IK Multimedia Modo Drum
+
IK Multimedia Modo Drum

Modo Drum, Batterie virtuelle de la marque IK Multimedia.

Neuf à partir de 272 € prix moyen : 315 €
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test Batterie modèle

Test de IK Multimedia MODO Drum

  • Réagir
  • 25 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Après nous avoir gratifiés d’un MODO Bass enthousiasmant à plus d’un titre, IK Multimedia s’attaque à la modélisation d’une batterie. Avec la même réussite ?

Si dans le domaine des synthés, des pianos ou des orgues, la modélisation physique rivalise depuis longtemps avec le sampling, force est de constater qu’en dehors de Roland avec ses modules V-Drums, personne n’avait sérieusement utilisé cette technologie pour réaliser une batterie virtuelle, laissant les Superior Drummer et les BFD se disputer le marché à coup de dizaines de Go d’échantillons. On n’est donc pas mécontent de voir IK Multimedia se coller à la tâche, d’autant que l’éditeur italien a fait montre d’une belle maîtrise sur MODO Bass et qu’on espère de la sorte disposer avec ce nouveau MODO Drum d’une batterie virtuelle proposant tous les avantages de la modélisation qui sont a priori nombreux.

Parce qu’elle ne repose que sur des calculs, cette technologie est en effet capable de bien des choses qui restent hors de portée de l’échantillonnage : entre le round robin infini (pas deux notes pareilles même à vélocité équivalente) et les niveaux de vélocité eux aussi infinis, on dispose ainsi d’une possibilité de nuances sans limites tandis qu’on peut paramétrer en profondeur l’instrument qui demeure extrêmement léger : ne s’octroie souvent que quelques dizaines ou centaines de Mo sur le disque dur. Le seul talon d’Achille de cette technologie : on n’est pas face à un enregistrement de l’instrument réel avec des micros, ce qui fait qu’en fonction de la qualité de la modélisation, la recréation peut manquer de grain, de réalisme acoustique et l’instrument de sonner trop propre, révélant sa nature synthétique.

Pour contrer cela, plusieurs éditeurs se sont mis à explorer une voix hybride avec beaucoup de pertinence : on citera notamment Acousticsamples dont le B-5 II et le V-Tines sont deux recréations bluffantes de l’orgue Hammond et du Fender Rhodes, et qui reposent sur un jeu de samples de base par dessus lesquels vient se greffer une couche de modélisation, histoire d’avoir le meilleur des deux mondes.

Et c’est précisément ce choix qu’a fait IK avec MODO Drum qui combine échantillonnage et modélisation au sein d’un instrument qui, du coup, va tout de même squatter 20 Go d’espace sur votre disque dur… Tant pis pour ceux qui rêvaient d’une petite batterie occupant moins d’un Go, sachant que cet embonpoint s’explique par deux aspects : le premier, c’est que la modélisation ne concerne que les fûts, les cymbales demeurant gérées par du sampling traditionnel. Et le second, c’est qu’on dispose tout de même de 10 kits complets, ce qui n’est pas rien.

Un air de famille

kitsReposant sur le même parti-pris photoréaliste que MODO Bass avec des couleurs similaires, l’interface ne déroutera aucun utilisateur car elle reprend dans les grandes lignes l’organisation de toutes les batteries virtuelles depuis BFD, la première d’entre elles : en vis-à-vis de deux bandeaux en haut et en bas où sont sont consignés le navigateur de presets, l’accès aux préférences du logiciel, le réglage global du volume et de la vélocité et un player de groove MIDI, la partie centrale du soft s’organise ainsi en huit onglets. Dans Model qui vous accueille, vous pouvez choisir un des 10 kits prêts à l’emploi, sachant que les éléments qui les composent ne sont pas documentés ni dans l’interface, ni même dans le manuel : sans même parler de la marque et du modèle, on aurait aimé disposer d’un moyen de voir quelles sont les caractéristiques d’une percussion sans avoir à l’éditer. Il faudra se contenter de quelques vagues indications sur le style visé par le kit : c’est dommage.

roomSans surprise, l’onglet Room vous permet de définir le type de pièce dans lequel joue la batterie, Grooves vous propose de naviguer parmi des centaines de patterns prêts à l’emploi, et Mixer d’accéder à la table de mixage du soft : outre le panoramique et le volume de chaque instrument, vous pourrez ici appliquer différents effets et traitements à toute ou partie du kit, aspect sur lequel nous reviendrons pour nous concentrer sur les onglets Customize et Play Style.

