Fred's Lab
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Prochain module Fred's Lab

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

marzacdev

membre non connecté
marzacdev
1142 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 363

1 Posté le 29/01/2020 à 10:13:22Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour à tous,

l'exercice que je vais tenter est extrêmement casse-gueule. J'aimerais quand même ouvrir une fenêtre sur le processus de développement de mes instruments à leurs futurs utilisateurs. Ce que je souhaite, c'est des échanges constructifs. J'entend J'écoute vos critiques et vos remarques mais je ne m'engage à rien. Dégagez vous de l'aspect marketing, c'est juste Frédéric le créatif qui vous parle.

Décembre 2019, j'ai assemblé le prototype V1.0 d'un nouveau module, un polyphonique 6 voix hybride TRÈS abordable, au format similaire au Buzzzy!. Voici ses entrailles:

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/fred-s-lab-2877244.jpg

Pour corriger certains soucis importants:

- repisse des horloges
- saturation moche des filtres
- problèmes d'alimentation via USB
- consommation générale trop élevée
- problèmes d'ergonomie
- intégration mécanique

je refais actuellement une V2 avec de gros changements.
Un Kickstarter sera mis en place après concrétisation et tests de cette version 2.

Aujourd'hui, je vous propose un sondage sur des points précis qui me sont critiques.

Selon VOS affinités, pouvez-vous classer ces éléments par ordre d'importance:

- Support MPE
- Alimentation externe
- Produit en Allemagne
- Design général
- Open-source / hardware
- Multi-timbral
- Prix
- MIDI 2.0
- Compacité format
- Qualité sonore
- Séquenceur intégré
- Entrée audio
- Simplicité
- Écran
- Effets intégrés
- Évolution du firmware
- Sorties séparées
- Qualité de la documentation
- Complexité du moteur audio
- Support technique
- MIDI DIN thru
- Qualité physique

Cette liste est volontairement un micmac, bon courage à vous et merci par avance à tous les participants.

Frédéric

fredslab.net - vraisemblablement au Synthfest 2020 de Nantes!

[ Dernière édition du message le 29/01/2020 à 10:27:13 ]

emx

membre non connecté
emx
1294 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 251

2 Posté le 29/01/2020 à 17:40:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
bonjour

j'étais sur le point d'acheter un Buzzy

dois en déduire qu'il a les problèmes suivants ?
- repisse des horloges
- saturation moche des filtres
- problèmes d'alimentation via USB
- consommation générale trop élevée
- problèmes d'ergonomie
- intégration mécanique

ou bien ce sont les problèmes du prototype du nouveau module ?

[ Dernière édition du message le 29/01/2020 à 17:42:11 ]

marzacdev

membre non connecté
marzacdev
1142 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 363

3 Posté le 29/01/2020 à 17:52:44Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut emx!

Citation de emx :
dois en déduire qu'il a les problèmes suivants ?


Là je parle bien de la carte électronique en photo, le premier proto du prochain module, pas du Buzzzy! :clin:

fredslab.net - vraisemblablement au Synthfest 2020 de Nantes!

[ Dernière édition du message le 29/01/2020 à 17:53:26 ]

emx

membre non connecté
emx
1294 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 251

4 Posté le 29/01/2020 à 18:13:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
OK merci
pour la peine je répond au sondage (mais chacun voit midi à sa porte, donc je réponds par rapport à mes problématiques personnelles)

1 : Qualité sonore => ça peut être lofi mais ça doit être musical et pas juste faire des pouet et des prout comme beaucoup de petits modules, car c'est pour l'utiliser dans des vraies prod, pas pour faire mumuse

2 : Compacité format => j'ai très peu de place et je revend un Kawai K1M pour acheter le Buzzy pour cette raison

3 - Simplicité => j'aime quand il y a peu de potards et que ces derniers influent directement et fortement sur le son car les paramètres sont bien choisis (plutôt que des encodeurs qui donnent potentiellement accès à tous les paramètres)

4 - Qualité physique => pas de mini jack comme sur les Volca & co

4 bis - Évolution du firmware (surtout pour corriger les bugs s'il y en a)

5 - Complexité du moteur audio mais à mettre en rapport avec le point 3 et 1 => un moteur audio capable de produire des beaux sons sans être une usine à gaz en facade, parce que les paramètres modifiables sont pertinents

6 - Design général et prix








marzacdev

membre non connecté
marzacdev
1142 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 363

5 Posté le 29/01/2020 à 21:31:21Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour ta réponse emx.

Je donnerai mon classement après mais je te rejoins sur la plupart des points.

