Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
S l’ADAM de la dernière fois ?
9/10
Award Innovation 2018
Partager cet article

Si 2018 est clairement l’année du renouvellement de l’entrée de gamme chez ADAM avec la série T venant remplacer la F (bientôt en test sur votre site préféré), 2017 fut l’année du haut de gamme, avec une série S remise au goût du jour. Au menu : nouveaux boomers, nouveau DSP et du numérique. Et c’est la version 7 pouces qui nous intéresse aujourd’hui !

Sortie en 2009, la série « SX » avait apporté son lot de nouveau­tés par rapport aux anciennes « SA », avec notam­ment un nouveau twee­ter à ruban. Huit ans plus tard, la série SV débarque avec encore plus de modi­fi­ca­tions, à l’in­té­rieur comme à l’ex­té­rieur de la boite.

Côté trans­duc­teurs, on retrouve un nouveau boomer ELE (Exten­ded Linear Excur­sion) à longue excur­sion, plus léger et doté d’un cône très rigide, une nouvelle version du fameux twee­ter à ruban S-ART et un nouveau guide d’ondes HPS. Pour alimen­ter tout ça, ADAM a inté­gré un biam­pli en classe A/B de 300 + 50 W, avec une fréquence de cros­so­ver fixée à 3 kHz.

À l’ar­rière, on aperçoit aussi pas mal de nouveau­tés, à commen­cer par une connec­tique numé­rique AES3 (entrée et sortie en XLR) en plus de la clas­sique entrée analo­gique XLR. Petite surprise encore en décou­vrant un petit écran et son contrô­leur rota­tif cranté permet­tant de navi­guer dans les menus de la bête. Et des menus il va en falloir, car la S2V propose, en plus des deux filtres en plateau placés aux extré­mi­tés du spectre, un égali­seur para­mé­trique de six bandes, un délai allant jusqu’à 5 ms et cinq presets mémoire.

Pour les mensu­ra­tions, l’en­ceinte reste assez impo­sante pour une sept pouces, 346 × 222 × 338 mm, pour un poids de 11 kg. À noter que les évents bass reflex sont situés à l’avant et que le construc­teur conseille de lais­ser au moins 40 cm entre les enceintes et le mur le plus proche.

 

ADAM S2V : ADAMS2V 3
ADAM S2V : ADAMS2V 4

V for victory

ADAM S2V : Soft

Pour une enceinte de moni­to­ring, nous avons été assez impres­sion­nés par les réglages dispo­nibles : entre l’éga­li­seur para­mé­trique de six bandes (avec réglage de la largeur de bande), les filtre en plateau et les presets, on devrait pouvoir affron­ter n’im­porte quelle situa­tion. En revanche, accé­der à ces para­mètres via l’en­co­deur et le petit écran situé à l’ar­rière, c’est une autre histoire. Entre les clics longs et courts, les menus et sous-menus, les réglages qui se perdent car on n’a pas cliqué au bon endroit… On peut vite perdre patience.

Heureu­se­ment, ADAM a doté ses enceintes d’une prise USB de type maître et d’une appli (tour­nant sous Mac OS ou Windows) afin de les relier à son ordi­na­teur. ADAM Audio S Control, petit nom usuel de l’ap­pli­ca­tion, permet d’y voir beau­coup plus clair dans les réglages de l’en­ceinte. Tous les para­mètres sont visibles dans une seule et même fenêtre et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si les modi­fi­ca­tions avaient une réper­cus­sion instan­ta­née. Malheu­reu­se­ment, ce n’est pas le cas. Il faudra appliquer chaque modi­fi­ca­tion via le bouton « store » et attendre quelques secondes que l’en­ceinte « reboot », on pourra ensuite rappe­ler un preset via le bouton « load ». De même, on ne pourra régler en USB qu’une seule enceinte à la fois, même si on me souffle à l’oreille que le construc­teur se penche déjà sur ce problème. ADAM a encore du boulot pour soigner un peu l’er­go­no­mie de sa partie logi­cielle, mais c’est une première pour la marque alle­mande et on ne déses­père pas qu’une mise à jour soit mise à dispo­si­tion un de ces quatre. C’est aussi ça l’avan­tage de la solu­tion logi­cielle !

soft

Au niveau des presets, il y en a trois utili­sa­teur, modi­fiables à volonté et deux construc­teur permet­tant de rappe­ler une correc­tion plate (Pure) et une correc­tion made in ADAM (UNR) censée avoir un rendu plus natu­rel. Comme le construc­teur ne donne pas plus d’in­for­ma­tions là-dessus, nous avons fait une mesure afin de comprendre le rôle de ce mode. Voici le résul­tat :

ADAM S2V : Pure blue VsUNR red
Pure (bleu) Vs UNR (rouge)

Comme on peut le voir, le mode UNR ne fait que rajou­ter des basses et des aigus avec deux filtres en plateau d’en­vi­ron +2 dB agis­sant sous 400 Hz et au-dessus de 6 kHz. On pour­rait appe­ler ça l’écoute « client », une peu plus flat­teuse que le mode Pure.

