Construction de Micros, Amplis & Préamplis
Les Mains dans le Cambouis Construction de Micros, Amplis & Préamplis
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Ampli Fender 5f1 (Champ)

 
AuteursMessages

bibi-piegeareves

offline
bibi-piegeareves
263 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 253

41 Posté le 19/11/2018 à 13:58:12
Et la droite de charge pour Va=358V et Vk=-20V donne directement le plate current à 20 mA.
Aucun de mes calculs ne correspondent, je ne comprend pas ou je fais des erreurs.

[ Dernière édition du message le 19/11/2018 à 14:51:08 ]

aaB

offline
aaB
1089 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 179

42 Posté le 19/11/2018 à 14:14:41
Tu peux envoyer un lien vers la datasheet que tu utilises?

Pense aussi que les courbes Ia(Ua) dépendent de Ugs, et sont données pour une valeur de Ugs donnée.
Si tu augmentes Ugs, les courbes vont s'espacer, si tu réduis Ugs, elles vont se resserrer.

Tu peux utiliser le graphe Ia(Ig) pour estimer la position des courbes sur Ia(Ua) pour une valeur de Ugs plus proche de celle utilisée dans le circuit - c'est d'ailleurs pour faciliter cela que ces deux graphes sont sur la même page dans certaines datasheets.

Resistance is not futile... it's voltage divided by current

bibi-piegeareves

offline
bibi-piegeareves
263 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 253

43 Posté le 20/11/2018 à 13:27:16
Voici le datasheet que j'utilise : http://www.radiostation.ru/tubes/6V6GT-GE.pdf

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/construction-de-micros-amplis-preamplis-2429177.jpg
Ia = 20ma et Igs = 10ma Pour Va = -20V et Vk = 358V

Voici ce que j'avais fait, mais apperement oui c'es pour Ugs (ici Ec2 à 250V).
L'erreur viendrait d'ici ?

aaB

offline
aaB
1089 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 179

44 Posté le 20/11/2018 à 15:10:43
C'est ça.
Maintenant, si tu observes le graphe à la page suivante, on te montre Ia(Ua) avec Ug = 0V pour différentes valeurs de Ugs.
Tu peux voir que l'espacement entre les courbes est approximativement le même, ce qui indique que la relation entre Vgs et Ia quand Ug = 0V est suffisamment linéaire pour que tu puisses interpoler la position de la courbe Ia(Ua) pour Ug = 0V et Ugs = 300 V.

Pour ce faire, tu prends des points sur les courbes Ec2 = 250 V et Ec2 = 200 V pour différentes valeurs de Ua, et tu calcules une valeur de Ia pour Ec2 = 300 V.
L'approximation sera suffisante pour avoir une idée de la fonction de transfert de la 6V6 dans ton circuit.
Quand tu as cette courbe, tu peux utiliser différents graphes Ia(Ua) pour différents Ugs et approximer les courbes pour différentes valeurs de Ug.

Le design de circuits à lampe, surtout dans ce contexte d'amplis pour instruments de musique, ne demande pas des mesures si précises que ça (n'oublie pas que la technologie date d'une époque où on travaillait avec des composants au mieux à 1% ou 2% et en général plutôt de l'ordre de 5% à 20%).

La droite de charge est un outil que tu dois connaître si tu veux comprendre comment ça marche, mais à un moment, il faut construire, mesurer et analyser pour acquérir de l'expérience.
Le design sur papier ne t'amènera jamais que jusqu'à un certain point.

Resistance is not futile... it's voltage divided by current

bibi-piegeareves

offline
bibi-piegeareves
263 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 253

45 Posté le 21/11/2018 à 14:05:17
Merci beaucoup j'essaie tout ça ce soir.
Oui en ce moment je n'ai pas le budget pour commander, alors je flanche sur la théorie en amont.
La pratique viendra... Sous peu j’espère

bibi-piegeareves

offline
bibi-piegeareves
263 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 253

46 Posté le 21/11/2018 à 23:19:05
Ça fait 2h que je me creuse la tête et je n'arrive pas à m'en sortir !
Pour Ugs = 300V et Ug =0 J'aurais dit Ia environ égal à 150mA par extrapolation.
Mais sorti de la c'est le néant.

Quand tu dit ça je suis perdu :
Citation :
Pour ce faire, tu prends des points sur les courbes Ec2 = 250 V et Ec2 = 200 V pour différentes valeurs de Ua, et tu calcules une valeur de Ia pour Ec2 = 300 V.
L'approximation sera suffisante pour avoir une idée de la fonction de transfert de la 6V6 dans ton circuit.


J'ai regardé le site du projet G5 : https://www.projetg5.com/articles/droites-de-charges-chapitre-i
Mais c'est pour une triode j'ai l'impression que ça ne marche pas pour moi.


Puis le site que tu m'avais conseillé : http://valvewizard.co.uk/pentode.html
Mais pareil ça ne me débloque pas.

Je dois traçer cette droite de transfert ?

