• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

La Traversée du Manche #9 : Test de l'amplificateur à modélisation pour guitares Boss Katana-100

Test La main sur le Katana
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail
Award Qualité / Prix 2018

L'offre d'amplis à modélisation haut de gamme s'étoffe sans cesse, et il en va de même pour les solutions moins onéreuses à destination des débutants. Soucieux de vous proposer des informations sur le plus de modèles possible afin de vous aider dans vos achats, nous nous attardons enfin sur la fameuse gamme Katana de Boss. Après le Spider V de Line 6, le Code de Marshall, le VTX de Vox et le Mustang GT de Fender, c'est donc au tour du dernier ampli à modélisation du constructeur japonais d'être ausculté !

Présentation

Il y a un peu moins d'un et demi, Boss annonçait la sortie d'une nouvelle gamme d'amplis à modélisation appelée Katana. Composé des modèles Katana 50, Katana 100, Katanna 100/210 et Katana Head, la série se distinguait par une approche volontairement minimaliste de la modélisation. Si la gamme s'est étendue depuis avec les modèles Katana Mini, Katana Air et Katana Artist, et que le firmware de l'ampli a été mis à jour, l'esprit reste le même. En effet, seulement cinq simulations d'ampli sont disponibles : Acoustic, Clean, Crunch, Lead et Brown. Si le premier mode est évidemment pensé pour la guitare acoustique, les quatre autres proposent des sonorités adaptées à des taux de gain différent. Inversement, le nombre d'effets est important, puisqu'il est de 58 (55 avant la dernière mise à jour). Toutefois, il faudra obligatoirement brancher le Katana en USB et télécharger le logiciel Boss Tone Studio pour profiter de tous ces effets, ainsi que de plusieurs fonctions supplémentaires (modification de l'ordre de la chaîne, réglage du noise gate, nombreux EQ plus complets, etc.).

Le modèle que nous avons testé, le Katana 100, est d'une puissance de 100 watts. Il embarque un haut-parleur de 12 pouces Katana et pèse 15 kg. Comme tous les autres modèles, il dispose d'une sortie casque permettant aussi l'enregistrement, d'un port USB, d'une boucle d'effets, d'une sortie Line Out, d'une entrée auxiliaire, et d'une entrée pour utiliser un footswitch A/B ou une pédale d'expression. En plus de cela, les modèles de 100 watts (Katana 100, Katana 100/210 et Katana Head) sont équipés d'une boucle d'effet, d'une sortie ligne, et d'un port pour brancher le footswitch GA-FC. Le nombre de presets embarqués est aussi doublé (4 presets pour le Katana 50, 8 pour les autres). Enfin, tous les modèles peuvent-être piloté via MIDI, mais seule la tête est doté d'un connecteur DIN 5 broches. Il faudra donc utiliser un appareil capable de transmettre du "MIDI over USB" pour faire cela.

Les présentations étant faites, il ne nous reste plus qu'a découvrir comment tout cela sonne. Nous vous proposons de regarder notre test complet dans la vidéo ci-dessous.

Le test en vidéo

Conclusion

Le Katana 100 - et même l'ensemble de la gamme - est un outil très complet. Il est puissant, relativement léger, et permet de s'enregistrer de façon aisée. De plus, l'application offre énormément de réglages pour peaufiner le son et une platée d'effets. Mais Boss ne fait pas de miracle d'un point de vue sonore : ça sonne comme de la modélisation d'entrée de gamme. Néanmoins, le Katana est constant dans les sonorités qu'il délivre et s'en sort honorablement en sons clairs, crunchs, et high-gain, ce qui est n'est pas toujours le cas chez la concurrence. Au regard du tarif de 299€, nous avons finalement affaire à l'un des meilleurs rapport qualité/prix qu'il soit possible de trouver, même si l'ampli n'excelle nulle part.

Notre avis :
Award Qualité / Prix 2018
Points forts Points faibles
  • Approche simple de la modélisation
  • Très polyvalent
  • Rapport poids/puissance intéressant
  • Une grosse communauté derrière l’ampli
  • 8 presets embarqués directement dans l’ampli
  • Saturations plus réussies que chez une partie de la concurrence
  • Boucle d’effets
  • USB pour piloter et enregistrer
  • Sortie ligne
  • Logiciel Tone Studio bien foutu avec énormément de paramètres
  • Un vrai suivi, avec beaucoup de nouveautés sur la V2 par exemple
  • Bon rapport qualité/prix
  • Perche d’inclinaison
  • Différentes puissances
  • Pilotable en MIDI (pas de prise Din 5 broches, mais du « MIDI over USB »)
  • Quelques effets réussis…
  • … mais des réverbes décevantes
  • Le son manque d’ampleur, en particulier sur les cleans (il faudra beaucoup utiliser les EQ)
  • Utilisation du logiciel obligatoire pour débloquer de nombreux sons
  • Pas d’effets stéréo
  • Pas d’application mobile et de Bluetooth pour piloter facilement avec Tone Studio
  • Pas de looper ni d’accordeur intégré
  • Impossible d’enlever la simulation d’HP pour appliquer ses propres IR
  • Pas de modélisations de baffles différentes non plus
  • Pédalier vraiment utile, mais un poil cher au regard du prix de l'ampli
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail