Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
La Chine arrive à vos pieds

Après le Japon et la Corée, la Chine se positionne aujourd’hui au sommet de l’échelon en matière d’électronique. Elle ne cesse d’accroître ses capacités et réalisations dans cet environnement quotidien qui est nôtre. Mais qu’en est-il réellement lorsqu’il s’agit d’aborder l’univers musical ? Sans plus attendre, penchons-nous un instant sur ces créateurs conceptuels, soucieux de nous emmener aux portes du Nirvana.

La firme chinoise « Mooer », se quali­fie comme une entre­prise spécia­li­sée dans la tech­no­lo­gie dyna­mique et inno­vante ; diri­gée vers la recherche, la fabri­ca­tion et la commer­cia­li­sa­tion d’ins­tru­ments de musiques élec­tro­niques, allant du proces­seur synthé­ti­seur, en passant par les systèmes audio, ou encore le numé­rique. Pourquoi n’au­rait-elle pas profité de ce savoir-faire pour se mettre à l’ou­vrage en créant des effets en tous genres desti­nés aux guita­ristes ! (et bassistes, pardon­nez-moi…)

Force est de consta­ter que le défi relevé lors de la présen­ta­tion d’une dizaine de pédales (Over­drive, Delay, Chorus, Reverb, Octa­ver, Fuzz, etc.) au salon du NAMM en 2012, s’est révélé concluant, puisque pas moins de 30 modèles existent aujour­d’hui. L’heure est venue de nous attar­der sur trois d’entre elles, nommées respec­ti­ve­ment « Rage Machine », « Triangle Buff » et « Ana Echo ».

Concep­tion

Au premier coup d’œil, une parti­cu­la­rité commune les distingue : le format rela­ti­ve­ment petit. En effet, chacune mesure envi­ron la moitié de la taille d’un modèle tradi­tion­nel (9 × 3,7 cm). La robus­tesse semble néan­moins au rendez-vous car elles se présentent toutes sous la forme d’un solide boîtier métal­lique. L’as­pect, mais surtout la fini­tion propre de chaque effet nous évoquent certaines simi­li­tudes avec d’autres modèles légen­daires, comme dans le cas présent où la « Ana Echo » s’ap­pa­rente aux légen­daires Ibanez AD9/Boss DM-2 ; la « Rage Machine » nous rappelle par ailleurs la Boss Metal Zone, ou encore la « Triangle Buff » plutôt orien­tée Big Muff.

Toutes équi­pées d’un True Bypass, lorsque la pédale est désac­ti­vée, le signal émis par l’ins­tru­ment ne passe pas dans les circuits élec­tro­niques, mais direc­te­ment de l’en­trée vers la sortie. Ceci permet de garan­tir la neutra­lité de ce signal audio lorsque la pédale est en mode off (LED lumi­neuse éteinte). Ceci est d’au­tant plus valable que le son n’est pas muté, même lorsque la pédale n’est pas alimen­tée.

À ce sujet, il faudra toujours veiller à les accom­pa­gner d’une alimen­ta­tion 9 volts (option­nelle) car malheu­reu­se­ment, ni cavité, ni empla­ce­ment stra­té­gique (il fallait s’y attendre vu le gaba­rit) n’a été prévu pour y accueillir une pile.

Enfin, dans le souci du détail, les connec­tiques jacks 6,35mm ont été placées, non pas en vue face-à-face sur les côtés respec­tifs droit et gauche du boîtier, mais légè­re­ment en décalé de telle manière à amélio­rer leur inser­tion dans un pedal­board. Pour ma part, je ne dirais qu’une chose sur ce point : « bien vu ! »

Rage Machine : La rage à tous les étages !

Un nom porté avec brio, car l’es­sai de cette pédale nous plonge immé­dia­te­ment dans le style Metal issu de ces trente dernières années.

