Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Line 6 Spider Valve MkII 112
Photos
1/158

Test du Spider Valve mkII 112 de Line 6

test
20 réactions
Le retour de l'araignée

Line 6 avait surpris son monde il y a deux ans en sortant un ampli à lampes en collaboration avec Bogner, maître très respecté dans le milieu. Voici une version estampillée mkII du fameux Spider Valve, gommant la plupart des défauts, et accompagnée d’un nouveau firmware apportant des nouvelles modélisations et fonctions intéressantes. Tour d’horizon.

Prenez un ampli Line 6 de type Spider, ajou­tez-lui une préam­pli­fi­ca­tion et une ampli­fi­ca­tion à lampes signée Bogner, et vous obtien­drez un Spider Valve, tentant de réunir le meilleur des deux mondes : une tonne de modé­li­sa­tions d’am­plis et d’ef­fets et un son chaleu­reux typique des amplis à lampes. Dans les faits, le premier Spider Valve sorti il y a deux ans et dont le test est dispo­nible ici, s’est révélé être une bonne surprise avec un prix assez attrac­tif. En effet, la construc­tion sans faille, le nombre de modé­li­sa­tions dispo­nibles et la qualité géné­rale du son ont pesé dans la balance et pas mal de guita­ristes ont fran­chi le cap, dési­reux de possé­der un ampli complet et poly­va­lent.

 

Évidem­ment, la première version du Spider Valve avait aussi ses défauts, comme son petit écran, ses écarts de volume d’un preset à un autre, et des effets manquants ou un peu faiblards. Qu’à cela ne tienne, Line 6 met à jour son ampli au niveau maté­riel, avec une version mkII ajou­tant pas mal de fonc­tion­na­li­tés inté­res­santes, mais aussi de manière logi­cielle, avec un nouveau firm­ware 1.5, dispo­nible pour tous ses amplis Spider (Valve ou IV).

 

Mais étudions en premier lieu les chan­ge­ments maté­riels de la version mkII…

 

Spider Valve, le retour de la vengeance

 

 

Line 6 Spider Valve mkII
Commençons par la face avant, regor­geant de potards et de switchs. Tout d’abord, le potard permet­tant de sélec­tion­ner les modé­li­sa­tions d’am­plis possède deux nouvelles entrées : Class A et Hi Gain, passant le nombre de modé­li­sa­tions de 12 à 16.

 

La modé­li­sa­tion Class A Amber est inspi­rée par un Vox AC30 Top Boost, et promet un son bien british, une très bonne chose, donc. La modé­li­sa­tion Class A Blue fait quant à elle réfé­rence au JRT 9/15 de Divi­ded by Thir­teen, une marque d’am­plis « boutique ».

 

La posi­tion Hi Gain Amber simule un ampli Marshall Plexi de 68 et la Hi Gain Blue tente de repro­duire le son d’un Diezel Herbert. On voit aussi appa­raître d’autres modé­li­sa­tions, dont le Crunch Blue simu­lant un Orange AD30 et le Blues Blue un ampli Gretsch 6156 très typé Rocka­billy.

 

Ces nouvelles modé­li­sa­tions sont donc les bien­ve­nues, complé­tant la palette déjà bien touf­fue du Spider Valve, compre­nant des amplis Fender, Hiwatt, Marshall ou encore Mesa/Boogie.

 

 

Line 6 Spider Valve mkII
À droite de ce potard, nous aper­ce­vons un bouton « manual », permet­tant à l’uti­li­sa­teur de s’af­fran­chir des presets et rendant l’uti­li­sa­tion du Spider Valve plus conven­tion­nelle. Dans la pratique, ce mode est très inté­res­sant et a pour prin­ci­pal avan­tage de ne pas chan­ger l’éga­li­sa­tion, le chan­nel volume et les effets lorsque l’on change la modé­li­sa­tion d’am­pli. En effet, beau­coup d’uti­li­sa­teurs se plai­gnaient des chan­ge­ments de volume consé­quents et soudains, pouvant être très désa­gréables avec un ampli de cette puis­sance.

