débuter] Les accords stables et les accords instables

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

newjazz

membre non connecté
newjazz
8458 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 869Cet utilisateur possède un compte compos

1 Posté le 26/11/2015 à 20:32:49Lien direct vers ce postSignaler un abus
Les accords stables et les accords instables
Dans les articles précédents, nous avons entamé la réflexion sur l’utilisation la plus pertinente des accords pour harmoniser une mélodie.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

azertyvince

membre non connecté
azertyvince
2715 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 2 125

2 Posté le 26/11/2015 à 21:16:30Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ouah, c'est coton pour moi.
J'y reviendrai plus tard.

Learn, learn, learn.

Anonyme

membre non connecté
Swenerick
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 628

3 Posté le 27/11/2015 à 07:23:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci newjazz :8)

J-Luc

membre non connecté
J-Luc
6029 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 12 530Cet utilisateur possède un compte compos

4 Posté le 27/11/2015 à 09:09:50Lien direct vers ce postSignaler un abus

Merci NewJazz mais comment dire... c'est velu.

Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats.
Albert Schweitzer

bande-son

membre non connecté
bande-son
434 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 546

5 Posté le 27/11/2015 à 09:11:23Lien direct vers ce postSignaler un abus
"la septième de l’accord de dominante 7 est le degré IV de la tonalité générale".
mais qui ne sait pas çà ?!

Anonyme

membre non connecté
Swenerick
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 628

6 Posté le 27/11/2015 à 09:16:22Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de tuerie :
"la septième de l’accord de dominante 7 est le degré IV de la tonalité générale".
mais qui ne sait pas çà ?!


Danielle Gilbert peut-être ?:-D

[ Dernière édition du message le 27/11/2015 à 09:16:46 ]

newjazz

membre non connecté
newjazz
8458 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 869Cet utilisateur possède un compte compos

7 Posté le 27/11/2015 à 09:29:29Lien direct vers ce postSignaler un abus

Ce rappel (qui n'en est pas forcément un, d'ailleurs, n'oublions pas que même si cet article peut sembler compliqué, j'essaie de m'adresser à des débutants), ce rappel, donc, visait à rapprocher l'instabilité du degré IV de la gamme de l'instabilité de l'accord de dominante 7 dont il est partie intégrante.

En gros, de rappeler que l'instabilité de l'accord de dominante 7 est également due à la présence en son sein du degré IV de la tonalité.

 

 

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

[ Dernière édition du message le 27/11/2015 à 09:31:59 ]

offenbach

membre non connecté
offenbach
6921 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 359

8 Posté le 27/11/2015 à 10:55:06Lien direct vers ce postSignaler un abus
Oui !

Mais attention tout de même : le 4° degrés en tant que tel est d'une grande stabilité, presque autant que le 5° dans la définition de la tonalité. D'ailleurs il y a 3 piliers dans une tonalité : I, IV, et V. Ce sont des piliers "neutres" qui ne changent pas avec le mode Majeur/mineur. Ils sont constants.

Le triton lui est instable c'est vrai. Mais par extension en DoM, un triton Do#-sol est aussi instable bien qu'il ne fasse pas intervenir la sous dominante, et bien qu'il n'amène qu'un léger passage au II° degrés (ré mineur) sans qu'on puisse dire qu'on ait quitté DoM... On ne compte pas les exemple chez Mozart ou n'importe quel classique... Attention donc de ne pas généraliser trop vite !

offenbach

membre non connecté
offenbach
6921 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 359

9 Posté le 27/11/2015 à 10:58:16Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
En gros, de rappeler que l'instabilité de l'accord de dominante 7 est également due à la présence en son sein du degré IV de la tonalité.


Donc l'instabilité de cet accord, entendre le fait qu'il ne soit pas "conclusif", est bien du au triton, mais cela tout à fait indépendamment de la présence ou pas du 4° degrés en son sein. C'est le triton qui porte cette instabilité, pas la sous dominante, qui est comme le reflet de la dominante "sous" la tonique... (quinte descendante sous la tonique, alors que la dominante est la quinte supérieure)

newjazz

membre non connecté
newjazz
8458 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 869Cet utilisateur possède un compte compos

10 Posté le 27/11/2015 à 11:02:44Lien direct vers ce postSignaler un abus

Oui:  c'est l'instabilité produite par la septième de l'accord  - degré IV de la gamme - en ce qu'elle forme un triton avec la tierce de l'accord.

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

Revenir en haut de la page