Mooer Rage Machine

Les contrôles sont Volume, Bass, Treble, ainsi qu’un potard central nommé « Rage » qui, en fonc­tion de son ouver­ture, accen­tue le gain tout en appor­tant le mordant néces­saire au son saturé. L’ex­pres­si­vité de la satu­ra­tion s’ex­prime ainsi plei­ne­ment en fonc­tion du grain recher­ché. Il est certain que cette dernière possède du carac­tère. Vous remarque­rez, notam­ment sur le second exemple audio, qu’en fonc­tion de l’ex­ploi­ta­tion de celui-ci, une légère compres­sion entre en action. L’éga­li­sa­tion deux bandes est très effi­cace, alliant ainsi les sons tran­chants dignes des plus grands riffs de heavy métal, pour obte­nir une sono­rité lourde et massive, une fois les graves accen­tués. Ayant moi-même possédé une Boss Metal Zone, je vous affirme que la ressem­blance est flagrante. Dans les exemples qui suivent, certains riffs ont été doublés à l’unis­son dans la pure tradi­tion des produc­tions de ce style musi­cal, ceci pour une meilleure obser­va­tion de son utili­sa­tion dans un contexte home-studio.

Les samples ont été réali­sés à l’aide d’une guitare montée de 2 micros doubles bobi­nages, un combo Fender 15 watts à lampes (HP de 10 pouces). Prises son : un micro Shure SM57 + Senn­hei­ser E609, préam­pli aux réglages neutres, carte son. Son clean à l’am­pli et aucun effet addi­tion­nel pour les pédales « Rage Machine » & « Triangle Buff ». Son clean sur les exemples 1 & 2 pour la Mooer « Ana Echo », et canal légè­re­ment crun­chy à l’am­pli pour les exemples 3 & 4.

Confi­gu­ra­tion :

  • Micro Double Bobi­nage posi­tion Cheva­let
  • Low : 8 Low : 7 Low : 6
  • Level : 4 Level : 4 Level : 4
  • High : 5 High : 5 High : 6
  • Rage : 0 Rage : 5 Rage : 10
00:0000:21
 

Triangle Buff : Bluf­fante !

Mooer Triangle Buff

Cette pédale comporte le mot « Triangle » (pour le posi­tion­ne­ment des 3 poten­tio­mètres en triangle), ce qui signi­fie au bas mot que la firme Mooer s’est inspi­rée de la première version de la légen­daire EHX Triangle Big Muff, qui a accom­pa­gné les plus grands groupes de rock dans les années 70 (souvent plébis­ci­tée par les guita­ristes en raison de sa sono­rité grasse et chaude, mais aussi par son sustain fabu­leux). Initia­le­ment, rappe­lons que la Big Muff n’est pas une Fuzz par excel­lence, mais davan­tage une Over­drive pous­sée jusque dans ses retran­che­ments.

Trois contrôles pilotent la bête : un poten­tio­mètre « Volume » qui ajuste le volume du Fuzz, un second « Tone » qui dose cette fois la tona­lité de l’ef­fet, et enfin en son centre, le prénommé « Sustain » qui ampli­fie le gain.

Dans le cas présent, la « Triangle Buff » est plutôt une réus­site. Amateur de Fuzz issues de marques concur­rentes, une fois celle-ci bran­chée, la surprise et la musi­ca­lité sont au rendez-vous. Mais il est fort probable qu’elle ne puisse conve­nir à tous ! Je vous avoue avoir eu peine à trou­ver un son doux et crémeux afin de colo­rer simple­ment un son clean, comme nous pour­rions l’as­so­cier aux enre­gis­tre­ments de la fin des Sixties et début des Seven­ties. Une riche expres­si­vité se mani­feste immé­dia­te­ment. Mais non dénuée d’in­té­rêt, pour ma plus grande satis­fac­tion, elle trou­vera une place exem­plaire dans des registres plus Rock/Grunge/Stoner.

Confi­gu­ra­tion :

  • Ex1(a) : Micro Double Bobi­nage posi­tion Cheva­let / Ex1(b) : Micro Double Bobi­nage posi­tion Manche
    • Level : 4 Level : 4
    • Tone : 0 Tone : 0
    • Sustain : 10 Sustain : 10
  • Ex2(a) : Micro Double Bobi­nage posi­tion Cheva­let / Ex2(b) : Micro Double Bobi­nage posi­tion Manche
    • Level : 5 Level : 5
    • Tone : 10 Tone : 10
    • Sustain : 0 Sustain : 0
  • Ex2© : Micro Double Bobi­nage posi­tion Cheva­let – x2
    • Level : 5
    • Tone : 10
    • Sustain : 0
  • Ex3 : Micro Double Bobi­nage posi­tion Manche – x2
    • Level : 5
    • Tone : 5
    • Sustain : 5,5
00:0000:15
  • Mooer Triangle Buff Ex1a 00:15
  • Mooer Triangle Buff Ex1b 00:17
  • Mooer Triangle Buff Ex2a 00:15
  • Mooer Triangle Buff Ex2b 00:15
  • Mooer Triangle Buff Ex2c 00:15
  • Mooer Triangle Buff Ex3 00:32

