Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Petit guide sur le montage des cordes d'une guitare électrique

Montage des cordes d'une guitare électrique
Partager cet article

Monter des cordes sur une guitare électrique, tout le monde sait le faire. Mais les monter bien et sur tout type de chevalet, c'est encore une autre paire de manches, d'où ce dossier.

Les guita­ristes ont trop souvent tendance à l’ou­blier, mais un des facteurs les plus impor­tants qui font qu’une guitare 'sonne’, est la manière dont elle est réglée. Un bon réglage donne un confort de jeu maxi­mal, un maxi­mum de justesse, bref, permet au meilleur de l’ins­tru­ment de s’ex­pri­mer. Or, quand on parle de réglages, si l’on pense souvent à des choses comme la cour­bure du manche, l’ac­tion (la hauteur) des cordes, les harmo­niques (= la justesse), on en vient trop souvent à négli­ger les cordes, et surtout la manière dont elles sont instal­lées. Combien de fois ai-je vu des guita­ristes se plaindre de la justesse de leur instru­ment, alors qu’au­tour des méca­niques de leur guitare s’en­rou­laient un embrouilla­mini indes­crip­tible de cordes inca­pables de rester en place ?

Le but de cet article est donc de (ré)apprendre le premier de tous les réglages qu’un guita­riste devrait être capable de faire: chan­ger les cordes de son instru­ment. 

Prin­cipe géné­ral

Basique­ment, chan­ger une corde consiste à enfi­ler et fixer celle-ci au niveau du vibrato, puis à atta­cher son extré­mité à une méca­nique, et enrou­ler celle-ci autour afin de parve­nir à la note dési­rée. Pour garan­tir un maxi­mum la stabi­lité d’ac­cord, le prin­cipe est de limi­ter au maxi­mum les zones de fric­tion sur le trajet qui relie la corde à ses deux points d’at­tache, l’un étant en géné­ral les méca­niques situées en tête de manche, l’autre étant le cheva­let, qui peut revê­tir de multiples formes (cheva­let fixe, ou vibra­tos de toutes sortes). L’in­té­rêt étant, bien évidem­ment, qu’une la guitare accor­dée, les cordes ne bougent plus et reviennent, dans le cas d’un vibrato, à leur place d’ori­gine une fois le vibrato actionné.

Maté­riel néces­saire

  • des cordes neuves.
  • une pince coupante.
  • une mani­velle.
  • Option­nel : selon le modèle de vibrato, une clé Allen peut être néces­saire.

La pince coupante sert à couper les bouts de cordes qui dépas­se­ront des méca­niques une fois les cordes instal­lées. Outre le fait que cela ne soit pas très esthé­tique, lais­ser pendouiller des bouts de cordes en acier au bout de sa tête de manche peut être dange­reux non seule­ment pour vous, mais aussi pour les autres musi­ciens qui peuvent vous entou­rer. Un bout de corde peut très vite péné­trer dans la chair d’un doigt ou sous un ongle, ou pire, dans un oeil…

La mani­velle est option­nelle, mais forte­ment conseillée. Elle permet d’en­rou­ler les cordes autour des méca­niques de manière régu­lière, et faci­lite gran­de­ment une opéra­tion qui peut être assez fasti­dieuse quand elle est réali­sée à la main. On en trouve dans tous les maga­sins de musique, pour quelques euros.

Avant de toucher à la guitare

guitares electriques 7460

A moins que vous n’en ayez abso­lu­ment besoin (réglages à effec­tuer, entre­tien de la touche de la guita­re…), il est conseillé de chan­ger les cordes une par une. Cela permet notam­ment d’évi­ter certaines situa­tion-catas­trophes comme celle de la photo ci-contre.

Dans cet exemple, un geste malheu­reux aurait vite fait de faire tour­ner les vis du cheva­let tune-o-matic, les réglages seraient alors à refaire.

Par ailleurs, pour les guitares équi­pés de vibra­tos flot­tants (Floyd Rose & co), cette manière de faire est la seule accep­table pour ne pas avoir à passer des heures à se réac­cor­der après un chan­ge­ment de cordes.