 

Nous voyons aussi appa­raître un potard d’ef­fet supplé­men­taire, passant le nombre d’ef­fets de 7 à 20 et simul­ta­nés de 3 à 4 (réverbe incluse). La liste des effets est dispo­nible sur cette page. Un gros plus donc pour les guita­ristes avides d’ef­fets en tout genre. Mais une des plus grosses nouveau­tés se situe dans l’édi­tion et le réglage des effets, via un enco­deur cranté dénommé « preset », permet­tant de navi­guer parmi les presets, mais aussi et surtout d’édi­ter les para­mètres (jusqu’à 7) des effets inté­grés à l’aide du nouvel écran de deux lignes, pouvant affi­cher plus d’in­for­ma­tions que celui équi­pant le premier Spider Valve. Ainsi, avec la croix située à gauche de l’écran et le potard cranté situé en dessous, on arrive à éditer faci­le­ment et rapi­de­ment les para­mètres des effets enclen­chés, pour notre plus grand plai­sir. Assu­ré­ment un gros plus pour cette version mkII.

 

Pour le reste, c’est iden­tique à l’an­cienne version, avec des potards de gain, d’éga­li­sa­tion, de volume, de présence, les 4 switches de presets et le bouton de tap tempo permet­tant d’ac­ti­ver l’ac­cor­deur.

 

Passons main­te­nant au dos de l’ap­pa­reil…

 

Je te prends, je te retourne

 

 

Line 6 Spider Valve mkII
En retour­nant l’ap­pa­reil, on voit appa­raître deux nouvelles prises MIDI 5 broches In et Out/through permet­tant de connec­ter n’im­porte quel contrô­leur, ce qui était aupa­ra­vant impos­sible. On devait en effet obli­ga­toi­re­ment s’ac­quit­ter d’un péda­lier Line 6, ce qui pouvait être contrai­gnant, voire être assi­milé à de la vente forcée. On pourra ainsi bran­cher notre bon vieux péda­lier et contrô­ler le chan­ge­ment de presets, acti­ver l’ac­cor­deur, mais aussi utili­ser le tout nouveau looper inté­gré !

 

Car le Spider Valve mkII propose désor­mais un looper permet­tant d’en­re­gis­trer et de super­po­ser plusieurs couches de sons afin de jammer, s’en­trai­ner, ou compo­ser. Malheu­reu­se­ment, le looper ne peut enre­gis­trer que 14 secondes de sons, ce qui semble assez faiblard quand on regarde ce que peuvent faire les loopers dédiés. Alors évidem­ment, cette fonc­tion est sympa­thique et inédite pour un ampli de guitare, mais elle ne rempla­cera pas votre Jamman de Digi­tech ou votre RC de Boss.

 

On retrouve aussi un Noise Gate ajus­table (Mode, seuil et decay) et un boost allant jusqu’à +8 dB (pre ou post).

 

Au tour de la fameuse mise à jour logi­cielle gratuite répon­dant au doux nom de FX infu­sion…

 

Infu­sion d’ef­fets

 

Line 6 Spider Valve mkII
Line 6 a mis en ligne il y a peu une mise à jour gratuite (version 1.5) pour sa gamme d’am­plis Spider, propo­sant pas moins de 28 (!) effets supplé­men­taires. On retrouve parmi la liste les modé­li­sa­tions des effets suivants : le compres­seur Boss CS-1, la Tube Screa­mer d’Iba­nez, la Metal Zone de Boss, la Bass Sans Amp de Tech21, le chorus CE-1 de Boss, les Wah Vox V847 et Arbi­ter Cry Baby, ou encore la Tyco­brahe Octa­via. De gros chan­ge­ments parmi les réverbes, décriées dans la première version, avec pas moins de 7 nouveaux algo­rithmes : King Spring, Large Plate, Small Room, Tiled Room, Cham­ber, Medium Hall et Large Hall. Line 6 ne s’est donc pas moqué de nous, et on appré­cie cette mise à jour gratuite et consé­quente. Mais comment procède-t-on pour effec­tuer cette update ?

 

C’est là que le bât blesse, car il vous faudra soit un péda­lier FBV mkII Express ou Short­board équipé d’une prise USB, ou un conver­tis­seur USB-MIDI. Si vous optez pour le FBV mkII Express ou Short­board, la mise à jour est très simple grâce au logi­ciel Line 6 Monkey que connaissent bien les clients Line 6. La mise à jour s’est d’ailleurs passée sans accrocs, et en quelques minutes. Sachez que le péda­lier ou la prise MIDI servi­ront aussi à utili­ser un nouveau programme très pratique qui a fait son appa­ri­tion avec le firm­ware 1.5 : le Spider Valve Edit.