La page 5 de ce doc : http://www.radiostation.ru/tubes/6V6GT-GE.pdf
Est-ce réservé en mode triode ou non ? en ai je besoin ? pourquoi les deux courbes sont différentes.

J'ai le cerveau en ébullition.
Merci, bonne nuit.

aaB

offline
aaB
1089 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 179

47 Posté le 22/11/2018 à 10:03:22
Si tu es plus à l'aise en français, l'article du projet G5 est très bien.

Le fait que tu étudies une triode ou une pentode, ne change rien à la droite de charge (l'ampli étudié par G5 dans l'article et l'ampli de puissance de ton Champ sont tous deux des amplis de classe A).
Ce qui change par contre, c'est que l'article G5 étudie un ampli avec une charge résistive (la résistance d'anode) alors que ton ampli de puissance a une charge réactive (l'impédance reflétée par le haut-parleur au primaire du transfo de sortie).
Ça aura une incidence sur la manière dont tu choisis le point de polarisation:
- avec une charge résistive, le courant d'anode induit une chute de tension à trqavers la charge, le point de polarisation va donc "glisser" le long de la droite de charge.
- avec une charge réactive, la chute de tension est négligeable, on va alors "faire glisser" la droite de charge vers le haut jusqu'à ce qu'elle coupe la courbe pour la tension de polarisation à l'intersection de celle-ci et d'une droite verticale représentant la tension d'anode.

http://valvewizard.co.uk/se.html

L'article sur les pentodes dont tu mets le lien explique bien comment dériver des courbes qui ne sont pas sur la datasheet.

Quant à la page 5, regarde bien l'échelle sur l'axe verticale.
Le graphe du haut montre les courbes pour des courants d'anode de l'order de la dizaine ou de la centaine de mA.
Le graphe du bas montre les mêmes courbes pour des courants d'anodes de l'ordre du mA.
Elles sont forcément pour une connexion en pentode de la lampe, vu que la tension de la grille de contrôle varie (en mode triode elle est par définition fixe vu qu'elle est connectée directement à l'anode).

Resistance is not futile... it's voltage divided by current

bibi-piegeareves

offline
bibi-piegeareves
263 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 253

48 Posté le 22/11/2018 à 20:37:43
Citation :
Quant à la page 5, regarde bien l'échelle sur l'axe verticale.
Le graphe du haut montre les courbes pour des courants d'anode de l'order de la dizaine ou de la centaine de mA.
Le graphe du bas montre les mêmes courbes pour des courants d'anodes de l'ordre du mA.


A oui désolé j'étais fatigué !!!

Très interessant le lien que tu m'as mis.
Donc si je reprend point par point:

Citation :
Because the grid curves of a pentode allow the signal voltage to swing almost to 0V on the anode, and because we would like to run the stage approximately centre biased, there is a rule of thumb we can use to find a suitable transformer impedance:
Z = Va^2 / Pa
Where:
Va = Anode voltage.
Pa = Maximum anode dissipation.


Données Datasheet :

Maximum Rating
Va = 315V
Pa = 12W maximum dissipation

Donc Z = 315^2/12 = 8268 Ohms

1.C'est pourquoi on utiliserais un transfo de sortie avec un primaire à 8 kOhms?
2.Sur les données de Tube Town nous sommes au delà des caractéristiques maximum Va 358V contre 315V. La dissipation max sera donc plus élevé ? et donc le calcul précédent ne serais plus juste ? La conséquence sur le tube est une durée de vie moins longue ?


Désolé pour toutes ces questions...

aaB

offline
aaB
1089 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 179

49 Posté le 23/11/2018 à 12:01:51
Les Maximum Ratings de ces vieilles datasheets sont bien souvent des design-centre ratings ou des design maximum ratings, qui sont plutôt des valeurs maximum conseillées.
On peut trouver (plus ou moins difficilement selon le modèle de lampe) desw datasheets qui listent aussi les absolute maximum ratings qui sont, elles, les valeurs à ne jamais dépasser en aucun cas.

La datasheet pour la 6V6S de JJElectronic donne un Va_max de 500 V par exemple.

Resistance is not futile... it's voltage divided by current

[ Dernière édition du message le 23/11/2018 à 12:42:08 ]

aaB

offline
aaB
1089 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 179

50 Posté le 23/11/2018 à 12:47:56
Pour la durée de vie, si on ne dépasse pas la dissipation max, le facteur le plus impactant est la température de l'ampoule qui est, évidemment, lié à la puissance dissipée par l'anode, mais pas seulement (la ventilation, par exemple, a aussi un gros impact).
Le second facteur le plus impactant est la tension des filaments, un petit dépassement réduit énormément la durée de vie de la lampe, une tension trop faible aussi.
Une anode avec une tension un peu plus élevée que les design centre values mais avec une bonne ventilation pour la convection durera peut-être plus longtemps qu'une tension d'anode plus conservatrice mais la lampe enfermée dans une boîte sans ventilation.

Resistance is not futile... it's voltage divided by current

[ Dernière édition du message le 23/11/2018 à 12:48:58 ]

Revenir en haut de la page