Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Dossier sur l'ajout d'une boucle d'effet aux pédales de délai

Ajoutez une boucle d’effet à votre délai !

Êtes-vous du genre à expérimenter, chercher des sons différents ? Les délais avec modulation vous laissent sur votre faim ? Vous aimez en plus croiser le fer à souder ? Pourquoi ne pas ajouter une boucle d'effet à votre délai !

Avant de pour­suivre, je précise que cet article s’adresse avant tout aux pédales de délai true bypass, mais que le simple ajout de la boucle d’ef­fet est possible sur d’autres comme les délais Boss DD-X.

L’ajout d’une boucle d’ef­fet consiste à ajou­ter 2 embases jacks, entre lesquelles vous place­rez un (ou des) effet (s). Cet effet sera entendu unique­ment sur les répé­ti­tions, du moins dans le cadre de cet article. Rien ne vous empêche de mettre cette boucle d’ef­fet sur le signal dry, pour n’avoir l’ef­fet que sur la note jouée et non les répé­ti­tions.

Mais là soudai­ne­ment, vous réali­sez que vous ne pour­rez plus utili­ser l’ef­fet placé dans cette boucle que sur les répé­ti­tions du délai. Bonne nouvelle, on peut ajou­ter un switch (4pdt) qui va nous permettre de pouvoir utili­ser l’ef­fet placé dans la boucle avant notre pédale de délai, et ce sans débran­cher aucun câble ! Là encore, je précise qu’on peut aussi câbler de manière à ce que la 2e posi­tion du 4pdt place l’ef­fet au contraire à la sortie de la pédale de délai, mais je ne le trai­te­rai pas dans cet article. Pour résu­mer simple­ment avec ce switch 4pdt, l’ef­fet (FX) dans la boucle agit unique­ment sur les répé­ti­tions du délai (posi­tion 1 du 4pdt) et reste placé avant la pédale de délai, comme si la sortie de la pédale FX était bran­chée dans l’en­trée de la pédale de délai (posi­tion 2 du 4pdt).

J’ai égale­ment installé 3 autres switchs : un pour bypas­ser un buffer situé avant l’em­base jack send, un pour bypas­ser l’ef­fet délai, et enfin un pour n’en­tendre que les répé­ti­tions (kill dry).

Pour résu­mer, cet article propose l’ajout :

  • d’une boucle d’ef­fet (send & return) dans un délai
  • d’un switch permet­tant d’uti­li­ser la pédale FX « comme avant »
  • d’un buffer bypas­sable sur send
  • d’un switch on/off pour l’ef­fet délai
  • d’un kill dry 

De quoi a-t-on besoin ?

En dehors du switch d’ori­gine qui est un foots­witch, j’ai opté pour des toggle switchs. Libre à vous d’uti­li­ser des foots­witchs si vous préfé­rez. De plus, si vous dési­rez une LED (pour par exemple le switch on/off), il vous suffit de prendre un 3pdt à la place du 2pdt (ou de câbler ce dernier avec un mille­nium bypass).

Ce que j’ai utilisé :

  • 1 toggle switch on/on 4pdt
  • 2 toggle switchs on/on 2pdt
  • 1 toggle switch on/on spdt
  • 2 embases jack à coupures

L’in­té­rêt d’uti­li­ser des embases jack à coupure, c’est que si vous ne bran­chez aucun effet dans la boucle d’ef­fet, c’est comme si vous n’aviez pas de boucle d’ef­fet. Si vous n’uti­li­sez pas d’em­base jack à coupure, vous allez devoir soit instal­ler un switch pour acti­ver/désac­ti­ver la boucle d’ef­fet, soit mettre un court câble entre le send et le return. Dans le cas où vous instal­lez la boucle d’ef­fet, le 4pdt, et que vous lais­sez toujours une pédale dans la boucle d’ef­fet, alors vous pouvez vous passer d’em­base jack à coupure sans incon­vé­nient. Je vous conseille malgré tout d’uti­li­ser des jacks à coupure, vous serez tranquilles ! Ci-dessous, j’ai mis des photos des compo­sants en ques­tion pour aider les débu­tants.