 

Spider Valve Edit ? Késako ?

 

Spider Valve Edit et FBV Control Soft­ware

 

Line 6 Spider Valve mkII
Spider Valve Edit n’est rien d’autre qu’un logi­ciel gratuit et compa­tible Windows et Mac OSX permet­tant à l’uti­li­sa­teur de gérer, impor­ter, expor­ter et éditer les presets de son ampli Spider. Les avan­tages sont multiples : on pourra ainsi parta­ger ses presets via Custom­tone (https://line6.com/custom­tone/), mais aussi les éditer via une inter­face plus agréable que le petit écran de l’am­pli et permet­tant d’avoir une vue d’en­semble des para­mètres des modé­li­sa­tions utili­sées. Les chan­ge­ments faits à partir de l’in­ter­face de programme sont direc­te­ment réper­cu­tés sur l’am­pli, ce qui permet d’en­tendre les chan­ge­ments effec­tués sur le champ. Le logi­ciel est un vrai plus au Spider Valve mkII qui, même s’il a une meilleure ergo­no­mie que le premier du nom, reste moins pratique qu’un écran et un duo clavier/souris.

 

Pour les heureux posses­seurs de péda­lier FBV mkII, Line 6 a sorti un autre logi­ciel gratuit, dénommé FBV Control Soft­ware, permet­tant de chan­ger les commandes MIDI envoyées par votre péda­lier. Via une inter­face simple, il vous sera possible de détour­ner votre péda­lier pour faire en sorte qu’il contrôle votre séquen­ceur, ou n’im­porte quel logi­ciel accep­tant les commandes MIDI. On pourra donc fina­le­ment contrô­ler le looper avec le FBV Express mkII. C’est un véri­table plus qui fera peut-être craquer certains utili­sa­teurs qui hési­taient encore à ache­ter un péda­lier Line 6.

 

Passons main­te­nant aux nouveaux sons du Spider Valve mkII.

 

Des modé­li­sa­tions et des sons

 

 

Line 6 Spider Valve mkII
Pour tester le Spider Valve mkII, nous avons utilisé trois guitares : une Gibson Les Paul Studio, une Gretsch G5129 montée avec des micros TV Jones Magna’­tron et une Squier Tele­cas­ter Clas­sic Vibe Custom. Pour faire les prises de son, nous avons utilisé notre fidèle Two Notes Torpedo avec diffé­rentes confi­gu­ra­tions d’en­ceintes et de micros.

 

Mis à part les nouvelles modé­li­sa­tions, il faut savoir que le son géné­ral a quelque peu évolué depuis la version 1.5 du firm­ware. En effet, les petits gars de chez Line 6 ont fait en sorte que le son des amplis s’ouvre un peu plus lorsque l’on pousse le volume. Dans les faits, nous avons remarqué une hausse géné­rale du gain et plus de headroom dans les modé­li­sa­tions clean et crunch. Cela a pour effet de les faire crun­cher beau­coup plus rapi­de­ment. On aime ou pas, mais cela aura pour effet de chan­ger le son de vos presets et il faudra donc les réédi­ter afin de retrou­ver vos sons origi­naux. Cela en fera râler plus d’un, mais chacun est libre de ne pas fran­chir le pas de la version 1.5, quitte à se fermer les portes des nouvelles modé­li­sa­tions.

 

 

Line 6 Spider Valve mkII

Dans l’en­semble, nous appré­cions toujours les sons clean et crunch tels que les modé­li­sa­tions Twang Amber, Clean Amber et Clean Blue qui sonnent très bien avec la Gretsch. Toujours avec cette guitare, les sons Class A nous ont fait forte impres­sion, avec un rendu assez natu­rel et bien rock. Avec la Les Paul, nous avons pu nous rendre compte que la modé­li­sa­tion Crunch sature très rapi­de­ment, mais d’une jolie façon. Nous avons été moins impres­sion­nés par les modé­li­sa­tions Blues Amber et Blue et Hi Gain qui restent cepen­dant très exploi­tables. Les modé­li­sa­tions Metal et Insane résonnent pas mal en palm mute et il sera utile d’éga­li­ser tout ça au mixage, sous peine d’avoir une guitare beau­coup trop enva­his­sante. En tout cas, les modé­li­sa­tions sont très complé­men­taires et chacun trou­vera son bonheur. Avec le recul, il faut bien admettre que le Spider Valve mkII possède un éven­tail de sons assez impres­sion­nant, allant du clair cris­tal­lin à la distor­sion dévas­ta­trice en passant par tous les inter­mé­diaires. C’est un véri­table ampli à tout faire.