Pensez aussi à monter le même tirant (= gros­seur) de cordes que le jeu de cordes usé, et si possible de la même marque. Moins il y a de diffé­rences, et mieux cela vaut, pour peu que votre guitare soit bien réglée. D’ailleurs, si vous comp­tez chan­ger de tirant de cordes, pensez à faire régler votre guitare en consé­quence.

Prêts ? Allons-y ! 

Etapes à suivre (cas géné­ral)

1. Au niveau du cheva­let : Sur la plupart des vibra­tos ou cordiers, la corde s’en­file très simple­ment dans un trou, ou une ferrure traver­sant la guitare. 

guitares electriques 7458
guitares electriques 7476

Passer la corde dans les ferru­res…

 

…La corde ressort au niveau des pontets.

 

Guitares électriques : guitares electriques 7461 Guitares électriques : guitares electriques 7465

2. Il n’y a plus ensuite qu’à tirer sur la corde…

 

3. …Puis la faire passer par le trou de la méca­nique. 

 

4. Il faut ensuite enrou­ler la corde autour de l’axe de la méca­nique. Dans un premier temps, tirez la corde jusqu’à ce qu’elle se tende sur toute sa longueur. Comp­tez envi­ron 1,5 à 2 fois la distance entre deux méca­niques sur un manche à 6 méca­niques en lignes (toutes les méca­niques sont sur le même côté, façon Strat ou Tele­cas­ter), ou d’une fois la distance entre deux méca­niques sur les guitares en 3×3 (3 méca­niques de chaque coté, façon Les Paul ou SG), et avec les doigts, pliez la corde à cet endroit, de manière à faire un coude. 

5. Utili­sez ce coude formé sur la corde pour caler celle-ci dans la méca­nique, et tour­nez la mani­velle en tendant la corde de manière à ce que l’ex­tré­mité reliée au cheva­let commence à s’en­rou­ler autour de la méca­nique. Atten­tion de bien tour­ner dans le bon sens ! Pour vous repé­rer, sachez que souvent les têtes de guitares sont faites pour que la corde fasse une ligne droite du sillet jusqu’à l’axe de la méca­nique, ou quand ce sont des méca­niques dispo­sées en 3×3, que la corde reste à l’in­té­rieur de la tête.

Guitares électriques : guitares electriques 7471
Guitares électriques : guitares electriques 7466
6. Conti­nuez à enrou­ler la corde autour de la méca­nique, de façon à ce qu’au premier tour, celle-ci croise la corde enfon­cée dans l’axe de la méca­nique par le dessus. 7. Conti­nuez à tendre la corde, et action­nez la mani­velle de façon à ce que la corde conti­nue à s’en­rou­ler en passant par en dessous du morceau de corde traver­sant l’axe de la méca­nique.

8. Conti­nuez à action­ner la mani­velle, sans trop de préci­pi­ta­tion, jusqu’à ce que la corde se tende, et termi­nez à la main pour accor­der la guitare.

Guitares électriques : guitares electriques 7463

 

9. Véri­fiez bien le résul­tat final: vous devez obte­nir un bout de corde enfoncé dans l’axe de la méca­nique, ressor­tant de celui-ci pour faire un tour par dessus le trou de l’axe, et passant ensuite en dessous en formant une spirale dont les boucles ne se chevauchent pas.

En prin­cipe, vous devriez avoir fait envi­ron 3 tours de la méca­nique. Cette dispo­si­tion en spirale régu­lière est primor­diale: on réduit ainsi au maxi­mum les possi­bi­li­tés de dépla­ce­ment de la corde autour de l’axe, la corde trou­vant natu­rel­le­ment sa place, on permet ainsi à la guitare de mieux tenir l’ac­cord.

 

 

10. Dernière étape: pour permettre aux spires de bien se mettre en place autour de l’axe, tirez ferme­ment, mais douce­ment sur la corde, sur une partie de sa longueur. À priori, l’ac­cor­dage se sera légè­re­ment modi­fié (la corde sonnera plus grave). Réac­cor­dez, puis recom­men­cez, jusqu’à ce que de tirer la corde ne fasse quasi­ment plus d’ef­fet.

