Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Orange Tree Samples  Lap Steel Guitar
Photos
1/10

Test de l'Orange Tree Samples Lap Steel Guitar

Guitare électrique virtuelle de la marque Orange Tree Samples appartenant à la série Slide

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public US : $79 incl. VAT
test
35 réactions
La reine de la glisse

À peine sortie la nouvelle version de sa Strawberry Guitar, l'éditeur Orange Tree Samples nous propose un autre instrument à cordes virtuel, une Lap Steel Guitar. Ça glisse ou ça casse ?

À l’ori­gine, il semble qu’il y ait le procédé de réso­na­teur/ampli­fi­ca­teur mis en œuvre par August Stroh afin de permettre l’am­pli­fi­ca­tion néces­saire à l’en­re­gis­tre­ment de divers instru­ments. Voir ce magni­fique ukulélé hybride, par exemple. Puis d’autres fées se sont penchées sur ce qui devien­dront les premiers instru­ments à réso­na­teurs propre­ment dits, fées mascu­lines, puisqu’il s’agit d’un côté de George Beau­champ et de l’autre des frères Dobyera. Si les seconds sont plus célèbres main­te­nant, notam­ment via leurs instru­ments Natio­nal (société cofon­dée avec… George Beau­champ) et (dits-)Dobro (une contrac­tion de Dobyera Brothers…), le premier pour­rait être le véri­table père de ces instru­ments parti­cu­liers, à la faveur d’un brevet déposé en mars 1929 et accordé en 1931, là où les frères Dobyera, et notam­ment John, n’ont déposé le leur qu’en 1932, fina­le­ment accordé en 1933. Mais trêve d’his­toires, petites et grandes, le tout est de savoir que ces guitares parti­cu­lières sont toujours dispo­nibles chez Gibson (la marque Natio­nal) et chez Natio­nal Reso-Phonic Guitars. On lira avec atten­tion et plai­sir l’ex­cellent livre de Bob Broz­man, par ailleurs joueur de guitares émérite, The History & Artis­try of Natio­nal Reso­na­tor Instru­ments.

Bref. Après la nais­sance de ses instru­ments, vient celle de ses déri­vés, la lap steel guitar et sa décli­nai­son la pedal steel guitar. C’est à la première que l’on s’in­té­res­sera, du moins dans sa version virtuelle, grâce à l’édi­teur Orange Tree Samples qui nous en offre une version pour Kontakt. La ques­tion se posant étant : comment les slides et autres effets de bottle­neck ont-ils été gérés ? Est-ce qu’ils sonnent ? Réponses à la fin du test.

Intro­du­cing Orange Tree Lap Steel Guitar

Machine de test

MacPro Xeon 3,2 GHz
OS 10.6.8
Logic Pro 9.1.7
Kontakt 5.0.2
Orange Tree Lap Steel Guitar

Fidèle à son habi­tude, l’édi­teur nous offre une biblio­thèque compa­tible Kontakt (à partir de la version 4 et complète seule­ment, pas de Kontakt Player permis), unique­ment dispo­nible au télé­char­ge­ment, pour la somme de 35 euros (prix de lance­ment, 57 euros après). Consti­tuée d’échan­tillons 24 bits/44,1 kHz, plus de 2000 pour un total d’un peu plus d’un Go de fichiers Wave, la biblio­thèque s’ins­talle simple­ment, sans numéro de série ou autre procé­dure d’au­to­ri­sa­tion (Service Center, etc.). Merci.

Simpli­city

Orange Tree Samples Lap Steel Guitar

Comme à l’ac­cou­tu­mée, l’in­ter­face est très simple et claire. En bas de la fenêtre se situent les trois boutons d’EQ Bass, Mid et High, puis un Volume et un Tone global (filtre passe-bas), flanqués d’un Vumètre à aiguille indiquant le niveau de sortie. La partie supé­rieure permet de sélec­tion­ner entre sept fenêtres diffé­rentes, repre­nant les mêmes graphismes et types de potards et faders de l’une à l’autre : fond beige, typos noires quand la fenêtre ou le réglage sont actifs, grises en cas inverse. Une icône de disquette (vous vous souve­nez de la disquette ? Waow, ça semble une éter­ni­té…) donne accès aux présets, un prin­cipe mis en place depuis peu par l’édi­teur (on en retrouve un certain nombre dans Orange Tree Samples Evolu­tion Elec­tric Guitar Straw­berry dont on trou­vera le test ici). Il s’agit de présets inté­grant tous les para­mètres de l’ins­tru­ment, donc atten­tion à ne pas en char­ger un sans avoir sauve­gardé ceux en cours si l’on y tient. Voici quelques exemples sonores de ces présets (le jeu n’est pas celui que l’on attend avec volume, vibrato, bend et slides, un peu de patience, ça arri­ve…).

