Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
IK Multimedia Modo Drum
Photos
1/47

Test de IK Multimedia MODO Drum

Batterie virtuelle de la marque IK Multimedia appartenant à la série Modo Drum

Écrire un avis ou Demander un avis
test
30 réactions
Batterie modèle
6/10
Partager cet article

Après nous avoir gratifiés d’un MODO Bass enthousiasmant à plus d’un titre, IK Multimedia s’attaque à la modélisation d’une batterie. Avec la même réussite ?

Si dans le domaine des synthés, des pianos ou des orgues, la modé­li­sa­tion physique riva­lise depuis long­temps avec le sampling, force est de consta­ter qu’en dehors de Roland avec ses modules V-Drums, personne n’avait sérieu­se­ment utilisé cette tech­no­lo­gie pour réali­ser une batte­rie virtuelle, lais­sant les Super­ior Drum­mer et les BFD se dispu­ter le marché à coup de dizaines de Go d’échan­tillons. On n’est donc pas mécon­tent de voir IK Multi­me­dia se coller à la tâche, d’au­tant que l’édi­teur italien a fait montre d’une belle maîtrise sur MODO Bass et qu’on espère de la sorte dispo­ser avec ce nouveau MODO Drum d’une batte­rie virtuelle propo­sant tous les avan­tages de la modé­li­sa­tion qui sont a priori nombreux.

Parce qu’elle ne repose que sur des calculs, cette tech­no­lo­gie est en effet capable de bien des choses qui restent hors de portée de l’échan­tillon­nage : entre le round robin infini (pas deux notes pareilles même à vélo­cité équi­va­lente) et les niveaux de vélo­cité eux aussi infi­nis, on dispose ainsi d’une possi­bi­lité de nuances sans limites tandis qu’on peut para­mé­trer en profon­deur l’ins­tru­ment qui demeure extrê­me­ment léger : ne s’oc­troie souvent que quelques dizaines ou centaines de Mo sur le disque dur. Le seul talon d’Achille de cette tech­no­lo­gie : on n’est pas face à un enre­gis­tre­ment de l’ins­tru­ment réel avec des micros, ce qui fait qu’en fonc­tion de la qualité de la modé­li­sa­tion, la recréa­tion peut manquer de grain, de réalisme acous­tique et l’ins­tru­ment de sonner trop propre, révé­lant sa nature synthé­tique.

Pour contrer cela, plusieurs éditeurs se sont mis à explo­rer une voix hybride avec beau­coup de perti­nence : on citera notam­ment Acous­tic­samples dont le B-5 II et le V-Tines sont deux recréa­tions bluf­fantes de l’orgue Hammond et du Fender Rhodes, et qui reposent sur un jeu de samples de base par dessus lesquels vient se gref­fer une couche de modé­li­sa­tion, histoire d’avoir le meilleur des deux mondes.

Et c’est préci­sé­ment ce choix qu’a fait IK avec MODO Drum qui combine échan­tillon­nage et modé­li­sa­tion au sein d’un instru­ment qui, du coup, va tout de même squat­ter 20 Go d’es­pace sur votre disque dur… Tant pis pour ceux qui rêvaient d’une petite batte­rie occu­pant moins d’un Go, sachant que cet embon­point s’ex­plique par deux aspects : le premier, c’est que la modé­li­sa­tion ne concerne que les fûts, les cymbales demeu­rant gérées par du sampling tradi­tion­nel. Et le second, c’est qu’on dispose tout de même de 10 kits complets, ce qui n’est pas rien.

Un air de famille

kitsRepo­sant sur le même parti-pris photo­réa­liste que MODO Bass avec des couleurs simi­laires, l’in­ter­face ne dérou­tera aucun utili­sa­teur car elle reprend dans les grandes lignes l’or­ga­ni­sa­tion de toutes les batte­ries virtuelles depuis BFD, la première d’entre elles : en vis-à-vis de deux bandeaux en haut et en bas où sont sont consi­gnés le navi­ga­teur de presets, l’ac­cès aux préfé­rences du logi­ciel, le réglage global du volume et de la vélo­cité et un player de groove MIDI, la partie centrale du soft s’or­ga­nise ainsi en huit onglets. Dans Model qui vous accueille, vous pouvez choi­sir un des 10 kits prêts à l’em­ploi, sachant que les éléments qui les composent ne sont pas docu­men­tés ni dans l’in­ter­face, ni même dans le manuel : sans même parler de la marque et du modèle, on aurait aimé dispo­ser d’un moyen de voir quelles sont les carac­té­ris­tiques d’une percus­sion sans avoir à l’édi­ter. Il faudra se conten­ter de quelques vagues indi­ca­tions sur le style visé par le kit : c’est dommage.

roomSans surprise, l’on­glet Room vous permet de défi­nir le type de pièce dans lequel joue la batte­rie, Grooves vous propose de navi­guer parmi des centaines de patterns prêts à l’em­ploi, et Mixer d’ac­cé­der à la table de mixage du soft : outre le pano­ra­mique et le volume de chaque instru­ment, vous pour­rez ici appliquer diffé­rents effets et trai­te­ments à toute ou partie du kit, aspect sur lequel nous revien­drons pour nous concen­trer sur les onglets Custo­mize et Play Style.