Écoute

ADAM S2V : ADAMS2V 2

Pour être trans­pa­rents, nous n’avons malheu­reu­se­ment pas chez Audio­fan­zine d’en­ceintes du même prix à mettre en face des S2V. Parmi la concur­rence directe, on pourra citer PSI ou encore Gene­lec, mais nous n’avons pu les compa­rer qu’avec nos LYD7 de Dynau­dio dont le prix reste trois fois moins élevé que l’en­ceinte ADAM testée aujour­d’hui. Malgré tout, cela pourra répondre à certaines inter­ro­ga­tions, notam­ment celle de savoir si la diffé­rence de perfor­mances audio entre une enceinte de moyenne gamme et haut de gamme justi­fie l’écart de prix. Alors c’est parti !

Pour faire cette écoute compa­ra­tive, nous avons placé les enceintes en quin­conce, afin de ne favo­ri­ser l’image stéréo sur aucune des deux. Nous les avons reliées à notre Apollo 8 d’Uni­ver­sal Audio nous permet­tant de passer rapi­de­ment d’une paire à l’autre, et, après avoir fait les niveaux, nous avons écouté des fichiers non compres­sés.

Johnny Cash – Hurt

Dès l’in­tro de guitare acous­tique, on entend que l’équi­libre est très diffé­rent sur les deux enceintes. La LYD7 de Dynau­dio favo­rise clai­re­ment les bas médiums, avec la caisse de l’ins­tru­ment en avant, tandis que les ADAM S2V offrent un rendu moins boueux et un peu plus brillant. On le sait, les LYD7 sont des enceintes avec des aigus un peu ternes, et ici la diffé­rence saute aux oreilles. Quand la voix arrive, le rendu est aussi très diffé­rent, avec plus de son prove­nant du torse et du nez sur les LYD7 et plus de bouche et de sibi­lances sur les ADAM, sans pour autant que ces dernières ne soient agres­sives. Le passage aux S2V nous donne un peu l’im­pres­sion d’ou­vrir une boite dans laquelle seraient placées les enceintes. Le son s’ouvre grâce à un meilleur équi­libre des bas médiums par rapport aux hauts médiums. Le tout donne la sensa­tion d’une plus grande clarté et d’une meilleure préci­sion. Il est inté­res­sant de noter que le piano ne perd pas de profon­deur sur les ADAM, avec des réso­nances qui descendent malgré tout assez bas dans le spectre.

Michael Jack­son – Libe­rian Girl

ADAM S2V : ADAMS2V 1

L’in­tro­duc­tion à base de nappes et de bruit est toujours aussi inté­res­sante, car elle nous permet de consta­ter que les hauts médiums (à partir de 3 kHz envi­ron) sont légè­re­ment plus en avant sur les ADAM, tandis que ces dernières favo­risent les fréquences du milieu du spectre (1 kHz). Lorsque la basse et la grosse caisse arrivent, on ressent clai­re­ment le boost situé entre 100 et 400 Hz des LYD7, mais il est inté­res­sant de consta­ter que ces dernières ne descendent pas plus bas pour autant. Le timbre de la voix est certes plus clair sur les S2V, mais aussi plus natu­rel et équi­li­bré. On constate que les LYD7 favo­risent un peu trop les médiums et bas médiums, ce qui a tendance à rendre le tout plus boueux, comme sur la chan­son précé­dente, et du coup un peu moins précis. C’est un peu comme si on avait un effet de proxi­mité sur la voix. Une dernière chose, le nouveau guide d’onde permet d’avoir sur les S2V un sweet spot assez large. On a beau bouger la tête laté­ra­le­ment, le rendu ne se détimbre pas, ce qui est une très bonne chose. Côté stéréo et dyna­mique, rien à signa­ler, c’est parfait.

Gorillaz – Feel Good Inc.

Sur ce morceau, le mix est vrai­ment diffé­rent, il sonne plus clair et moins surchargé sur les ADAM, et sur la LYD7, les fréquences situées autour de 100 Hz donnent beau­coup plus de place à la grosse caisse, quitte à la mettre un peu trop en avant par rapport aux autres instru­ments. La voix avec l’ef­fet radio nous renseigne sur l’em­preinte des moyennes fréquences, avec plus de nasa­lité sur les LYD7 et plus de bouche sur les S2V.