00:0000:00
Orange Tree Samples Lap Steel Guitar

Belles sono­ri­tés, réponses à la vélo­cité bien conçues (trois couches et quatre échan­tillons Round Robin par notes), et les présets sont bien faits, l’en­semble sonne, pas de problèmes. Pas de bouclages hasar­deux, des sons dans leur durée (plus ou moins) natu­relle (il semble il y avoir un mélange intel­li­gent de diffé­rents samples entre attaque/première durée et sustain), pas de justesse approxi­ma­tive, ça fait du bien… La première page, Gene­ral, affiche cinq curseurs, avec vitesse et profon­deur du vibrato (modé­lisé d’après un vibrato réel, et non pas un simple LFO), volume du release et pour­cen­tage (longueur, de 0 à 35 ms) de l’au­dio lu avant la note elle-même (bruits de frettes, de glissé, de média­tor, etc.). Le cinquième fader va être d’une impor­tance prépon­dé­rante, conjoin­te­ment avec les réglages de la page Pitch Bend (détaillée ci-après). En effet, Slide Posi­tion condi­tionne le place­ment du bottle­neck à diffé­rents endroits du manche (12 posi­tions diffé­rentes), et donc le son produit. Voici quelques posi­tions.

00:0000:00

Passons la page Pitch Bend (on y revien­dra). On conti­nue avec Volume, offrant le pour­cen­tage d’ac­tion de la pédale de volume, ainsi que la profon­deur et la vitesse du Tremolo. On conti­nue ensuite avec les effets, répar­tis en quatre pages : Chorus, tout d’abord, avec les para­mètres habi­tuels (taux, profon­deur, vitesse et phase), Compres­sor ensuite (avec seuil, taux, attaque et release), Verb/Delay (avec taux sépa­rés pour réverbe et délai, longueur de la réverbe, temps de délai et pour­cen­tage de réinjec­tion.

Orange Tree Samples Lap Steel Guitar

La dernière page Amp/Cab, assez simple, n’en est pas moins impor­tante, puisqu’on utili­sera ici non pas des algo­rithmes, mais de la convo­lu­tion pour repro­duire diffé­rents types de baffles (cinq types du 1×8 au 4×12) ainsi qu’une réverbe à ressort. Les diffé­rentes réponses impul­sion­nelles ne sont hélas pas dispo­nibles sépa­ré­ment pour un usage dans d’autres programmes, mais on pourra très bien sauve­gar­der un préset en mode édition pour utili­ser les impulses de l’édi­teur avec d’autres programmes Kontakt. Tout comme on pourra essayer les IR four­nies avec Kontakt. Le Amp Gain agit quant à lui sur l’ef­fet inclus Skrm (Skrea­mer, je pense que c’est assez clair…), du Bypass à diffé­rents réglages des para­mètres de l’ef­fet. Tout ça est bien vu, et bien conçu, tota­le­ment trans­pa­rent pour l’uti­li­sa­teur, à la fois ergo­no­mique et perfor­mant. Mais pour le moment, on reste sur une belle guitare, mais on n’a pas encore entendu ce qui fait la spéci­fi­cité de l’ins­tru­ment, c’est-à-dire le jeu en slides, au bottle­neck.

Sliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiide

Premier « embel­lis­se­ment manuel » du son, le vibrato, qui est, on l’a vu, modé­lisé d’après celui d’un instru­men­tiste. Les deux réglages Speed et Depth affi­ne­ront les para­mètres, tandis que la molette de modu­la­tion permet­tra de doser les inter­ven­tions de vibrato (ne pas oublier la pédale de volume).