11. Enfin, coupez le bout de corde en trop qui dépasse de la méca­nique.

12. Il ne reste qu’à répé­ter l’opé­ra­tion pour toutes les cordes ! 

 

Méca­niques à blocage

L’opé­ra­tion est légè­re­ment diffé­rente. Les méca­niques à blocage sont faci­le­ment recon­nais­sables, car on trouve en géné­ral une molette sur celle-ci (cf photo). Elles équipent le plus souvent des modèles haut de gamme, car elles sont beau­coup plus coûteuses que des méca­niques clas­siques.

Cette molette sert à visser une pièce qui, à l’in­té­rieur de l’axe de la méca­nique, va ferme­ment bloquer la corde, et empê­cher celle-ci de bouger.

Pour procé­der au chan­ge­ment de corde, il faut donc:

 

1. Dévis­ser la molette de façon à ce que la corde coulisse libre­ment dans l’axe de la méca­nique.

 



 

  

2. Tirer sur la corde, jusqu’à ce qu’elle soit tendue sur toute sa longueur.

 

 

 

 

  

3. Revis­ser la molette, en serrant jusqu’à ce que la corde n’ai plus aucune possi­bi­lité de mouve­ments.

 

 

 

 

 

 

4. Accor­der. Il suffit de large­ment moins d’un tour pour que la corde arrive à l’ac­cord. Si vous avez fait plus d’un tour, il est sûr que la corde n’était pas assez tendue au moment ou vous avez resserré la molette, il faut donc recom­men­cer l’opé­ra­tion.

 

5. Enfin, couper la partie de corde inutile dépas­sant de la méca­nique.

  

 

 

Vibra­tos de type Bigsby

Sur ce véné­rable papy des vibra­tos pour guitare, l’ins­tal­la­tion des cordes peut être un peu diffi­cile pour qui n’a pas l’ha­bi­tu­de…

Comme on peut le voir sur la photo ci-contre, l’axe des vibra­tos Bigsby présente en effet une sorte de 'peigne’, chaque axe étant destiné à rece­voir la boule termi­nant chacune des cordes.

Voici une procé­dure qui vous permet­tra d’ins­tal­ler sans soucis vos cordes sur un vibrato bigsby :

 

 

  

1. Pour commen­cer, prenez la corde du côté de la boule, puis préfor­mez une sorte de boucle perpen­di­cu­laire au profil de la boule. Cette dispo­si­tion aidera à enfi­ler la boule de la corde sur son axe du « peigne ».

  

 

 

 

2. Faites glis­ser l’ex­tré­mité libre de la corde (sans la boule donc) sous la barre avant du bigsby. Puis tirez cette extré­mité en direc­tion de la tête du manche, jusqu’à ce qu’il reste assez de longueur de corde du côté du vibrato pour instal­ler la corde sur sa fixa­tion.

 

 

  

 

 

3. Faites passer l’ex­tré­mité de la corde compre­nant la boule par dessus la barre arrière du vibrato (celle où les cordes se fixent, à laquelle est relié le bras).

 

 

 

 

4. Enrou­lez la corde autour de la barre en formant une boucle lâche, puis, minu­tieu­se­ment (ce n’est pas forcé­ment facile du premier coup), faites glis­ser la boule sur son axe de fixa­tion. Si vous avez bien formé la boucle de l’étape 1, cette opéra­tion est gran­de­ment faci­li­tée.

 

 

 

5. En main­te­nant la boule sur son axe, tirez la longueur de corde, et fixez l’ex­tré­mité libre de la corde sur sa méca­nique (cf étapes précé­dentes sur la manière de procé­der)

 

 

 

6. Accor­dez. Regar­dez le trajet de la corde de sa fixa­tion à la méca­nique… il se peut qu’elle s’en­roule un peu de travers, entre les 2 barres du vibrato, ou de la barre la plus avan­cée vers les méca­niques… auquel cas, mani­pu­lez le vibrato et/ou repla­cez-la à la main, histoire que le trajet soit le plus longi­ligne possible, ce qui va favo­ri­ser la tenue d’ac­cord.

 

 

7. Répé­tez l’opé­ra­tion pour toutes les cordes.

Et voilà, vous êtes parés !