Batterie ambidextre

playstyleC’est ici dans ce dernier que la modélisation fait la différence avec nombre de batteries samplées puisqu’on peut y définir précisément la façon dont les peaux sont frappées, que ce soit par la batte avec la grosse caisse ou les baguettes concernant la caisse claire et les toms. Avec ces dernières, vous pouvez ainsi gérer assez précisément la main droite et la main gauche du batteur, que ce soit en définissant la baguette pour chaque main, ou encore sa zone de frappe sur la peau. Première déconvenue à ce niveau : le choix des baguettes est très limité et il faudra choisir entre baguettes à olives en bois, en plastique ou sans olives. Pas de balais donc, ni de hot rod ni de mailloche et évidemment pas de frappe à la main même, ce qui va forcément cantonner l’usage de l’instrument à des styles musicaux précis malgré ses 10 kits. La grosse caisse s’en sort mieux avec 3 matériaux de bâte possible (bois, plastique ou feutre) et deux jeux au pied possible, selon que le talon repose ou non sur la pédale. Deuxième déconvenue : ces possibilités ne sont pas offertes avec les cymbales qui ne sont pas modélisées mais samplées. Nous y reviendrons.

construckitOn poursuit avec l’onglet Customize qui permet d’abord de changer les éléments d’un kit percussion par percussion (à choisir entre 10 pour chaque fût et entre deux ou trois pour chaque cymbale), sachant qu’aucun descriptif ne permet de faire son choix et c’est bien dommage. Puisqu’on en parle, notons d’ailleurs qu’on ne dispose de rien d’exotique pour compléter les kits de batterie : si l’on dispose bien d’une cowbell qui satisfera Bruce Dickinson, d’un tambourin et de claps, on notera que l’éditeur n’a pas intégré de rototom, de woodblock, de percu latine ou africaine, etc. Bref, malgré des dix kits et les trois jeux de cymbales qui ne sont par ailleurs pas du tout documentés, on a cette désagréable impression qu’IK en a gardé sous le pied pour des extensions ou la V2 de l’instrument.

Top Model

customsnareLe bouton Element permet quant à lui d’accéder aux possibilités avancées offertes par la modélisation. Pour chaque fût, on peut ainsi définir tout un tas de caractéristiques telles que l’accordage, l’atténuation et la nature des peaux de frappe (sablée ou non) ou de résonance, le diamètre, la profondeur et le type de fût (Point, Sharp ou Rounded), la taille du timbre sur les caisses claires (Large ou Medium) et sa tension, et le dosage des micros Room, Overhead ou de la repisse des autres éléments. Tout cela offre pas mal de latitude dans la personnalisation du kit même si c’est loin d’être exhaustif (pas de possibilité de choisir le matériau ou l’essence de bois des fûts) et qu’aucun délire n’est autorisé : au max, une grosse caisse fera 28 pouces de diamètre par exemple. Si vous rêviez de voir ce que pourrait donner le son d’un kick 52 pouces en métal, ce n’est pas Modo Drum qui vous le dira…

customkickDu côté des cymbales reposant sur du sampling comme nous l’avons dit, on a nettement moins de possibilités puisque les seuls paramètres disponibles sont l’atténuation (Damp), l’accordage, le volume et le dosage du son de pièce…

customridePas de possibilité en tout cas de jouer comme avec les fûts sur la zone de frappe, ce qui est là encore très dommage. Sur une ride par exemple, on dispose bien en plus du son des bords du son de cloche au centre de la cymbale, mais rien de progressif entre les deux… Bref, on a cette désagréable impression d’un instrument pas abouti par rapport à ce que le concept de batterie modélisée promettait… Reste à voir ce que tout cela donne au niveau du son, à commencer par les tests de vélocité/répétition où l'instrument se débrouille plutôt bien 