Pour résu­mer l’écoute, les S2V sont sans conteste plus équi­li­brées et détaillées que les LYD7, qui sont d’ex­cel­lentes enceintes de moyenne gamme, mais qui n’ar­rivent clai­re­ment pas à tenir tête au très haut de gamme repré­senté par les ADAM. Le prix est trois fois supé­rieur, et pour ceux qui se posaient la ques­tion, il existe bien une diffé­rence nette dans le rendu sonore. Ce dernier n’est peut-être pas trois fois meilleur, car la montée en gamme du maté­riel audio obéit le plus souvent à l’échelle loga­rith­mique. Si vous prenez la fonc­tion f(x)=ln(x), avec le prix sur l’axe des abscisses et les perfor­mances sur l’axe des ordon­nées, il faut beau­coup plus d’ar­gent pour un saut quali­ta­tif légè­re­ment meilleur. Qui népé­rien, n’a rien.

ADAM S2V : lnx

Mesures

Nous avons ensuite fait quelques mesures compa­ra­tives avec notre micro de mesure :

ADAM S2V : LYD red vsADAM blue L
LYD7 (rouge) Vs ADAM (bleu) L

En rouge, la LYD7 de Dynau­dio et en bleu, l’ADAM. Le résul­tat est sans appel, la S2V surclasse la LYD7 dans toutes les parties du spectre et garde une réponse en fréquences très peu acci­den­tée. Et pour­tant, on l’aime bien notre LYD7…

Nous avons voulu ensuite corri­ger la réponse en fréquences de la S2V via les réglages internes, en nous munis­sant d’un micro de mesure, d’un MacBook, du logi­ciel ADAM et d’un câble USB. Après quelques minutes de tâton­ne­ment, nous arri­vons à un résul­tat très satis­fai­sant en utili­sant cinq des six bandes dispo­nibles en plus des deux filtres en plateau. Voici les mesures avant correc­tion (bleu) et après correc­tions (vert).

ADAM S2V : ADAML Before blue After green
ADAML Avant (bleu) / Après (vert)

On constate que l’éga­li­seur para­mé­trique permet de corri­ger tous les acci­dents sans trop de problèmes, on aurait pu même peau­fi­ner le résul­tat avec la sixième bande inuti­li­sée. À l’écoute, le rendu dans notre pièce d’écoute nous parait encore plus équi­li­bré, il n’y a plus grand-chose à redire !

Pour finir, voici la mesure de la LYD7 face à la mesure de la S2V après correc­tion :

ADAM S2V : LYD red vsADAMEQ green
LYD (rouge) Vs ADAM EQ (vert)

Le résul­tat est impres­sion­nant. Ça fonc­tionne telle­ment bien qu’on pour­rait imagi­ner un mode auto­ma­tique comme on l’a déjà vu chez JBL : on branche le micro de mesure direc­te­ment sur l’en­ceinte, elle fait sa tambouille et l’éga­li­seur est ajusté auto­ma­tique­ment. Bonne idée, non ?

Conclu­sion

La S2V est venue, elle a vu, elle a vaincu. Même sans parler des derniers ajouts par rapport à la gamme SX, l’en­ceinte offre des perfor­mances audio de premier ordre, avec notam­ment une neutra­lité excep­tion­nelle. Si on ajoute à cela l’en­trée numé­rique AES3, l’ap­pli­ca­tion Mac/Windows et surtout l’éga­li­seur para­mé­trique de six bandes (en plus des deux filtres en plateau) permet­tant de corri­ger la réponse en fréquences en fonc­tion de votre pièce, on obtient une enceinte proche de la perfec­tion. Certes le prix est en consé­quence et ADAM peut encore progres­ser sur la partie logi­cielle, mais diffi­cile de faire la fine bouche devant un tel niveau de qualité.

  • ADAM S2V : ADAMS2V 3
  • ADAM S2V : ADAMS2V 2
  • ADAM S2V : ADAMS2V 4
  • ADAM S2V : ADAMS2V 5
  • ADAM S2V : ADAMS2V 6
  • ADAM S2V : ADAMS2V 1
  • ADAM S2V : Soft
  • ADAM S2V : Pure blue VsUNR red
  • ADAM S2V : LYD red vsADAMEQ green
  • ADAM S2V : LYD red vsADAM blue L
  • ADAM S2V : ADAML Before blue After green
  • ADAM S2V : lnx

 

9/10
Award Innovation 2018
Points forts
  • Les performances audio, même sans réglage
  • EQ paramétriques 6 bandes et deux filtres en plateau pour des corrections précises
  • 3 presets utilisateurs
  • Un logiciel Mac/Windows pour accéder aux réglages
  • La qualité de construction
  • Un look passe-partout qui plaira au plus grand nombre
  • E/S AES3
  • Le mode UNR : une écoute client rapidement accessible
Points faibles
  • Le très haut de gamme a un prix
  • La partie logicielle mérite quelques améliorations
  • Un micro de mesure et un petit logiciel permettant de configurer automatiquement l’EQ en fonction de sa pièce, ça serait cool non ?
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.