Batte­rie ambi­dextre

playstyleC’est ici dans ce dernier que la modé­li­sa­tion fait la diffé­rence avec nombre de batte­ries samplées puisqu’on peut y défi­nir préci­sé­ment la façon dont les peaux sont frap­pées, que ce soit par la batte avec la grosse caisse ou les baguettes concer­nant la caisse claire et les toms. Avec ces dernières, vous pouvez ainsi gérer assez préci­sé­ment la main droite et la main gauche du batteur, que ce soit en défi­nis­sant la baguette pour chaque main, ou encore sa zone de frappe sur la peau. Première décon­ve­nue à ce niveau : le choix des baguettes est très limité et il faudra choi­sir entre baguettes à olives en bois, en plas­tique ou sans olives. Pas de balais donc, ni de hot rod ni de mailloche et évidem­ment pas de frappe à la main même, ce qui va forcé­ment canton­ner l’usage de l’ins­tru­ment à des styles musi­caux précis malgré ses 10 kits. La grosse caisse s’en sort mieux avec 3 maté­riaux de bâte possible (bois, plas­tique ou feutre) et deux jeux au pied possible, selon que le talon repose ou non sur la pédale. Deuxième décon­ve­nue : ces possi­bi­li­tés ne sont pas offertes avec les cymbales qui ne sont pas modé­li­sées mais samplées. Nous y revien­drons.

construckitOn pour­suit avec l’on­glet Custo­mize qui permet d’abord de chan­ger les éléments d’un kit percus­sion par percus­sion (à choi­sir entre 10 pour chaque fût et entre deux ou trois pour chaque cymbale), sachant qu’au­cun descrip­tif ne permet de faire son choix et c’est bien dommage. Puisqu’on en parle, notons d’ailleurs qu’on ne dispose de rien d’exo­tique pour complé­ter les kits de batte­rie : si l’on dispose bien d’une cowbell qui satis­fera Bruce Dickin­son, d’un tambou­rin et de claps, on notera que l’édi­teur n’a pas inté­gré de roto­tom, de wood­block, de percu latine ou afri­caine, etc. Bref, malgré des dix kits et les trois jeux de cymbales qui ne sont par ailleurs pas du tout docu­men­tés, on a cette désa­gréable impres­sion qu’IK en a gardé sous le pied pour des exten­sions ou la V2 de l’ins­tru­ment.

Top Model

customsnareLe bouton Element permet quant à lui d’ac­cé­der aux possi­bi­li­tés avan­cées offertes par la modé­li­sa­tion. Pour chaque fût, on peut ainsi défi­nir tout un tas de carac­té­ris­tiques telles que l’ac­cor­dage, l’at­té­nua­tion et la nature des peaux de frappe (sablée ou non) ou de réso­nance, le diamètre, la profon­deur et le type de fût (Point, Sharp ou Roun­ded), la taille du timbre sur les caisses claires (Large ou Medium) et sa tension, et le dosage des micros Room, Overhead ou de la repisse des autres éléments. Tout cela offre pas mal de lati­tude dans la person­na­li­sa­tion du kit même si c’est loin d’être exhaus­tif (pas de possi­bi­lité de choi­sir le maté­riau ou l’es­sence de bois des fûts) et qu’au­cun délire n’est auto­risé : au max, une grosse caisse fera 28 pouces de diamètre par exemple. Si vous rêviez de voir ce que pour­rait donner le son d’un kick 52 pouces en métal, ce n’est pas Modo Drum qui vous le dira…

customkickDu côté des cymbales repo­sant sur du sampling comme nous l’avons dit, on a nette­ment moins de possi­bi­li­tés puisque les seuls para­mètres dispo­nibles sont l’at­té­nua­tion (Damp), l’ac­cor­dage, le volume et le dosage du son de pièce…

customridePas de possi­bi­lité en tout cas de jouer comme avec les fûts sur la zone de frappe, ce qui est là encore très dommage. Sur une ride par exemple, on dispose bien en plus du son des bords du son de cloche au centre de la cymbale, mais rien de progres­sif entre les deux… Bref, on a cette désa­gréable impres­sion d’un instru­ment pas abouti par rapport à ce que le concept de batte­rie modé­li­sée promet­tait… Reste à voir ce que tout cela donne au niveau du son, à commen­cer par les tests de vélo­cité/répé­ti­tion où l’ins­tru­ment se débrouille plutôt bien 