00:0000:00
Orange Tree Samples Lap Steel Guitar

On entend clai­re­ment l’une des premières « astuces » de l’édi­teur, c’est-à-dire un script permet­tant de simu­ler le prolon­ge­ment du sustain lors d’ajout de vibrato (qui dans la réalité est effec­tué au bottle­neck). La note est jouée, résonne norma­le­ment, puis, si l’on veut du vibrato, il faut bouger rapi­de­ment le bottle­neck, ce qui produit l’ef­fet recher­ché, mais aussi une remise en réso­nance des cordes. Le dire c’est bien, le faire, c’est mieux, un exemple du phéno­mène sans et avec vibrato (ici virtuel, bien sûr, et plus exagéré que néces­sai­re…) :

00:0000:00
Orange Tree Samples Lap Steel Guitar

Ensuite, prin­cipe de jeu indis­so­ciable de l’ins­tru­ment, les Bend et autres liai­sons. L’édi­teur a créé un script spéci­fique à cet effet, qui sera activé via les diffé­rents para­mètres de la page Pitch Bend. Car c’est en effet par cette molette bipo­laire que la repro­duc­tion de ce style de jeu sera possible. Le premier curseur, Bend Range, permet de déter­mi­ner la plage d’ac­tion, jusqu’à 12 demi-tons. Le deuxième, Snap To Scale, permet de forcer le Bend à finir sur une note, en fonc­tion de l’un des six choix dispo­nibles, Chr (pour accord joué), Maj, Min, Dim, MM, WT (whole tone). Le troi­sième, Snap To Key, déter­mine la tona­lité. Ensuite, Bend Mode est peut-être le plus impor­tant, puisqu’il permet de choi­sir le compor­te­ment de l’ins­tru­ment. Parce que je ne l’ai pas encore dit, mais ce Bend est poly­pho­nique, c’est-à-dire ne seront affec­tées que les notes main­te­nues, suivant l’un des quatre modes. Le premier, Off, affecte toutes les notes. Ensuite, Pre, n’af­fec­tera que les notes jouées à l’in­té­rieur de l’in­ter­valle de temps réglé grâce à Bend Time (de la noire à la quadruple croche). Le troi­sième, Post, fait l’in­verse. Enfin Auto passera de l’un à l’autre (Pre ou Post) selon la posi­tion de la molette de pitch bend (pour plus d’in­fos, le manuel est dispo­nible sur le site de l’édi­teur. Voici quelques-unes des possi­bi­li­tés du script. 

00:0000:00

Suivant les diffé­rents réglages, on repro­duira l’ef­fet legato via le bend ou au contraire la ré-attaque des notes via les onglets.

Télé­char­gez les fichiers sonores : flac article

Bilan

D’un point de vue sonore, ergo­no­mique ou des scripts pour Kontakt (Greg Shlaep­fer en écrit aussi pour d’autres éditeurs), il n’y a pas de reproche à faire, l’ins­tru­ment est jouable (il y a un coup à prendre quand même), sonne et fait ce qu’on attend de lui. On pourra cepen­dant mention­ner une consom­ma­tion CPU assez élevée, en compa­rai­son avec d’autres instru­ments très « scrip­tés ». Une des réfé­rences que j’uti­lise le plus est l’une ou l’autre des basses Scar­bee, dont les scripts sont assez étof­fés vu les diffé­rentes recon­nais­sances de jeu et notes à l’œuvre. Lap Steel est bien plus gour­mand.

Autre petite chose parfois gênante, quand les projets commencent à être char­gés, l’ins­tru­ment provoque des pics d’uti­li­sa­tion du proces­seur, même si l’on ne lui envoie rien. Certes, Kontakt nu montre aussi quelques petites varia­tions, mais sans commune mesure avec celles consta­tées une fois Lap Steel chargé. Dernier point à soule­ver, certaines réso­nances peuvent parfois être trop fortes, il faudra y prêter atten­tion, et y remé­dier soit avec les EQ internes, soit avec un bon EQ externe. Bref, si vous cher­chez une Lap Steel de bonne qualité sonore, avec des possi­bi­li­tés de trai­te­ments et de resti­tu­tion du jeu tout à fait convain­cantes, le petit prix (en dessous de 60 euros en tarif plein…) ne peut que vous inci­ter à inves­tir dans la Lap Steel Guitar de Orange Tree Samples.

Points forts
  • Conception
  • Scripts
  • Son
  • Traitements et effets inclus
  • Belles IR
  • Page Pitch Bend
  • Prix
Points faibles
  • Consommation CPU
  • Pics processeur au repos
  • Attention à certaines résonances

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.