Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Focal Spirit One
Photos
1/83

Test du Focal Spirit One

Casque hi-fi/audiophile de la marque Focal appartenant à la série Spirit

test
59 réactions
That's the Spirit !

La marque stéphanoise, bien connue de nos lecteurs pour ses enceintes de monitoring, s'est aussi illustrée depuis quelques années dans les domaines de la Hi-Fi et de la sonorisation de voiture. Focal rajoute une corde de plus à son arc en proposant un premier casque, clairement orienté nomade. Cela n'a pas empêché la rédaction d'AudioFanzine de se pencher dessus, les musiciens et les ingénieurs du son étant aussi des consommateurs de musique...

Le musi­cien/home-studiste est souvent équipé d’un casque pour faire des prises et/ou mixer. Mais ces derniers n’ont pas forcé­ment les quali­tés requises pour être utili­sés avec son bala­deur/smart­phone dans la rue, en avion, en train ou en pirogue à vapeur. En effet, leurs dimen­sions sont souvent trop impor­tantes, leur câble est parfois trop long et trop épais, ils ne sont pas toujours pliables, leur impé­dance peut être trop élevée, ils n’ont pas de télé­com­mande, l’iso­la­tion ne permet pas de masquer les bruits exté­rieurs… Bref, c’est pas le pied. Pour autant, les casques livrés avec les lecteurs nomades sont souvent de mauvaise facture et le musi­cien/home-studiste attache souvent plus d’im­por­tance à la qualité du son qu’un utili­sa­teur lambda. Il convient donc de trou­ver un casque « nomade », prêt à vous suivre partout afin d’égayer vos dépla­ce­ments. 

Voyage, voyage

Focal Spirit One

Le Focal Spirit One indique clai­re­ment ses inten­tions dès le débal­lage : housse de trans­port rigide de très bonne facture, petit sac souple, câble court, adap­teur pour l’avion et jack/mini-jack… Comme dirait Desi­re­less : « voyage, voyage » ! Un dernier détail permet de scel­ler l’ave­nir du Spirit One : une télé­com­mande est placée sur le câble (déta­chable et revêtu de tissu) et rend le casque compa­tible avec les iPod (Clas­sic, Touch, Shuffle), iPhone (3GS et suivants) et iPad. De plus, cette dernière est équi­pée d’un micro afin de prendre les appels ! Un détail qui séduira forcé­ment les utili­sa­teurs de produits nomades pommés. Trois boutons permet­tront de régler le volume, mettre la musique en pause, passer au morceau suivant ou précé­dent et décro­cher lorsque quelqu’un tente de vous appe­ler. Que deman­der de plus ?

Le look est vrai­ment réussi, à la fois sobre et classe, noir et chromé, et les oreillettes pivotent sur deux axes, ce qui permet de le ranger dans son étui ou sa housse. Une fois plié, le casque n’est aussi compact que certains de ses concur­rents, mais il reste dans la bonne moyenne. Le tout a l’air solide, la struc­ture en alumi­nium aidant, même si nous ne l’avons pas soumis à des tests extrêmes. Notons aussi que le câble, grâce à sa gaine en tissu, ne sera pas sujet au syndrome du noeud-qui-se-fait-tout-seul-dans-la-poche-et-qu’-on-met-20-minutes-à-défaire. Ouf ! Petit bémol tout de même : on aurait aimé avoir un deuxième câble plus long pour une utili­sa­tion séden­taire. 

Focal Spirit One

Une fois posé sur la tête, nous sommes surpris par la capa­cité du Spirit One à isoler du monde exté­rieur. C’est vrai­ment pas mal pour un casque démuni de système d’an­nu­la­tion de bruit. Le construc­teur annonce une réduc­tion de 20 dB, ce qui est un point très posi­tif. Les cous­si­nets en cuir sont confor­tables et englobent bien les oreilles (c’est un casque de type circum-aural) et la petite bande­lette située sur l’ar­ceau protège le haut du crâne. C’est donc confor­table, mais il ne se fait pas oublier pour autant : l’iso­la­tion, le poids de 225 grammes et la légère pres­sion exer­cée sur la tête empêchent l’uti­li­sa­teur de faire abstrac­tion. C’est sans doute le prix à payer pour une bonne isola­tion…

Côté spéci­fi­ca­tions tech­niques, le casque fermé a une impé­dance de 32 ohms et une réponse en fréquence allant, d’après le construc­teur, de 6 Hz (waouh !) à 22 kHz. Les capsules sont en mylar/titane et font 40 mm de diamètre. 

Passons main­te­nant à l’écoute.

Écoute

Focal Spirit One

Pour tester ce casque, nous avons utilisé un iPhone, des chaus­sures en cuir retourné et une rue pari­sienne dotée de voitures arrê­tées et en mouve­ment. Notre démarche est assu­rée, le style affirmé, et nous sentons les regards char­més des personnes de sexe opposé (mais pas que) croi­sant notre route. La magie opère. 