Snare
00:0000:09
  • Snare00:09
  • Kick(2)00:04
  • Tom00:09
  • Char­ley00:23
  • Cymbal00:18

On profi­tera de l’oc­ca­sion pour jouer avec une la modé­li­sa­tiion d’une caisse claire :

Snare­Clear
00:0000:04

dont on chan­gera d’abord la peau de frappe pour une peau sablée :

Snare­Coa­ted
00:0000:04

avant de modi­fier la nature du fût en roun­ded :

Snare­Roun­ded
00:0000:04

D’op­ter pour un timbre Medium tendu au max :

Snare­Me­dium10
00:0000:04

Et de réduire son diamètre à 12 pouces comme sa profon­deur à 3,5 pouces :

12×35
00:0000:04

Voyez que MODO Drum permet de faire pas mal d’ajus­te­ment, mais c’est en écou­tant les kits dans leur globa­lité que l’on se fera le meilleur aperçu de la qualité de l’ins­tru­ment.

Toutouca !

Sur ce point précis, MODO Drum s’en sort très bien : si les cymbales demeurent trop semblables d’un kit à l’autre (on aurait aimé dispo­ser de 10 jeux de cymbales diffé­rents pour les dix kits), les caisses claires comme les toms offrent un rendu assez réussi, que ce soit au niveau de la frappe ou des réso­nances, de la repisse. Tout cela est d’au­tant plus convain­cant que les effets propo­sés dans la section de mixage sont d’ex­cel­lente facture, ce qui n’a rien d’éton­nant de la part de l’au­teur de T-Racks et Ampli­tube. Voyez ainsi la palette de sons que l’on peut obte­nir grâce aux 10 kits propo­sés :

Studio­Na­tu­ral
00:0000:18
  • Studio­Na­tu­ral00:18
  • Jazzy­Na­tu­ral00:18
  • Rock­Cus­tom­Na­tu­ral(2)00:18
  • Grun­gy­Na­tu­ral00:18
  • Djent­le­man­Na­tu­ral00:18
  • BlackOys­ter­Na­tu­ral00:18
  • Bubin­ga­Na­tu­ral00:18
  • Refe­ren­ce­Na­tu­ral00:18
  • Extre­me­Na­tu­ral00:18
  • Plexi­Na­tu­ral00:18

Et voyez ce qu’il est possible d’en faire lorsque les effets s’en mêlent :

Adore
00:0000:18
  • Adore00:18
  • FunkyAnd­Bass00:18
  • Grun­gy­Crun­chy00:18
  • Plexi­Ro­bot00:18
  • Solid­Comp00:18
  • TheGates00:18
  • BigPig­Snare00:18

Trois petites choses sont toute­fois à noter de ce côté. La première, c’est qu’en dehors de la disto Big Pig qui n’a pas son pareil pour détruire le signal, la plupart des effets propo­sés ici sont assez conve­nus, même s’ils sont de qualité. La seconde, c’est que certains effets sont vrai­ment spar­tiates, à l’image des delay qu’on ne pourra régler qu’en ms et non pas sur une subdi­vi­sion de tempo… Enfin la dernière, c’est qu’à la diffé­rence de ce qu’on peut voir dans un BFD, un Addic­tive Drums ou un Super­ior Drum­mer, il n’est pas ques­tion ici de gérer le mixage avec une approche ‘prise de son’ mais une approche ‘ins­tru­ment’. Vous n’au­rez pas ainsi de tranche ‘Snare Top’ et ‘Snare Bottom’ mais une seule et unique tranche ‘Snare », l’équi­libre entre le son de frappe et le son de timbre se jouant dans la partie modé­li­sa­tion, sans possi­bi­lité de faire inter­ve­nir une enve­loppe de volume. Ce ne sera a priori pas un problème pour bien des musi­ciens mais cela pourra dérou­ter les plus ingés son d’entre nous qui ne retrou­ve­ront pas forcé­ment leurs repères et devront dire adieu à certaines possi­bi­li­tés créa­ti­ves…

MODO MIDI

Finis­sons en évoquant la partie MIDI du logi­ciel, à commen­cer par le mapping singu­lier proposé par l’édi­teur trans­al­pin : comme l’ori­gi­na­lité du logi­ciel est de gérer de manière assez avan­cée main droite et main gauche, IK a carré­ment distri­bué les frappes de la main gauche et de la main droite sur des octaves diffé­rentes, ce qui est assez dérou­tant. On se retrouve ainsi avec deux octaves de distance entre les caisses claires et les toms main droite par exemple, et ceux de la main gauche, ce qui n’a rien de très pratique pour frap­per un groove.