La musicalité du moteur, c'est le minimum et il n'y a pas d'excuses aujourd'hui.
Les processeurs disponibles sont suffisamment puissants, les composants de bonne qualité sont abordables et on dispose d'énormément de documentation technique en accès libre sur le net.

Le moteur analogique de ce projet ne sonne pas cheap. Pour la partie digitale, c'est libre et cela dépend des algorithmes utilisés. J'hésite encore à proposer un système multi-engine comme sur le Buzzzy! (ou l'Arturia microFreak) ou me concentrer sur un seul oscillateur (doublé) mais complexe (idée actuelle). L'interface de programmation est de type matrice.

Concernant la compacité, je souhaite rester dans le format Buzzzy! pour les besoins des studios malettes:
Studios Malettes
Concept que je trouve vraiment bon.

Pour l'instant, la matrice se limite à 20 paramètres différents (sans compter les doublons pour les OSCs, LFOs et ENVs) afin de ne pas tomber dans les cas limites du style Waldorf Blofeld ou DSI Evolver où la programmation devient franchement rébarbative à mon gout. L'idée générale, c'est de donner plus d'accès aux paramètres sonores que le Buzzzy!, tout en restant dans l’efficace pour éviter les "errements" quand on veut faire de la musique.

Construction, comme le Buzzzy!: tout vissé, connecteurs audio Rean / Neutrik / CUI, encodeurs en aluminium eux aussi vissés à la face avant. C'est les premiers trucs qui risquent de péter, je mets toujours le paquet sur ces éléments.

Pour le firmware, je suis tenté pour ce projet par l'open-source, jusqu'à une certaine limite. Je ne veux pas fermer l'instrument et j'aimerai permettre aux futurs acquéreurs de vraiment posséder leur machine. De pouvoir la faire évoluer. Je n'ai pas encore trouvé de moyen pratique de concilier cette ambition et d'éviter la potentielle "attaque des clones".

Le prix, malheureusement c'est le nerf de la guerre. Pour vous et pour moi. J'essaye de faire preuve d'ingéniosité pour diminuer au maximum la BOM et de caser le plus de fonctions dans la partie logicielle de l'instrument. Ke me résoudrai pas à faire produire en Asie, à sourcer des composants cheap ou à sous-payer mes sous-traitants, c'est la limite.

fredslab.net - vraisemblablement au Synthfest 2020 de Nantes!

[ Dernière édition du message le 29/01/2020 à 21:34:35 ]

Pierogi2022

membre non connecté
Pierogi2022
776 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 785

6 Posté le 29/01/2020 à 22:20:02Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour,

0 - prix
1 - rapport musicalités et possibilités / prix
2 - rapport open source (ce qui me freine pour le Buzzy!) / évolution du firmware / support / minimum de doc,
3 - rapport multitimbral / ensemble sortie séparées et écran / prix
4 - fabriqué en UE ,
5 - rapport compacité / confort UX / design général dont la qualité de la facture, je compte lui adjoindre un contrôleur (existant) de toute façon mais ne compte pas trop m'encombrer davantage,
6 - complexité de la matrice de mods (désolé mais yen a jamais assez chez moi), ce qui amène à
7 - intérêt à produire des sons spécifiques à cet objet plutôt qu'à un ordi ou un autre synthé (moteurs de dingo?), ce qui amène à
8 - fonctions qui sollicitent une intervention de l'utilisateur (upload de tables d'ondes, firmwares alternatifs, échange de patches, ... encouragés), qui pèsera fortement en 2

Je ne suis personnellement pas concerné par le MPE ni MIDI 2.0.
Je suis prêt à mettre la main à la pâte (découpe laser et assemblage du boîtier, soudure des composants traversants) si ça peut réduire les coûts et si ça m'intéresse vraiment.