Effect Loop on Delay Pedal

La suite de cet article va être divi­sée en plusieurs parties :

  • Instal­la­tion de la boucle d’ef­fet
  • Câblage des embases jack à coupure
  • Buffer bypas­sable
  • 4pdt
  • Bypass delay
  • Kill dry
  • Câblage complet 

Instal­la­tion de la boucle d’ef­fet

Effect Loop on Delay Pedal

Je vais prendre le schéma du Rebote Delay 2.5 comme exemple. J’ai entouré 3 zones. Les deux résis­tances entou­rées servent à mixer le dry (bleu) et le wet (vert), le wet étant les répé­ti­tions. Dans mon délai, ces deux résis­tances ont la même valeur, et donc le mix dry/wet maxi­mum est 50/50. Si vous dési­rez pouvoir avoir 60 % de wet, il va falloir une autre modi­fi­ca­tion qui consiste à instal­ler un potard de blend. Les deux sché­mas que j’avais trou­vés sur l’ins­tal­la­tion d’une boucle d’ef­fet la plaçaient juste après la résis­tance de 33K et avant le point où cette résis­tance rejoint celle de 24K. Le problème que j’ai rencon­tré, c’est qu’avec la boucle située ici, j’avais une augmen­ta­tion du % de wet (par rapport à la boucle d’ef­fet bypas­sée). J’ai alors déplacé la boucle d’ef­fet avant le potard de level. Le potard de level règle en fait la quan­tité de wet mixée avec le dry. Plus le % de wet est élevé, plus les répé­ti­tions ont un volume élevé par rapport au dry (la note jouée). Main­te­nant, avec ou sans pédale dans la boucle d’ef­fet, j’ai le même % de wet, réglable tout simple­ment par le potard de level.

Effect Loop on Delay Pedal

Si votre potard est soudé direc­te­ment sur le circuit imprimé, il va falloir couper la piste qui arrive sur la patte 3 du potard. Si le potard est relié au circuit imprimé via un fil, ça va être plus simple. Dessou­dez le fil du potard ! Le bout de fil en l’air (celui que vous venez de dessou­der), je l’ai appelé L sur le schéma ci-contre. Pourquoi L ? Aucune raison parti­cu­lière, c’est juste pour qu’on s’y retrouve. La patte 3 du potard level est appe­lée M sur le même schéma. 

Placez la boucle d’ef­fet là n’a pas d’in­ci­dence sur le volume des répé­ti­tions (% wet), mais en plus ne néces­site pas de dessou­der des compo­sants sur le PCB. Ceci est très pratique et plus sûr pour les débu­tants.

Câblage des embases jack à coupure

Un schéma vaut mille mots. Comme vous le voyez, il y a 3 cas de figure (cadre de droite du schéma). Le câblage va dépendre de ce que vous dési­rez instal­ler :

Effect Loop on Delay Pedal

Buffer or not buffer

Effect Loop on Delay Pedal

Dans mes premiers essais avec la boucle d’ef­fet placée après la résis­tance mixant le wet (souve­nez vous, la 33K sur le schéma de la rebote delay), j’avais une perte de volume signi­fi­ca­tive quand j’en­clen­chais ma Whammy que j’avais placée dans la boucle d’ef­fet du délai. J’ai réglé le problème en mettant une pédale buffer après le send. Du coup, j’ai monté un buffer en m’ins­pi­rant direc­te­ment de ce qu’avait fait NOC3 sur son délai (Schéma sur frees­tomp­boxes).

J’ai mis un switch me permet­tant de bypas­ser ce buffer. J’ai aussi mis durant un temps un switch pour bypas­ser la boucle d’ef­fet. Ça m’a permis de juger de la colo­ra­tion du buffer. En compa­rant avec la boucle d’ef­fet bypas­sée, j’ai noté que le buffer ajou­tait un poil de brillance. Mais sans buffer, j’ai remarqué l’in­verse. Je confesse que durant ces tests, je n’ai pas juste bran­ché une pédale dans la boucle d’ef­fet, mais mon petit pedal­board qui en contient 4, toutes true bypass.