Snare
00:0000:09
  • Snare00:09
  • Kick(2)00:04
  • Tom00:09
  • Charley00:23
  • Cymbal00:18

On profitera de l'occasion pour jouer avec une la modélisatiion d'une caisse claire :

SnareClear
00:0000:04

dont on changera d'abord la peau de frappe pour une peau sablée :

SnareCoated
00:0000:04

avant de modifier la nature du fût en rounded :

SnareRounded
00:0000:04

D'opter pour un timbre Medium tendu au max :

SnareMedium10
00:0000:04

Et de réduire son diamètre à 12 pouces comme sa profondeur à 3,5 pouces :

12x35
00:0000:04

Voyez que MODO Drum permet de faire pas mal d'ajustement, mais c'est en écoutant les kits dans leur globalité que l'on se fera le meilleur aperçu de la qualité de l'instrument.

Toutouca !

Sur ce point précis, MODO Drum s’en sort très bien : si les cymbales demeurent trop semblables d’un kit à l’autre (on aurait aimé disposer de 10 jeux de cymbales différents pour les dix kits), les caisses claires comme les toms offrent un rendu assez réussi, que ce soit au niveau de la frappe ou des résonances, de la repisse. Tout cela est d’autant plus convaincant que les effets proposés dans la section de mixage sont d’excellente facture, ce qui n’a rien d’étonnant de la part de l’auteur de T-Racks et Amplitube. Voyez ainsi la palette de sons que l’on peut obtenir grâce aux 10 kits proposés :

StudioNatural
00:0000:18
  • StudioNatural00:18
  • JazzyNatural00:18
  • RockCustomNatural(2)00:18
  • GrungyNatural00:18
  • DjentlemanNatural00:18
  • BlackOysterNatural00:18
  • BubingaNatural00:18
  • ReferenceNatural00:18
  • ExtremeNatural00:18
  • PlexiNatural00:18

Et voyez ce qu’il est possible d’en faire lorsque les effets s’en mêlent :

Adore
00:0000:18
  • Adore00:18
  • FunkyAndBass00:18
  • GrungyCrunchy00:18
  • PlexiRobot00:18
  • SolidComp00:18
  • TheGates00:18
  • BigPigSnare00:18

Trois petites choses sont toutefois à noter de ce côté. La première, c’est qu’en dehors de la disto Big Pig qui n’a pas son pareil pour détruire le signal, la plupart des effets proposés ici sont assez convenus, même s’ils sont de qualité. La seconde, c’est que certains effets sont vraiment spartiates, à l’image des delay qu’on ne pourra régler qu’en ms et non pas sur une subdivision de tempo… Enfin la dernière, c’est qu’à la différence de ce qu’on peut voir dans un BFD, un Addictive Drums ou un Superior Drummer, il n’est pas question ici de gérer le mixage avec une approche ‘prise de son’ mais une approche ‘instrument’. Vous n’aurez pas ainsi de tranche ‘Snare Top’ et ‘Snare Bottom’ mais une seule et unique tranche ‘Snare », l’équilibre entre le son de frappe et le son de timbre se jouant dans la partie modélisation, sans possibilité de faire intervenir une enveloppe de volume. Ce ne sera a priori pas un problème pour bien des musiciens mais cela pourra dérouter les plus ingés son d’entre nous qui ne retrouveront pas forcément leurs repères et devront dire adieu à certaines possibilités créatives…

MODO MIDI

Finissons en évoquant la partie MIDI du logiciel, à commencer par le mapping singulier proposé par l’éditeur transalpin : comme l’originalité du logiciel est de gérer de manière assez avancée main droite et main gauche, IK a carrément distribué les frappes de la main gauche et de la main droite sur des octaves différentes, ce qui est assez déroutant. On se retrouve ainsi avec deux octaves de distance entre les caisses claires et les toms main droite par exemple, et ceux de la main gauche, ce qui n’a rien de très pratique pour frapper un groove.