Tous mes encouragements et mon soutien dans les nombreuses épreuves à venir

[ Dernière édition du message le 29/01/2020 à 22:20:47 ]

marzacdev

membre non connecté
marzacdev
1142 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 363

7 Posté le 29/01/2020 à 22:41:11Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci Pierogi2022 pour ces réponses franches.

Je vois que le côté open-source est aussi important pour toi.

Apparté, pour le firmware du Buzzzy!, je suis bien embêté. Il y a plusieurs problèmes liés à l'ouverture en open-source. Le Buzzzy! c'est essentiellement du logiciel DSP. Une part importante du prix de vente finance les 5 mois de travail acharnés pour la recherche, l'écriture et les tests. Je ne vis pas de la vente des instruments Fred's lab mais des prestations d'ingénierie que j'effectue pour d'autres boites. Si je mets mes algos clefs en open-source, je scie la branche sur laquelle je suis assis. Aussi les algos audios du Buzzzy ne sont pas très 'pédagogiques' ... c'est des gros blocks d'asm thumb2.

fredslab.net - vraisemblablement au Synthfest 2020 de Nantes!

marzacdev

membre non connecté
marzacdev
1142 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 363

8 Posté le 29/01/2020 à 22:56:48Lien direct vers ce postSignaler un abus
La documentation, super important aussi. Que penses tu du manuel du Buzzzy?

Multitimbralité, c'est prévu sur tous les modules Fred's Lab car ça semble intéresser que peu de fabricants et pour mon utilisation, c'est essentiel.

Sorties séparées, sur cette nouvelle version j'ai troqué la sortie casque contre les 4 dernières voix en sorties séparées. Les deux premières pouvant être routées gauche / droite sur le main.

Écrans, j'évite. Il y a un nombre conséquent d'utilisateurs qui n'en veulent plus ou qui ne peuvent pas les lire. Une bonne interface doit pouvoir fonctionner sans, selon ma philosophie. De plus les écrans ont une durée de vie limitée, surtout les oleds, c'est polluant à fabriquer et ne se recycle pas (encore?).

Le kit pourquoi pas. Les CMS seront bien sûr assemblés. Question clef, ça fait économiser combien au musicien et ça génère combien de support technique? J'ai aucune expérience avec la commercialisation de kits.

Le MIDI 2.0, je met aussi cela en dernier de chez dernier ... je pense que ça n'apporte rien pour l'instant.

fredslab.net - vraisemblablement au Synthfest 2020 de Nantes!

[ Dernière édition du message le 29/01/2020 à 22:58:34 ]

marzacdev

membre non connecté
marzacdev
1142 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 363

9 Posté le 29/01/2020 à 22:59:21Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour le soutien! :clin:

fredslab.net - vraisemblablement au Synthfest 2020 de Nantes!

Pierogi2022

membre non connecté
Pierogi2022
776 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 785

10 Posté le 29/01/2020 à 23:55:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je n'ai encore réfléchi à rien de tout ça. L'exemple d'utilisation abusive de FLOSS qu'on évoque immédiatement est Mutable, cela dit c'est une marque qui équipe un bon tiers des systèmes euro dans ce pays sans avoir trop dépensé en marketing, ou alors c'était discret.
(Tiens justement? Un portage euro avec cv/gates du buzzy! ne ferait-il pas une bonne grosse rentrée potentielle, si le plus gros du boulot est fait?)

+1 pour les écrans, si je veux savoir quelque chose, j'ai un moniteur midi dans mon ordi, et les écrans bon marché ont une définition trop faible pour l'instant.

Le manuel du Buzzy me semble succint mais on y trouve les informations nécessaires.

Il me semble y avoir un regain d'intérêt pour les modélisations rigolotes: KPS dans le Microfreak et dans un module Meng Qi, usage de puredata, max, axoloti de plus en plus populaire (j'ai entendu pas mal de beaux patches de modélisations de résonnateurs, d'anches, etc cette année), retour du sound design et essor du livecoding dans la culture populaire depuis + cinq ans, etc... C'est un gros encouragement à développer des moteurs rigolos ou à faire rôder les fonds de tiroir buggés.
Revenir en haut de la page