Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Guide de comparaison des enceintes

Comment écouter et comparer des enceintes ?
Partager cet article

Vous avez arrêté votre choix sur quelques modèles d'enceintes, vous avez trouvé le magasin ou la connaissance qui les possède, il ne vous reste plus qu'à les écouter… Mais qu'est-ce qu'il faut écouter au juste ?

Le test A/B

Pour vrai­ment compa­rer effi­ca­ce­ment des enceintes, il faut passer par le test A/B. C’est à dire avoir la possi­bi­lité de passer d’une paire d’en­ceintes à une autre en une frac­tion de seconde grâce à un bouton ou une télé­com­mande. On dit que l’oreille humaine n’a pas de mémoire, et parfois quelques minutes suffisent pour oublier le son d’une enceinte. De plus, quand vous en serez à compa­rer des détails, il sera vrai­ment impor­tant de pouvoir « swit­cher » rapi­de­ment d’une enceinte à une autre.

Le lieu et le posi­tion­ne­ment

Le lieu aura forcé­ment une influence sur le son des enceintes, il est ainsi conseillé de faire ça dans un endroit ayant une bonne acous­tique. Certains maga­sins proposent un audi­to­rium digne de ce nom, profi­tez-en ! Véri­fiez ensuite la posi­tion des enceintes afin de n’en privi­lé­gier aucune : essayez autant que possible de les placer à la même distance de vos oreilles, avec un angle de même ordre. Si certaines sont trop rappro­chées ou trop écar­tées, cela pourra faus­ser l’image stéréo. Pensez qu’il est possible de les placer en quin­conce, afin de garder le même angle entre les deux enceintes de chaque paire. Il faudra en revanche repla­cer sa tête à chaque chan­ge­ment de paire d’en­ceintes afin bien se placer au centre du sweet spot.

Plus fort, plus mieux

De même, veillez à bien régler les niveaux des enceintes : si une paire est plus forte que les autres, elle vous paraî­tra auto­ma­tique­ment de meilleure qualité. Incons­ciem­ment, ce qui est plus fort sonne mieux. Que voulez-vous, c’est dans notre nature ! Prenez l’ins­tru­ment solo ou la voix comme réfé­rence et mettez-le au même niveau sur les deux paires d’en­ceintes.

CD de réfé­rence

Enceintes de monitoring

Évidem­ment, la source pour compa­rer est impor­tante. Tant au niveau de la qualité (évitez les mp3 64 kbit/s ou la K7 à tonton Jacky), que de la variété. Essayez de varier un peu les styles : musique clas­sique, élec­tro­nique, rock, métal muset­te… Certains genres de musique peuvent être inté­res­sants pour leur dyna­mique (musique clas­sique), pour leurs détails ou leur plage de fréquences. Il est aussi impor­tant de bien connaître les morceaux que l’on va écou­ter voire même de les sélec­tion­ner en fonc­tion de certains détails (« sur ce morceau, la basse est vrai­ment énorme ! »).

Les détails

Il peut être inté­res­sant de fixer son atten­tion sur quelques détails de produc­tion ou certains instru­ments discrets pour véri­fier si l’en­ceinte les retrans­crit bien. Il faudra aussi véri­fier que la balance géné­rale est bonne : les graves (basses), par rapport aux bas médiums (corps des instru­ments), haut-médiums (clarté et présence des instru­ments) et aux aigus (brillance et air). Le meilleur instru­ment pour juger de la fidé­lité d’une enceinte reste… la voix ! En effet, c’est l’ins­tru­ment que vous avez le plus entendu dans votre vie, et il couvre une large plage de fréquences, qui sont en plus les plus impor­tantes. Il est aisé de trou­ver une voix trop nasale ou d’en­tendre que les sibi­lantes sont trop en avant.

Du bas, mais de bonne qualité ?

Le bas du spectre, ou les graves, c’est un peu comme le volume sonore : c’est impres­sion­nant et sédui­sant quand il y en beau­coup, mais il faut être vigi­lant. Un surplus de graves peut appor­ter des problèmes de masquages, qui rendent les autres fréquences plus hautes moins audibles. De plus, des basses peuvent être puis­santes, mais floues et peu lisibles. Il ne faut donc pas se lais­ser avoir par un bas du spectre trop impor­tant, d’au­tant que cela peut engen­drer des compli­ca­tions dans une pièce mal trai­tée acous­tique­ment.

Sweet spot et dyna­mique ?

Enceintes de monitoring

La largeur du sweet spot, qui est le point d’écoute idéal, est aussi un élément à véri­fier : dépla­cez légè­re­ment votre tête de gauche à droite et d’avant en arrière et écou­tez atten­ti­ve­ment. Si le son diffère trop d’une posi­tion à une autre, c’est un point néga­tif. Plus le sweet spot est large, mieux c’est pour le home-studiste, surtout si l’on travaille en binôme.

Le dernier élément à véri­fier est la dyna­mique : repé­rez un instru­ment percus­sif (caisse claire, grosse caisse) et écou­tez sa faci­lité à ressor­tir du mix suivant les enceintes. Une enceinte doit pouvoir bien repro­duire des sons ayant une attaque très rapide, et couvrant donc une grande plage de dyna­mique en un temps très court. C’est ce qu’on appelle aussi des tran­si­toires. Si l’en­ceinte compresse tout sur son passage, il sera compliqué de régler un compres­seur ou de gérer la dyna­mique de votre morceau.

Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.