Mooer Ana Echo : Petite, mais…

Mooer Ana Echo

Nous sommes ici avec un concur­rent direct de la Boss DM2. Cet effet est un Delay analo­gique, qui conserve sa livrée mauve. Il est conçu à la manière de ses ancêtres, avec un circuit élec­tro­nique composé de la puce 3205BBD, très proche du Mn3205 utilisé dans la pédale DM2 Vintage. Résul­tat, la sono­rité claire et chaleu­reuse laisse place à tous types d’ex­pres­si­vité. En effet, le résul­tat est très inté­res­sant, que ce soit en mode « Pink Floy­dien » ou encore « Rocka­billy ». Il rappelle le modèle des années quatre-vingt, par sa sono­rité rétro et ce retard plafon­nant (au maxi­mum) à 300 milli­se­condes (Delay 20ms – 300ms).

Ce Delay mono est contrôlé par trois poten­tio­mètres. Le réglage « Echo » ajoute une réso­nance à l’ef­fet, permet­tant de le rendre plus atmo­sphé­rique. Idéal pour embel­lir un son clair, épais­sir un jeu très fin, ou lisser un solo. Un second nommé « Intense » permet d’ajus­ter le feed­back. Enfin, le plus impor­tant « Rate » situé au coeur de la pédale varie le temps du Delay en fonc­tion de sa rota­tion. 

Confi­gu­ra­tion :

Ex1 : Micro Posi­tion Manche / Ex2 : Violo­ning / Ex 3 : Micro Posi­tion Cheva­let

  • Echo : 7,5 Echo : 10 Echo : 3
  • Intense : 5 Intense : 5 Intense : 2,5
  • Rate : 1 Rate : 0 Rate : 7 

Ex4 : Noisy (lais­ser simple­ment la guitare réson­ner)

  • Echo : 10
  • Intense : (Rota­tion dans second temps de 10 à 0 une fois l’aigu atteint)
  • Rate : (Rota­tion dans 1er temps de 0 à 10 du grave vers l’aigu)
Mooer Ana Echo Ex1
00:0000:31
  • Mooer Ana Echo Ex1 00:31
  • Mooer Ana Echo Ex2 00:32
  • Mooer Ana Echo Ex3 00:26
  • Mooer Ana Echo Ex4 00:39

En conclu­sion

Mooer Micro

Les trois pédales que nous avons passées en revue possèdent toutes d’in­con­tes­tables quali­tés. Pour ma part, si vous êtes à la recherche d’ef­fets du genre à moindre coût (entre 80€ et 90€ en moyenne), je vous recom­mande vive­ment de les essayer. De tailles réduites, dotées d’un véri­table True Bypass, aux sono­ri­tés dyna­miques et expres­sives, elles sauront se frayer un chemin dans tout type de jeu, mais aussi de Pedal­board. À ce sujet, seul point noir au tableau : l’im­pos­si­bi­lité de les alimen­ter par pile. Afin de combler cette lacune, Mooer propose son propre Pedal­Board où il sera possible d’in­té­grer 5 modèles au choix selon les souhaits de chacun, tout en y trou­vant une alimen­ta­tion inté­grée. (44€ en moyenne). Enfin, il est doré­na­vant plus facile de les trou­ver sur le terri­toire Français, étant distri­buées depuis le 23 avril 2013 par la société Hi-Tech Distri­bu­tion.

À vous de jouer !

Points forts
  • Boîtier solide
  • Format réduit
  • True Bypass
  • Tarif
  • Triangle Buff
Points faibles
  • Pas d’alimentation par pile
  • Potentiomètres de réglages sur la partie supérieure de chaque pédale trop petits

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.