Donc buffer or not buffer c’est une ques­tion de goût. Moi je le garde, avec un switch pour le bypas­ser. Ma pédale a déjà plein de boutons, elle n’est pas à ça près ! À noter que si vous avez une pédale avec un hard­wire bypass (par ex les vieilles EHX ou MXR) vous serez bien heureux d’avoir le buffer !

Le 4pdt magique

Effect Loop on Delay Pedal

En cher­chant des infos, je suis tombé sur cette modi­fi­ca­tion. Là j’ai été chan­ceux, j’avais un toggle switch 4pdt dans ma guitare de bidouille. Je vais devoir en comman­der un, pour lui rendre son petit, mais là je m’égare d’Aus­ter­litz. Je rappelle l’idée derrière ce switch. Dans la posi­tion 1 du switch, la pédale FX placée dans la boucle d’ef­fet agira unique­ment sur les répé­ti­tions du délai. Donc la note que vous jouez ne sera pas alté­rée par la pédale FX. Si vous dési­rez utili­ser la pédale FX avant la pédale de délai, vous allez devoir la débran­cher de la boucle d’ef­fet du délai, un peu embê­tant sur un pedal­board fixe. Si vous instal­lez ce 4pdt, sur la posi­tion 2, la pédale FX sera chaî­née avant l’en­trée du délai. Nul besoin de débran­cher puis rebran­cher des câbles !

Bypass delay

« Bypass du délai, mais j’en ai déjà un sur ma pédale ? » Non ! Avec l’ajout du 4pdt, le bypass d’ori­gine (foots­witch) devient un master bypass. Dans la posi­tion 2 du dpt, le signal passe dans la pédale FX puis dans le délai sauf que ce dernier est toujours actif main­te­nant. Vous pouvez « couper le délai » en mettant le potard de level/mix à zéro, mais le signal passera tout de même à travers les buffers d’en­trée et de sortie du délai. Pour les amou­reux du true bypass dont je fais partie (je choi­sis mon buffer), j’ai ajouté un switch 2pdt permet­tant de bypas­ser le délai. Ainsi le signal ne passe pas à travers des buffers qu’on « ne désire pas » et cela nous évite de perdre notre réglage de mix !

Pour le câblage de ce switch, repor­tez-vous au schéma de câblage complet.

Kill dry

Le switch kill dry (qu’af­fec­tionne Uma Thur­man comme chacun sait) permet d’éli­mi­ner le signal dry, et donc vous n’en­ten­drez pas la note jouée, mais seule­ment les répé­ti­tions. Ceci est utile si votre ampli possède une boucle d’ef­fet paral­lèle, ou si vous utili­sez un line mixer

Effect Loop on Delay Pedal

Vous souve­nez vous de la résis­tance de 24K entou­rée en bleu sur le schéma du rebote delay au début de l’ar­ticle ? On place le switch (sdpt) avant cette dernière. Pour désac­ti­ver le dry, j’avais au début relié le point A (cf. schéma) avant la résis­tance à rien. Ça fonc­tion­nait, mais au bout de quelques secondes, le son dimi­nuait en distor­dant. Le membre redpill du forum m’a indiqué la solu­tion. Il m’a suggéré de relier le point A à Vref (Vb sur le schéma). Je n’ai pas l’ex­pli­ca­tion théo­rique, mais l’im­por­tant est que ça fonc­tionne. Merci encore redpill ! 

Câblage complet

Voilà le câblage complet résumé en un bloc (excepté le kill dry) :

Conclu­sion

Il ne nous reste plus qu’à être créa­tifs, en mettant diffé­rents effets dans cette boucle d’ef­fet. La pédale d’ef­fet qu’on placera dans la boucle ne sera pas condam­née à finir vieille fille grâce au 4pdt magique ! Pour ma part, je compte faire mumuse avec ma Whammy dans la boucle sur laquelle j’ai d’ailleurs installé un potard de blend. Miam Miam !


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.