 

Côté effet, on est pas en reste, avec des réverbes revues nette­ment à la hausse tant sur la qualité que la quan­tité, et des distos rela­ti­ve­ment fidèles aux modèles origi­naux. Ainsi, la modé­li­sa­tion de la Metal Zone est aussi mauvaise que la pédale Boss ! Mais que voulez-vous, tous les goûts sont dans la nature, même les mauvais. On appré­cie le fait de pouvoir twea­ker les effets grâce à leurs multiples para­mètres, ce qui les rend beau­coup plus exploi­tables : ce ne sont plus de vulgaires gadgets, mais des effets utili­sables tant sur scène qu’en studio.

 

Mais trêve de bla-bla, voici les exemples sonores :

Avec la Les Paul :

 

Les Paul – Micro cheva­let
00:0000:11
  • Les Paul – Micro cheva­let00:11
  • Les Paul – Micro cheva­let00:12
  • Les Paul – Micro manche00:18
  • Les Paul – Micro manche00:13
  • Les Paul – Micro cheva­let00:15
  • Les Paul – Micro cheva­let00:10
  • Les Paul – Micro cheva­let00:18
  • Les Paul – Micro cheva­let00:19
  • Les Paul – Micro manche00:27
  • Les Paul – Micro cheva­let00:13
  • Les Paul – Micro cheva­let00:10
  • Les Paul – Micro cheva­let00:11

 

La Gretsch :

 

Gretsch – Micro manche
00:0000:27
  • Gretsch – Micro manche00:27
  • Gretsch – Micro cheva­let00:15
  • Gretsch – Micro manche00:25
  • Gretsch – Micro cheva­let00:13
  • Gretsch – Micro manche00:14
  • Gretsch – Micro manche00:25
  • Gretsch – Micro manche00:26

 

La Tele­cas­ter :

 

00:0000:00

 

Les réverbes :

 

Med Hall
00:0000:13
  • Med Hall00:13
  • Vint Plate00:12
  • Small Room00:11
  • Large Plate00:15
  • Tiled Room00:11
  • Cham­ber00:12
  • Large Hall00:15
  • King Spring00:13
  • Lux Spring00:13

 

Les effets :

 

Tube Screa­mer
00:0000:16
  • Tube Screa­mer00:16
  • Clean Sweep00:12
  • Bubble Echo00:16
  • Octa­ve­Fuzz00:09
  • Lumpy Phase00:14
  • Warble Matic00:15
  • Killer Z00:10
  • Chorus Boss00:13
  • Wah Vox00:11

Conclu­sion

 

 

Line 6 Spider Valve mkII
Line 6 revoit sa copie concer­nant le Spider Valve et corrige la plupart des défauts du modèle origi­nal. Ainsi, il ne reste plus grand-chose à repro­cher à l’am­pli qui possède désor­mais encore plus d’ef­fets, encore plus d’am­plis, une meilleure ergo­no­mie, un looper, un éditeur logi­ciel, des prises MIDI, un mode manuel et donne la possi­bi­lité de chai­ner 4 effets simul­ta­né­ment sans saler l’ad­di­tion qui reste très raison­nable (moins de 700€ prix géné­ra­le­ment constaté). Au vu des possi­bi­li­tés, de la puis­sance (40 watts à lampes) et du son globa­le­ment très bon, c’est assu­ré­ment une très bonne affaire.

 

Comme le dit l’adage, c’est en forgeant que l’on devient forge­ron et Line 6 l’a compris.

 

Points forts
  • Toujours plus de modélisations
  • Prises MIDI
  • Prix
  • Qualité sonore globale
  • Écran plus grand
  • Looper
  • 4 effets simultanés
  • Mode manuel
  • Éditeur logiciel
  • Meilleure édition des paramètres
  • Tous les atouts du précédent Spider Valve
Points faibles
  • Quelques modélisations en deçà
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.