 

Vibra­tos de type Floyd Rose

Les Floyds Rose sont répu­tés être les plus stables pour la tenue d’ac­cord, mais au prix d’une instal­la­tion de cordes un poil fasti­dieuse. Avec un peu de méthode, on peut rendre l’opé­ra­tion moins pénible, voici donc comment procé­der :

– Plus qu’avec n’im­porte quel autre vibrato, chan­ger les cordes une par une fait gagner un temps mons­trueux. Aussi, n’en­le­vez pas toutes les cordes à la fois, à moins d’une néces­sité abso­lue (réglages à refaire, etc.).

– Très impor­tant: Vous pouvez employer le grand côté de votre clé Allen quand il s’agit de desser­rer les fixa­tions, mais par contre je vous recom­mande d’em­ployer le petit côté dès qu’il s’agit de serrer. En effet, on aura tendance à serrer un maxi­mum, et employer le grand côté permet un effet de levier si impor­tant qu’on peut se retrou­ver à faus­ser l’un des pas de vis du floyd, et ne plus avoir de fixa­tion du tout !

1. Avec la clé Allen four­nie, desser­rez la cale de fixa­tion du sillet bloque-corde.

2. Déten­dez la corde à chan­ger en utili­sant la méca­nique corres­pon­dante.

3. Quand la tension de la corde est suffi­sam­ment molle, coupez la corde avec la pince, et enle­vez les deux extré­mi­tés, l’une de la méca­nique, l’autre en desser­rant la vis de la cale du pontet (on accède à cette vis en arrière du vibrato).

 

 

4. Réin­tro­dui­sez la nouvelle corde en enfi­lant l’ex­tré­mité libre dans l’axe de la méca­nique (en ayant préa­la­ble­ment coupé l’éven­tuelle extré­mité non file­tée).

  

 

 

 

5. Tendez la corde, jusqu’à enfi­ler l’ex­tré­mité libre de la corde dans le trou du pontet 

 

 

 

6. En main­te­nant la corde verti­cale, revis­sez la cale du pontet de manière à ce qu’elle bloque ferme­ment l’ex­tré­mité de la corde dans le pontet.

7. Tendez la corde en l’en­rou­lant autour de la méca­nique (opéra­tion expliquée ci-dessus).

8. Accor­dez, réajus­tez éven­tuel­le­ment les autres cordes (chan­gées ou non) pour que la guitare soit le plus à l’ac­cord possible. Cela évite les compli­ca­tions fasti­dieuses à la fin de l’ins­tal­la­tion.

9. Une fois l’opé­ra­tion répé­tée pour toutes les cordes, resser­rez les cales du bloque-corde, puis affi­nez l’ac­cor­dage avec les vis 'fine tuning’ au dessus du vibrato.

Vous êtes parés à jouer !

 

Conclu­sion… et quelques conseils en plus!

Vous le voyez, chan­ger ses cordes n’est pas fran­che­ment une opéra­tion compliquée, pourvu que l’on s’y soit un petit peu préparé. Aussi, je vous conseille de leur faire quand vous êtes au calme, chez vous, et pas dans le rush précé­dent un enre­gis­tre­ment ou un concert !

Avant d’en finir, quelques conseils supplé­men­taires :

Pour ma part, je suis tombé fran­che­ment accro des méca­niques à blocage, qui sont à l’usage très faciles à vivre, permettent de chan­ger vos cordes en un temps record, et permettent une utili­sa­tion immé­diate sans crainte d’ac­cor­dage instable.

L’uti­li­sa­tion de lubri­fiants au sillet, comme le graphite (en frot­tant un bout de crayon 6B très gras au passage des cordes) ou des produits spécia­li­sés (Nut Sauce…) améliorent encore la stabi­lité d’ac­cord en permet­tant à la corde de glis­ser libre­ment dans les cordes du sillet. Si vous avez l’im­pres­sion que les méca­niques « réagissent mal  » à vos solli­ci­ta­tions (l’ac­cor­dage change par sautes), c’est souvent la première solu­tion à mettre en œuvre avant d’al­ler voir un luthier.

Voilà, j’en ai fini pour aujour­d’hui ! Finies les excuses, je ne veux plus voir une guitare aux cordes montées n’im­porte comment ! Et n’hé­si­tez pas à me propo­ser vos remarques et à me poser vos ques­tions !


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.