Côté batte­rie MIDI, d’ailleurs, signa­lons que le logi­ciel permet de défi­nir si l’ou­ver­ture de la Char­ley, et la zone de frappe des fûts sont assi­gnées à un contrô­leur continu. Mais on ne dispose pas de mapping prêt à l’em­ploi pour les prin­ci­paux contrô­leurs du marché comme chez les concur­rents…

groovesLes grooves prêts à l’em­ploi sont enfin de facture tout à fait correcte même si IK Multi­me­dia accuse ici un fameux retard par rapport à la concur­rence au niveau des outils de navi­ga­tion propo­sés : si l’on dispose bien d’un système de filtre multi­cri­tère, il est à noter qu’il ne gère pas l’ex­clu­sion et qu’on n’a surtout pas de possi­bi­lité de recherche façon Tap2­Find comme chez Toon­track, pas plus que d’ou­tils ou de trai­te­ments MIDI pour ne préle­ver que la char­ley d’un pattern par exemple ou jouer sur la complexité d’un groove, ou encore rempla­cer la char­ley par une ride.

Bref, on se retrouve avec la seule possi­bi­lité de doubler ou de dimi­nuer le tempo des grooves de moitié : c’est très léger en regard de ce que proposent Toon­track ou XLN Audio. Copie à revoir sur ce point donc…

Conclu­sion

Si MODO Drum s’en sort plutôt bien du point de vue du son grâce à une modé­li­sa­tion des fûts bien réali­sée et une section d’ef­fet de qualité, force est de consta­ter que le nouvel instru­ment d’IK peine à convaincre autant que MODO Bass avait convaincu. D’abord parce qu’on y recense des lacunes fonc­tion­nelles (navi­ga­teur de grooves old school, mapping bizarre) mais aussi et surtout parce que le concept de batte­rie modé­li­sée n’a pas été poussé jusqu’au bout. Non seule­ment IK a fait l’im­passe sur de nombreuses choses (jeu aux baguettes seule­ment, cymbales non modé­li­sées) mais la souplesse offerte par la modé­li­sa­tion demeure contrainte à une approche réaliste de l’ins­tru­ment quand on aurait voulu profi­ter de cela pour aller vers du sound design un peu plus barré. On pour­rait encore ajou­ter à cela que l’ins­tru­ment n’est pas parti­cu­liè­re­ment léger (20 Go sur le disque dur quand la promesse de modé­li­sa­tion lais­sait espé­rer un poids de quelques centaines de Mo) mais c’est surtout son prix qui dessert la dernière créa­tion d’IK. À 400 euros, on voit mal ce qui pour­rait permettre à cette dernière de se hisser au-dessus d’un Super­ior Drum­mer, d’un BFD ou d’un Addic­tive Drums qui sont tous autre­ment plus poly­va­lents pour moins cher. Bref, on n’a aucun doute qu’en ajou­tant tout ce qui manque dans un MODO Drum 2, IK pour­rait avoir de sérieux argu­ments pour faire trem­bler les ténors du genre, mais pour l’heure, c’est clai­re­ment un peu court…

6/10
Points forts
  • Interface claire et bien pensée
  • 10 kits recouvrant un large panel de sons de batterie
  • Globalement, tout cela sonne bien
  • Possibilités de réglages intéressantes via la modélisation
  • Qualité des effets embarqués
Points faibles
  • 20 Go tout de même sur le disque dur !
  • Et pas de balais, pas de hot rods, pas de mailloches, pas de frappe à la main…
  • Pas de modélisation des cymbales...
  • …dont on nous propose 3 jeux seulement
  • Effets un brin convenus…
  • …et n’offrant pas forcément tous les réglages qu’on voudrait (delays notamment)
  • Pas de système Tap2Find dans le navigateur de Grooves…
  • …ni d’outils pour modifier les grooves ou aider à la séquence
  • Rien d’exotique au niveau des percussions ou kits retenus
  • Aucune folie rendue possible grâce à la modélisation
  • Mapping sur le clavier peu intuitif
  • Pas de mapping pour les batteries MIDI
  • Le prix, qui plombe le logiciel face à l’offre concurrente plus complète et polyvalente
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.