Étant un utili­sa­teur régu­lier du casque Audio-Tech­nica ATH-ANC7B, je me suis permis de compa­rer les deux modèles nomades qui restent assez proches en terme de prix. Le Focal a pour avan­tage d’avoir une télé­com­mande, tandis que l’ANC7B dispose d’un système d’an­nu­la­tion de bruit actif néces­si­tant une pile LR6. 

Johnny Cash – Hurt

On commence avec la guitare acous­tique Martin, avec légè­re­ment moins d’air (10 kHz et plus) sur le Focal. Pour les médiums, c’est très proche et il très diffi­cile de les dépar­ta­ger. C’est une écoute qui n’est pas analy­tique, dans le sens ou les aigus et hauts médiums sont en retrait par rapport à des casques comme l’AKG K702 ou le Beyer­dy­na­mic DT880. Mais nous ne sommes pas dans la même gamme, le but n’est pas de mixer, mais de prendre du plai­sir à écou­ter de la musique. Sur cette chan­son, il est très diffi­cile de dépar­ta­ger les deux casques qui restent agréables et jamais agres­sifs. 

Focal Spirit One

Massive Attack – Angel

Les deux casques descendent assez bas, mais restent un peu flous. C’est souvent le cas sur les casques qui essayent d’en faire trop (mise à part l’Ultra­sone Pro 900). Le kick est un peu plus mou sur l’Au­dio-Tech­nica que sur le Focal, mais ça reste à peu près équi­valent. Le bas est présent, il n’est pas très précis, mais ne masque pas le reste du spectre.

Metal­lica – Enter Sand­man

 L’Au­dio-Tech­nica a un haut du spectre un peu plus déve­loppé, et peut s’avé­rer légè­re­ment plus fati­guant, mais ça se joue vrai­ment à très peu de choses. On sent que les creux et les bosses ne sont pas exac­te­ment aux mêmes endroits, mais rien qui ne puisse vrai­ment les dépar­ta­ger.

Michael Jack­son – Libe­rian Girl 

Sur cette chan­son, il est aussi très diffi­cile de les dépar­ta­ger. C’est équi­li­bré à peu près de la même manière. Un bas en avant par rapport aux hauts médiums et aigus. Ils sont rela­ti­ve­ment agréables pour écou­ter de la musique, car jamais agres­sifs. Dans l’en­semble l’Au­dio-Tech­nica sonne un peu moins sourd, avec un peu moins de bas et un peu plus d’air.

Focal Spirit One

Miles Davis – Seven Steps to Heaven

Le petit surplus d’air apporté par l’Au­dio-Tech­nica n’est pas déplai­sant. Dans le bas c’est kif-kif. Sur cette chan­son, je préfère l’Au­dio-Tech­nica d’une très courte tête.  

Pour termi­ner ce compa­ra­tif, notons que l’Au­dio-Tech­nica ne dispose pas de télé­com­mande, et que son système actif anti­bruit, s’il est plus effi­cace dans le bas du spectre (primor­dial en avion) que l’iso­la­tion passive du Focal, ajoute un léger souffle qui pourra gêner à faible niveau d’écoute et néces­site une pile LR6 pour fonc­tion­ner. L’Au­dio-Tech­nica nous semble un peu plus confor­table (il serre moins), mais cela reste très person­nel. D’un point vu stric­te­ment sonore, l’Au­dio-Tech­nica l’em­porte d’une très courte tête grâce à son haut du spectre (10 kHz et plus) légè­re­ment plus prononcé. Côté cosmé­tique, le Focal nous semble plus réussi et l’alu­mi­nium reste plus résis­tant que le vulgaire plas­tique. 

Conclu­sion

Enten­dons-nous bien, le Spirit One n’est pas un casque pour mixer, mais plutôt pour vous accom­pa­gner dans la vie de tous les jours et lors de vos dépla­ce­ments. Son isola­tion passive est plutôt bonne, ne néces­site pas de pile, mais reste moins effi­cace dans le bas du spectre que le système actif de certains concur­rents, chose à prendre en compte si vous prenez souvent l’avion. Côté acces­soire c’est très complet, même si on aurait aimé un deuxième câble plus long pour une utili­sa­tion séden­taire. Le son, très proche de l’Au­dio-Tech­nica ATH-ANC7B, nous semble bon pour un nomade, même si on reste loin de l’es­prit des casques de studio que nous avons pu tester lors de nos compa­ra­tifs. Les aigus et hauts médiums demeurent en retrait, mais en contre­par­tie le son n’est jamais agres­sif. Reste le prix, légè­re­ment élevé pour un modèle passif, mais à part ça, il n’y a pas grand-chose à repro­cher au Spirit One !

Points forts
  • Très bonne isolation
  • Son agréable pour un nomade
  • Un étui, une housse, des adaptateurs
  • Télécommande
  • Look sympa et robuste
  • Gaine du câble en tissu
  • Câble détachable
Points faibles
  • Un peu cher
  • Télécommande iOS only
  • Un 2e câble plus long, cela aurait été sympa
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.