Côté batterie MIDI, d’ailleurs, signalons que le logiciel permet de définir si l’ouverture de la Charley, et la zone de frappe des fûts sont assignées à un contrôleur continu. Mais on ne dispose pas de mapping prêt à l’emploi pour les principaux contrôleurs du marché comme chez les concurrents…

groovesLes grooves prêts à l’emploi sont enfin de facture tout à fait correcte même si IK Multimedia accuse ici un fameux retard par rapport à la concurrence au niveau des outils de navigation proposés : si l’on dispose bien d’un système de filtre multicritère, il est à noter qu’il ne gère pas l’exclusion et qu’on n’a surtout pas de possibilité de recherche façon Tap2Find comme chez Toontrack, pas plus que d’outils ou de traitements MIDI pour ne prélever que la charley d’un pattern par exemple ou jouer sur la complexité d’un groove, ou encore remplacer la charley par une ride.

Bref, on se retrouve avec la seule possibilité de doubler ou de diminuer le tempo des grooves de moitié : c’est très léger en regard de ce que proposent Toontrack ou XLN Audio. Copie à revoir sur ce point donc…

Conclusion

Si MODO Drum s’en sort plutôt bien du point de vue du son grâce à une modélisation des fûts bien réalisée et une section d’effet de qualité, force est de constater que le nouvel instrument d’IK peine à convaincre autant que MODO Bass avait convaincu. D’abord parce qu’on y recense des lacunes fonctionnelles (navigateur de grooves old school, mapping bizarre) mais aussi et surtout parce que le concept de batterie modélisée n’a pas été poussé jusqu’au bout. Non seulement IK a fait l’impasse sur de nombreuses choses (jeu aux baguettes seulement, cymbales non modélisées) mais la souplesse offerte par la modélisation demeure contrainte à une approche réaliste de l’instrument quand on aurait voulu profiter de cela pour aller vers du sound design un peu plus barré. On pourrait encore ajouter à cela que l’instrument n’est pas particulièrement léger (20 Go sur le disque dur quand la promesse de modélisation laissait espérer un poids de quelques centaines de Mo) mais c’est surtout son prix qui dessert la dernière création d’IK. À 400 euros, on voit mal ce qui pourrait permettre à cette dernière de se hisser au-dessus d’un Superior Drummer, d’un BFD ou d’un Addictive Drums qui sont tous autrement plus polyvalents pour moins cher. Bref, on n’a aucun doute qu’en ajoutant tout ce qui manque dans un MODO Drum 2, IK pourrait avoir de sérieux arguments pour faire trembler les ténors du genre, mais pour l’heure, c’est clairement un peu court…

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Interface claire et bien pensée
  • 10 kits recouvrant un large panel de sons de batterie
  • Globalement, tout cela sonne bien
  • Possibilités de réglages intéressantes via la modélisation
  • Qualité des effets embarqués
  • 20 Go tout de même sur le disque dur !
  • Et pas de balais, pas de hot rods, pas de mailloches, pas de frappe à la main…
  • Pas de modélisation des cymbales...
  • …dont on nous propose 3 jeux seulement
  • Effets un brin convenus…
  • …et n’offrant pas forcément tous les réglages qu’on voudrait (delays notamment)
  • Pas de système Tap2Find dans le navigateur de Grooves…
  • …ni d’outils pour modifier les grooves ou aider à la séquence
  • Rien d’exotique au niveau des percussions ou kits retenus
  • Aucune folie rendue possible grâce à la modélisation
  • Mapping sur le clavier peu intuitif
  • Pas de mapping pour les batteries MIDI
  • Le prix, qui plombe le logiciel face à l’offre concurrente plus complète et polyvalente
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail